Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 24578
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par johanono » 03 juil. 2017, 20:18:50

Nous avons eu récemment des dépenses sur les dépenses publiques en Français. J'ai évoqué l'addiction culturelle des Français à la dépense publique, rendant à mon avis très compliquée toute politique de baisse des dépenses publiques, mais j'ai l'impression ce constat que j'ai fait n'a pas eu beaucoup d'écho. Je me permets donc d'insister sur ce point qui me semble important.

On ne va pas refaire ici le débat sur la nécessité (ou non) de réduire les dépenses publiques, sur la nécessité (ou non) de privatiser certains services publics, sur les privilèges réels ou supposés des fonctionnaires. La question n'est pas là.

Partons du postulat qu'il soit nécessaire de réduire les dépenses publiques. La difficulté, c'est qu'il y a un déterminant culturel très fort chez les Français, qui fait que les Français sont demandeurs de dépenses publiques. On parle de culture, de mentalités. Dans ces conditions, un gouvernement qui entreprendrait de réduire massivement les dépenses publiques, même avec les meilleurs arguments du monde, se heurterait à l'hostilité de l'opinion publique française.

En pratique, les exemples sont nombreux. Une maternité qui ferme, une classe d'école en moins, quelques AVS en moins dans une école, des horaires d'ouverture réduits pour une piscine ou un gymnase, une allocation en moins, etc., engendrent presque systématiquement protestations, pétitions, manifestations, occupations, y compris de la part de gens qui, par ailleurs, se plaignent du niveau trop élevé des dépenses publiques.

Et comme cela ne suffit pas, certaines corporations savent aussi manifester pour quémander des subsides publics supplémentaires. Tel syndicat de médecins qui veut une augmentation de sa rémunération, tel syndicat agricole (souvent la FNSEA) qui réclame des subventions supplémentaires, tel syndicat de fonctionnaires qui réclame plus de moyens, etc. On notera que ce sont souvent des corporations réputées voter à droite...

Les élus locaux, de droite comme de gauche, ont eux aussi l'habitude de réclamer des dépenses supplémentaires à l'Etat.

Le problème, c'est que ceux qui réclament des dépenses supplémentaires ou qui s'opposent à toutes mesures d'économies sont bien souvent les mêmes qui vont se plaindre du niveau trop élevé des dépenses et des prélèvements obligatoires.

J'en arrive donc à la conclusion que, même avec la meilleure volonté du monde, même avec les meilleures raisons du monde, un gouvernement qui voudrait réduire massivement les dépenses publiques ne le pourrait pas.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Baltorupec » 03 juil. 2017, 20:27:39

Les français restent très influencé par le modèle crée par Richelieu et renforcé par Louis XIV, celle d'un état très fort et omniprésent. Cela a ses avantages et ses inconvénients.
On ne peut pas dire que le modèle américain du "tu paie pour tout" soit si attractif que ça. Il s'agit à mon sens d'une question d'équilibre et malheureusement on ne peut pas faire de modèle général sur la question de la dépense publique.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5697
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Yakiv » 03 juil. 2017, 22:58:06

Ce que tu décris comme comportement n'est, à mon avis, pas spécifiquement français. C'est un réflexe humain consistant à avoir le beurre et l'argent du beurre.
Les Français veulent qu'on construise plus de prisons, mais attention, pas chez eux bien entendu.
Pour la dépense publique, c'est pareil. Les Français veulent moins d'impôts, moins de dépenses publiques, mais plus de services publics bien entendu. Et si jamais on parvient à leur montrer le lien qui existe entre les services publics et la dépense publique, ils pourront toujours répondre qu'il faut avant tout baisser les rémunérations de ces pourris de ministres et députés et diviser par 3 le nombre de ces fainéants de sénateurs...

Sinon oui, culturellement les Français sont plutôt attachés aux services publics incluant quelques fondamentaux : soins et école en particulier.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3239
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par karoline » 03 juil. 2017, 23:28:37

Yakiv a écrit :
03 juil. 2017, 22:58:06
Ce que tu décris comme comportement n'est, à mon avis, pas spécifiquement français. C'est un réflexe humain consistant à avoir le beurre et l'argent du beurre.
La France fait partie de l'Union Européenne, et des pays comme l'Allemagne, les Pays-Bas ou la Finlande ont fait l'effort de se serrer la ceinture, la France ne joue pas le jeu, le beurre et l'agent du beurre n'est plus possible!

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Baltorupec » 04 juil. 2017, 09:41:05

? La Finlande est juste au dessus de la France en terme de prélèvements obligatoires. Ils ont un peu moins de déficit (autour de 2 %), un peu moins de dette aussi (autour de 60 % du PIB).
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par mordred » 04 juil. 2017, 11:48:52

Exemple de dépenses publiques.
L'été; c'est arrêt-buffet vers 10h30. Dans les champs pour certains. Apéro; barbecue. C'est un gars qui me l'a raconté. Et il en était fier; de son histoire !
5.500.000 salariés.

https://www.youtube.com/watch?v=MdHQg-GiR_8
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
GAB
Messages : 746
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par GAB » 04 juil. 2017, 15:02:46

Baltorupec a écrit :
04 juil. 2017, 09:41:05
? La Finlande est juste au dessus de la France en terme de prélèvements obligatoires. Ils ont un peu moins de déficit (autour de 2 %), un peu moins de dette aussi (autour de 60 % du PIB).
Certes mais bon la Finlande va démarrer son EPR avec seulement neuf ans de retard - enfin peut étre -
ce qui est un énorme avantage de compétitivité par rapport à la France et à EDF/Areva enlisés jusqu'au cou
à Flamanville et Inkley point .

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18034
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Jeff Van Planet » 04 juil. 2017, 17:58:36

Baltorupec a écrit :
04 juil. 2017, 09:41:05
? La Finlande est juste au dessus de la France en terme de prélèvements obligatoires. Ils ont un peu moins de déficit (autour de 2 %), un peu moins de dette aussi (autour de 60 % du PIB).
un peu moins de ratio dette/pib? 100 contre 60 c'est "un peu moins de dette"? c'est presque la moitié!
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jean
Messages : 4528
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Jean » 04 juil. 2017, 18:00:46

GAB a écrit :
04 juil. 2017, 15:02:46
Baltorupec a écrit :
04 juil. 2017, 09:41:05
? La Finlande est juste au dessus de la France en terme de prélèvements obligatoires. Ils ont un peu moins de déficit (autour de 2 %), un peu moins de dette aussi (autour de 60 % du PIB).
Certes mais bon la Finlande va démarrer son EPR avec seulement neuf ans de retard - enfin peut étre -
ce qui est un énorme avantage de compétitivité par rapport à la France et à EDF/Areva enlisés jusqu'au cou
à Flamanville et Inkley point .

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
C'est EDF et Areva qui consruisent l'EPR finlandais.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4528
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Jean » 04 juil. 2017, 18:06:27

L'exemple cité par Philippe aujourd'hui lors de son discours programmatique est tout de même frappant

L’Allemagne prélève 100 et dépense 98 tandis que la France prélève 117 et dépense 125...

Certes on prélèvent plus mais on dépense plus encore....!!!!!


Je suppose que ces chiffres sont à la fois bons et récents.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Baltorupec » 04 juil. 2017, 18:11:40

Jeff Van Planet a écrit :
04 juil. 2017, 17:58:36
Baltorupec a écrit :
04 juil. 2017, 09:41:05
? La Finlande est juste au dessus de la France en terme de prélèvements obligatoires. Ils ont un peu moins de déficit (autour de 2 %), un peu moins de dette aussi (autour de 60 % du PIB).
un peu moins de ratio dette/pib? 100 contre 60 c'est "un peu moins de dette"? c'est presque la moitié!
Par rapport au Japon et ses 200 % de dette, c'est "un peu moins". La France est capable de rembourser ses dettes et de se réformer, la question de la dette française est préoccupante mais loin d'être impossible.

Ce que je voulais dire c'est que la France n'est pas le seul pays au monde et en Europe à avoir des déficits et de la dette. La Finlande n'est pas forcément le cas le plus frappant.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18034
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par Jeff Van Planet » 04 juil. 2017, 20:17:36

de toutes façon il y a quelque chose d'antidémocratique dans la dette, car elle consiste à pousser un gouvernement à dépenser sans prendre en impôts et que ces dépenses seront payées par des gens qui n'ont aucuns pouvoirs sur le choix de ce gouvernement parce qu'ils n'ont pas encore le droit de vote car encore trop jeunes.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
asterix
Messages : 1091
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par asterix » 04 juil. 2017, 21:00:43

mordred a écrit :
04 juil. 2017, 11:48:52
Exemple de dépenses publiques.
L'été; c'est arrêt-buffet vers 10h30. Dans les champs pour certains. Apéro; barbecue. C'est un gars qui me l'a raconté. Et il en était fier; de son histoire !
5.500.000 salariés.

https://www.youtube.com/watch?v=MdHQg-GiR_8
Les parodies des "Chevaliers du Fiel" sur le sujet sont une parfaite traduction, très peu caricaturée finalement, de ce que l'on peut observer à droite à gauche dans nos provinces. Moi on ne ne me le raconte pas: je le vois de mes yeux. Mais je n'incrimine pas 5.500.000 salariés, car j'en vois d'autres, bien heureusement, tout à fait à leur travail, et bien plus qu'à leur tour.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1091
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par asterix » 04 juil. 2017, 21:31:06

Jean a écrit :
04 juil. 2017, 18:06:27
L'exemple cité par Philippe aujourd'hui lors de son discours programmatique est tout de même frappant

L’Allemagne prélève 100 et dépense 98 tandis que la France prélève 117 et dépense 125...

Certes on prélèvent plus mais on dépense plus encore....!!!!!


Je suppose que ces chiffres sont à la fois bons et récents.
Plus que français, je pense que le problème est latin. Je me suis souvent heurté, moi qui suis de culture nordique, à ce tempérament latin, bien charmant sous certains aspect, mais absolument détestable, notamment dans le milieu du travail et des affaires.

J'ai eu de nombreux clients Hollandais, Allemands, Belges, Anglais... mon Dieu que c'est agréable de travailler avec eux! Clairs, précis, circonspects, et surtout, surtout!... peu versatile. Un client Français, depuis qu'il a un smart phone, change d'avis toute les heures, et ne respecte pas sa signature sur un contrat ou un devis. Par contre, il te sert un café tout les quart d'heure, et te répète 20 fois qu'il te rappellera pour confirmer ce qui a déjà été modifié et confirmé déjà 20 fois aussi. Après moultes cafés et coups de fil, il n'est pas rare de revenir au projet initial. Parce que finalement, hein, pourquoi on se prend la tête.

Alors, cette culture de l'approximation, ça coûte cher, très cher. ça coûte des points de PIB à gogo. Et c'est le consommateur qui en paie le prix, tout compte fais, parce qu'il n'y a pas d'alternative: une entreprise doit faire ses marges, quelque soit le temps que lui fait perdre son client.

Il en est de même pour l'état, qui finance tantôt un projet, tantôt son contraire, puis finalement plus rien. Cela ne sert qu'a embrouiller tout le monde, et à fabriquer du populisme, je suis désolé de le dire, absolument fondé, même si sa forme est assez sombre et dépasse la vérité.

Je pense avoir démontré que ce qui fait la qualité d'un peuple et sa capacité à s'enrichir globalement tient à sa rigueur intellectuelle, doublé d'un sens logique et humain. Nous, français, nous avons eu tantôt cet aspect, à nos heures, mais il convient de dire que notre latinisme du 35° à l'ombre, resurgit violemment, comme un épilepsie ou un œdème. Et que dire de cette passion masturbatoire pour le loisir consumériste... jamais rassasiée dans nos têtes d'adolescents attardés.

Dois je rajouter que cette fébrilité stérile nous épuise, et coûte un bras à notre sécu, en dopage, en anti dépresseur, en vitamines... on fait des tas de moulinets, et après, dit on, on manque d'air? C'est marrant, hein? il y a plus de fous hors des asiles que dedans... :rofl:
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
artragis
Messages : 7207
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Les Français, ce peuple drogué à la dépense publique

Message non lu par artragis » 05 juil. 2017, 07:45:59

Comme quoi les anecdotes ne valent pas grand chose, j'ai l'expérience inverse par rapport à toi astérix : plus un client est anglosaxon plus il est versatile et exigent.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré