Ces impuissants qui nous gouvernent

Avatar du membre
johanono
Messages : 22833
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par johanono » 29 juin 2015, 19:34:03

Je souhaiterais revenir sur un sujet que nous avons un peu effleuré dans certains topics, mais sans vraiment l'approfondir : l'impuissance de notre classe politique à modifier le cours des événements et à apporter des réponses aux soucis des Français.

L'idée la plus communément admise chez les Français, concernant leur classe politique, est que nos élus serait "coupés des réalités", "peu intéressés par les soucis des Français", voire "tous pourris", etc.

Dans ma grande bonté, j'incline à penser que nos dirigeants politiques sont tout à fait conscients des soucis des Français : en effet, ce ne sont pas des extra-terrestres, ils tiennent tous des permanences régulières dans leurs circonscriptions respectives, ils circulent sur les marchés, ils se font régulièrement interpeler à cette occasion par leurs électeurs, ils sont donc conscients des difficultés des Français (insécurité, chômage, pouvoir d'achat, etc.).

Je crois même que nos dirigeants politiques ont sincèrement envie d'améliorer la situation de la France, d'améliorer les conditions de vie des Français, et que c'est même pour ça qu'ils s'engagent en politique.

Le problème, c'est leur impuissance. Nos dirigeants politiques voudraient bien, mais ils ne peuvent point.

Prenons notamment les questions économiques. A cause de certains choix politiques passés, la France n'a plus aujourd'hui ni sa souveraineté monétaire, ni sa souveraineté budgétaire, ni sa souveraineté douanière. Quand une entreprise ferme, nos élus n'ont guère que l'arme du discours : ils peuvent bien fustiger les patrons voyous, ils peuvent essayer d'en appeler à la responsabilité des décideurs de l'entreprise, mais si ceux-ci veulent fermer l'usine, ce n'est pas le ministre ou le maire qui les en empêchera. Donc nos dirigeants politiques n'ont pas le pouvoir d'empêcher les délocalisations. L'appartenance à l'euro et la pression des marchés financiers interdit de mener toute politique qui ne soit pas une politique d'austérité.

Pour juguler le chômage, nos gouvernements en sont réduits à espérer que la sacro-sainte croissance veuille bien revenir...

Bien sûr, si des choix différents avaient été opérés à une certaine époque, la situation serait différente, et nos dirigeants auraient conservé une certaine prise sur les événements. Mais la situation actuelle, c'est qu'aujourd'hui, ils ne maîtrisent plus rien.

Je parle ici de l'économie, mais on pourrait aussi évoquer les questions de société. Certes, tel ou tel gouvernement peut bien prendre quelques mesures symboliques : par exemple, Hollande a fait le mariage gay. Mais de façon plus générale, les évolutions de notre société obéissent à des tendances anthropologiques lourdes, donc le gouvernement n'est guère que le réceptacle.

Ce constat n'est pas propre à la France. Mais à la différence de ses voisins, la France reste un pays culturellement marqué par le rôle de l’État, par le mythe d'un chef d’État qui viendrait tel un Messie solutionner les problèmes des Français. De Louis XIV à Charles de Gaulle, toute l'Histoire de France est faite de ses grands hommes qui ont incarné à leur manière la France et la toute puissance de l’État.

L'élection présidentielle n'est qu'une illustration de cette tendance historique : des hommes ou des femmes se présentent aux suffrages des Français pour devenir leur nouveau monarque, en promettant d'avoir réponse à tout et de régler les problèmes une fois élus. Mais l'élection passée, la réalité rattrape le président élu, et la déception suscitée est à la hauteur des attentes suscitées.

Cet État en qui les Français aiment bien fonder beaucoup d'attentes ne peut plus rien, ou si peu. La différence entre les attentes des Français et l'impuissance étatique n'en est que plus forte.

Dans les autres pays, l’État est probablement tout aussi impuissant, mais les gens en attendent moins, donc les déceptions sont moindres, et le ressentiment est moins fort.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Ramdams » 29 juin 2015, 20:11:02

L’organisation de la France est très politique et politisé. Le pouvoir s’immisce jusque dans la sphère la plus intime des Français. Le meilleur moyen de se défaire de cette influence et l’impuissance des politiques, c’est tout simplement de réduire le poids de l’Etat dans l’économie, dans le sociétal et dans les autres décisions. Charles de Gaulle avait juste vu avec son projet de régionalisation, avec des conseils composés notamment de représentants de la société civile, élus par les leurs et non au suffrage universel. Donc, effectivement, les Français attendent trop de la politique car ils ont laissé la politique s’occuper des sujets qui étaient les leurs. En quelque sorte, la France souffre d’une tyrannie de la majorité, renforcée par son mode de scrutin et telle que l’a définie Tocqueville.

Plus concrètement, il faut se méfier de la tendance des eurosceptiques à tout rejeter sur la faute de l’Union européenne. Les politiques disposent de marges de manœuvre suffisantes et l’exemple de pays européens occidentaux, qui ont un taux de chômage moitié moindre que nous, le montre. Mais même les eurobéats en font un moyen pour fuir leurs responsabilités, en prétextant devoir « discuter avec les partenaires européens » des points qui, en réalité, pourraient être discutés dans le cadre national. Les politiques ont peut-être conscience des problèmes des Français mais je pense qu’ils ont les mains liés par les corporatismes qui, par définition, ne représentent qu’eux-mêmes : taxis, CGT, etc. Ils ont un pouvoir démesuré par rapport à leur nombre. L’impuissance vient de là et cela date de bien avant la perte de notre souveraineté monétaire.

Cela dit, je suis heureux que tu mettes en cause, sans doute involontairement, l’élection du Président au suffrage universel direct. C’est une fausse bonne idée, un processus faussement démocratique. Les Français croient avoir du pouvoir en élisant leur chef d’Etat alors que des monarchies constitutionnelles fonctionnent mieux et sont plus soucieuses de l’intérêt général.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par mordred » 30 juin 2015, 15:42:15

Que s'est-il passé en 1940 ? Il y en a UN... qui a dit "NON" ! Foutez UN type du genre Leclerc dans le dortoir politique et vous allez voir comment ça va galoper dans tous les sens ! :banane1: :banane2:
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Arcanepunk
Messages : 628
Enregistré le : 27 déc. 2014, 23:08:16

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Arcanepunk » 30 juin 2015, 17:13:15

johanono » 29 Juin 2015, 18:34:03 a écrit : Je crois même que nos dirigeants politiques ont sincèrement envie d'améliorer la situation de la France, d'améliorer les conditions de vie des Français, et que c'est même pour ça qu'ils s'engagent en politique.
Permettez-moi d'en douter. Je pense que la première chose qui les attire c'est le pognon, le pouvoir, la carrière. Et qu'ils en sont conscients dès qu'ils mettent les pieds dans la science politique. Notre président ou les anciens avaient déjà atteint un niveau de cynisme hors du commun quand ils étaient jeunes. Ils se foutent du sort d'X ou Y. L'important c'est eux. Et on peut le voir chez les plus jeunes politiques encore aujourd'hui, ce sont toujours les porte-paroles d'un autre (d'un parti, d'un autre politique, pas du peuple).
Ni dieu ni maître.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50119
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Nombrilist » 30 juin 2015, 17:49:03

"Plus concrètement, il faut se méfier de la tendance des eurosceptiques à tout rejeter sur la faute de l’Union européenne. Les politiques disposent de marges de manœuvre suffisantes et l’exemple de pays européens occidentaux, qui ont un taux de chômage moitié moindre que nous, le montre."

Malheureusement, c'est faux et ça met tout le raisonnement parterre.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Ramdams » 30 juin 2015, 20:48:36

Arcanepunk » 30 Juin 2015, 16:13:15 a écrit :
johanono » 29 Juin 2015, 18:34:03 a écrit : Je crois même que nos dirigeants politiques ont sincèrement envie d'améliorer la situation de la France, d'améliorer les conditions de vie des Français, et que c'est même pour ça qu'ils s'engagent en politique.
Permettez-moi d'en douter. Je pense que la première chose qui les attire c'est le pognon, le pouvoir, la carrière. Et qu'ils en sont conscients dès qu'ils mettent les pieds dans la science politique. Notre président ou les anciens avaient déjà atteint un niveau de cynisme hors du commun quand ils étaient jeunes. Ils se foutent du sort d'X ou Y. L'important c'est eux. Et on peut le voir chez les plus jeunes politiques encore aujourd'hui, ce sont toujours les porte-paroles d'un autre (d'un parti, d'un autre politique, pas du peuple).
Oui, johanono me paraît bien naïf sur ce coup. Les politiques ont peut-être conscience des difficultés des Français, au mieux ils s'en foutent, au pire ils manquent de volonté pour agir. Le président de la République dispose d'armes pour se défaire de la pression des parlementaires et des corporations dont la plus connue s'appelle le référendum. Aucun n'y a eu recours depuis dix ans.
Nombrilist » 30 Juin 2015, 16:49:03 a écrit :"Plus concrètement, il faut se méfier de la tendance des eurosceptiques à tout rejeter sur la faute de l’Union européenne. Les politiques disposent de marges de manœuvre suffisantes et l’exemple de pays européens occidentaux, qui ont un taux de chômage moitié moindre que nous, le montre."

Malheureusement, c'est faux et ça met tout le raisonnement parterre.
Chaque pays a sa propre législation et l'Union Européenne n'est qu'une source de droit parmi d'autres. Comme je le répète assez, la France a décidé d'être administrativement lourde et inefficace. Ce n'est pas l'UE qui l'a imposé.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50119
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Nombrilist » 30 juin 2015, 20:51:32

Quel rapport avec le chômage ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Ramdams » 30 juin 2015, 21:07:38

Pour revenir au chômage, il y a de fortes disparités entre les pays européens en ce qui concerne le rapport taux de chômage global/taux de chômage des jeunes.

Image

En Italie, le taux de chômage des jeunes est le triple du taux de chômage global.
En France, c'est plus du double.
Aux Pays-Bas, à Malte, les deux taux ne sont pas très éloignés.
En Allemagne, ces deux taux sont quasiment équivalents.

Pourquoi autant d'écarts pour des pays qui sont dans la même union ? Tous ces pays ont des manières différentes d'organiser le travail, de former leurs jeunes, de répondre aux besoins des employeurs. L'UE a sa part de responsabilité mais les Etats, dans leur souveraineté restante, aussi.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50119
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Nombrilist » 30 juin 2015, 21:16:33

Donc, les jobs à 5 euros de l'heure, ou un SMIC à 8 euros bruts, c'est bien ? Il faut faire pareil chez nous ? Ajoutons que les pays qui ont le moins de jeunes au chômage sont aussi les pays qui ont le moins de jeunes tout court.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Ramdams » 30 juin 2015, 21:38:56

Nombrilist » 30 Juin 2015, 20:16:33 a écrit :Donc, les jobs à 5 euros de l'heure, ou un SMIC à 8 euros bruts, c'est bien ?
C'est toujours mieux que le chômage/RSA car ça permet au jeune de garder un pied dans le monde de l'entreprise et dans la société. Mais quand bien même on viendrait à légaliser les jobs à 5 € de l'heure, je ne suis pas sûr que ça permettrait de réduire le chômage des jeunes en France. Les obstacles sont surtout administratifs et juridiques dans ce pays.
On est en train de construire une génération de jeunes qui, lorsqu'ils auront enfin stabilisé leur situation, seront déjà trop vieux pour le marché de l'emploi. Tu dis souvent qu'une société qui n'enfante pas est une société malheureuse. Je ne sais pas comment un jeune peut s'épanouir en France. On enfante au risque que les jeunes ne trouvent jamais leur place dans la société. La France sacrifie davantage ses jeunes que la plupart des pays européens. Elle ne vaut pas mieux que les pays d'Europe du sud.
Nombrilist » 30 Juin 2015, 20:16:33 a écrit :Ajoutons que les pays qui ont le moins de jeunes au chômage sont aussi les pays qui ont le moins de jeunes tout court.
La part des jeunes en France n'est pas sensiblement plus élevée que chez ses voisins européens. Seule l'Irlande devance nettement les autres pays européens. Bref, chaque pays garde la main sur sa politique de la jeunesse. La France a choisi son camp : elle pousse ses jeunes à partir et les forme très mal.

Avatar du membre
Arcanepunk
Messages : 628
Enregistré le : 27 déc. 2014, 23:08:16

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Arcanepunk » 30 juin 2015, 21:48:56

Je suis de l'avis de Nombrilist concernant le chômage même si je rejoins une partie du raisonnement de Ramdams. C'est pas les jeunes qui vont trouver le goût du travail en étant sous payé, plus esclaves qu'ils ne le sont déjà. Cette mesure est une résultante de la politique de l'UE.
Ni dieu ni maître.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50119
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Nombrilist » 30 juin 2015, 21:53:07

"La part des jeunes en France n'est pas sensiblement plus élevée que chez ses voisins européens."

Bien sur que si. Il suffit de regarder la pyramide des âges ou encore l'âge moyen. En Allemagne il est de 44 ans contre 39 ans en France.

"C'est toujours mieux que le chômage/RSA car ça permet au jeune de garder un pied dans le monde de l'entreprise et dans la société."

Bon ben là déjà, on n'est pas d'accord.

"Les obstacles sont surtout administratifs et juridiques dans ce pays."

Non, l'obstacle c'est la faiblesse de la demande. Il est certainement moins compliqué d'embaucher et de virer de nos jours qu'en 1998, année de faible taux de chômage. A l'époque, la demande était forte. Conclusion ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Ramdams » 30 juin 2015, 21:54:31

Les jeunes Français continueront de souffrir de leur inexpérience. Lorsque la crise s'achèvera, ils ne seront déjà plus jeunes et seront devancés par leurs propres enfants. C'est pourquoi je considère que des emplois mal payés est le moindre mal par rapport au chômage et l'inactivité de masse. Je parle aussi de ma propre expérience. À bientôt 25 ans, j'ai autant d'expérience qu'un adolescent américain de 17 ans.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50119
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Nombrilist » 30 juin 2015, 22:12:21

Rien ne t'empêche d'accepter des jobs à temps partiel payés au lance-pierre.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Arcanepunk
Messages : 628
Enregistré le : 27 déc. 2014, 23:08:16

Re: Ces impuissants qui nous gouvernent

Message non lu par Arcanepunk » 30 juin 2015, 22:18:19

des boulots d'esclave on en trouve. Après ce n'est qu'une question de volonté et de physique de les accepter ou non.
Ni dieu ni maître.

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré