Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Pour une redéfinition du rôle de

Message non lu par Baltorupec » 26 mars 2016, 18:02:34

Narbonne » Sam 26 Mar 2016 - 10:28 a écrit :Ce n'est pas un hasard si cela s'appelle assurance chômage, assurance maladie, assurance vieillesse ...
Quelqu'un qui gagne 2 000€ paie environ 120€ pour le chômage et celui qui gagne 13 000€ paie environ 800€.
Je ne dis pas qu'il ne faut rien changer mais si celui qui paie 800 touche comme celui qui paie 120, le système sera contourné. Il ne faut pas oublié que celui qui paie 800 a souvent un emprunt sur le dos de 3 000 à rembourser. De plus les cadres sont, en proportion, moins au chômage.
Bien sûr, mais je considère qu'à partir d'une certaine somme, tu es en capacité de te protéger toi même par tes propres moyens.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 18:09:46

Il faut sans doute faire des aménagements, mais si le chômage est ramené à 1200 par exemple, les banques limiteront sérieusement le montant des prêts à un gars qui gagne 13 000€.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Baltorupec » 26 mars 2016, 18:24:19

Sauf si il prend une assurance. Il n'y a pas que l'état qui peut assurer. Si il prend une assurance chomage ou investit il pourra toujours obtenir des liquidités.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 18:31:27

Une assurance chômage individuelle revient très cher car l'assureur suppose que l'individu qui fait cette démarche a de sérieux doutes sur son avenir professionnel.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16881
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2016, 18:37:00

Narbonne » 26 Mar 2016, 19:09:46 a écrit :Il faut sans doute faire des aménagements, mais si le chômage est ramené à 1200 par exemple, les banques limiteront sérieusement le montant des prêts à un gars qui gagne 13 000€.
sur les intérêts que nous payons tous pour nos emprunts, il y à une part qui couvre une assurance. cette part serait simplement un peu plus grande.
Et surtout: depuis quand tu t'intéresses aux riches?^^
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 18:40:21

L'assurance chômage est à part, jamais dans les intérêts.
Il faut s'intéresser à tout le monde et essayer de voir toutes les conséquences. J'aime bien les raisonnements à la limite. Dans l'exemple c'est 13 000€ mais c'est également vrai pour quelqu'un à 4000.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16881
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2016, 18:44:21

j'ai bien compris ton avis sur le sujet, néanmoins, j'ai l'impression que tu bases tous tes arguments sur le système de chômage (je les comprends car même si je serait plutôt favorable, j'ai aussi des doutes) mais Balto, au tout début du sujet, proposait la même chose aussi pour la retraite par répartition, et sauf erreur de ma part, tu ne t'es pas exprimé la dessus. Je peux te demander ton avis sur ce point?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état

Message non lu par Baltorupec » 26 mars 2016, 18:46:03

Narbonne » Sam 26 Mar 2016 - 19:31 a écrit :Une assurance chômage individuelle revient très cher car l'assureur suppose que l'individu qui fait cette démarche a de sérieux doutes sur son avenir professionnel.
En France. De toute façon avec 13 000 euros par mois, tu as des dizaines de façon de gérer ton budget pour mettre de l'argent de côté, il s'agit juste de ne pas jeter l'argent par les fenêtres. Enfin à partir du moment où ce que je propose sera la norme, les assurances de ce genre fleuriront sûrement.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 21:07:10

Jeff Van Planet » 26 Mar 2016, 18:44: 21 a écrit :j'ai bien compris ton avis sur le sujet, néanmoins, j'ai l'impression que tu bases tous tes arguments sur le système de chômage (je les comprends car même si je serait plutôt favorable, j'ai aussi des doutes) mais Balto, au tout début du sujet, proposait la même chose aussi pour la retraite par répartition, et sauf erreur de ma part, tu ne t'es pas exprimé la dessus. Je peux te demander ton avis sur ce point?
J'ai le même point de vue. Chacun cotise en fonction de son revenu. Je ne vois pas pourquoi quelqu'un qui a cotisé sur 13 000€ toucherait comme celui qui a cotisé sur 1200 €. Que des adaptations soient faites me sembleraient normal, mais une telle chute de revenus alors que la personne a cotisé plein pot me semble anormal. Il ne faut pas oublier que par ailleurs la personne à 13 000€ paie des impôts et à 1200€ quasiment plus. Je ne suis pas communiste et un écart de revenus de 1 à 3 ou 4 ne me choque pas. Par contre il est normal que l'Etat, grâce à l'impôt, ne laisse personne au bord de la route. Il m'est difficile d'imaginer une société où le gars qui travaille gagne 1 300 comme celui qui reste chez lui à glandouiller.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Baltorupec » 26 mars 2016, 21:57:10

On ne parle pas du RU là. 1300, c'est une somme que je donnerais pour les retraité. Mais l'idée générale que je propose :

Plutôt que d'être dans une proportionnalité et ainsi indemniser de très fortes sommes à des gens qui gagnent très bien la vie, je pense que l'état devrait assurer un plancher et ensuite laisser à la libre initiative le reste.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 23:27:32

Oui, mais les cadres sont moins au chômage que les autres salariés. Du coup, en proportion de ce qu'ils paient ils sont "perdants" et les autres salariés "gagnants"
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Spartan
Messages : 83
Enregistré le : 19 févr. 2016, 15:49:34

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état

Message non lu par Spartan » 27 mars 2016, 00:19:52

Narbonne » 26 Mar 2016, 23:27 a écrit :Oui, mais les cadres sont moins au chômage que les autres salariés. Du coup, en proportion de ce qu'ils paient ils sont "perdants" et les autres salariés "gagnants"
En même temps, les cadres ne sont pas à des postes, à proprement parlé, productifs contrairement aux autres salariés en bas de la pyramide.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16881
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 mars 2016, 09:18:58

Narbonne » 27 Mar 2016, 00:27:32 a écrit :Oui, mais les cadres sont moins au chômage que les autres salariés. Du coup, en proportion de ce qu'ils paient ils sont "perdants" et les autres salariés "gagnants"
sauf que balto parlait précisément des retraites et là tu es repartis sur le chômage.

Comme balto te disais: si tu gagne 156K€ tu peux très bien te constituer une retraites par tes propres moyens si la somme versée par l'état ne te suffit pas.
D'ailleurs je trouve révoltant que se soit l'état qui paye des retraites énormes. je pense qu'un minimum universel (ie 70% du SMIC) et que si ça ne te suffit pas, alors tu te prends en charges par toi même.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de

Message non lu par Narbonne » 27 mars 2016, 09:32:08

La retraite d'un cadre se décompose en :
- retraite CNAV (comme tous les salariés): maxi 1300 (la cotisation est plafonnée)
- retraite ARRCO 'comme tous les salariés): maxi 700 (la cotisation est plafonnée)
- retraite AGIRC (où seuls les cadres cotisent): de 30% à 60% du total de la retraite
- caisses complémentaires facultatives (au choix de l'entreprise): très variables
Un non cadre cotise à la CNAV et à l'ARRCO, pas aux autres. Quelqu'un au smic touche environ 800 en tout (CNAV+ARRCO)
Modifié en dernier par Narbonne le 27 mars 2016, 09:34:04, modifié 1 fois.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16881
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 mars 2016, 09:33:35

OSEF.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré