Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Venez débattre et échanger des élections municipales de mars 2014
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17202
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 25 mars 2014, 17:59:15

freeze » 25 Mar 2014, 18:34:12 a écrit :ils ont plus de différences que de similitudes avec la gauche
et le contraire avec la droite
la preuve par l'électorat des partis de droite qui souhaitent une cohabitation
seul l'appareil politique ump et fn est contre .....................
Là je ne suis pas d'accord, il y à autant de points communs entre le FN et le FDG qu'avec l'UMP et le FN.


UIne autre chose: tu es sûr des 6% du vote ouvrier? il me semble que c'est 22%
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Lucas » 25 mars 2014, 18:09:51

Freeze, il y a alliance du FN avec l'UMP dans seulement 2 villes, ça reste très marginale.

Sur ce front républicain et le "ni-ni" je suis partagé, ceux qui me connaissent bien ici savent que je ne partagent pas les idées du FN, et je ne suis pas du tout favorable à des alliances avec le FN. Mais de là à supprimer systématiquement sa liste pour voter PS, je ne suis pas trop d'accord.

Et puis si dans une triangulaire, un maire FN venait à être élu, c'est le choix de la majorité des électeurs de cette ville.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2014, 18:38:48

j'ai jamais dit que cela était la norme
mais quand on donne des leçons aux autres partis, ou que l'on se positionne ni de droite ni de gauche et que l'on fait le contraire de son propos
je ne peux m'empêcher se soulever cette antinomie

@jeff tu penses bien comme tu veux perso j'appuie mon analyse sur des faits
je ne fais que des correspondances entres les votes, 1er et second tour des présidentielles qui reste encore un marqueur entre la droite et la gauche
oui je suis sûr pour les ouvriers ^^
tape 6 ouvriers sur 100 fn sur google et tu auras ta réponse ...........

Avatar du membre
frunobulax
Messages : 398
Enregistré le : 14 janv. 2014, 15:56:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par frunobulax » 25 mars 2014, 19:33:19

Jean » 25 Mar 2014, 17:42:00 a écrit :Il n'est donc pas choquant que le FN s'allie parfois à la droite ... L'extrême gauche s'allie toujours à la gauche non ?
Vouloir constamment mettre les extrêmes dans le même panier est un poil ridicule tant tout les oppose idéologiquement parlant.
Le seul point commun est le populisme, c'est tout.

Pour mémoire, rappelons que durant l'occupation, l'extrême droite était dans la Gestapo et l'extrême gauche dans la résistance.
Ca illustre assez clairement leurs différences idéologiques originelles.

Avatar du membre
albert
Messages : 9455
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par albert » 25 mars 2014, 19:39:47

frunobulax » 25 Mar 2014, 19:33 a écrit : Pour mémoire, rappelons que durant l'occupation, l'extrême droite était dans la Gestapo et l'extrême gauche dans la résistance.
Et les socialistes ont voté les pleins pouvoirs à Pétain...
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50333
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Nombrilist » 25 mars 2014, 20:09:13

"Mais de là à supprimer systématiquement sa liste pour voter PS, je ne suis pas trop d'accord."

Et vice-versa. Bah pourquoi tu n'es pas d'accord. Sur 90% de la politique, on pourrait fusionner ces deux partis que ça ne changerait pas grand chose.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17202
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 25 mars 2014, 20:14:39

frunobulax » 25 Mar 2014, 20:33:19 a écrit :
Jean » 25 Mar 2014, 17:42:00 a écrit :Il n'est donc pas choquant que le FN s'allie parfois à la droite ... L'extrême gauche s'allie toujours à la gauche non ?
Vouloir constamment mettre les extrêmes dans le même panier est un poil ridicule tant tout les oppose idéologiquement parlant.
Le seul point commun est le populisme, c'est tout.

Pour mémoire, rappelons que durant l'occupation, l'extrême droite était dans la Gestapo et l'extrême gauche dans la résistance.
Ca illustre assez clairement leurs différences idéologiques originelles.
Je suis désolé de vous le dire, mais je suis en désaccord totale avec votre message.
Vous dites que l'EG était dans la résistance(1) alors que l'ED était dans la milice(2), vous utilisez cette argument pour dire que l'EG c'est cool, alors que l'ED c'est pas cool. Mais çà c'est du pure nombrilisme(rien à voir avec nombrilist du forum) du pure etnocentrisme car si on inverse votre logique, en URSS l'EG était dans le KGB alors que l'ED était dans les goulags, donc en utilisant le même principe dans un autre pays on en conclu que les alliances avec l'ED c'est normal alors qu'il faudrait combattre l'EG.

Tout çà pour dire que votre logique ne tient pas debout, les deux extrêmes sont à mettre dans le même panier, à combattre de la même façon.


(1)à partir de décembre 41^^
(2)milice Française, il me semble que pour la gestapo il fallait être Allemand
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50333
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Nombrilist » 25 mars 2014, 20:17:05

Toujours est-il qu'en Russie, l'ED est au pouvoir.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17202
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 25 mars 2014, 20:24:35

c'est vrai. Mais il faut constater que l'EG à était très long temps(trop long temps pour moi) la locomotive idéologique en France.
Peu être pour les mêmes raisons: çà représente la lute contre le "diable".
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2014, 20:27:53

ah c'est pour cela que la fille le pen adule poutine ^^
pour en revenir a notre sujet
le fn se normalise, il devient un parti de droite car l'ump refuse d'assumer une droite forte (voir sarko qui tapait kouchner au ps tout en prenant buisson comme conseiller)
pas de fn avec des scores hauts dans les autres pays qui assument leur droite eux


l'eg c'est npa et lo c'est a dire pas grand monde aujourd'hui......................

Avatar du membre
frunobulax
Messages : 398
Enregistré le : 14 janv. 2014, 15:56:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par frunobulax » 25 mars 2014, 20:28:22

albert » 25 Mar 2014, 19:39:47 a écrit :Et les socialistes ont voté les pleins pouvoirs à Pétain...
Rouvrez vos livres d'histoire :-)
Sur les 849 parlementaires (les 2 chambres) ayant participé à ce vote, les socialistes n'étaient que 126.
Et 36 ont voté "contre".
On notera au passage que "l'extrême gauche", donc, les 72 parlementaires communistes, étaient ... interdits de vote !
Les partis de gauche ont donc certes très majoritairement voté pour Pétain ... tout comme les partis de droite ...
"Des 569 votants en faveur des pleins pouvoirs, 286 parlementaires ont une étiquette de gauche ou de centre-gauche et 283 ont une étiquette de droite ou de centre-droit."
Au final, sur les 569 votants "pour", les socialistes n'étaient que 90 ...

Qui plus est, les parlementaires ne disposaient pas de boules de cristal leur permettant de prédire l'avenir !
Ils ont voté pour "l'homme providentiel", le vainqueur des Allemands à Verdun.
Ils n'ont pas voté pour le régime de Vichy.
Un certain nombre de parlementaires, de gauche et de droite, ayant voté les pleins pouvoirs à Pétain se sont ensuite très activement engagés dans la résistance.

Donc, merci de nous éviter les amalgames TRES réducteurs ... et historiquement faux ...
8-)

Avatar du membre
frunobulax
Messages : 398
Enregistré le : 14 janv. 2014, 15:56:06

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par frunobulax » 25 mars 2014, 20:31:26

Jeff Van Planet » 25 Mar 2014, 20:14:39 a écrit :si on inverse votre logique, en URSS l'EG était dans le KGB alors que l'ED était dans les goulags.
Les communistes français n'ont jamais participé au gouvernement soviétique et l'extrême droite française ne s'est jamais retrouvée dans un goulag.
On ne peut reprocher au PCF qu'un coupable aveuglement aux crimes de Staline, pas une participation active.
Contrairement à l'extrême droite durant l'occupation.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31890
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par politicien » 25 mars 2014, 20:48:24

Bonjour,
Merci de bien vouloir de rester sur le sujet initial à savoir : Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
albert
Messages : 9455
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par albert » 25 mars 2014, 20:54:35

frunobulax » 25 Mar 2014, 20:28 a écrit :les socialistes n'étaient que 126.
Et 36 ont voté "contre".
C'est bien ce que je dis : la majorité des députés socialistes a voté les pleins pouvoirs à Pétain. La droite aussi, je ne dis pas le contraire, mais les socialistes jouent aujourd'hui les moralisateurs avec leur front républicain.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50333
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Elections : comment est-on passé du « front républicain » au « ni-ni » ?

Message non lu par Nombrilist » 25 mars 2014, 21:08:17

L'UMP, les schizophrènes qui veulent lutter contre l'abstention mais qui appellent à l'abstention.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Elections municipales 2014 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré