Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Venez parler de l'actualité des médias
Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par Baltorupec » 05 nov. 2017, 13:34:00

Je n'ai pas dit qu'elle n'a pas fait énormément de bruit, je dis qu'elle a été peu relayée par les grands médias et que les politiques n'ont pas défendus CH.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
karoline
Messages : 3208
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par karoline » 05 nov. 2017, 15:05:23

Nombrilist a écrit :
04 nov. 2017, 20:01:35
Pourtant elle n'est pas mal trouvée cette couverture.
Ah bon, n'importe qui aurait pu trouver cela, pas très raffiné, ni spirituel quand-même.

Avatar du membre
asterix
Messages : 953
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par asterix » 05 nov. 2017, 15:34:38

El Fredo a écrit :
05 nov. 2017, 12:55:43
C'est bien ce que je dis, vous vivez dans une bulle. De nos jours les principaux vecteur d'information sont en ligne et je peux vous garantir que cette affaire a fait énormément de bruit.

Exemples pris dans l'ordre chronologique sur une recherche Twitter "Charlie Hebdo", comptez les RT à chaque fois.

https://twitter.com/F3Centre/status/927136953186897920 => http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 59945.html
https://twitter.com/contrapuntovzla/sta ... 3889434624 => http://contrapunto.com/noticia/nuevas-a ... da-168928/
https://twitter.com/hugoclement/status/ ... 0672047104 (RT par https://twitter.com/Myriamencaoua)
https://twitter.com/franceinfo/status/9 ... 8068066304 => http://www.francetvinfo.fr/societe/harc ... 51796.html
http://soirmag.lesoir.be/122201/article ... aser-photo
https://twitter.com/atlantico_fr/status ... 4909006850 => http://www.atlantico.fr/pepites/nouvell ... 14478.html


Etc, etc. Et ça c'est uniquement les tweets avec des liens vers des articles de presse, je ne mentionne même pas les milliers de messages qui parlent de cette affaire. Mais à part ça personne n'en parle, hein.
Oui, je ne tweet pas, mais les médias classiques en ont parlé effectivement. L'affaire n'est pas très suivie par contre, mais c'est sans doute faute de nouveauté.
De toute façon, s'ils en parlaient plus, on finirait comme d'hab sur d'interminables débats sur l'apologie de l'abjection, et bien sur, débat sur les tonnes de fumier qui s'échangent sur tweeter, le WC de la pensée, petite et grosse commission en 140 caractères avec une extension si dégueulis. et quand je vois que c'est maintenant un haut lieu de la politique, même internationale, on est pas dans la m....! Cela peut donner des nostalgies de 1990: on pouvait s'informer sans désodorisant. ;) :D
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par Nombrilist » 05 nov. 2017, 16:38:10

El Fredo a écrit :
05 nov. 2017, 12:55:43
C'est bien ce que je dis, vous vivez dans une bulle. De nos jours les principaux vecteur d'information sont en ligne et je peux vous garantir que cette affaire a fait énormément de bruit.
J'ai lu le monde en ligne tous les jours cette dernière semaine. Pas un mot, rien. Rien sur le parisien.fr, ni sur lefigaro.fr (en fait, le figaro en a parlé, mais ce n'est déjà plus visible en première page quelques heures après la mise en ligne). Sur lepoint.fr, un micro-lien en grisé vers l'article est disponible.

Donc, non, la presse n'est pas très informative à ce sujet. Twitter, je n'utilise pas. Trop de déchets.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23936
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par johanono » 06 nov. 2017, 11:31:20

A croire que ce qui s'est passé le 8 janvier 2015 n'a pas servi de leçon... Un acte isolé, nous disait-on à l'époque. Le 11 janvier suivant, on a pu voir que la société française n'était pas du tout unie face à la violence islamiste. Aujourd'hui encore, on s'aperçoit que le fondamentalisme islamiste est une idéologie assez répandue dans toute une partie de la société française. Mais bien sûr, si un autre drame survient, on nous expliquera, une fois encore, que c'est un acte isolé. Surtout pas d'amalgame. Islam, religion de paix.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32122
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par politicien » 06 nov. 2017, 21:12:57

Charlie Hebdo: le parquet de Paris ouvre une enquête

06 nov. 2017, 19:39:58

Le parquet de Paris a ouvert lundi une enquête après les menaces de mort diffusées sur les réseaux sociaux visant Charlie Hebdo à cause d'un dessin..




Le parquet de Paris a ouvert lundi une enquête après les menaces de mort diffusées sur les réseaux sociaux visant Charlie Hebdo à cause d'un dessin représentant l'islamologue Tariq Ramadan, visé par deux plaintes pour viol, a-t-on appris de source judiciaire.


L'enquête, confiée à la BRDP (brigade de répression de la délinquance contre la personne) de la police judiciaire, a été ouverte pour «menaces de mort matérialisées par un écrit» et «apologie publique d'un acte de terrorisme», a précisé cette source.


(...)



Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... nquete.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6923
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par Nolimits » 07 nov. 2017, 09:59:22

Des soucis avec l'islam en France ? Non, pourquoi ? Pas de stigmatisation s'il vous plaît ! :mur:

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par Baltorupec » 08 nov. 2017, 09:51:15

Nolimits a écrit :
07 nov. 2017, 09:59:22
Des soucis avec l'islam en France ? Non, pourquoi ? Pas de stigmatisation s'il vous plaît ! :mur:
Si ça peut te rassurer, c'est partout la même chose dans le monde.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3161
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par Cheshire cat » 08 nov. 2017, 11:46:34

Détrompez moi si c'est le cas, mais il me semble que Tariq Ramadan ne s'est pas exprimé sur ces menaces de mort .
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
albert
Messages : 9769
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par albert » 15 nov. 2017, 08:16:39

Riss accuse Edwy Plenel de "condamner à mort une deuxième fois Charlie Hebdo"

mar. 14 nov. 2017, 15:32:32

Dans son éditorial diffusé ce mardi 14 novembre, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo affirme que son journal ne "pardonnera jamais" une phrase d'Edwy Plenel : la semaine dernière, le fondateur de Mediapart avait jugé que la une du journal satirique faisait partie d'une "campagne générale de guerre aux musulmans".


Image

(...)

"Cette phrase, qui désigne Charlie Hebdo comme un agresseur supposé des musulmans, adoube ceux qui demain voudront finir le boulot des frères Kouachi. Cette phrase, qui parle de notre journal satirique comme d'une arme de guerre, acquitte déjà ceux qui nous tueront demain", enfonce l'éditorialiste. Riss est formel : le président de Mediapart est sorti du cadre de "l'opinion", sa phrase est "un appel au meurtre".

Article complet sur https://www.marianne.net/medias/riss-ac ... rlie-hebdo
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 23936
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par johanono » 15 nov. 2017, 08:19:56

Plenel fait partie de ces islamo-gauchistes qui accusent quiconque dénonce l'islamisme d'être islamophobe ou de "mener une guerre contre l'islam". Bravo à la rédaction de Charlie Hebdo d'avoir attiré l'attention médiatique sur ce sinistre personnage.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par Baltorupec » 15 nov. 2017, 08:56:11

[Edit : Attention à certains propos quand même]
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
albert
Messages : 9769
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par albert » 19 nov. 2017, 07:48:56

Facebook
JACQUES SAPIR · DIMANCHE 19 NOVEMBRE 2017


Une double polémique traverse aujourd’hui les divers courants de gauche, et au-delà. Celle qui d’une part est née des propos de Manuel Valls, ancien premier ministre, à la fois contre un institut de recherches, hautement respectable (l’IRIS) et contre Mediapart et d’autre part celle qui est née d’une caricature de Charlie-Hebdo contre Tariq Ramadan, et qui maintenant oppose ce journal à Edwy Plenel et à certains intellectuels.


Ces polémiques ne sont nullement liées, comme on voudrait le faire croire. Et l’on peut parfaitement rejeter les propos – assez indignes – de Manuel Valls et condamner ceux, non moins indignes, d’Edwy Plenel.


Reprenons l’affaire. Manuel Valls se propage de plateaux radio en plateaux télé et tient des propos outranciers, dont il est coutumier, mais ici de manière répétée. Il faut comprendre pourquoi. Son élection, acquise d’extrême justesse, va être très probablement invalidée. Manuel Valls est donc en campagne. Il cherche à rassembler sur son nom tout ce qui traîne, rampe, dans son électorat. Il doit diaboliser son adversaire de France Insoumise, et pour cela il l’accuse d’être une « islamo-gauchiste ». On comprend la manœuvre. Elle est à l’image de Manuel Valls : détestable.


Mais, Valls s’est laisser emporter, et a depuis demander que l’on coupe les financements publics à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques, l’IRIS, que dirige Pascal Boniface. Ce faisant, il a franchi une indiscutable ligne de fracture : celle qui oppose les démocrates à ceux qui ne le sont pas. On peut contester nombre de positions de Pascal Boniface. Je l’ai fait. Mais, d’une part la position d’un individu ne définit pas celle d’une organisation de recherche collective. D’autre part, vouloir priver l’IRIS de ses contrats est un appel à un acte de censure caractérisé. Car l’IRIS produit de nombreuses études qui sont très intéressantes. Je puis en partager les conclusions comme je puis les contester. Mais, elles ont toujours été une contribution importante au débat public. Etant moi-même victime d’au acte caractérisé de censure avec la suspension de mon carnet scientifique RussEurope, je ne puis que soutenir l’IRIS et dénoncer la manœuvre odieuse d’un politicien aux abois.


Cependant, cette triste affaire n’est nullement liée à l’autre, qui oppose Charlie-Hebdo à Edwy Plenel. Charlie a fait une de ses couvertures sur Tariq Ramadan, à la suite de la mise en cause de ce personnage dans des affaires de viols (et il convient de souligner qu’il a été suspendu de son enseignement par l’Université ou il enseigne). Edwy Plenel est connu pour sa proximité, non dénuée de critiques, avec Tariq Ramadan. D’où la polémique. Sur France Info, Plenel a déclaré : ”La Une de Charlie Hebdo fait partie d'une campagne générale, que l'actuelle direction de Charlie Hebdo épouse, [menée par] Monsieur Valls et d'autres qui le suivent”. C’est déjà un amalgame osé (surtout pour quelqu’un qui s’en va criant sur tous les toits « pas d’amalgane »). Charlie-Hebdo ne mettait nullement en cause les musulmans mais une personne. Plenel est revenu dans ce même interview et a prononcé alors des mots qui résonnent sinistrement : « La « une » de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale de guerre aux musulmans ». Ce sont des paroles inouïes, et d’une gravité sans précédent. Elles ont appelé une réponse de la part du rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Riss, qui le 15 novembre 2017, dans l’éditorial du n° 1321 de ce journal, les a dénoncées dans des termes très forts.


On ne devrait plus avoir à rappeler que Charlie Hebdo a été victime d’un odieux attentat en janvier 2015, dans lequel ont péri Cabu, Charb, Wolinski, Tignous, Honoré, Bernard Maris, Elsa Cayat et du correcteur Mustapha Ourrad, ainsi que de Frédéric Boisseau. Plenel ne l’ignore pas. Il n’ignore pas, non plus, qu’il reprend à son compte le discours de la frange la plus dangereuse de l’islamisme politique qui voit comme une « guerre » tous ce qui n’est que critique de l’Islam. Ce faisant, Plenel a incité à de nouveaux attentats.


On aurait pu croire que, prenant conscience de l’énormité de sa déclaration, il la corrige, et se démarque des mots qu’il avait utilisés. Il n’en a rien été. Au contraire, il a suscité une pétition de soutien dans laquelle sont allés se perdre et se déconsidérer des intellectuels, dont certains sont des collègues et d ‘autres des amis. Il convient de le dire et le redire, les propos de Plenel sont inqualifiables dans le principe, et condamnables dans la forme, parce qu’ils mettent en danger directement la vie de personnes.


On voit alors ce qui unit Valls et Plenel. L’un et l’autre n’hésitent pas, pour régler des comptes personnels, ou pour sauver un élection, à prendre des gens en otage. Valls, parce qu’il n’apprécie pas ce que dit Boniface (ce qui est son droit) s’en prend à l’IRIS sans se soucier de la qualité des travaux de ce centre. Plenel, parce qu’il est mis en cause en tant que personne, n’hésite pas à reprendre le discours des pires islamistes et à désigner comme cibles potentielles la nouvelle équipe de Charlie.


Ces deux sinistres personnages ont franchi la ligne qui sépare le débat politique, avec ce qu’il contient comme outrances, avec ce qu’il peut avoir d’injuste, mais où l’on n’attaque qu’un individu, où l’on ne critique que des positions, et le droit commun. Ces deux personnages sont désormais devenus les symboles d’une vie politique vidée de son sens où l’on peut dénoncer, voire appeler implicitement au meurtre, sans qu’il y ait de réactions. En cela, ces sinistres personnages symbolisent l’involution du débat d’idées et de la politique dont nous sommes témoins depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Ils contribuent, l’un est l’autre à leur manière, à plonger la France dans une guerre civile.


Car, nous sommes donc confrontés aujourd’hui à un défi absolu : la République ou la guerre civile, la guerre de tous contre tous. Comprendre ce défi, en mesurer l’importance, saisir la signification de ces mots que sont la Souveraineté, la Légitimité, la Légalité et la Laïcité, et percevoir pourquoi ils sont indissolublement liés.


Les attentats visant Charlie-Hebdo ont été suivis par d’autres, du Bataclan à Nice en passant pas l’assassinat du père Jacques Hamel. On a immédiatement affirmé que les auteurs de ces crimes n’étaient que des enfants perdus issus de la désespérance. C’était matériellement inexact ; mais admettons le pour le moment. Cependant tous les enfants en souffrance, tous les enfants perdus, ne prennent pas nécessairement les armes pour tuer leurs prochains. L’existence d’une souffrance sociale est difficilement contestable chez certains, mais elle ne justifie ni n’explique le passage à l’acte terroriste. Il y a bien eu, aussi, une idéologie terroriste à l’œuvre, et le fait que cette idéologie ait une base religieuse semble poser problème à certains.


Je renvoie ici le lecteur à deux ouvrages que j’ai écrits. Dans Souveraineté, Démocratie, Laïcité[1], j’expliquais pourquoi le discours identitaire, qu’il soit porté par les islamistes ou par ceux que l’on appelle « identitaires », était à la fois le produit de la fin de notre souveraineté et le basculement dans un narcissisme qui détruit en fait les bases de la démocratie et de la laïcité. Je montrais aussi comment une certaine gauche, celle qui crie à « l’islamophobie » à tout instant, se fait la complice des islamistes en essentialisant une population avec une idéologie. A vouloir combattre une soi-disant « islamophobie » on prépare le terrain à une mise hors débat de l’Islam et des autres religions. C’est une erreur grave, dont les conséquences pourraient être terribles.


Dans l’ouvrage que j’ai co-écrit avec Bernard Bourdin, et qui a été publié en juin dernier[2], nous expliquons pourquoi il ne peut y avoir de théologie politique. Les conséquences en sont importantes pour la condamnation de l’Islam politique, ou de ce que l’on appelle l’islamisme.


Ces deux ouvrages permettent de penser la question du rapport aux religions en général, et dans le contexte actuel à ce que représente comme menace non l’islam mais bien l’islamisme, ou plus précisément l’islam politique. Mais, pour avoir le débat qui dès lors s’impose, il faut en finir avec les faiseurs d’amalgames, quels qu’ils soient, et donc en particuliers avec MM. Valls et Plenel. Il faut les renvoyer là dont ils n’auraient jamais du sortir, dans les poubelles de l’histoire.


[1] Sapir J., Souveraineté, Démocratie, Laïcité, Paris, Michalon, 2016.


[2] Bourdin B. et Sapir J., Souveraineté, Nation, Religion, Paris, Edition Le Cerf, 2017.



Article complet sur https://www.facebook.com/notes/jacques- ... 914205825/
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Message non lu par Nombrilist » 19 nov. 2017, 09:37:06

C'est bien vu de la part de Sapir. Valls est aux abois et est déjà en campagne, au cas où son élection serait invalidée. Mais je l'avais déjà dit je crois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Médias »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré