Ces impuissants qui nous gouvernent

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6852
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Nolimits » 30 juin 2015, 23:16:18

On peut intellectualiser et débattre sur de grandes idées autant que l'on veut mais franchement, pour les jeunes, prendre de l'expérience est vitale pour trouver un (vrai) job. Ce n'est pas de l'idéologie ou de l'exploitation de ma part, c'est juste... du vécu de terrain. Désolé pour les demagos et les intellos, mais prendre un "gamin" sans expérience autre que pôle emploi, pour les petites boîtes, c'est juste impossible : trop long, trop lourd, trop cher...

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50534
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Nombrilist » 30 juin 2015, 23:18:31

Il n'y a pas que les TPE dans la vie. Et puis si on était en 1998, tu prendrais un p'tit jeune. Ce serait ça ou rien. Le problème, c'est bien la demande, et rien d'autre.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par manolo » 30 juin 2015, 23:18:38

[quote="[url=http://actu-politique.info/viewtopic.ph ... 60#p381660]Nombrilist » 30 Juin 2015, 16:49:03[/url]"]"Plus concrètement, il faut se méfier de la tendance des eurosceptiques à tout rejeter sur la faute de l’Union européenne. Les politiques disposent de marges de manœuvre suffisantes et l’exemple de pays européens occidentaux, qui ont un taux de chômage moitié moindre que nous, le montre."

Malheureusement, c'est faux et ça met tout le raisonnement parterre.[/quote]

Je ne sais pas si on peut considérer que l'Islande fait partie de l'Europe, mais si c'est le cas, alors ton affirmation est fausse, Nombrilist.
On a là un pays qui a osé dire "non", et qui a osé dire "on ne fait pas payer le contribuable pour sauver les banques et les banquiers".
Résultat : leur économie se porte très bien.

Cet argument, qui consiste à dire "on en peut pas faire autrement, il faut sauver le système bancaire, sinon c'est la banqueroute et le chaos", c'est un argument bidon.
La preuve, les Islandais l'ont fait, ils ont décidé de laisser couler les responsables, donc les banques. Ils ont dit 'on ne rembourse pas les actionnaires". Que s'est-il passé ? Une révolution de la part de ceux qui ont perdu de l'argent dans l'opération ? Rien du tout ;) Ils se sont fait tout petits et voilà ;)

Avatar du membre
albert
Messages : 9652
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par albert » 01 juil. 2015, 07:21:34

manolo » Mar 30 Juin 2015, 23:18:38 a écrit :
Je ne sais pas si on peut considérer que l'Islande fait partie de l'Europe, mais si c'est le cas, alors ton affirmation est fausse, Nombrilist.
On a là un pays qui a osé dire "non", et qui a osé dire "on ne fait pas payer le contribuable pour sauver les banques et les banquiers".
Résultat : leur économie se porte très bien.
Non, l'Islande n'est pas membre de l'UE et n'est pas dans la zone euro.
On voit d'ailleurs la différence entre l'Islande (hors de l'euro) et l'Irlande (dans l'euro) qui n'a pas pu faire la même chose.
Le cas exemplaire, c'est la Grèce. On voit bien que le fait de dire "non" à la Troïka risque de la pousser hors de la zone euro.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

nada
Messages : 176
Enregistré le : 08 oct. 2014, 17:39:23

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par nada » 03 juil. 2015, 11:50:54

Ce n'est pas qu'ils sont impuissants, c'est même tout le contraire: ils sont sur-puissants.

Le PS a tous les pouvoirs ( en tout cas, en 2012 ); régions ,départements, AN, gouvernement, Sénat,..mais pour faire quoi ?
La droite avant, même constat: non pas incapacité, mais volonté de faire perdurer un système politico-économique qui est le leur.

L'Union Européenne a des pouvoirs, soit; mais qui propose les commissaires européens, sans aucun contrôle réellement démocratique, sinon la tête des Etats respectifs! Et Moscovici, etc..

Non, tant que nous n'aurons pas pris conscience que tant que la suppression du pouvoir des gens de décider de leur propre destin au profit d'une"élite"fera loi, aucun signe réel d'amélioration n'est à attendre.
En France, la classe dominante ( car c'est elle qui possède les leviers; constatons la réaction du gouvernement quand les "pigeons" donnent de la voix, ou quand les patrons-camionneurs s'insurgent contre les portiques de l'éco-taxe, ou quand le géant Nutella grimace suite à l'interpellation de S.Royal ) impose sa loi car elle"pèse", et est entendue, comprise.
En face, les classes populaires se mobilisent pour l'augmentation des salaires, des pensions, contre la fermeture des services publics ( à Rouen le maire PS avec l'accord du FdG, n'a pas hésité à fermer le dernier bains-douches où les précaires, sans toit ni eau, venaient satisfaire un droit élémentaire: se laver); quelle est la réponse ? Vous aurez au mieux, le mépris, sinon les flics ( le bans-douches de Rouen a été évacué par la force ce 1° juillet à 8 h 30.

Quand donc cesserons-nous de jouer avec des outils qui ne sont pas les nôtres, qui ne nous appartiennent pas, qui ne nous ont jamais profité: la délégation de pouvoir, les élections, le droit de propriété des moyens de production et dons d'exploiter ?

Les impuissants, en réalité, c'est nous!

sandy
Messages : 1329
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par sandy » 03 août 2015, 17:23:01

Tout cela me conforte dans mon opinion : l'Europe est un vrais boulet!
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par wesker » 16 août 2015, 12:26:04

peut être attendons nous un peu trop des responsables politiques....Nous devrions nous satisfaire finalement de désigner ceux qui ne sont pas hostiles à la transgression des classes sociales et qui permettent l'expression des compétences, des initiatives, des talents.

Mais, à moins de reprendre le contrôle de notre avenir et de décider de s'entendre, de construire et finalement de s'engager, d'avoir le courage, l'audace de faire entendre nos analyses, nos propositions, contentons nous d'élire ceux qui n'empêche pas le pays de se renouveler, de se moderniser, et finalement de se prendre en main, sur le terrain.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23727
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par johanono » 16 août 2015, 13:46:16

nada » Ven 3 Juil 2015 - 11:50 a écrit :Ce n'est pas qu'ils sont impuissants, c'est même tout le contraire: ils sont sur-puissants.

Le PS a tous les pouvoirs ( en tout cas, en 2012 ); régions ,départements, AN, gouvernement, Sénat,..mais pour faire quoi ?
Non, justement, tu n'as pas compris. Le PS a tous les mandats électifs (sauf le Sénat qui est repassé à droite), mais cela ne lui confère aucun pouvoir réel sur les événements.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par wesker » 16 août 2015, 14:41:21

C'est précisément parce que les responsables politiques, au delà de leurs convictions, des récitations des familles auxquelles ils appartiennent doivent composer avec des réalités économiques européennes, avec des compromis politique à trouver au niveau européen et finissent, peu ou prou à aboutir à des politiques similaires.

Au delà des propos qu'ils tiennent, durant les campagnes électorales, chacun doit prendre conscience de la teneur et des limites qu'exercent ces contraintes et ne pas placer autant d'espoirs dans les familles politiques actuelles. Sur le terrain, de nombreuses initiatives, de nombreuses entreprises ou idées novatrices n'expriment et c'est par ce biais que le renouveau se fera connaître, à moins que les citoyens ne décident collectivement et rapidement de se structurer, et de construire, mais, nous savons que ce n'est pas pour aujourd'hui.

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par omega95 » 16 août 2015, 15:35:12

Il n'y a pas cinquante possibilités :
- Soit nos politiques sont conscient de l'état du pays et ils n'y font rien ou ne peuvent rien y faire, ils sont alors dans le meilleur des cas inutiles et n'ont rien à faire au pouvoir (dans le pire des cas, ils sont des traîtres au pays).
- Soit nos politiques sont inconscient de l'état du pays, et dans ce cas, il s'agit d'incompétents qui n'ont rien à faire au pouvoir.

Faite votre choix...
Comme ils ne sont pas si c.. que ça, je penche très fortement pour la traîtrise !!
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Raphaëlle
Messages : 122
Enregistré le : 02 févr. 2015, 00:56:37

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Raphaëlle » 16 août 2015, 15:47:37

je pense comme Arcanepunk que "la première chose qui les attire c'est le pognon, le pouvoir, la carrière".I
Ils vivent dans un monde souvent déconnecté de la réalité mais restent lucides. Ils font semblant de ne pas comprendre pour ne pas être accusés de dérapage et surtout ils veulent conserver leur gamelle et leur pouvoir. Ce qui n'est possible qu'à l'intérieur du système


Is s'expriment avec des éléments de langage convenus. Ils ne pensent souivent pas un traître mot de leur discours et, loin des caméras, ils tiennent un tout autre discours. Eric Zemmour s'en est souvent amusé et répète à quel point ces politicards ont deux discours, deux postures selon les circonstances.

J'ai pris au pied de la lettre le titre du topic. Je ne pensais pas à l'impuissance de la classe politique mais des politiques eux-mêmes. Ils sont émasculés et pleûtres dans leur ensemble.

David Ben Gourion disait de Golda Meir qu'elle était le seul homme de son gouvernement. Aujourd'hui, on peut dire que Marine est un des rares hommes de la classe politique. Hollande, Cazeneuve, Valls sont pour moi des individus émasculés qui ne posséderont jamais le courage.
Les français attendent l'homme providentiel. Mais les grands medias sont les meilleurs gardiens du système . En France, ils ont une proximité avec les politiques qui n'est pas à l'honneur de leur profession. Ils se fréquentent, vivent entre eux, couchent souvent entre eux, et profitent des mêmes privilèges. Ce qui n'est pas le cas dans les pays anglo-saxons.
"La France n'est pas le pays des droits de l'homme mais le pays de la Déclaration des Droits de l'Homme". Hubert Védrine.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par wesker » 16 août 2015, 18:53:21

omega95

Je crois, comme toi que les responsables politiques connaissent la situation et les difficultés du pays, mais qu'ils sont là pour préserver des clientèles électorales des efforts et réformes dont nous devrons effectuer pour retrouver un avenir prospère et une économie susceptible d'offrir des perspectives à chacun des acteurs.

nada
Messages : 176
Enregistré le : 08 oct. 2014, 17:39:23

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par nada » 16 août 2015, 22:14:07

johanono » 16 Aoû 2015, 13:46:16 a écrit :
nada » Ven 3 Juil 2015 - 11:50 a écrit :Ce n'est pas qu'ils sont impuissants, c'est même tout le contraire: ils sont sur-puissants.

Le PS a tous les pouvoirs ( en tout cas, en 2012 ); régions ,départements, AN, gouvernement, Sénat,..mais pour faire quoi ?
Non, justement, tu n'as pas compris. Le PS a tous les mandats électifs (sauf le Sénat qui est repassé à droite), mais cela ne lui confère aucun pouvoir réel sur les événements.
Tu commets une grosse erreur, ainsi que des millions d'autres avec toi; le PS, et les autres avant lui, ont tous les pouvoirs ici, avec tous leurs élus, là-bas avec ceux qu'ils font nommer ( Bruxelles ), Strasbourg ( avec les collusions qu'ils provoquent avec les conservateurs pour la nomination des responsables du Parlement européen ), à Francfort pour la désignation du Président de la BCE ( tantôt un Allemand, un Français ou un affidé aux intérêts du capital financier).
Il n'y a pratiquement pas un cheveu entre ce qui est dit ou édicté par la Commission de Bruxelles, la BCE, ..et les décisions prises à Paris, Berlin,..les commissaires européens sont en droite ligne de leurs gouvernements d'origine ( Moscovici ), et servent souvent d'alibi à ces derniers pour décider de plans anti-sociaux ( Macron ).
Ils sont tous d'accord pour imposer un modèle libéral, sacrifiant tous les acquis et protections sociaux sur l'autel du profit.
C'est la toute puissance du pouvoir, que de faire croire que c'est inéluctable, qu'il n'y a pas d'alternative; c'est bien que ce modèle de confiscation des richesses produites au profit d'une minorité, alimentée par la confiscation de la décision politique ( démocratie représentative ) est le leur, peut dégager une élite par-dessus la tête des peuples.

Ce pouvoir de la dépossession politique, économique et intellectuelle est martelé par les médias ( pour la plupart à la botte ), comme un diktat du mépris contre ceux qui hésitent encore à retrousser leurs manches et à prendre enfin leur destin en main.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par wesker » 17 août 2015, 21:14:03

nada

Ce que tu décris devrait inciter les formations politiques à reconnaître et assumer leurs accords avec d'autres familles politiques en vue de constituer des majorités, en Europe. Cela oblige à de nombreux compromis, parfois éloignés des idéaux que peuvent défendre tel ou tel candidat, et exige de clarifier cela auprès des électeurs dont on réclame les suffrages.

Actuellement, les réalités économiques contraignent les familles politiques à modérer leurs promesses et à revoir leur fonctionnement. J'ai le sentiment que la droite, majoritaire en Europe a effectué ce travail, même si elle a du, parfois se séparer de certains conservateurs souverainistes qui se sont organisés mais restent minoritaires et similaires aux nationaux. LA gauche, notamment les socialistes s'assument, en France sociaux démocrates, à rebours certes d'une sociologie considérable de leurs électeurs mais en harmonie avec les orientations et options que défendent d'autres formations démocrates en Europe.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Ramdams » 17 août 2015, 21:41:26

J'ai de plus en plus la conviction que la politique élective ne sert à rien, et ce même si on élisait des personnalités honnêtes et pleines de volonté. L'exemple grec me l'a montré et m'a forgé cette conviction.

Par exemple : vous souhaitez l'interdiction des produits Monsanto en France. Pour cela, il y a deux alternatives.
- Alternative n°1 : vous votez pour un candidat qui propose cette idée qui, à son tour, une fois élu doit la proposer à l'exécutif. Cet élu rédigera un texte de loi interdisant les produits Monsanto. Cela prend énormément de temps, le texte est retoqué par le Sénat, réécrit par l'Assemblée, de nouveau rejeté par le Sénat, il passe par la Commission paritaire. Les deux chambres trouvent un consensus mou, il est amendé et vidé de sa substance. Un an plus tard, le traité transatlantique permet de retoquer ce minable texte de loi, les avocats de Monsanto considérant qu'il est une entrave à la liberté de commerce. L'élu en question perd son siège à l'élection suivante et se fait remplacer par un pro-Monsanto car au moins, on sait que son action aura de réelles répercussions.
Temps perdu : à peu près trois ans, en procédures législatives puis judiciaires, pour un résultat inexistant.

- Alternative n°2 : vous déchirez votre carte d'électeur et lancez une immense campagne de communication contre Monsanto, appelant au boycott de leurs produits. Internet est un formidable outil pour cela. Vous laissez les ONG et autres membres de la société civile convaincre les agriculteurs de ne plus utiliser les produits Monsanto. Si l'opération réussit, Monsanto verra ses ventes fléchir là où votre campagne a particulièrement fonctionné. Effet léger mais toujours plus important qu'un texte de loi répressif.
Temps perdu : environ six mois, avec une campagne bien rodée, pour un résultat au pire minime mais existant.

Bref, tout cela peut vous paraître utopique mais il est certain que ce n'est pas par la voie législative que l'on fera avancer quoi que ce soit et donc, par extension, les hommes politiques sont impuissants. Durant la crise de la vache folle, les fast foods furent désertés. Même un gouvernement composé d'altermondialistes, avec à sa tête José Bové comme président de la République, qui aurait gouverné la France durant 20 ans, n'aurait pas mieux fait.

Les hommes politiques servent encore à redistribuer les subventions. Notre rôle électoral, s'il y en a encore un, est donc d'élire des garde-fous qui n'en distribuent pas et dépensent le moins possible. C'est la raison pour laquelle tous les politiques qui parlent d'identité ou de "révolution" sont des imposteurs. Leur manière de faire de la politique aurait fonctionné dans un monde pré-mondialisé de type années 1930. Mais aujourd'hui, c'est désuet. Je préfère personnellement les partis terre-à-terre, voire les single-issue parties. Mais dans l'idéal, je préférerais que notre quotidien soit moins politisé et que la politique se fasse en dehors des partis politiques.

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré