Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Spartiate
Messages : 74
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Spartiate » 04 mai 2018, 00:11:59

Voyez un peu l'absurdité du système : on demande des preuves visuelles ou testimoniales de l'homosexualité d'une personne alors qu'elle vient d'un pays où manifester son homosexualité est criminel... ! Et les Etats d'asile gardent le petit doigt sur la couture, en estimant que des preuves matérielles sans équivoque ne sont pas recevables (photos, vidéos d'actes sexuels).

Je crois que ce sont dans ces moments-là et en ultime recours, que la justice doit se faire comme aux assises, avec des jurés populaires qui, faute d'avoir une connaissance des textes et de la procédure judiciaire, ont une "intime conviction".

Alice
Messages : 13
Enregistré le : 02 avr. 2018, 14:45:17
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Les Français aiment-ils leurs immigrés clandestins ?

Message non lu par Alice » 04 mai 2018, 18:42:16

Jean a écrit :
03 mai 2018, 17:14:01
La question me choque.

Ce n'est pas une question d'amour.

Les immigrés sont estimables et probablement les plus intrépides de leurs pays, ils veulent sortir de la misère ce qui est un comportement assez logique (je ne crois pas trop aux réfugiés de guerre, ceux-ci resteraient auprès de leur pays dès lors qu'ils sont à l'abri...).

Donc la réaction qui est probablement celle majoritaire en France n'est pas une question d'amour ou de haine.

C'est à la fois :

- un problème économique. Comment intégrer des gens dans notre pays alors que nous avons déjà plus de cinq millions de personnes en dehors du système (les chômeurs) qui sont déjà une charge importante pour le pays. L'Histoire montre que nous devrions au contraire commencer à connaître une période d'émigration que seul notre social social empêche
- un problème culturel dès lors que le nombre de personnes d'une culture différente (français ou non) atteint une part mettant en péril la culture séculaire qui est la nôtre.

La question est donc conjoncturelle (l'économie peut-elle repartir et nécessitera-t-elle un apport de main d'oeuvre ?) et structurelle (A-t-on le désir de défendre notre culture et notre de mode de vie ?)

Doit-on accepter de changer de culture à un horizon de cinquante à cent ans ? (l'évolution démographique est inexorable). Certains livres commencent à sortir sur ce thème

Personnellement je pense que j'aurai quitté le terrain de jeu avant que les règles changent... :vieux: aussi les réponses à ces questions me laissent un peu indifférent.

Mais je comprend qu'elles agitent les plus jeunes d'entre nous qui ont des enfants qui seront toujours vivants dans 50 ans.

J'ai bien peur que le temps passe inexorablement et que l'absence de réponse sera déjà une réponse.

Les immigrés sont estimables. Oui !
La question est que beaucoup sont musulmans et que l'intégration ne se fait pas. Il faut intégrer ceux qui déjà en France et il y a du travail ; ils doivent respecter (car le respect c'est dans les 2 sens ) nos lois, nos pratiques, nos traditions. Ce sont eux qui doivent s'adapter et non l'inverse !

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré