Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par politicien » 10 mai 2015, 16:22:30

Bonjour,
Les écolos ont joué l'unité ce week-end. Réunis en conseil fédéral, ils ont pris soin d'éviter les affrontements et désigné les 13 têtes de liste pour les prochaines régionales. Mais les clivages sont toujours présents.

Europe-Écologie-Les-Verts, avant le PS et le Front de gauche, a officiellement investi la totalité de ses têtes de liste pour les élections régionales de décembre prochain. Les écolos, qui souffrent d'une série de mauvais résultats dans les urnes et pâtissent des affrontements individuels et des différences de ligne, ne veulent pas perdre de temps. Ils savent que le calendrier des élections pourrait leur donner un coup de pouce. «Avec la conférence environnementale qui commence en novembre, c'est un moment où nos idées seront débattues par l'ensemble de la société, où on apparaîtra légitimes pour apporter des réponses», veut croire David Cormand, en charge des élections, qui annonce un objectif légèrement en dessous des 10%, contre 12,8% en 2010.

À l'issue d'un week-end de débats, le parti a désigné ses 13 têtes de liste pour les régionales: 7 femmes et 6 hommes*. Même dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Paca, où le vote FN est fort, les écolos ont décidé de partir seuls. «Dans le Nord, des discussions auront lieu jusqu'en septembre, les choses ne sont pas figées», avertit la secrétaire nationale Emmanuelle Cosse, qui vient officiellement d'être investie en Ile-de-France. Idem en Paca, où une alliance dès le premier tour n'est pas à exclure. En Rhône-Alpes-Auvergne, où une motion de rassemblement a été adoptée en avril, un projet commun avec des mouvements de la gauche alternative pourrait émerger d'ici l'été.

(...)

Certains cadres pro-Hollande ne cachent pas leur méfiance. «Les motions adoptées dans les régions sont très floues sur les question des accords. Je crains qu'il y ait des alliances dans le dos des militants», peste l'un d'eux, qui reste à l'écart des prises de parole. Il s'énerve: «On n'a même pas tiré le bilan des départementales, alors que certains candidats écolos ont refusé de se rallier au PS au second tour, même quand il était opposé au FN!»

Le risque de scission
Les problèmes sont loin d'être réglés. «Il y a des gens qui refusent de discuter», se désole la secrétaire nationale du parti. Elle admet devoir composer avec certains écolos au bord de la rupture. «Parmi les partisans d'un retour au gouvernement, mais aussi parmi ceux qui préfèrent des alliances plus à gauche, certains veulent la scission», admet celle qui voudrait mettre fin à la «guérilla interne». «Il y a une lassitude dans le parti».

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Figaro.fr


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 24492
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par johanono » 10 mai 2015, 16:36:23

Au second tour, ils s'allieront au PS.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par Ramdams » 11 mai 2015, 11:47:03

D'ailleurs, les fusions de listes devraient être interdites, c'est anti-démocratique.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par politicien » 11 mai 2015, 20:18:31

Le président socialiste sortant de la région Ile-de-France a donné son accord à un "rassemblement des socialistes derrière Claude Bartolone" comme tête de liste aux élections régionales de décembre.

Huchon se rallie à Bartolone. Il laisse le champ libre à Claude Bartolone. Le président PS sortant de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a donné son accord à un "rassemblement des socialistes derrière Claude Bartolone" comme tête de liste aux élections régionales de décembre, selon un communiqué des deux hommes publié lundi soir. "Tous deux, candidat des socialistes et président de région, travaillerons ensemble à un rassemblement plus large encore, permettant la victoire de la gauche en décembre prochain", affirment-ils dans ce communiqué commun, publié après une rencontre d'environ une heure des deux responsables au siège du Conseil régional.

(...)

"Pas une serpillière". Le patron de la région Ile-de-France devait aussi rencontrer François Hollande "dans les prochains jours", avait indiqué la même source plus tôt dans la journée. "Je suis le patron d'une région de 12 millions d'habitants et j'ai gagné trois fois la région. On ne me traite pas comme une serpillière", avait affirmé Jean-Paul Huchon au quotidien Le Monde, selon des propos rapportés lundi.

http://www.europe1.fr/politique/regiona ... um=twitter


Politique politicienne ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par wesker » 15 mai 2015, 14:29:29

Ayant des difficultés à se trouver une ligne et un positionnement pouvant faire consensus, EELV décident, finalement de se compter pour satisfaire et éviter d'avoir à départager leur ligne stratégique. Entre les partisans d'une autonomie, ceux qui souhaitent, finalement trouver les points de convergence avec les démocrates, quand d'autres se disent tentés par l'aventure avec le front de gauche, les motifs de tensions internes ne manquent pas.

Partir seul leur évite, finalement d'avoir à répondre à ces questions et leur offre la possibilité d'évaluer leur audience, sur des projets de gestion régionaux...

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par politicien » 30 août 2015, 13:30:23

Manuel Valls appelle à l'union avec les écologistes «partout en France» dès le premier tour
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19101
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par Golgoth » 30 août 2015, 13:34:13

Ca sent la bonne branlée tout cela.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Régionales : pour apaiser les esprits, EELV décide d'y aller seul

Message non lu par wesker » 30 août 2015, 18:17:13

A l'orée de l'émergence ou d'un regroupement d'écologiste démocrate, il est cohérent que le Premier ministre d'une majorité qui assume, aussi une politique démocrate, souhaite un rassemblement en vue des régionales.

En revanche, ceux qui, au sein de cette famille politique ne se reconnaît pas dans cette politique peuvent envisager de construire une alternative à proposer aux français et aux électeurs de gauche. S'ils parviennent à convaincre qu'ils peuvent, à la fois éviter cette austérité imposée aux français tout en parvenant à garantir un redressement de la situation budgétaire ils seront, alors en mesure de supplanter le PS, lors des futures élections, mais, en France ou ailleurs, cette autre gauche, en dépit de percées localisées ne parvient pas à s'imposer !

Répondre

Retourner vers « Elections régionales 2015 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré