Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Venez débattre et échanger des élections municipales de mars 2014
Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Ramdams » 25 mars 2014, 17:03:25

Marine Le Pen a clairement dit qu'elle pouvait s'allier localement avec des listes de gauche patriote. Aucune d'entre elles ne le souhaite, tant pis.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17663
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 25 mars 2014, 17:08:05

politicien » 25 Mar 2014, 14:07:25 a écrit :Bonjour,
► Afficher le texte
Pourtant, les électeurs (de droite comme de gauche) ne s'y étaient pas montrés très favorables dans un premier temps, et les candidats du sud-est de la France avaient affiché leur intention de se maintenir quoi qu'il arrive. Pour le député (UMP) des Alpes-Maritimes Jérôme Rivière, « un front républicain fait disparaître les convictions ». « Faire le jeu du FN, c'est montrer que droite et gauche c'est bonnet blanc et blanc bonnet, et c'est ce que l'on fait en se retirant. »
Je suis parfaitement d'accord, les partis sont différents. Une personne qui vote pour un parti X à légitimement le droit de voter pour ce même parti au second tour si temps que celui-ci à fait suffisamment de voix pour se maintenir. Au nom de quoi un électeurs devrait-il être obligé de voter pour un parti qui ne représente(plus ou moins) pas ses convictions?
Au nom de quoi un socialiste du type de Montebourg devrait voter pour un UMP de type Copé???
Le front républicain est antidémocratique.

Et je dis çà alors que je n'aime pas du tout les idée du FN.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
frunobulax
Messages : 398
Enregistré le : 14 janv. 2014, 15:56:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par frunobulax » 25 mars 2014, 17:08:39

Le FN est un parti dont la base idéologique originelle est franchement nauséabonde et dont le programme se résume à un salmigondis démagogique et poujadiste mais il n'y a rien dans son programme que l'on puisse qualifier "d'antirépublicain".
Il n'y a donc aucune raison de lui opposer une "front républicain".

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Ramdams » 25 mars 2014, 17:11:16

Le front républicain est un gadget inventé par l'UMP et le PS pour se partager le gâteau, ni plus ni moins. La majorité des électeurs ne raisonne pas selon la logique du front républicain.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2014, 17:11:56

Ramdams » 25 Mar 2014, 18:03:25 a écrit :Marine Le Pen a clairement dit qu'elle pouvait s'allier localement avec des listes de gauche patriote. Aucune d'entre elles ne le souhaite, tant pis.
les faits sont que l'alliance se fait uniquement avec la droite pour des raisons que j'ai déjà longuement décrites sur ce forum
mais cela ne m'étonne pas du tout :mdr:
on crache sur la droite aux présidentielles mais on s'allie pour des places aux municipales

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17663
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 25 mars 2014, 17:15:41

Des Chevenements, des Montebourg et des Mélenchon n'ont pas des idées si éloignées que çà du FN, pourquoi devraient-ils ne pas faire alliance?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
frunobulax
Messages : 398
Enregistré le : 14 janv. 2014, 15:56:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par frunobulax » 25 mars 2014, 17:18:26

le FN a OBLIGATOIREMENT besoin de lier des alliances avec d'autres partis pour se développer électoralement.
Ils le savent parfaitement, ça fait longtemps qu'ils essaient et ils y parviendront forcément un jour ou l'autre.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Ramdams » 25 mars 2014, 17:20:54

Jeff Van Planet » 25 Mar 2014, 17:15:41 a écrit :Des Chevenements, des Montebourg et des Mélenchon n'ont pas des idées si éloignées que çà du FN, pourquoi devraient-ils ne pas faire alliance?
Chevènement est patriote. Les deux autres ne le sont pas du tout. Malheureusement, c'est Chevènement qui est le moins actif politiquement.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2014, 17:25:21

Jeff Van Planet » 25 Mar 2014, 18:15:41 a écrit :Des Chevenements, des Montebourg et des Mélenchon n'ont pas des idées si éloignées que çà du FN, pourquoi devraient-ils ne pas faire alliance?
:mdr:
le fn (son électorat) vote majoritairement ump au second tour des présidentielles 61% puis 51% en 2012
une infime parti vote ps (les ouvriers du fn )
et l'autre parti s'abstient
cqfd
jamais entendu chevènement soutenir le pen ...................
ne confonds pas avec ses sbires tel que philippot l'énarque qui navigue au gré du vent
je cite chevènement
Je vous interdis de parler d'anciens chevènementistes, parce que j'ai eu 1 520 000 électeurs, et forcément, parmi ceux-là, il y en a quelques-uns qui peuvent avoir rejoint le Front national.C'est le cas d'un monsieur que je ne connais pas, monsieur Philippot, hein ? Quant à Paul-Marie Coûteaux, il a été en effet, très jeune, au CERES, ensuite il est passé chez Pasqua, et chez Villiers. Et s'il m'a apporté un soutien, finalement, je m'en serais bien passé en 2002.
cqfd :Fumeur1:

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Ramdams » 25 mars 2014, 17:26:59

Ce n'est pas grave : son parti est mort aujourd'hui et la plupart de ses membres l'ont fui vers de meilleurs horizons.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2014, 17:29:43

lui n'est pas encore mort
sinon on aurait eu droit a : le che aurait voté fn
comme on avait eu droit a jaurès aurait voté fn
mdr ^^

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17663
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 25 mars 2014, 17:30:48

Je parle d'idées, et freeze me parle de personnes...
Les idées anti euro, anti Europe, sociales, de Chevennement sont identiques à celles du FN.
Oui je sais ce que tu vas dire: il y à des différences sur d'autres points, tel l'immigration. Je te répondrai que c'est normal, sinon ce ne serait pas deux partis. :D
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2014, 17:34:12

ils ont plus de différences que de similitudes avec la gauche
et le contraire avec la droite
la preuve par l'électorat des partis de droite qui souhaitent une cohabitation
seul l'appareil politique ump et fn est contre .....................

Avatar du membre
Jean
Messages : 4485
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Jean » 25 mars 2014, 17:42:00

freeze » 25 Mar 2014, 17:59:05 a écrit :je vois que le fn s'allie exclusivement avec des listes de droites
pour un parti qui clame être ni de droite ni de gauche c'est paradoxal non ?


Les observateurs politiques ne placent pas le FN au centre mais à l'extrême droite.

Il n'est donc pas choquant que le FN s'allie parfois à la droite...

L'extrême gauche s'allie toujours à la gauche non ?


Il est vrai que la notion d'hémicycle est trompeuse. Il s'avère que l'extrême gauche jouxte l'extrême droite (voir ce qui arrive dans le nord...).

le choix délibéré du PS d'abandonner l'électorat ouvrier pour se caler sur un électorat identifié comme plus pérenne et surtout plus ouvert sur le centre, et l'outrance de l'extrême gauche ont conduit l'électorat ouvrier à se reporter sur le FN qui par ailleurs à développer un argumentaire à cette fin.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2014, 17:46:54

madame le pen refute le terme d'ed il me semble
source : http://www.francetvinfo.fr/politique/vi ... 26109.html :mdr:
sinon toutafé d'accord sauf sur 1 point : le mythe du vote ouvrier fn
6 ouvrier sur 100 votent fn ; tu repasseras pour l'argumentaire fallacieux ......................
après le fn est le 1er parti politique des ouvriers qui votent
quand on croise, fréquente des ouvriers on sait que l'écrasante majorité
ne vote pas ..................

Répondre

Retourner vers « Elections municipales 2014 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré