Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2016, 09:08:53

Rien du tout: ce sont des subventions données par des organisme d'état.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 09:14:50

Le chômage c'est les partenaires sociaux et les entreprises.
La sécurité sociale c'est un organisme de droit privé, chargé d'une mission de service public
Cela fonctionnaire comme une assurance maison, voiture... Chacun paye en fonction du risque encouru.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2016, 09:18:09

C'est faux. Les gens payent en fonction de leurs salaire, c'est donc plus proche d'un impôts proportionnel qu'une cotisation à une assurance.

Bref, ce que tu souhaites, c'est garder la chose en l'état.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 09:28:22

Ce n'est pas un hasard si cela s'appelle assurance chômage, assurance maladie, assurance vieillesse ...
Quelqu'un qui gagne 2 000€ paie environ 120€ pour le chômage et celui qui gagne 13 000€ paie environ 800€.
Je ne dis pas qu'il ne faut rien changer mais si celui qui paie 800 touche comme celui qui paie 120, le système sera contourné. Il ne faut pas oublié que celui qui paie 800 a souvent un emprunt sur le dos de 3 000 à rembourser. De plus les cadres sont, en proportion, moins au chômage.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2016, 10:12:41

Qu'est-ce que tu appelles "contourner le système"?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
wesker
Messages : 29863
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par wesker » 26 mars 2016, 10:35:32

Dans le cas du chômage, par exemple, le niveau de l'indemnisation étant calculée sur les salaires bruts, celui qui a cotisé davantage perçoit davantage, concernant les impôts, ils permettent de financer les dépenses publiques et l'Etat n'a pas à faire de discrimination en fonction des revenus, donc, tout les citoyens doivent pouvoir disposer des mêmes garanties de services publics.

Or, tu le sais, ce n'est déjà pas le cas, car, celui qui habite Paris aurait des services publics plus efficients que celui qui habite dans la Creuse ou la Lozère....

Non, notre système fiscal et social n'est pas totalement inadaptée, nous avons, aussi des vertus dans ce système au point que la Grèce doit se doter d'une administration fiscale, accompagnée par la France dont les capacités à recouvrer efficacement l'impôt sont reconnue. En revanche, la structure de notre fiscalité et de nos cotisations peuvent et doivent être ajuster, à certains endroits et c'est sur ces ajustements que portent précisément les débats, les interrogations et auxquelles les familles politiques devraient répondre. Ce sont des enjeux d'avenir, la vision que l'on de notre modèle social, des priorités que l'on souhaite donner au pays, des arbitrages qu'une société doit être capable de rendre sur tel ou tel secteur.

Les primaires au sein d'une famille politique ne doivent pas se réduire à interroger à quelle hauteur l'austérité sera pratiquée mais bel et bien comment les organismes sociaux et la structure fiscal pourrait satisfaire aux attentes de bénéficiaires avec les besoins, aussi de soutenir l'activité économique.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 13:34:33

Jeff Van Planet » 26 Mar 2016, 10:12: 41 a écrit :Qu'est-ce que tu appelles "contourner le système"?
Ils feront un système à part.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2016, 13:36:37

C'est impossible. Car pour que ce soit possible il faudrait qu'ils puissent se retrancher de l'impôts social, et jusqu'à preuve du contraire, c'est impossible.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Georges » 26 mars 2016, 13:49:03

"Il faut arrêter l'hypocrisie de voir ça comme des cotisations"

Quoi que tu dises, ce sont bien des cotisations.
Quand tu paies un impôts tu ne sais pas à quoi cela servira : quand on paie de ma ss, ont sais que cela permettra d'être remboursé d'une partie de nos frais médicaux, quand on paie pour le chômage on sait que cela nous donnera droit à des indemnités pendant un certain temps en cas de perte d'emploi.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29863
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par wesker » 26 mars 2016, 14:03:54

Ce sont des cotisations puisqu'elles visent à couvrir des risques sociaux, ce sont donc des cotisations d'assurances. Ceux qui, comme moi, estiment qu'elles sont excessives peuvent vouloir simplement réduire les droits auxquels ces cotisations ouvrent, c'est ce que suggèrent les partisans de l'austérité. D'autres, qui refusent les moindres réformes se contentent de proposer de relever le niveau des cotisations afin de maintenir ou renforcer les indemnités auxquelles elles ouvrent droit.

L'alternative équilibrée, que je propose est de réfléchir, ensemble sur la manière de réduire les risques sociaux, d'accroître les mécanismes de prévention et de réinsertion, bref de bosser sur l'efficacité des dispositifs ce qui aura, pour effet d'en réduire le coût pour les entreprises et pour les salariés, par la réduction, mécanique, du nombre de bénéficiaire.

La modulation des cotisations, par exemple en fonction du taux de chômage et de maladie semblait être une piste de travail, un temps, puis abandonnée, je pense pourtant que ces ajustements correspondent aux réalités économiques.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pour une redéfinition du rôle de

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2016, 14:23:41

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Georges » 26 mars 2016, 14:42:46

Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c’était encore de nous faire payer… a - Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro, b - Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie …. c - Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste … d - Pour tout traitement de plus de 91 euro, nous en sommes de 18 euro de notre poche, e - Taxe de 0,50c sur les boites f - etc…

Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards. Or, savez-vous que :

1°) Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu , n’est pas reversée. 7.8 milliards 2°) Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à la Sécu , n’est pas reversée..3.5 milliards 3°) Une partie des primes d’assurances automobiles destinée à la Sécu , n’est pas reversée 1. 6 milliards 4°) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu , n’est pas reversée 1,2 milliards 5°) La part de TVA destinée à la Sécu n’est pas reversée. 2.0 milliards 6°) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards 7°) Retard de paiement par les entreprises 1.9milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d’euros.

Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants font leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reverse ce qu’ils doivent chaque année , les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd’hui 9 milliards d’excédent !!! !.

Ces chiffres ne sont pas inventés vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29863
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par wesker » 26 mars 2016, 14:43:56

Il y a là, effectivement des interrogations pertinentes qui mettent en évidence l'inefficience des transferts prévues de l'Etatr vers les organismes sociaux, mais aussi une réflexion à mener sur les nécessaires luttes contre les diverses fraudes sociales.

Par ailleurs, si nous ne ferons pas l'économie d'une réforme de notre modèle social, d'une réflexion sur l'efficacité, la prévention des risques sociaux, nous pourrions, tout de même responsabiliser les divers acteurs économiques à la pertinence et l'utilité, pour eux, d'une protection sociale dynamique, performante et en mesure de réduire ses coûts, de s'ajuster aux réalités.

Mais il nous faudra, pour y parvenir, changer de logiciel, de mentalité et de culture conflictuelle, favoriser les nécessaires convergences qui existent entre les entreprises, les salariés et les organismes sociaux, mener ce travail commun d'élaboration d'un modèle qui correspondent aux réalités des bénéficiaires, aux devoirs de solidarité, pour éviter le creusement de la pauvreté, mais également de la compétitivité de nos boites qui, seules seront en mesure de créer les emplois et les richesses de demain.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2016, 16:10:23

<<Quand tu paies un impôts tu ne sais pas à quoi cela servira>>
Ouais donc on paye une cotisation sur la Télé?^^
Georges » 26 Mar 2016, 15:42:46 a écrit : Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards. Or, savez-vous que :

1°) Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu , n’est pas reversée. 7.8 milliards 2°) Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à la Sécu , n’est pas reversée..3.5 milliards 3°) Une partie des primes d’assurances automobiles destinée à la Sécu , n’est pas reversée 1. 6 milliards 4°) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu , n’est pas reversée 1,2 milliards 5°) La part de TVA destinée à la Sécu n’est pas reversée. 2.0 milliards 6°) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards 7°) Retard de paiement par les entreprises 1.9milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d’euros.

Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants font leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reverse ce qu’ils doivent chaque année , les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd’hui 9 milliards d’excédent !!! !.
Dans ce cas il faut être honnête et que:
Si une partie des taxes sur le tabac ne vont pas à la SS, elle svont dans les caisses de l'état, si une partie des taxes sur l'alcool ne vont pas dans les caisses de la SS alors elles vont dans les caisses de l'état, si la taxe sur les assurance voiture ne va pas à la SS alors elle va dans les caisses de l'état, si une partie des taxes sur les industries polluantes ne va pas à la SS alors elle va dans les caisses de l'état, si la part de la TVA ne va pas dans les caisses de la SS alors elle va dans les caisses de l'état.

Bref tes 9 mds d'excédents seraient en faite 9 mds de déficits en plus pour l'état. Dans tout ça qu'est-ce que, nous le peuple, y gagnons?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50557
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Pour une redéfinition du rôle de l'état dans les retraites et le chomage

Message non lu par Nombrilist » 26 mars 2016, 17:45:22

"Bref tes 9 mds d'excédents seraient en faite 9 mds de déficits en plus pour l'état."

Oui, mais au moins, on identifierait le poste budgétaire réellement déficient. Et ce n'est pas la sécu ! Mais chut. ça empêcherait de pouvoir privatiser tranquille.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré