Nous sommes le 18 Déc 2014, 23:54:14

Heures au format UTC + 1 heure




Rechercher:
Aller à:  

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 238 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante
Auteur Message
Message non luMessage posté...: 25 Oct 2013, 15:39:42 
Hors ligne

Inscription: 20 Mar 2012, 23:26:04
Messages: 2231
C'est quand même étonnant qu'à gauche, personne ne tienne rigueur à Hollande de devoir travailler des années de plus, alors que quand Sarkozy a sorti quasiment la même loi, on a eu 3 millions de personnes dans la rue. Tout aussi étonnant, les charrettes en chaine qu'Hollande et son équipe sont incapables de stopper. On verra ça aux municipales de toute façon.


J'apprécie ton honnêteté intellectuelle :)
Tu as raison de faire le parallèle avec Sarko et faire remarquer qu'il y a une différence de traitement flagrante, pour deux prises de position pourtant identiques face au problème des retraites.

_________________
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 25 Oct 2013, 15:56:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 35682
En fait, une partie de la réponse en ce qui concerne les retraites, c'est que les centrales syndicales ont trahi les travailleurs.

_________________
Comment un parti politique français, quelque soit son bord, peut-il prendre une ligne aussi anti-patriotique, consistant à mettre les intérêts de l'Allemagne devant ceux de son propre pays ?


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 25 Oct 2013, 16:45:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 17511
Localisation: Roazhon
Parti Politique: Parti Socialiste (PS)
Compte Twitter: @El_Fredo
Pour les charrettes, on connait la chanson. "L'Etat ne peut pas tout" a coûté à Jospin sa carrière politique, alors que c'est la stricte vérité. Le volontarisme des Montebourg et consorts est essentiellement de l'affichage politique chargé de dissiper cette image d'impuissance, même si derrière il y a une vraie politique industrielle qui commence à se dessiner (contrairement à l'époque Sarkozy où on avait l'affichage sans la politique).

_________________
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 25 Oct 2013, 16:48:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 35682
Montebourg mènerait une planification industrielle ? C'est vrai que Lauvergeon a pondu un rapport dont certaines choses sont intéressantes. Mais est-ce qu'ils vont se lancer là-dedans ?

_________________
Comment un parti politique français, quelque soit son bord, peut-il prendre une ligne aussi anti-patriotique, consistant à mettre les intérêts de l'Allemagne devant ceux de son propre pays ?


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 25 Oct 2013, 21:20:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 17511
Localisation: Roazhon
Parti Politique: Parti Socialiste (PS)
Compte Twitter: @El_Fredo
Qui parle de planification ?

_________________
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 25 Oct 2013, 22:04:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 35682
Au sens de "décider des orientations".

_________________
Comment un parti politique français, quelque soit son bord, peut-il prendre une ligne aussi anti-patriotique, consistant à mettre les intérêts de l'Allemagne devant ceux de son propre pays ?


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 26 Oct 2013, 01:36:53 
Hors ligne

Inscription: 23 Avr 2011, 23:00:00
Messages: 17275
Pour les charrettes, on connait la chanson. "L'Etat ne peut pas tout" a coûté à Jospin sa carrière politique, alors que c'est la stricte vérité. Le volontarisme des Montebourg et consorts est essentiellement de l'affichage politique chargé de dissiper cette image d'impuissance, même si derrière il y a une vraie politique industrielle qui commence à se dessiner (contrairement à l'époque Sarkozy où on avait l'affichage sans la politique).


FAUX : l'interdicition administrative des licenciements était particulièrement efficace :!:
Et pour éviter de nouveaux fonctionnaires, il suffit d'interdire les licenciements.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 26 Oct 2013, 10:06:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 17511
Localisation: Roazhon
Parti Politique: Parti Socialiste (PS)
Compte Twitter: @El_Fredo
Au sens de "décider des orientations".
OK, mais ce n'est pas vraiment de la planification. La planification c'est définir des objectifs de production avec un contrôle centralisé.

Pour ce qui est des orientations, je pense notamment aux "34 plans industriels".

_________________
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 26 Oct 2013, 10:07:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 17511
Localisation: Roazhon
Parti Politique: Parti Socialiste (PS)
Compte Twitter: @El_Fredo
Pour les charrettes, on connait la chanson. "L'Etat ne peut pas tout" a coûté à Jospin sa carrière politique, alors que c'est la stricte vérité. Le volontarisme des Montebourg et consorts est essentiellement de l'affichage politique chargé de dissiper cette image d'impuissance, même si derrière il y a une vraie politique industrielle qui commence à se dessiner (contrairement à l'époque Sarkozy où on avait l'affichage sans la politique).


FAUX : l'interdicition administrative des licenciements était particulièrement efficace :!:
Et pour éviter de nouveaux fonctionnaires, il suffit d'interdire les licenciements.

L'interdiction des licenciement est impossible à appliquer dans un contexte économique comme le nôtre, il faut arrêter avec ces vieilles lubies gauchistes.

_________________
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 26 Oct 2013, 10:42:54 
Hors ligne

Inscription: 23 Avr 2011, 23:00:00
Messages: 17275
Pour les charrettes, on connait la chanson. "L'Etat ne peut pas tout" a coûté à Jospin sa carrière politique, alors que c'est la stricte vérité. Le volontarisme des Montebourg et consorts est essentiellement de l'affichage politique chargé de dissiper cette image d'impuissance, même si derrière il y a une vraie politique industrielle qui commence à se dessiner (contrairement à l'époque Sarkozy où on avait l'affichage sans la politique).


FAUX : l'interdicition administrative des licenciements était particulièrement efficace :!:
Et pour éviter de nouveaux fonctionnaires, il suffit d'interdire les licenciements.

L'interdiction des licenciement est impossible à appliquer dans un contexte économique comme le nôtre, il faut arrêter avec ces vieilles lubies gauchistes.


Syndrome TINA... L'Argentinazo ça te dit quelque chose :?:

Citation:
Quand l’extrême gauche torpille Valls 25/10

Après les propos de Manuel Valls sur les Roms, l’affaire Leonarda a agi comme un détonateur : l’extrême gauche est désormais ouvertement vent debout contre le ministre de l’Intérieur.

Jean-Luc Mélenchon a sonné la charge, en demandant publiquement au PS de « rendre Valls à Le Pen ». Alors que, dans un communiqué, le Parti de gauche a « exigé la démission » de Valls, qualifié de « ministre indigne de la République », les voix de l’aile gauche du PS s’élèvent aussi en privé : « Valls est fou, il soigne sa popularité comme s’il était en campagne pour le second tour de la présidentielle, alors que, pour être élu, il faut d’abord gagner la primaire à gauche », s’emporte l’un d’eux. « Il faut lui mettre un coup sur la tête, commente un autre. Mais, comme d’habitude, il recommencera au bout de trois semaines… »


Dernière édition par Nico37 le 26 Oct 2013, 13:02:26, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 26 Oct 2013, 10:54:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Fév 2010, 00:00:00
Messages: 17511
Localisation: Roazhon
Parti Politique: Parti Socialiste (PS)
Compte Twitter: @El_Fredo
Donc maintenant si on trouve que l'interdiction des licenciements est une idée stupide et inapplicable, c'est du TINA ? La pensée binaire ça te dit quelque chose ?

_________________
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 26 Oct 2013, 20:19:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2009, 23:00:00
Messages: 13699
Localisation: Dans les nationaux modernes
Valls servira, au contraire les intérêts de la gauche car il est entièrement membre de l'équipe gouvernementale.

Et cela est cohérent qu'une ligne d'apparence autoritaire rencontre de l'audience auprès des citoyens puisqu'un espace politique existe sur la gauche autoritaire, hostile au mondialisme et à l'immigration ce que Manuels Valls, en tant que libéral social assumé n'est pas, en dépit de la perception qu'en ont les citoyens actuellement.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 27 Oct 2013, 01:22:38 
Hors ligne

Inscription: 23 Avr 2011, 23:00:00
Messages: 17275
Valls servira, au contraire les intérêts de la gauche car il est entièrement membre de l'équipe gouvernementale.

Et cela est cohérent qu'une ligne d'apparence autoritaire rencontre de l'audience auprès des citoyens puisqu'un espace politique existe sur la gauche autoritaire, hostile au mondialisme et à l'immigration ce que Manuels Valls, en tant que libéral social assumé n'est pas, en dépit de la perception qu'en ont les citoyens actuellement.


Valls est typiquement l'homme politique qui - au siècle dernier - s'est retrouvé à Vichy, il est terriblement bridé actuellement au point de menacer de démissionner... Il réactive les dérives du stalinisme et du " patriotisme " socialiste en les radicalisant...

Citation:
« Valls avec les loups » Dominique Bourgois, adjoint au maire Front de Gauche d'Elbeuf

Non Emmanuel Valls n’est pas un électron libre, ni du PS, ni du gouvernement. Il n’opère pas, à un simple positionnement politique individuel en vue de ses propres ambitions, même s’il a les dents longues.

Il révèle sous un jour nouveau le caractère « apprenti sorcier » du PS dans la manière qu’il a eu depuis le début des années 80 d’« utiliser » l’épouvantail FN pour affaiblir la droite, la vaincre cycliquement lors de triangulaires électorales locales.

Seulement, le 21 avril 2002 ajouté aux élections locales faisant du FN une force électorale en progression constante a changé la donne.

C’est aussi cela qui a encouragé le concept de « droite décomplexée » à l’UMP.

Ce qui n’a pas été mesuré avec le concept de « FN = chance historique du PS » c’est la modification profonde que cela a opéré, peu à peu, dans la société française, dans la représentation politique.

Ce qui n’a pas été pris en compte par le PS, à mon avis est de 3 ordres principaux :
- Le fait que la droite se FNise puisque sans complexe
- Le fait que le FN se « droitise » puisque dé diabolisée
- Le fait que l’extrême droite « socialise » son discours médiatique et ses « indignations » pour récupérer l’ensemble de la mise électorale, chez les déçus de droite comme chez les déçus « de gauche ».

Le tout a largement été « dynamisé » par le brouillard de la similitude, puisque droite et PS n’ont plus de désaccord de fond sur les politiques d’austérité menées en France au nom de l’Europe « de la concurrence libre et non faussée » à laquelle, traités après traités, contre l’avis même de leur propre peuple, ils ont chacun abondamment souscrit, aux virgules près.

Ils se sont passé, dans les faits, les traités libéraux européens, comme on se passe un témoin dans une même course de relais, au rythme d’alternances politiques dont ils ont institutionnalisé le principe, comme on préserve un mode que l’on croit nécessaire à sa petite survie.

Il n’y a plus, désormais, au PS, de valeurs de gauche que pour les choses qui ne coutent pas un rond et pour lequel il y a l’opportunité d’une apparente adversité avec la droite (ex : le mariage pour tous).

Au bout de cette équation, il me semble qu’Emmanuel Valls n’est pas qu’un simple « petit Sarko » tout comme « Sarko » n’était pas qu’un simple petit Napoléon.

PS et droite ont intégré, chacun, ce qu’il fallait faire pour puiser de manière politicienne dans une situation catastrophique qu’ils ont respectivement générés.

Nous sommes peut être passés d’une société qui a longtemps glissé vers une droite « à la papa » à une société qui glisse désormais vers ce qu’il y a de plus réactionnaire dans la droite ancestrale d’avant De Gaulle.

Ce que le PS ne semble pas avoir prévu dans ce lent processus politicien de gamin jouant avec des allumettes glycérinées, c’est qu’il y perdrait un jour et durablement l’électorat de gauche déboussolé, au point qu’en effet de seuil, l’arme du crime se retourne contre son auteur.

La mère Lepen n’est pas une montagne intellectuelle subtile qui a eu besoin de produire une grande analyse pour adapter son parti…, elle n’a eu qu’à positionner le FN pour s’engouffrer dans les espaces qui lui sont ouverts… l’espace à droite sur un terrain réactionnaire qui est originellement le sien… et par ses plaidoiries sociales de façade, celui du vide béant comme une plaie abandonné par un PS qui n’est plus « économiquement » de gauche.

Face à cela, Manuel Valls n’est qu’une illustration du cap que franchit désormais le PS pour faire face au défi de sa propre survie électorale.

C’est tout le sens du mauvais film que l’on nous joue : « Valls avec les loups ».

Ce nouveau cap du PS consiste ni plus ni moins qu’à intégrer totalement la question de l’immigration, de « l’étranger », de l’obstacle que constituerait « la différence », aux principes généraux du « réalisme économique libéral » tout puissant.
Tout comme l’anti libéral est traité comme un extrémiste irresponsable, la sensibilité humaine comme du « sans papierisme » rédhibitoire…

Le FN n'a plus qu'à se féliciter de voir ses idées reprises, comme il le déclare.

Dès lors, le citoyen désabusé, perdu, désespéré n’a plus qu’à adhérer à des indignations qui ne seraient pas les siennes si il avait une vie digne et épanouissante et ça peut donner le pire :
- Regardes on soigne gratuitement un sans papier ! Quelle horreur !
- Regardes on attribue un logement à « ces gens là » ! Les salauds !
- Regardes l'étranger travaille et pas toi ! Qu’on les dégage !
- Non, mais allo quoi !....Etc…..

Mettez nous par-dessus un peu de Jean Pierre Pernault, le baptême du futur prince d’Angleterre, un joueur de foot professionnel qui pense à voix haute, une bonne téléréalité avec des dindes bien gaulées qui s’insultent, une binouze, des chips et le tour est joué.

Encore un peu et l’on devra peut être dénoncer, le « sans papier » du 1er étage, puis la femme du 2ème étage déclarée seule à la CAF alors qu’elle a un petit ami à la maison, le chômeur du 3ème étage qui perçoit encore un peu d’indemnités mais qui travaille au black…, nous n’en sommes qu’au début d’une nouvelle forme de barbarie sociétale ou chacun devrait être l’ennemi potentiel de l’autre.

La vie devra ressembler aux parodies où notre semblable ne sert qu’à notre distraction : « Désolé Léonarda, mais vous devez quitter l’aventure de la France solidaire, les sondages ont décidé de vous éliminer, les politiciens ont donc suivi, leur décision est irrévocable ».

C’est l’heure de la surenchère et de la déshumanisation permanente.

Les valeurs anthropophagiques ont le vent en poupe chez tous ceux qui n’ont plus conscience d’eux-mêmes et qui n’imaginent même plus qu’il y ait une lumière du jour à l’extérieur de leur caverne obscure.

Mais au fait, qui a été le moins humain ? Valls qui lance l’assaut sur un car scolaire ou François Hollande qui dit « bon, je vais être généreux : « je » veux bien de la petite, mais pas de sa famille» ?

Valls n’est que le symptôme d’une étape nouvelle de la décomposition politique générale dans laquelle s’enfonce également, de manière ahurissante le PS.

Il n’avait pas encore, je crois, été jusque là.

Socialistes, révoltez-vous contre ce qu’ils ont fait de votre parti : une vulgaire machine à pas mieux et à pire.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 27 Oct 2013, 21:19:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2009, 23:00:00
Messages: 13699
Localisation: Dans les nationaux modernes
Je me surprend de voir les espérances que Valls suscite auprès des électeurs y compris de gauche qui sont donc demandeurs d'autorité, de fermeté et, je le crois aussi attaché pour nombre d'entre eux à l'identité, aux frontières et à la nation. Ce que Valls n'est pas puisqu'il s'inscrit, de manière assumée, revendiquée comme un social démocrate, et donc hostile à ces valeurs. Ses responsabilités de ministre de l'intérieur lui permette d'avoir une tribune efficace mais devrait, aussi lui permette de mettre en oeuvre, en concertation avec le ministre de la Justice, une politique efficace de lutte contre l'insécurité, à la fois par la réinsertion sociale des délinquants mais aussi par la fermeté pour rassurer les citoyens et rétablir la justice que les victimes sont en droit d'exiger d'un Etat républicain.


Haut
 Profil  
 
Message non luMessage posté...: 30 Oct 2013, 14:36:09 
Hors ligne

Inscription: 02 Oct 2013, 13:26:29
Messages: 128
Valls, se réclame du New Labour et c'est vrai qu'il serait temps que les socialistes évoluent.

Quant à son avenir, si j'étais Hollande, je le mettrais à Matignon après la déroute des municipales. Ou après les Européennes s'il juge qu'il est impossible d'obtenir autre que catastrophique.

_________________
Les fascistes de demain se feront appeler "anti-fascistes" (Winston Churchill)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 238 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Manuel Valls : Je ne suis pas un déserteur, j'irai jusqu'au bout"

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

politicien

17

160

08 Déc 2014, 20:59:26

Narbonne Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Emmanuel Macron suscite la polémique en évoquant «les femmes illettrées de Gad»

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

politicien

40

260

18 Sep 2014, 17:23:17

Nombrilist Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Manuel Valls engagera la responsabilité du gouvernement le 16 septembre

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

politicien

44

473

18 Sep 2014, 18:31:14

freeze Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Manuel Valls «a présenté au Président de la République la démission de son gouvernement»

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

politicien

78

715

04 Sep 2014, 19:10:07

Nico37 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Manuel Valls : «le risque de voir Marine Le Pen au second tour de la présidentielle existe»

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

politicien

79

599

30 Nov 2014, 15:06:45

politicien Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO