Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Cobalt

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Cobalt » 08 juil. 2015, 21:23:39

Ramdams » 08 Juil 2015, 19:23 a écrit :La Russie a des difficultés parce que l'UE a décidé de l'ostraciser. Investir dans la dette grecque peut être une manière pour elle de revenir dans le jeu européen. Ne confondons pas les causes et les conséquences.
Il faudrait qu'elle est l'argent pour le faire et il semble que ce ne soit pas le cas, puis franchement, les grecs n'ont jamais remboursé personne, je ne vois pas qui irait dans cette galère.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Baltorupec » 08 juil. 2015, 22:08:56

Ramdams » Mer 8 Juil 2015 - 20:01 a écrit :Que dit Mélenchon, ministre français du gouvernement grec Tsipras, sur la relation qu'entretient ce dernier avec Poutine ? Il est muet ? Cela ne m'étonne pas.

La Russie pourrait acheter une partie de la dette de la Grèce pour exercer davantage d'influence sur l'Union européenne.
Sauf que Mélenchon ne chante pas avec les loups en ce qui concerne le conflit Ukraino-Russe, il est contre les mesures répressives contre la russie et pour un apaisement des tensions. C'est possible qu'il l'ait commenté, mais je ne lis pas son blog, ce n'est pas qu'il n'est pas citer sur la une du monde, qu'il ne dit rien, il en va de même pour tout les politiques de MLP à JL Melenchon.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50955
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Nombrilist » 08 juil. 2015, 22:50:24

Mélenchon est sur la même ligne que Die Linke: arrêter d'être les toutous des américains et avoir une relation apaisée avec la Russie.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14455
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Narbonne » 09 juil. 2015, 08:08:45

Nous sommes surtout à la merci des ultra liberaux europeens. Il ne faut pas s associer à la Russie.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Baltorupec » 09 juil. 2015, 10:23:49

Narbonne » Jeu 9 Juil 2015 - 08:08 a écrit :Nous sommes surtout à la merci des ultra liberaux europeens. Il ne faut pas s associer à la Russie.
Non, il ne faut pas s'associer, mais garder une juste distance, le but est de n'être ni le toutou des américains, ni des allemands, ni des russes, ni des chinois, ce qui implique garder des bonnes relations avec tout ceux là mais garder une certaine distance.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14455
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Narbonne » 09 juil. 2015, 11:42:01

Exact
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24270
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par johanono » 12 juil. 2015, 17:29:29

Grèce. La Russie envisage de livrer directement des combustibles

La Russie envisage de livrer directement des combustibles à la Grèce afin de l'aider à faire repartir son économie, a déclaré dimanche le ministre de l'Energie Alexandre Novak

« La Russie a l'intention de soutenir la reprise économique de la Grèce en élargissant sa coopération dans le secteur de l'énergie. Nous sommes donc en train d'examiner la possibilité de commencer bientôt à livrer directement des sources d'énergie à la Grèce », a-t-il déclaré aux journalistes, selon l'agence d'État RIA Novosti.

suite

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14455
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Narbonne » 12 juil. 2015, 17:37:01

On va avoir un Cuba en Europe.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 30180
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par wesker » 12 juil. 2015, 18:38:06

Cette possibilité est naturelle. Dans l'hypothèse où l'Allemagne qui incarne l'autorité et la référence, européenne, décide d'abandonner la Grèce, pour des raisons à la fois budgétaires mais geo politique, il est envisageable que la Russie, voit, par ce biais le moyen de conclure, avec ce pays des partenariats notamment pour bénéficier d'un accès maritime privilégié.

La France, dans ce contexte perdrait sa position de puissance moyenne, mais d'équilibre, étant reléguée à la remorque d'une Europe qui se construirait, progressivement sur de nouvelles bases...je ne crois pas qu'on puisse penser, raisonnablement que cela soit conforme à l'idée de la construction européenne à laquelle nous croyions, d'une part, ni à nos intérêts, d'autres parts...

Avatar du membre
Jean
Messages : 4512
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Jean » 13 juil. 2015, 12:21:32

Il a déjà eu l'Albanie sans vraiment que cela lui apporte grand chose.

Je ne cois pas que Poutine maintiendrait à grands coups de milliards le niveau de vie actuel des grecs. Ce serait à long terme agacer son opinion public qui vit bien plus mal.

Je crois qu'on aurait très vite une Albanie plus grande...

En ligne
Caberlin
Messages : 973
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par Caberlin » 13 juil. 2015, 21:59:17

Jean » 13 Juil 2015, 11:21: 32 a écrit :Je ne cois pas que Poutine maintiendrait à grands coups de milliards le niveau de vie actuel des grecs. Ce serait à long terme agacer son opinion public qui vit bien plus mal.
Exact, les grecs ont un niveau de vie bien supérieur aux russes ! + 75 % environ ! Ca serait effectivement bien les enfumer que de faire payer leur train de vie par les russes ! :star3:

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 30180
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par wesker » 14 juil. 2015, 09:03:28

La Grèce a accepté les conditions que l'Allemagne lui impose en contrepartie d'un financement, cela comporte une incapacité de prendre des mesures, à but économique sans son approbation, ce qui peut poser question en terme de respect des démocratie.

Dans ce dossier, la France disposait d'une possibilité de se rapprocher de l'Italie, de l'Espagne et d'autres afin de, non pas contester la nécessité de rétablir les comptes publics mais de contester la méthode uniforme que l'Allemagne et les pays membres d'une alliance commerciale des pays baltes préconisent. Outre l'atteinte à la démocratie, cet accord instaure, clairement une conception du fonctionnement de l'Europe qui, dans la durée laissera des traces évidentes et où la confiance semble s'étioler.

Loin d'être un accord historique, il ne s'agit que d'un accord à minima qui fragilisera le projet européen, et qui reflète davantage une volonté de l'Allemagne de faire prévaloir son modèle, sa ligne de conduite économique et, naturellement ses intérêts au détriment de projets européens qui auraient leur pertinence...

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32221
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par politicien » 24 juil. 2015, 21:11:38

Bonjour,
Financer le Grexit : voilà ce qu'aurait demandé Alexis Tsipras au président russe, au lendemain de sa victoire au référendum. Le journal grec To Vima, repris par le quotidien suisse Le Temps , affirme que le Premier ministre grec avait requis un prêt de 10 milliards de dollars auprès de Vladimir Poutine. Objectif de cet emprunt : imprimer les nouvelles drachmes. Et se rapprocher du giron de la Russie pour mieux quitter celui de Bruxelles. Alexis Tsipras estimait d'ailleurs, sur la chaîne grecque ETR, que pour « qu'un pays puisse imprimer sa propre monnaie, il a[vait] besoin de réserves dans une monnaie forte ».

Problème, Vladimir Poutine n'aurait pas été sensible à l'allégeance d'Alexis Tsipras. Il aurait refusé le prêt, toujours selon To Vima, proposant en revanche une avance de 5 milliards de dollars sur le gigantesque gazoduc South Stream, qui passera par la Grèce. Un refus qui a contraint le Premier ministre grec à accepter les conditions de Bruxelles, malgré les résultats du référendum, analyse le quotidien grec.

(...)

http://www.lepoint.fr/economie/crise-gr ... 340_28.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 30180
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par wesker » 24 juil. 2015, 21:49:04

Confronté à un blocus financier, chacun pourra comprendre que Tsipras ait cherché des financements....Cela étant, son mandat, fut relativement explicite, il devait en finir avec la seule politique d'austérité pratiquée sous les exigences européennes et développer un projet alternatif, au sein de l'Union Européenne.

Qu'il y ait ait des vélléités, au sein de Syriza d'envisager une alternative est parfaitement légitime mais, le mandat des citoyens fut, aussi, très explicite

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24143
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Et si Tsipras disait oui à Poutine ?

Message non lu par El Fredo » 24 juil. 2015, 21:51:53

Ça relativise les accusations faciles de traîtrise envers Tsipras, celui-ci est bien conscient des enjeux et sait très bien que précipiter son peuple dans l'inconnu sans préparation est la pire des options, alors il en a choisi une moins pire. Mais AMHA ce n'est que partie remise.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Crise Grecque »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré