La grande faillite des primaires

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17675
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2017, 18:06:50

politicien a écrit :
26 mars 2017, 09:42:39
Jeff Van Planet a écrit :
26 mars 2017, 09:40:00
Une primaire sert a laisser au peuple le choix de la politique a suivre. Du coup: une primaire avec les mêmes idées ça sert à quoi?
Ce que tu décris ce n'est pas le 1er tour de l'élection Présidentielle ? Car avec ton système à quoi sert ce 1er tour ?
le premier tour c'est le tour des candidats décidés par les partis (sauf dans le cas de l'autoproclamé mélenchon) pas le tour du peuple.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par politicien » 26 mars 2017, 18:07:38

Ca c'est ta propre définition du premier tour non ? Mais dans les faits ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17675
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2017, 18:21:32

La mienne? et quelle est la tienne de définition du premier tour?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50675
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par Nombrilist » 26 mars 2017, 18:25:26

Macron fait encore moins partie d'un parti que Mélenchon.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17675
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mars 2017, 18:28:14

mélenchon en avait un de parti et il l'a trahi pour s'imposer au peuple.
Macron a au moins eu la démarche de recueillir des requettes du peuple (à la fondation du mouvement)
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
albert
Messages : 9781
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par albert » 26 mars 2017, 18:41:50

La grande faillite des primaires, c’est un constat :
- les deux finalistes selon les sondages (Le Pen et Macron) ne sont pas issus d’une primaire ;
- les gagnants des primaires PS et LR sont en difficulté et ne sont pas soutenus par une partie de leur camp ;
- la primaire écolo n’a servi à rien.
Et le résultat de ce fiasco, c’est probablement une crise et des règlements de comptes après les élections dans les deux partis PS et LR.
Certes, on peut incriminer d’autres causes : les divergences au sein du PS et les ennuis judiciaires de Fillon, mais sans les primaires ouvertes ces problèmes auraient pu être traités autrement et probablement surmontés.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50675
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par Nombrilist » 26 mars 2017, 18:46:20

Jeff Van Planet a écrit :
26 mars 2017, 18:28:14
mélenchon en avait un de parti et il l'a trahi pour s'imposer au peuple.
Macron a au moins eu la démarche de recueillir des requettes du peuple (à la fondation du mouvement)
Des requêtes ? Quelles requêtes ? Tu veux dire les milliers d'euros de ses généreux donateurs privés qui n'attendent probablement rien en retour ? Ou bien parles-tu d'autre chose ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30016
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par wesker » 26 mars 2017, 19:25:29

D'une part les primaires ne sont pas parvenus à désigner une candidature unique de toute la gauche où de toute la droite, elles n'ont pas atténué les divergences, voire parfois les rivalités parfois fortes qui existent au sein des familles politiques.

Elles devaient mettre en débat et permettre à leurs partisans de départager des questions de fonds, elles n'ont finalement abouti qu'au renforcement des tensions internes, au développement d'ambitions personnelles et d'esprit de revanche, qui se manifeste à travers le non respect des engagements pris par certains candidats qui s'affranchissent de leurs signatures et soutiennent des candidatures concurrentes, plutôt dans l'objectif de conquérir l'appareil à l'avenir que dans un souci d'intérêt du pays !

Heureusement, elles n'ont pas réussi à réduire le pluralisme auquel tant de citoyens restent attachés !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17675
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 mars 2017, 19:46:09

albert a écrit :
26 mars 2017, 18:41:50
La grande faillite des primaires, c’est un constat :
- les deux finalistes selon les sondages (Le Pen et Macron) ne sont pas issus d’une primaire ;
- les gagnants des primaires PS et LR sont en difficulté et ne sont pas soutenus par une partie de leur camp ;
- la primaire écolo n’a servi à rien.
Et le résultat de ce fiasco, c’est probablement une crise et des règlements de comptes après les élections dans les deux partis PS et LR.
Certes, on peut incriminer d’autres causes : les divergences au sein du PS et les ennuis judiciaires de Fillon, mais sans les primaires ouvertes ces problèmes auraient pu être traités autrement et probablement surmontés.
Le premier point, est inufisent pour prouver quoi que ce soit.
Le second point doit se diviser en deux:
1-fillon était soutenu convenablement jusqu'à l'éclatement des affaires.
2-Hommon, s'il n'y avait eu méluche pour semer le trouble, jamais le PS ne se serait divisé.
Les écolos n'ont pas fait de primaires, ils ont fait un vote militant.
Bon, d'accord, on peut appeler ça une primaire, mais moi pas.

Du coup comment peut on raisonnablement imputer ces situations à l'essence des primaires tout en étant sérieux?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24021
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par El Fredo » 27 mars 2017, 19:57:39

Je suis d'accord, c'est un peu rapide de parler de faillite pour la primaire de la droite, au contraire je crois que c'est un très grand succès, et le seul problème de la candidature Fillon n'est dû qu'à son propre comportement, pas au processus de sa désignation.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
albert
Messages : 9781
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par albert » 27 mars 2017, 20:18:28

C’est aussi le processus de désignation puisque Fillon a un programme de droite dure qui est en décalage avec l’ensemble de l’électorat, y compris celui de la droite avec toutes ses composantes modérée et centriste. D’ailleurs Fillon a commencé à baisser dans les sondages avant l’affaire Pénélope.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 23965
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par johanono » 27 mars 2017, 20:21:06

Il convient de bien distinguer la primaire de droite et la primaire de gauche.

A droite, ils pensent tous plus ou moins la même chose, à quelques nuances près, et ils n'ont aucun mal à se rassembler derrière un chef légitime. Si Fillon n'avait pas eu ses ennuis judiciaires, personne dans sa famille politique n'aurait contesté son leadership. Il s'est retrouvé affaibli par un scandale qui a éclaté postérieurement aux primaires, c'est pour ça qu'il y a eu des doutes sur sa capacité à rester candidat. On peut même dire que les primaires ont trop bien marché, car aucun candidat de substitution à Fillon ne s'est imposé.

Au PS, c'est différent. Ce parti est traversé par une grande fracture idéologique, et dans ces conditions, la primaire ne peut pas faire de miracle, elle ne peut pas permettre de rassembler un parti si déchiré.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30016
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par wesker » 27 mars 2017, 20:49:14

On peut trouver des explications, des causes à la situation mais le résultat est l'échec des primaires d'une part à aboutir à une candidature unique et d'autre par à permettre de départager des questions de fonds sur lesquelles les familles politiques, en plus des rivalités personnelles se déchirent !

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14387
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par Narbonne » 27 mars 2017, 23:59:50

La primaire PS est un succès. Elle va débarrasser le PS de personnes qui n'avaient rien à y faire
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
albert
Messages : 9781
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: La grande faillite des primaires

Message non lu par albert » 28 mars 2017, 02:27:14

Narbonne a écrit :
27 mars 2017, 23:59:50
La primaire PS est un succès. Elle va débarrasser le PS de personnes qui n'avaient rien à y faire
Valls n'a pas l'intention de quitter le PS.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré