Un FN solide mais pas triomphant ?

Avatar du membre
Jean
Messages : 4344
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Jean » 24 mars 2015, 18:15:48

L'alimentation du FN n'est pas issu que de l'UMP mais aussi de la gauche.

Deux preuves

1. le PS baisse mais l'extrême gauche ne monte pas. La droite non plus d'aileurs
La gauche était avec les écolo à presque 50% en 2011 elle est aujourd'hui à 36%...

2. Les zones de forte poussée du FN comprenne les zones à l'Est et au Nord traditionnellement ouvrières.
Une enquête de l'IFOP montre que le FN est de loin le parti le plus important chez les ouvriers (et aussi les employés) environ 50% le reste se répartissant entre l'UMP, le PS et l'extrême gauche.

Par ailleurs j'ai le sentiment que le monde rural est aussi la cible (atteinte) du FN.

Le FN se positionne à droite mais a un programme à la fois de droite (chasse aux gaspi et aux fraudeurs, limitation de l'émigration) mais aussi de gauche (retraite à 60 ans , relèvement du SMIC, ...) d'où un large ratissage qui permet d'engranger des voix (venant de droite comme de gauche) d'électeurs déçus par la politique de gauche menée par l'UMP-UDI (époque NS) et la politique de droite menée par le PS (époque FH).

Le FN a été en tête dans 43 départements !

Sans presque aucun élu (1 sortant sur 4000 postes de conseillers cantonales) il a réussi à être en tête dans 43 départements avec des candidats inconnus des électeurs, avec des candidats extérieurs au canton, avec des binômes qui ne se connaissaient pas et parfois sans même faire campagne.

La montée en 4 ans du FN aux départementales a été de 15% à 26% !!!

Je ne pense pas qu'il y ait de seuil. Un FN a 35% au premier tour peut très bien obtenir plus de 50% par le double mouvement de ceux qui s'abstiennent au second et ceux qui veulent tenter une nouvelle expérience et rejeter la droite ou la gauche.

La véritable question est : "Est-ce que les électeurs du FN peuvent le quitter sans qu'il ait été au pouvoir ?".

Si c'est non, il faudra une expérience nationale du FN pour les décourager (un peu comme en Grèce hier et en Espagne peut-être demain).

Si c'est oui, il faudra que la droite et la gauche trouvent des arguments convaincants touchant les électeurs d'aujourd'hui et non des rappels à l'histoire de l'extrême droite depuis le début du siècle ou des souvenirs de Vichy... (NS avait un peu réussi en 2007 contre le père mais a échoué en 2012 contre la fille)

Pour l'instant on reste dans l'invective (l'ordurier comme dirait MLP) mais pas dans la démonstration simple et concrète des coûts et risques encourus par la mise en œuvre du programme du FN.

Cela dit, ce sera difficile car l'électeur, fort d'exemples passés, risque de se moquer éperdument des programmes...

Avatar du membre
Vincendix
Messages : 2491
Enregistré le : 01 oct. 2011, 16:50:32

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Vincendix » 24 mars 2015, 19:05:47

Évidemment, le FN fait un bon score dans anciens bastions communistes du Nord et de Lorraine.
Comme un collier de joyaux rares dont le fil rompu laisse lentement tomber des gouttes de lumière, la vie égrène nos jours.Georges Clemenceau

Avatar du membre
Clavier56
Messages : 1732
Enregistré le : 18 oct. 2014, 09:41:52
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Vannes

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Clavier56 » 24 mars 2015, 22:05:41

En simplifiant Le FN est aujourd'hui la réunion des gaullistes et des communistes....
Vous devriez lire Zemmour ......
La liberté d'opinion, ce n'est bon que pour les morts ...
( E.Zemmour, philosophe français sur RTL )

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14258
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Narbonne » 24 mars 2015, 22:43:29

De Gaulle va se retourner dans son tombe.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23653
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par El Fredo » 24 mars 2015, 22:47:09

En effet, les héritiers naturels du pétainisme qui se réclament du gaullisme c'est mignon.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 22572
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par johanono » 25 mars 2015, 00:20:42

Clavier56 » Mar 24 Mar 2015 - 23:05 a écrit :En simplifiant Le FN est aujourd'hui la réunion des gaullistes et des communistes....
Vous devriez lire Zemmour ......
Il y a des différences selon les régions. Dans le Sud-Est, il y a, dans l'électorat du FN, beaucoup de Pieds-Noirs nostalgiques de l'Algérie française.

Mais dans d'autres régions, en effet, on peut dire que le FN est la réunion des gaullistes (les idées gaullistes du RPR n'étant plus défendues à l'UMP) et des communistes (car le PCF et le FG ont perdu l'électorat ouvrier, pour les raisons déjà indiquées par ailleurs).
El Fredo » Mar 24 Mar 2015 - 23:47 a écrit :En effet, les héritiers naturels du pétainisme qui se réclament du gaullisme c'est mignon.
Je suis gaulliste, mais cela ne me choque pas de voir un mec comme Philippot défendre l'héritage gaulliste.

Certes, je connais bien l'opposition historique entre l'extrême-droite et de Gaulle. Mais nous sommes en 2015. L'appartenance à l'UE conditionne désormais la vie politique française. La vraie opposition est donc entre ceux qui acceptent de brader la souveraineté française dans l'UE, et ceux qui veulent défendre cette souveraineté française. De ce point de vue, en effet, il y a communauté de vues entre le FN, les gaullistes et les chevènementistes.

Je suis davantage choqué quand je vois Chirac ou Sarkozy se recueillir à Colombey sur la tombe du Général de Gaulle que quand j'y vois Philippot.
Jean » Mar 24 Mar 2015 - 19:15 a écrit :L'alimentation du FN n'est pas issu que de l'UMP mais aussi de la gauche.

Deux preuves

1. le PS baisse mais l'extrême gauche ne monte pas. La droite non plus d'aileurs
La gauche était avec les écolo à presque 50% en 2011 elle est aujourd'hui à 36%...

2. Les zones de forte poussée du FN comprenne les zones à l'Est et au Nord traditionnellement ouvrières.
Une enquête de l'IFOP montre que le FN est de loin le parti le plus important chez les ouvriers (et aussi les employés) environ 50% le reste se répartissant entre l'UMP, le PS et l'extrême gauche.

Par ailleurs j'ai le sentiment que le monde rural est aussi la cible (atteinte) du FN.
C'est ce que je dis depuis longtemps. Sans doute y a-t-il une fraction importante des sympathisants UMP qui veulent une alliance de leur parti avec le FN. Mais que représentent-ils ?

Il est bien évident que le FN a pris de très nombreux électeurs à la gauche, pour les raisons que tu as indiquées. Les militants de gauche ici présents ne veulent pas l'admettre, tant pis pour eux.
Le FN se positionne à droite mais a un programme à la fois de droite (chasse aux gaspi et aux fraudeurs, limitation de l'émigration) mais aussi de gauche (retraite à 60 ans , relèvement du SMIC, ...) d'où un large ratissage qui permet d'engranger des voix (venant de droite comme de gauche) d'électeurs déçus par la politique de gauche menée par l'UMP-UDI (époque NS) et la politique de droite menée par le PS (époque FH).
Je précise que la limitation de l'immigration n'est pas incompatible avec le fait d'être de gauche. Mais à part ça, il est bien évident que le FN a un programme économique désormais très marqué à gauche.
Le FN a été en tête dans 43 départements !

Sans presque aucun élu (1 sortant sur 4000 postes de conseillers cantonales) il a réussi à être en tête dans 43 départements avec des candidats inconnus des électeurs, avec des candidats extérieurs au canton, avec des binômes qui ne se connaissaient pas et parfois sans même faire campagne.
Et ça, c'est quand même un peu inquiétant : les candidats FN ne font même pas campagne, et ils obtiennent de très gros scores. Cela montre que les électeurs du FN votent d'abord pour l'étiquette, pour la marque Le Pen, sans guère se soucier de la personnalité des candidats FN. On peut se demande si ces électeurs savent des fois pour quoi ils votent.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14258
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Narbonne » 25 mars 2015, 06:50:13

Ce n'est pas parce qu'on est contre l'Europe actuelle qu'on est souverainiste ou nationaliste. A droite c'est très souvent vrai, mais à gauche c'est faux. Une très grande partie de la gauche qui est contre l'Europe actuelle voudrait une autre Europe.
Le programme économique du FN est un miroir aux alouettes. Il est là pour récolter le maximum de voix. C'est du racolage.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49868
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Nombrilist » 25 mars 2015, 07:41:31

Sachant qu'obtenir une autre Europe, c'est encore 100 fois plus illusoire que d'espérer voir Mélenchon appliquer son programme en France un jour.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2015, 07:51:39

tous les feineux que je cotoie dans mon bled sont des droitards qui voteront ump au second tour .... ni gaullistes ni cocos
simplement des mecs de droite ^^ du type :je suis pas raciste mais chacun chez sois ou y'a trop d'assistés, une bonne guerre c'est ce qui nous manque voilà chez moi le fn c'est cela et je ne caricature pas................

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par freeze » 25 mars 2015, 07:54:05

Jean » 24 Mar 2015, 19:15:48 a écrit :L'alimentation du FN n'est pas issu que de l'UMP mais aussi de la gauche.

Deux preuves

1. le PS baisse mais l'extrême gauche ne monte pas. La droite non plus d'aileurs
La gauche était avec les écolo à presque 50% en 2011 elle est aujourd'hui à 36%...

2. Les zones de forte poussée du FN comprenne les zones à l'Est et au Nord traditionnellement ouvrières.
Une enquête de l'IFOP montre que le FN est de loin le parti le plus important chez les ouvriers (et aussi les employés) environ 50% le reste se répartissant entre l'UMP, le PS et l'extrême gauche.

Par ailleurs j'ai le sentiment que le monde rural est aussi la cible (atteinte) du FN.

Le FN se positionne à droite mais a un programme à la fois de droite (chasse aux gaspi et aux fraudeurs, limitation de l'émigration) mais aussi de gauche (retraite à 60 ans , relèvement du SMIC, ...) d'où un large ratissage qui permet d'engranger des voix (venant de droite comme de gauche) d'électeurs déçus par la politique de gauche menée par l'UMP-UDI (époque NS) et la politique de droite menée par le PS (époque FH).

Le FN a été en tête dans 43 départements !

Sans presque aucun élu (1 sortant sur 4000 postes de conseillers cantonales) il a réussi à être en tête dans 43 départements avec des candidats inconnus des électeurs, avec des candidats extérieurs au canton, avec des binômes qui ne se connaissaient pas et parfois sans même faire campagne.

La montée en 4 ans du FN aux départementales a été de 15% à 26% !!!

Je ne pense pas qu'il y ait de seuil. Un FN a 35% au premier tour peut très bien obtenir plus de 50% par le double mouvement de ceux qui s'abstiennent au second et ceux qui veulent tenter une nouvelle expérience et rejeter la droite ou la gauche.

La véritable question est : "Est-ce que les électeurs du FN peuvent le quitter sans qu'il ait été au pouvoir ?".

Si c'est non, il faudra une expérience nationale du FN pour les décourager (un peu comme en Grèce hier et en Espagne peut-être demain).

Si c'est oui, il faudra que la droite et la gauche trouvent des arguments convaincants touchant les électeurs d'aujourd'hui et non des rappels à l'histoire de l'extrême droite depuis le début du siècle ou des souvenirs de Vichy... (NS avait un peu réussi en 2007 contre le père mais a échoué en 2012 contre la fille)

Pour l'instant on reste dans l'invective (l'ordurier comme dirait MLP) mais pas dans la démonstration simple et concrète des coûts et risques encourus par la mise en œuvre du programme du FN.

Cela dit, ce sera difficile car l'électeur, fort d'exemples passés, risque de se moquer éperdument des programmes...
l'électeur de droite qui ne veut pas assumer ses petits camardes fn c'est mignon
j'ai posté différents liens qui prouvent que la quasi proportien d'électeurs fn vient de la droite ou de l'abstention très peu viennent de la gauche :Fumeur1:

Avatar du membre
johanono
Messages : 22572
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par johanono » 25 mars 2015, 08:31:07

Narbonne » Mer 25 Mar 2015 - 07:50 a écrit :Ce n'est pas parce qu'on est contre l'Europe actuelle qu'on est souverainiste ou nationaliste. A droite c'est très souvent vrai, mais à gauche c'est faux. Une très grande partie de la gauche qui est contre l'Europe actuelle voudrait une autre Europe.
Le programme économique du FN est un miroir aux alouettes. Il est là pour récolter le maximum de voix. C'est du racolage.
Le mythe d'une "autre Europe" est très présent chez tous les gens de gauche, et chez les centristes et UMPistes. Autrement dit, il existe chez tous les eurobéats, conscients des défauts de la construction européenne, mais persuadés qu'on pourra améliorer ou amender cette construction européenne.

Comme l'a souligné Nombrilist, une "autre Europe" n'est pas possible. Comment espérer qu'on puisse sérieusement renégocier les traités dans une Europe à 27 ? Les gens de gauche rêvent d'une "harmonisation sociale" en Europe : mais croyez-vous sincèrement que les pays d'Europe de l'Est vont accepter de doubler ou tripler le SMIC en vigueur chez eux, juste pour nous faire plaisir ? Sarkozy lui-même promet une renégociation des accords de Schengen : mais croit-il vraiment que les pays membres de l'Espace Schengen vont accepter de renégocier pour nous faire plaisir ? Tout ceci est illusoire...

Donc en effet, ce qui fait la différence entre les eurobéats et les souverainistes, c'est que les souverainistes pensent qu'il n'y a rien à espérer d'une hypothétique "autre Europe" et que la meilleure chose à faire, pour la France, est de récupérer sa souveraineté.
Freeze a écrit :l'électeur de droite qui ne veut pas assumer ses petits camardes fn c'est mignon
j'ai posté différents liens qui prouvent que la quasi proportien d'électeurs fn vient de la droite ou de l'abstention très peu viennent de la gauche
D'autres études prouvent le contraire. Par exemple, le FN premier parti chez les ouvriers, qu'est-ce que cela t'inspire ? Tu n'as jamais répondu à cette question.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14258
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Narbonne » 25 mars 2015, 08:59:21

Il faut que 3 ou 4 pays sortent de l'europe actuelle et en reconstruise une. Ce ne serait pas une renégociation mais une rupture totale sans aucune discussion.
Par contre c'est être béat de croire que la France peut s'en sortir toute seule.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
johanono
Messages : 22572
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par johanono » 25 mars 2015, 09:42:48

Mais personne n'a jamais dit que la France devait rester toute seule. Le "repli sur soi", la "France isolée", ce sont des caricatures proférées par les euro-béats à l'encontre des souverainistes.

Être souverainiste, c'est partir du principe qu'on ne pourra jamais renégocier les traités actuels dans un sens favorable à la France, qu'il n'y a donc plus rien à espérer de cette Europe-là, qu'il faut donc que la France recouvre ses souverainetés monétaire, douanière, budgétaire, pour agir selon ses intérêts. Naturellement, une fois que la France sera sortie de l'UE et aura recouvré ses souverainetés, elle pourra négocier et signer des traités bilatéraux avec certains pays de son choix, avec qui elle partage des intérêts.

Contrairement à ce que veulent faire croire les euro-béats, la France souveraine n'est pas une France isolée et repliée sur elle-même.

Avatar du membre
Clavier56
Messages : 1732
Enregistré le : 18 oct. 2014, 09:41:52
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Vannes

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Clavier56 » 25 mars 2015, 10:42:50

Image

Cela vous parle mieux j'espère...?
La liberté d'opinion, ce n'est bon que pour les morts ...
( E.Zemmour, philosophe français sur RTL )

Avatar du membre
Agatha kh
Messages : 763
Enregistré le : 16 nov. 2014, 14:37:58
Localisation : Rhône Alpes

Re: Un FN solide mais pas triomphant ?

Message non lu par Agatha kh » 25 mars 2015, 10:57:24

Ce qui compte dans une élection, c'est le rassemblement au second tour.
Oui, le FN est rassemblé dès le premier tour, ce qui lui permet de peser au second tour..mais il y a aussi dans ce parti deux courants politiques distincts, seulement, le couvercle est mis sur la marmite et MLP est la seule candidate autorisée.

A droite, il y a deux courants politiques qui ont beaucoup en commun sur l'essentiel, c'est cela qui importe ; il y a des contrastes sur des sujets moindres, mais ils ne seront pas un obstacle pour gouverner.
Pour la droite républicaine, comme pour le PS, le rassemblement sera le mot d'ordre, je pense pour les élections futures, sinon, ils seront éliminés.

Ce sera ainsi aussi pour la présidentielle.
Oui le FN engrange un quart des voix des électeurs, mais au second tour de la présidentielle, il sera tout de même battu, car il sera sans alliances......c'est ainsi !

Au niveau local, il est probable que le FN progresse dimanche prochain, surtout si les électeurs de gauche s'abstiennent ou pire votent contre l'UMP.

Pour la présidentielle, c'est différent, et je ne pense pas une seconde que MLP soit en mesure de rassembler plus de 50 % d'électeurs au second tour.

Son unique force pour le premier tour, c'est d'être le seul leader du FN et cela malgré les différences.

Car qui peut prétendre que tous les électeurs frontistes sont d'accord sur le programme décidé ?
Combien ne veulent pas remettre en question l'IVG ou l’abolition de la peine de mort, par exemple ?
Combien ne veulent pas sortir de l'euro ?
Combien de frontistes pensent réalisable le financement de la retraite dès 60 ans ?
Combien pensent que la hausse du SMIC promise ne pourra pas être appliquée non plus ?

Il y a des sujets qui rassemblent les électeurs frontistes : immigration, sécurité....mais ils ne sont pas d'accord sur toutes les idées, mais voilà, il n'y a qu'une seule ligne possible au FN, ce qui n'est pas le cas pour la droite républicaine et même pour la gauche gouvernementale.

Répondre

Retourner vers « Elections départementales 2015 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré