Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Répondre
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4759
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Yakiv » 28 oct. 2017, 20:19:42

Jeff Van Planet a écrit :
28 oct. 2017, 09:18:38
Yakiv a écrit :
27 oct. 2017, 21:36:57
Et je pense que tu n'as toujours pas compris mon analyse sur le "ya ka supprimer les improductifs".
Dans le privé, on retrouve les mêmes réactions je vous dis.
On tourne en rond.
Il faudrait que tu sois en mesure de montrer, avec chiffres à l'appui, que les "comités Théodule" sont si nombreux que ça d'une part et que leur utilité et si marginale que tu le prétends d'autre part.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50344
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Nombrilist » 28 oct. 2017, 21:22:55

Jeff Van Planet a écrit :
27 oct. 2017, 17:42:38
tu n'as pas compris ce que nous sommes plusieurs à dire. je vais recommencer:

Il y grosso modo 5.5 millions de fonctionnaires en france.
Du coup comment expliques-tu qu'il y ait à la fois manque (pas assez de juges, flics etc etc) et une surcharge de boulot -chez les flics et infirmières et beaucoup d'autre?
Armées: 300 000 (et on n'en a pas assez)
Intérieur: 300 000 (et on n'en a pas assez)
Hôpitaux: 1 100 000 (et on n'en a pas assez)
Enseignement publique: 1 000 000 (et on n'en pas pas assez)
Territorial: 2 000 000
EPA (kézako ?) de la FPT: 500 000
Divers (dont justice): le reste

La question est: y a-t-il disons au moins 20% de fonctionnaires en trop dans le territorial et l'EPA dont je ne sais pas ce que c'est.

https://www.fonction-publique.gouv.fr/f ... s_2016.pdf
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31890
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par politicien » 28 oct. 2017, 22:36:54

EPA : Etablissement Public Administratif donc par exemple pôle emploi.

http://www.vie-publique.fr/decouverte-i ... -epic.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 29639
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par wesker » 29 oct. 2017, 00:05:07

C'est vrai que certains entrepreneurs et d'autres aevc de gros revenus perçoivent trop d'abattements, d'avantages divers et variés etc...Bref, si l'on veut réduire, vraiment la dépense publique, il y en a qui vont chouiner et ce ne sera pas, toujours ceux auxquels on penserait immédiatement.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17211
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 oct. 2017, 09:42:01

Nombrilist a écrit :
28 oct. 2017, 21:22:55
Jeff Van Planet a écrit :
27 oct. 2017, 17:42:38
tu n'as pas compris ce que nous sommes plusieurs à dire. je vais recommencer:

Il y grosso modo 5.5 millions de fonctionnaires en france.
Du coup comment expliques-tu qu'il y ait à la fois manque (pas assez de juges, flics etc etc) et une surcharge de boulot -chez les flics et infirmières et beaucoup d'autre?
Armées: 300 000 (et on n'en a pas assez)
Intérieur: 300 000 (et on n'en a pas assez)
Hôpitaux: 1 100 000 (et on n'en a pas assez)
Enseignement publique: 1 000 000 (et on n'en pas pas assez)
Territorial: 2 000 000
EPA (kézako ?) de la FPT: 500 000
Divers (dont justice): le reste

La question est: y a-t-il disons au moins 20% de fonctionnaires en trop dans le territorial et l'EPA dont je ne sais pas ce que c'est.

https://www.fonction-publique.gouv.fr/f ... s_2016.pdf
Oui sans compter que l'on peut rajoute rse que @Golgoth disait: il y a dans l'éducation nationale une tonne de gens qui bossent à des tâches purement administratives (coucou ceux qui gèrent les mutations) et qui prennent de la place.
Dans ce cas concret on pourrait s'en passer avec le chèque éducation et la décentralisation de l'EN.

Il y a aussi des outils comme par exemple le revenu universel ou l'impôt négatif ou la solution proposée par @Baltorupec de calquer les aides sociales sur le modèle des bourses universitaires, et chacun de ces trois modèles libérerait beaucoup de gens, par exemple chez pole emplois qui n'auraient plus à s'occuper des allocations.


Après il reste le problème du territorial qui réponds à des embauches politisées totalement déconnectées d'un quelconque service publique. Juste un exemple pour l'illustrer quand j'étais gamin (années 80) je vivais dans un village de +/- 600 habitants. De nos jours il n'y en a que genre 80 de plus. Quand j'étais petit il y avait une secrétaire à la mairie, il y a trois mois de ça quelqu'un que je connais y est passé à la mairie de ce village (pour un renseignement mais peu importe) et ô surprise, il y avait 3 personnes qui y bossent maintenant dans cette mairie. Pour 80 pèlerins en plus!!! si ça ce n'est pas déconnecté de toute réalité, qu'est-ce que c'est?

Bon j'imagine qu'en lisant ça il y en a bien un qui va passer et nous dire "oui mais maintenant ils font les passeports et les cartes d'identité et ils ont plus de boulot", je répondrai: admettons qu'ils en ait besoin d'une de plus, mais 2? quand même!
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50344
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Nombrilist » 29 oct. 2017, 09:54:56

Ma question serait plutôt: sais-tu ce que font ces gens et sont-ils travailleurs à plein temps ? Je sais qu'à la campagne, certains peuvent tourner sur plusieurs mairies.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23354
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par johanono » 29 oct. 2017, 10:00:21

Jeff Van Planet a écrit :
28 oct. 2017, 09:37:49
johanono a écrit :
27 oct. 2017, 21:57:09
Je ne suis pas loin de penser comme toi. Moi aussi, je constate que le fait d'avoir un grand nombre de fonctionnaires ne nous empêche pas d'avoir des sous-effectifs dans certains services publics importants. On peut donc considérer que les postes de fonctionnaires sont mal répartis. Mais alors se pose une question importante : dans quels services publics supprimer des postes ? Je dois constater que, même quand on veut supprimer des postes dans des services publics apparemment moins importants, cela provoque des blocages.
On peut déjà commencer par diminuer les nombre de comité Théodore qui découlent des subventions, car il y a ceux qui sont embauchés pour vérifier que les candidats méritent la subvention, puis il y a ceux qui sont chargés de vérifier que la subvention est bien utilisé, entre deux il doit y avoir des comités chargés.

Mais ce n'est pas tout, il doit y avoir ""50"" (notons les guillemets) système de retraite différents, et chacun d'entre eux a des employés qui font exactement la même chose, ces doublons là prennent des effectifs. Bien sûr le même raisonnement s'applique à la MSA qui fait la même chose que AMELI et on pourrait facilement en trouver beaucoup d'autres des exemples comme ça.

Le système de remboursements de la santé au lieux de faire de la médecine salarié n'aide pas, car il faut des gens pour traiter les demandes de remboursements etc. La jungle sociale n'aide pas non plus, alors qu'un revenu universel ou un impôt négatif permettrait de limiter le nombre de personnes qui traites/vérifient les demandes.

ça me fait penser à cette phrase qui disait: "la bureaucratie grandit pour répondre aux besoins croissants de la bureaucratie grandissante"



Quant aux blocages, ils viennent des intéressés eux mêmes qui ne veulent pas voir leurs propres postes disparaître, et aussi à des gens qui pensent que défendre les fonctionnaires ça fait gauche et qu'ils doivent défendre les postes de fonctionnaires sinon ils seraient de droite. Ce "marqueur" de la pseudo gauche contre la droite n'aide pas au débat serein sur le sujet.
Désolé, mais le compte n'y est pas. Parce que les comités que tu évoques me semblent avoir un nombre de salariés assez limité. Quant aux caisses de retraite, il se trouve que je suis, moi aussi, partisan d'un système unique. Mais les salariés de ces caisses de retraite sont des salariés de droit privé, pas des fonctionnaires...

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17211
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 oct. 2017, 10:10:08

Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
wesker
Messages : 29639
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par wesker » 29 oct. 2017, 10:40:35

Ce n'est pas le nombre qui compte, mais les besoins que les citoyens expriment. S'ils attendent des délais rapide, de leurs demandes administratives, de la réactivité, de l'accueil téléphonique etc...il est cohérent qu'une collectivité désireuse de satisfaire à ces demandes, (souvent par souci, aussi d'engagements électoraux), recrute du personnel.

Il est réducteur et une preuve d'amateurisme idéologique que de réduire la question de la fonction publique au nombre quand il faut, tenir compte de l'ensemble de la responsabilité des acteurs.

Avatar du membre
albert
Messages : 9455
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par albert » 29 oct. 2017, 10:59:09

Le meilleur moyen de réduire drastiquement la dépense publique – et c’est le projet des néolibéraux – consiste à privatiser les services publics.

Lorsque l’assurance vieillesse, l’assurance maladie, l’assurance chômage, les hôpitaux publics seront privatisés, la dépense publique sera fortement réduite. Ces mêmes dépenses ne seront pas réduites, on peut même supposer qu’elles seront plus élevées, moins efficaces et plus inégalitaires. Mais elles seront privées.

Bien sûr, il ne s’agira que d’un transfert du public au privé. Et le jour où l’endettement privé deviendra insupportable, l’état interviendra pour sauver les banques, et l’endettement privé redeviendra un endettement public…

Ceci pour dire qu’au lieu de raisonner en termes d’endettement public, on ferait mieux de raisonner en termes d’endettement tout court. Pourquoi on s’endette ? Parce que le pouvoir d’achat est insuffisant, parce que le chômage est élevé, parce que les inégalités progressent, parce qu’on ne produit plus ce que l’on consomme. C’est ce modèle économique qu’il faut revoir.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50344
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Nombrilist » 29 oct. 2017, 13:49:39

Je suis complètement d'accord. @albert , tu as parfaitement raison, il faut s'intéresser à l'endettement non pas de l'Etat, mais à son endettement + la dette privée dont il se porte garant.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29639
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par wesker » 29 oct. 2017, 18:21:13

A ma connaissance, l'Etat ne se porte pas garant de l'endettement privé, les emprunteurs souscrivent des assurances, ce sont donc elles qui assument en cas de défaillance. Ce n'est pas le système de l'emprunt hypothécaire et très libéral, qui fut un temps suggérée par Sarkozy qui caractérise le système français.

Et il est par ailleurs erroné de comparer un stock d'endettement à un flux annuel de revenu, peut être faudrait il ramener l'endettement aux échéances qu'il entraine ramené au PIB annuel pour avoir une idée précise. Naturellement, nous ne pouvons rester exposé durablement au risque de hausse de taux qui engendrerait des charges d'intérêts plus lourdes, et la réduction de l'endettement doit garantir des marges de manoeuvres budgétaires qui nous sont nécessaires, néanmoins procéder à une désinformation, alarmiste revient à utiliser la peur comme méthode gouvernementale afin de faire accepter aux gens des mesures considérées comme préventives de mesures plus douloureuses encore dans l'hypothèse où ils les refuseraient.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50344
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Nombrilist » 29 oct. 2017, 20:11:30

wesker a écrit :
29 oct. 2017, 18:21:13
A ma connaissance, l'Etat ne se porte pas garant de l'endettement privé
Pas officiellement.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29639
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par wesker » 30 oct. 2017, 12:55:06

Peut être pourrais tu développer le mécanisme....

Ce que je ne crois pas, en revanche, c'est que les partisans de l'austérité soient particulièrement enclin à voir l'Etat réduire son endettement car, outre le fait que les libéraux leurs promettent des baisses d'impôts, ils restent les bénéficiaires des intérêts de ces emprunts d'Etat. Ils me paraissent donc, gagnants sur les deux tableaux et c'est précisément parce que je suis, à la fois soucieux de soutenir l'activité économique par le soutien à la compétitivité que par le redressement, que je refuse ces politiques qui ne répartissent pas les efforts sur une population plus large.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17211
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Jeff Van Planet » 30 oct. 2017, 18:40:43

albert a écrit :
29 oct. 2017, 10:59:09
Le meilleur moyen de réduire drastiquement la dépense publique – et c’est le projet des néolibéraux – consiste à privatiser les services publics.
allons, un peu de sérieux.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré