Durée de mandat modulable.

Naudeon
Messages : 1239
Enregistré le : 26 oct. 2011, 20:04:00

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par Naudeon » 18 déc. 2015, 18:02:27

El Fredo » 17 Déc 2015, 19:08: 31 a écrit :Pétition citoyenne pour l'organisation d'un référendum de révocation.
Ben oui, mais si tout le monde et n'importe qui peut déposer une demande...!
Asinus asinum fricat

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par racaille » 26 juin 2017, 20:58:08

Bon et bien du coup je fais remonter ce post. Même si les élections ce n'est pas trop mon truc, je trouve que ça a le mérite d'être originale - enfin pour moi qui n'en avais jamais entendu parler.

Là je me mets dans la peau du mec qui kiffe la "démocratie", qui veut son bonheur et sans grande santé. Faut bien pour essayer d'être un peu constructif.

J'aime bien l'idée qu'il ne s'agit pas de forcer les gens à aller voter contre leur gré mais au contraire de trouver une solution pour les intéresser plus à la chose publique. Passer par la durée du mandat est clairement une piste à étudier.

C'est vrai que le mandat révocable s'y apparente dans ses effets, bien qu'il ne nécessite aucun calcul et qu'il soit plus spontané et pro-actif.
Dans les deux cas, l'intérêt est de mettre les élus sur le grill, d'éviter aux électeurs de devoir faire un chèque en blanc à ces derniers, de permettre une reddition de comptes qui s'imprime vraiment.

Je me demande juste si au final une sorte de nouvel équilibre pourrait surgir, qui consisterait simplement en un raccourcissement généralisé de la durée des mandats sans que rien ne change d'autre qu'un accroissement du nombre d'élections.
J'ai lu que quelqu'un ici avait déjà émis ce genre d'objection concernant une mutation vers un court-termisme exacerbé, c'est-à-dire des députés s'adaptant à siéger seulement un an ou deux, tout en restant parfaitement déconnectés des préoccupations des électeurs. Le cynisme en politique permet justement la durée, même si cela doit passer par une fragmentation de celle-ci en une collection de très courts mandats - on pourrait d'ailleurs s'attendre, avec un tel système, à une recrudescence des parachutages de dernière minute puisque cette pratique ne semble pas rebuter les électeurs outre-mesure.

Au final, le fait qu'il faille sans cesse braquer un flingue sur la nuque des élus pour qu'ils fassent un minimum leur boulot, c'est le signe qu'un truc cloche au niveau structurel, enfin dans le mode d'organisation politique lui-même.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3078
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par Cheshire cat » 27 juin 2017, 09:50:19

Le référendum de révocation existe au Venezuela, ce qui n'a pas empêché de maintenir à son poste Hugo Chavez, un incapable qui a ruiné son pays.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par racaille » 28 juin 2017, 20:14:11

Ben l'existence du référendum révocatoire ne garanti en rien le résultat du vote.

A propos de la référence au Venezuela : marrant de ce dire que cette "dictature" ait une constitution plus démocratique que la nôtre :)

En tout cas, un référendum portant sur la révocation de Hollande aurait abouti les doigts dans le nez.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23743
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par El Fredo » 28 juin 2017, 22:02:52

Ca c'est tout sauf sûr. Les Français sont râleurs mais légitimistes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4361
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par Yakiv » 28 juin 2017, 22:07:47

Jeff Van Planet a écrit :
05 déc. 2015, 14:39:29
bonjour,

Je vais faire très court car le titre du sujet en dit long. Je suis en faveur d'un mandat modulable selon le taux d'abstention et de vote blanc.

Le constat:
Nous sommes sensés élire des représentants, mais il arrive que les candidats proposés par les partis ne correspondent pas vraiment à nos convictions, dans ce cas quelles sont nos armes? à vrai dire pas grand chose à part peut être voter pour n'importe quoi ou s'abstenir et voter blanc mais ces deux options(1) n'ont aucunes impactes.


Une proposition de solution:
Que le mandat soit modulable selon le taux de participation/votes blancs. J'explique plus en détails:
Supposons que nous votions pour un député qui concours pour un mandat de 5 ans. 5 ans représentent 60 mois.
Sachant que 100 (pour cents) à divisé par 60 (mois) donne 1.66(...) alors je me dis que chaque 1.67% d'abstention et vote blancs cumulés devrait retirer un mois de mandat.
Après tout ceux qui votent blanc ou s'abstiennent le font parce qu'ils ne se sentent pas représentés, satisfaits par l'offre politique , il est normal que leur voix soit prose en compte en abrègeant la durée du mandat.


Mais alors, les députés n'auraient pas tous le même mandat?
Effectivement. Supposons qu'en Mai 2017 l'intégralité de l'AN soit élue en même temps. Dans une circonscription, le député est élu avec 70% de participation et donc 30% d’abstention et vote blanc cumulé, il aura donc 30 à divisé par 1.66(..) =18 mois de mandat en moins, soit un mandat de trois ans et demi. Et au bout de trois ans et demi il y aurait une nouvelle élection dans cette circonscription. Soit en Novembre 2020.
Par contre un autre député qui serait élu, lui, avec 40% de participation aurait un mandat réduit de 36 mois (2) soit un mandat effectif de 24 mois. Ce qui veut bien dire qu'au bout de deux ans (mai 2019) il y aurait une nouvelle élection dans cette circonscription.


Les conséquences?
Je pense que ça obligerait les partis faire tout pour répondre aux attentes des électeurs plutôt qu'à passer leurs vies à faire la morale aux électeurs ou à accuser les autres de tout et n'importe quoi.


Avez-vous des questions, des observations? des remarques constructives?


(1)le résultat de voter blanc ou de s'abstenir est le même, voilà pourquoi je compte ces deux options comme une seule.
(2) 60% d'abstentions + vote blanc à divisé par 1.66(...)= 36 mois.
Ne penses tu pas que plus les gens en ont marre de la politique, moins ils vont voter et plus souvent on va donc leur demander de voter avec ton système, donc moins ils vont voter, bref, le cercle vicieux quoi.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16880
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 juin 2017, 17:50:37

racaille a écrit :
26 juin 2017, 20:58:08
[...]

Je me demande juste si au final une sorte de nouvel équilibre pourrait surgir, qui consisterait simplement en un raccourcissement généralisé de la durée des mandats sans que rien ne change d'autre qu'un accroissement du nombre d'élections.
J'ai lu que quelqu'un ici avait déjà émis ce genre d'objection concernant une mutation vers un court-termisme exacerbé, c'est-à-dire des députés s'adaptant à siéger seulement un an ou deux, tout en restant parfaitement déconnectés des préoccupations des électeurs. Le cynisme en politique permet justement la durée, même si cela doit passer par une fragmentation de celle-ci en une collection de très courts mandats - on pourrait d'ailleurs s'attendre, avec un tel système, à une recrudescence des parachutages de dernière minute puisque cette pratique ne semble pas rebuter les électeurs outre-mesure.

[..]
je n'ai mal heureusement pas de réponse à ça hors mis que c'est une possibilité mais que rien est certain. Peut être que nos élus se contenteront de mandats plus courts, peut être que nos élus essayeront d'être moins déconnecté de la réalité pour attirer le challant ça je n'en sais rien à l'avance.

La seule chose que je sais, et cette phrase réponds aussi @Yakiv, c'est que les gens n'ont pas à subir les conséquences de politiques qui ne sont pas soutenues, et la façon la plus simple et de moduler le temps d’application de la politique en fonction du soutient qu'elle engendre. C'était ça l'idée de départ.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4361
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par Yakiv » 29 juin 2017, 19:03:39

L'idée ne me paraît pas forcément mauvaise. Par contre, pour maintenir une certaine stabilité, je pense que la durée de mandat doit être modulée au niveau national et non au niveau de chaque circonscription, sinon ça serait le bordel.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3163
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par karoline » 29 juin 2017, 22:41:46

johanono a écrit :
06 déc. 2015, 12:29:06
L'abstention croissante en France a des raisons profondes : crise morale, absence d'alternative politique, démocratie perçue comme n'étant plus guère menacée, sentiment croissant que les élections ne présentent plus guère d'enjeu, etc. Ce n'est pas avec des gadgets institutionnels tels que la durée de mandat modulable que l'on surmontera les raisons profondes de l'abstention croissante.
Je pense qu'une représentation parlementaire intégrale, plus démocratique, ferait bouger beaucoup plus de Français!!

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16880
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Durée de mandat modulable.

Message non lu par Jeff Van Planet » 01 juil. 2017, 11:13:52

Yakiv a écrit :
29 juin 2017, 19:03:39
L'idée ne me paraît pas forcément mauvaise. Par contre, pour maintenir une certaine stabilité, je pense que la durée de mandat doit être modulée au niveau national et non au niveau de chaque circonscription, sinon ça serait le bordel.
je n'en suis pas certain. en première page quelqu'un avait mis un tableau avec des paliers de participations/durées (que l'on peut adapter) que l'on pourrait appliquer circonscription par circonscription. Le résultat serait une renouvellement partiel de l'assemblée, un peu comme le sénat le fait.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré