Les Français veulent "moins d'europe"

Venez débattre et échanger des élections européennes de mai 2014
Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par mordred » 12 oct. 2013, 15:55:22

Les français ont approuvés l'Europe sans savoir ce qu'ils faisaient. On ne leur a pas dit que beaucoup de choses seraient voulues par l'Europe.
En 1992, je n'ai pas voté lors du Référendum, étant absent de chez moi. Mais j'étais contre. Le Référendum "Lisbonne" a été une claque donnée au Peuple Souverain. Le Peuple a dit non à 55% et sa volonté n'a pas été respectée.
L'Europe de la Paix, oui. Le reste, poubelle.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Jean
Messages : 4512
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Jean » 08 mars 2014, 19:26:48

Nombrilist » 12 Oct 2013, 09:18:26 a écrit :J'en pense que c'est normal. Barroso, Merkel et leurs néocons nous emmerdent, et je crois que même les gens qui regardent la politique de loin commencent à s'en rendre compte.


Dans les néocons que tu cites il y a de nombreux français de gauche comme de droite.

Quant à ceux qui n'ont pas eu à prendre des décisions (à gauche comme à droite) on trouve justement les plus C...

Troublant.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4512
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Jean » 08 mars 2014, 19:36:59

Je crois que le vrai problème de l'UE ce sont les états qui la composent.

Ils freinent le plus possible ses capacités d'action ce qui est incohérent avec leur volonté de principe de former une communauté commune.

Par origine je n'étais pas très européen.


Mais il faut bien dire qu'aujourd'hui on ne pèse plus grand chose.

La France n'est même pas capable d'envoyer plus de 2000 hommes au Centrafrique.

2000 hommes pour pacifier un pays plus étendu que la France !!!!! Ce serait à mourir de rire si ce n'était pas la réalité.

A côté de cela on joue les matamores face à la Russie... alors qu'une visite du dessous du tapis serait à l'échelle de nos capacités.

L'UE peut jouer un rôle, encore faut-il qu'il y ait un pouvoir de décision européen. il existe un peu grâce à l'Allemagne mais même pour elle il est difficile de gérer les réactions de pays comme les états baltes, la Pologne, la Roumanie, la Bulgarie qui jouent avec le feu à l'abri des frontières de l'UE.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2014, 19:49:21

L'Allemagne ne joue pas pour l'Europe. Elle joue pour elle et uniquement elle. Et du coup, contre nous. S'en extasier, franchement, je ne comprends pas.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
germinal
Messages : 1005
Enregistré le : 19 mars 2012, 16:17:27

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par germinal » 08 mars 2014, 19:54:27

ce n'est pas moins d'Europe que nous voulons mais une Europe plus solidaire, depuis sa création chacun essaie de tirer la couverture à lui et tant pis si les voisins ont le cul à l'air , il faut une autre union des états européens avec des parlementaires qui fassent leur job
si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes ( Goethe )

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2014, 20:00:21

Nous voulons une autre Europe, mais malheureusement, ça passe par repartir de très très loin. Avant Maastricht.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24266
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par johanono » 09 mars 2014, 02:26:12

Lucas » Sam 12 Oct 2013 - 09:47 a écrit :Il ne faut pas moins d'europe, il faut une europe plus organisé, plus démocratique, aujourd'hui le parlement n'a aucun pouvoir c'est ça le problème.

Sortir de l'euro, pourquoi faire ? Juste pour emmerder les allemands ? Sortir de l'euro c'est voir s'envoler le prix de l'essence de combien ? Est-on prêt à faire autant de sacrifice ?
Certes, il ne faut pas sortir de l'euro, juste pour emmerder les Allemands.

Comme l'ont souligné Nombrilist et Golgoth, il faut sortir de l'euro pour retrouver notre souveraineté monétaire. Cela nous permettra, par exemple, de dévaluer, de moduler les taux d'intérêts, de monétiser notre dette, si nous l'estimons nécessaire. Autant d'outils qui nous sont interdits aujourd'hui. Et à défaut d'avoir ces outils, nous n'avons d'autre possibilité que de suivre une politique d'austérité. Notre appartenance à la monnaie unique nous enferme dans la crise, la sortie de l'euro nous offrira des outils nous permettant de sortir de cette crise.

A part ça, on retrouve dans le message de Lucas cette manie de nombreux européistes qui, bien en peine de nous expliquer les avantages de la construction européenne, en sont réduits à nous faire peur en nous expliquant qu'une sortie de l'UE ou de l'euro serait catastrophique, entraînerait une inflation galopante, renchérirait notre dette, etc. Sauf qu'aucune démonstration sérieuse ne vient étayer ces sombres prévisions.

Je répète également ce que j'ai dit dans d'autres topics. Beaucoup de gens semblent croire qu'il suffirait d'améliorer les institutions de l'UE pour que celle-ci fonctionne mieux. Or selon moi, le problème de l'UE dépasse le simple cadre institutionnel. Le problème, c'est que les 28 pays membres ont des caractéristiques économiques, culturelles, politiques, diplomatiques très différentes, et qu'ils ont une conception différente de l'UE. On ne pourra donc jamais mener une politique monétaire qui satisfasse tout le monde, une politique diplomatique qui satisfasse tout le monde, une politique douanière qui satisfasse tout le monde, etc. Par exemple, de nombreux Français semblent rêver d'une Europe plus solidaire, avec une harmonisation européenne : comme si les pays de l'Est allaient accepter de doubler ou tripler les salaires en vigueur chez eux, juste pour nous faire plaisir...

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Nombrilist » 09 mars 2014, 09:18:37

+1.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
albert
Messages : 9880
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par albert » 08 avr. 2014, 13:45:20

Elections Européennes

Par Jacques Sapir

(...)
Deux points critiques

La pression peut être forte dans ces conditions pour refuser ces élections. C’est la position de certains, dont Jacques Nikonoff et le M’PEP. C’est une position honorable mais c’est une position erronée. Dans une élection, sauf à pouvoir en empêcher matériellement la tenue ou à obtenir un taux d’abstention dépassant les 90%, les absents ont toujours tort. Il faut donc définir ce qui va motiver le vote et quelles sont les listes qui pourraient en bénéficier, sachant qu’à priori ni l’UMP, ni l’UDI, ni le PS ni EELV n’en feront parties. Ces élections vont se faire dans la réalité sur deux points.

Le premier point est le fameux « Traité de libre-échange transatlantique ». Ce traité est néfaste sur plusieurs points, que ce soit parce qu’il retire aux États la compétence pour traiter de points essentiels comme la souveraineté alimentaire où la traçabilité en matière de médicaments (touchant ainsi à deux points clefs que sont l’alimentation et la santé), ou parce qu’il organise un abandon à peine déguisé de toutes les normes françaises ou européennes. Ce traité, Michel Sapin l’a affirmé dans une déclaration le 2 avril 2014, ne sera pas soumis à référendum. Il faut donc l’arrêter dans l’œuf, et ceci ne peut se faire qu’aux élections européennes.

Le deuxième point est, bien entendu, l’Euro et la politique d’Euro-austérité qu’il entraîne. On a largement développé depuis de nombreux mois tous les problèmes, tant conjoncturels que structurels, que pose l’Euro[4]. Depuis 2012, nombreux sont les économistes comme les politiques qui se sont rendus à ces conclusions[5]. Le débat est aujourd’hui général, et se développe de l’Italie au Portugal, en passant par l’Allemagne[6]. Il faut le redire, la seule manière de sortir du cercle vicieux de l’austérité et de la dette, c’est en dissolvant l’Euro. Le Parti de Gauche a infléchi de manière significative sa position vers une sortie de l’Euro au mois de février dernier sur la base de cet argument.

Dès lors, et compte tenu de la nature du scrutin, il conviendra de soutenir et de voter, selon ses préférences politiques personnelles, pour toutes les listes qui se prononceront sans ambiguïté contre ces deux points. Seule une défaite claire et nette des listes européistes (UMP, UDI, PS, « Nouvelle Donne » et EELV) peut permettre la clarification politique dont nous avons besoin, que ce soit en France ou en Europe. Il faut refuser d’envoyer au Parlement Européen des personnes qui ne feront que prolonger une politique qui n’a que trop durée.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Nombrilist » 08 avr. 2014, 14:32:33

Mélenchon s'est positionné en faveur d'une sortie de l'euro ? J'ai loupé un épisode là, c'était quand ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Albedo » 08 avr. 2014, 14:40:32

Le FDG a effectivement changé son fusil d'épaule récemment, je dirais il y a 2 mois environ mais je n'ai malheureusement pas de source à te fournir à la minute.

L'Europe/Bruxelles devient le nouveau bouc-émissaire à la mode on dirait.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français veulent "moins d'europe"

Message non lu par Nombrilist » 08 avr. 2014, 14:43:38

L'Europe fut le chiffon rouge favori de Chirac, sauf qu'il n'a jamais eu l'intention d'en infléchir la trajectoire. Je fais parcontre davantage confiance au PG quand il dit qu'il ira taper du poing sur la table. Notre problème n'est pas tant l'Europe que nos politiciens qui suivent doctement ce qu'elle leur dit de faire, elle et l'Allemagne.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Elections européennes 2014 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré