Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4734
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Yakiv » 14 janv. 2018, 19:33:10

Faut peut-être s'intéresser au contexte de l'affaire aussi, non ?

Avatar du membre
Logos
Messages : 886
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Logos » 22 janv. 2018, 00:06:48

Ces mobilisations s'expliquent par la dynamique des solidarités "de proximité".

L'expulsion d'un seul migrant employé dans la supérette du coin fera plus réagir que 100 à l'autre bout de la France.
Même chose dans les lieux où l'aspect communautaire est prononcé (lycéens, salariés d'une entreprise ou d'une administration..)

Celui qui se mobilise pour un collègue ou un copain d'école de ses enfants pourra très bien juger que "de façon générale" la France ne peut pas accueillir tout le monde.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4397
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Jean » 22 janv. 2018, 10:51:12

C'est tellement simple de se donner bonne conscience pendant quelques heures.

Ca me fait penser aux pétitions auquel personne n'adhère et que pourtant l'on signe pour faire bien (et aussi un peu pour se débarrasser du casse-bonbons)

Ceux qui militent, (presque toujours les mêmes) aiment à se retrouver. C'est une sorte de club de loisir dont l'activité unique n'est pas la poterie mais l'organisation de manifestations quelque soit le thème.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 23306
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par johanono » 05 févr. 2018, 16:22:16

Nouvel exemple :
Élève éloignée : le lycée débraye

Image

« On se voyait mal rester sans rien faire ! », souligne Yannis Breney. 

Ce lundi entre 13 h 30 et 14 h 30, une trentaine d’enseignants du site Lumière du lycée de Luxeuil a débrayé symboliquement. 

La raison de cette grogne ? La procédure administrative d’éloignement menée en fin de semaine dernière à l’encontre d’une famille de trois enfants dont l’aînée Assia était scolarisée au lycée de Luxeuil. 

Article complet sur http://www.estrepublicain.fr/edition-de ... ee-debraye

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1086
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par fan2machiavel » 06 févr. 2018, 00:06:54

En fait c'est très simple les français sont en majorité pour l'expulsion des clandestins sauf ceux qu'ils connaissent.
On s'attache plus facilement à un individu qu'à une catégorie d'individu

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 23306
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par johanono » 03 mai 2018, 11:55:25

Voici une nouvelle affaire laissant à penser qu'en effet, les Français aiment leurs immigrés clandestins :
Mobilisation autour de Moussa, homosexuel guinéen, menacé d’expulsion

Depuis plusieurs semaines, des associations tentent d’éviter l’expulsion d’un jeune homme arrivé en France en 2015 et dont le compagnon avait été tué en Guinée.

Image

Article complet sur http://www.leparisien.fr/societe/mobili ... 695699.php
Donc en gros, il suffit de se dire homosexuel pour avoir un titre de séjour en France ? :gratte:

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 154
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Spartiate » 03 mai 2018, 16:15:37

johanono a écrit :
03 mai 2018, 11:55:25
Donc en gros, il suffit de se dire homosexuel pour avoir un titre de séjour en France ? :gratte:
Si on pays d'origine criminalise l'homosexualité, alors il peut demander l'asile en France en effet.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4397
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Jean » 03 mai 2018, 16:42:58

Spartiate a écrit :
03 mai 2018, 16:15:37
johanono a écrit :
03 mai 2018, 11:55:25
Donc en gros, il suffit de se dire homosexuel pour avoir un titre de séjour en France ? :gratte:
Si on pays d'origine criminalise l'homosexualité, alors il peut demander l'asile en France en effet.
Comment et qui contrôle ? :D

Alice
Messages : 13
Enregistré le : 02 avr. 2018, 14:45:17
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Alice » 03 mai 2018, 16:46:42

Les manifestations de soutien aux clandestins proviennent souvent de gens jeunes, des lycéens, donc manipulables.
Des associations sont souvent très actives pour exprimer leur soutien aux migrants, mais elles reçoivent de l'argent pour cela.
De la part de Français lambda, je ne constate pas de soutien pour les clandestins, au contraire.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4397
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Jean » 03 mai 2018, 17:14:01

La question me choque.

Ce n'est pas une question d'amour.

Les immigrés sont estimables et probablement les plus intrépides de leurs pays, ils veulent sortir de la misère ce qui est un comportement assez logique (je ne crois pas trop aux réfugiés de guerre, ceux-ci resteraient auprès de leur pays dès lors qu'ils sont à l'abri...).

Donc la réaction qui est probablement celle majoritaire en France n'est pas une question d'amour ou de haine.

C'est à la fois :

- un problème économique. Comment intégrer des gens dans notre pays alors que nous avons déjà plus de cinq millions de personnes en dehors du système (les chômeurs) qui sont déjà une charge importante pour le pays. L'Histoire montre que nous devrions au contraire commencer à connaître une période d'émigration que seul notre social social empêche
- un problème culturel dès lors que le nombre de personnes d'une culture différente (français ou non) atteint une part mettant en péril la culture séculaire qui est la nôtre.

La question est donc conjoncturelle (l'économie peut-elle repartir et nécessitera-t-elle un apport de main d'oeuvre ?) et structurelle (A-t-on le désir de défendre notre culture et notre de mode de vie ?)

Doit-on accepter de changer de culture à un horizon de cinquante à cent ans ? (l'évolution démographique est inexorable). Certains livres commencent à sortir sur ce thème

Personnellement je pense que j'aurai quitté le terrain de jeu avant que les règles changent... :vieux: aussi les réponses à ces questions me laissent un peu indifférent.

Mais je comprend qu'elles agitent les plus jeunes d'entre nous qui ont des enfants qui seront toujours vivants dans 50 ans.

J'ai bien peur que le temps passe inexorablement et que l'absence de réponse sera déjà une réponse.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4734
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Yakiv » 03 mai 2018, 19:31:49

Spartiate a écrit :
03 mai 2018, 16:15:37
johanono a écrit :
03 mai 2018, 11:55:25
Donc en gros, il suffit de se dire homosexuel pour avoir un titre de séjour en France ? :gratte:
Si on pays d'origine criminalise l'homosexualité, alors il peut demander l'asile en France en effet.
Exactement.

Si l'asile ne permet plus de sauver un homosexuel promis à la mort dans son pays, alors c'est bon, on peut supprimer toute notion d'asile politique et on arrête tout.

Après, comment vérifier l'homosexualité de quelqu'un ?
Je pense que pour le cas qui nous concerne ici, c'est l'évidence même. Donc s'opposer à l'expulsion de ce jeune guinéen, ce n'est évidemment pas "aimer les immigrés clandestins". Faire croire ce genre de chose, c'est juste [edit modo : du calme sur les termes. Merci]. C'est juste vouloir lui éviter sa mise à mort dans son pays.
Par contre, comment vérifier l'homosexualité des autres candidats à l'asile, ça c'est une question qu'on peut se poser. Je sais que les Tchèques vérifiaient l'érection du candidat devant un film pornographique homosexuel, ce qui était certes un peu discutable comme méthode.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6740
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Nolimits » 03 mai 2018, 19:38:18


Yakiv a écrit :Je sais que les Tchèques vérifiaient l'érection du candidat devant un film pornographique homosexuel, ce qui était certes un peu discutable comme méthode.
Tu es sérieux là ? Parce que c'est juste n'importe quoi !

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4734
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Yakiv » 03 mai 2018, 19:57:05

Nolimits a écrit :
03 mai 2018, 19:38:18
Yakiv a écrit :Je sais que les Tchèques vérifiaient l'érection du candidat devant un film pornographique homosexuel, ce qui était certes un peu discutable comme méthode.
Tu es sérieux là ? Parce que c'est juste n'importe quoi !
Je m'en suis souvenu. C'est vrai.
Un «test d’homosexualité» pour les réfugiés en République tchèque

26 déc. 2010, 23:00:00

Les autorités tchèques avaient besoin d'une preuve tangible. Or, pour vérifier si un demandeur d'asile est réellement homosexuel, quoi de plus concret que de mesurer son érection quand il regarde un porno?

C'est en tout cas ce qu'a décidé le docteur Ondrej Trojan quant au sort de deux iraniens réfugiés à Prague, d'après Der Spiegel. Poursuivis dans leur pays pour «conduite immorale», les deux hommes risquaient la peine de mort. Ils avaient apporté leurs convocations de la police iranienne pour prouver qu'ils étaient en danger. Des documents officiels insuffisants pour les Tchèques, qui les ont envoyés chez le docteur Trojan pour certifier leur orientation sexuelle via un «test phallométrique».

Inventé dans les années 1950 par Kurt Freund, ce test consiste à mesurer l'afflux de sang vers le pénis (ou le vagin) d'un individu qui regarde des films X mettant en scène alternativement des hommes et des femmes. L'idée étant qu'un gay ne peut pas être excité par du porno hétérosexuel. Une «théorie idiote», selon Queerty, «ainsi que n'importe quel homosexuel qui [en] a déjà regardé pourra vous le dire». Le gouvernement tchèque a pourtant utilisé ce test pour vérifier que les demandeurs d'asile n'invoquaient pas de faux motifs dans leur recours.

L'agence des droits fondamentaux de l'Union Européenne a vivement critiqué cette méthode dans un rapport sur les droits des LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) en Europe car «cette procédure touche à la partie la plus intime de la vie privée d'un individu». En plus d'être humiliant, ce test n'apparaît pas sans faille, selon l'agence, citée par Têtu:
«Nous voyons de nombreux problèmes avec cette technique, au-delà de la simple fiabilité des "tests phallométriques" et la possibilité d'en tirer des conclusions dans le cadre d'un dossier juridique. Notamment, son inefficacité dans le cas où la personne est bisexuelle.»
A sa suite, la Commission Europénne a déclaré le 10 décembre que le test phallométrique viole la Charte européenne des droits fondamentaux, qui interdit la torture et les traitements dégradants.

Côté tchèque, la réaction ne s'est pas faite attendre. Le ministre de l'Intérieur a répliqué que ce test n'avait été appliqué qu'à une dizaine de cas et uniquement avec le consentement des demandeurs d'asile. Après la polémique, la République tchèque a fini par déclarer que ce type de test ne sera plus effectué que sur la demande du requérant. Une maigre consolation, selon Queerty: ne pas demander ce test jettera probablement le doute sur le dossier du demandeur d'asile, et le rendra plus vulnérable.

Le test de phallométrie reste en vigueur dans certains pays pour d'autres raisons. Au Canada, il fait partie des batteries de test permettant de déceler les penchants pédophiles. Utilisé dès l'incarcération, il continue d'être administré à certains détenus même après leur libération. Dans ce cas de figure, il s'agit de mesurer l'érection du prisonnier quand il voit des photos d'enfant. Un examen qui permet aux médecins d'évaluer précisément les types d'excitation du pédophile et donc d'adapter le traitement à son profil.

Article complet sur http://www.slate.fr/lien/32105/test-hom ... ue-tcheque

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6740
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Nolimits » 03 mai 2018, 20:19:18

Incroyable ! Ça me paraît être tellement du n'importe nawak !

Avatar du membre
Logos
Messages : 886
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Logos » 03 mai 2018, 20:40:13

Spartiate a écrit :
03 mai 2018, 16:15:37
Si on pays d'origine criminalise l'homosexualité, alors il peut demander l'asile en France en effet.
Les textes qui fondent le droit d'asile :
Constitution : "toute personne persécutée en raison de son action en faveur de la liberté"
Convention de Genève : "toute personne (…) qui (…) craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques"

Sauf à être militant, le seul fait d'être homosexuel ne constitue pas une "action en faveur de la liberté" ou une opinion politique.
Le seul critère qui s'en rapproche serait "groupe social" dans un sens surtout anglo-saxon.

En tout cas le vrai problème, c'est celui de l'immigration en général : le refus d'assumer l'existence de limites et quotas.
C'est à dire d'assumer une hiérarchie entre l'intérêt de la France et celui de certains étrangers. Ce qui est assimilé à du fascisme.

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré