Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Avatar du membre
Snark
Messages : 1349
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par Snark » 06 juin 2016, 19:54:13

Convenons que choisir entre Juppé et Sarkozy revient à hésiter entre la peste et le choléra .
Entre celui qui l'emportera et Hollande aussi .
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1896
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par les orteils » 06 juin 2016, 19:55:48

Et c'est ce qui va se passer.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17669
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 juin 2016, 20:03:46

Ramdams » 06 Juin 2016, 19:49:06 a écrit :Oui, d'accord aussi. Cela dit, on peut remplacer Sarkozy par Juppé, Hollande par Valls, ce serait tout aussi désespérant.
le truque qui rend la présence de Sarkozy très désespérante est qu'il a été aux manettes pendant 5 ans!! et que son bilan n'est pas valorisant (euphémisme) pour lui.
Il a été battu, les gens ne veulent pas de lui alors qu'il prenne sa retraite et place aux jeunes.

Les présences de Sarkozy de Le Pen et de hollande me donneraient une impression de refaire pour la énième fois le jour de la marmotte à la façon de bill Murray dans "un jour sans fin".
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par Ramdams » 06 juin 2016, 20:22:04

Oui, la présence de Sarkozy serait encore plus désespérante. Le pire, c'est que celui-ci veut le match retour et pense que les Français le demandent. A priori, ils ne le demandent pas (si on regarde les sondages) mais en réalité, ils continuent de solliciter les mêmes. J'avais relayé un article de Slate qui montrait que les Français étaient incapables de citer des hommes politiques qui ne sont pas porté candidat aux primaires comme étant des candidats potentiels. Cela montre un certain désintérêt pour les idées politiques, les Français se contentent des médias mainstream. C'est comme cela qu'on se retrouve à voter pour le match retour. "Parmi ces mauvais candidats dont vous savez déjà qu'ils ne feront pas leurs preuves, lequel est le moins pire ?"

C'est surtout le peuple français qui est désespérant. Les hommes politiques sont à son image.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par wesker » 06 juin 2016, 20:25:06

Repartir avec Sarkozy Hollande et Le Pen révèle l'insuffisance de renouvellement politique et, finalement l'impasse dans laquelle ces familles politiques risquent de précipiter le pays s'il n'y a pas d'offre réellement alternative. D'ailleurs l'esprit de revanche et la continuité ne peuvent tenir lieu de projet d'avenir, pour des citoyens qui, lucides, savent que les défis à relever sont nombreux et seront difficiles, si nous voulons éviter au pays un décrochage économique et un déclin social qui guette nombre de petites entreprises, de classes moyennes ou populaires.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par Ramdams » 06 juin 2016, 20:26:21

Mais encore une fois, le renouvellement politique n'aura pas lieu s'il n'est pas sollicité ! Or, il n'est sollicité que par principe, pour éviter de passer pour un ringard, jamais dans les faits.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17669
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 juin 2016, 17:23:48

En même temps si c'est pour faire un renouvellement qui mettrait la famille lepen en politique depuis 60 ans qui appuierait son pouvoir sur des énarques (philipot) qui sont aussi au pouvoir depuis bien trop longtemps, je ne vois pas ce que ça changerait ce type de renouvellements.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par Baltorupec » 07 juin 2016, 18:10:58

Je me méfierais de la haine du peuple français. J'ai pu voir individuellement beaucoup de personnes intéressantes, j'admet que pour la sommes des individus, j'ai plus de mal.

Je pensais que la candidature de Sarkozy ne serait qu'une mauvaise blague, hélas l'envie de rire m'est passée.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
wesker
Messages : 30008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par wesker » 07 juin 2016, 18:41:38

Baltorupec...Il y a peu l'hypothèse du retour de Sarkozy semblait illusoire, puis il accéda à la présidence de sa formation politique et, j'avoue craindre que les citoyens ne soient contraints de repartir avec l'offre politique de 2012, ce qui n'aboutirait qu'à des votes de résignation, par défaut quand notre pays exige de débattre de projets d'avenir.

C'est parce que les familles politiques refusent de tenir compte du manque de représentativité, des contributions que les français, les petites entreprises, au quotidien, peuvent exprimer, qu'elles se réduisent à des récitations de valeurs et de propositoins déjà maintes fois annoncées et qui, depuis des décennies, tant à gauche qu'à droite ne semblent pas de nature à surmonter les difficultés auxquelles nous sommes confrontés ni même à répondre aux préoccupations que les citoyens expriment.

L'hypothèse que Sarkozy d'une manière ou d'une autre soit le candidat les Républicains me semble être plus que probable, la seule interrogation es tde savoir si l'ensemble des sensibilités, des responsables de cette famille politique accepteront de réduire leurs valeurs à celles que Sarkozy a déjà su imposer !

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par johanono » 07 juin 2016, 19:26:49

Le renouvellement de la classe politique auquel beaucoup de gens aspirent peut prendre deux formes différentes.

1°) Tout d'abord, il peut s'agir de conserver les forces politiques dominantes actuelles, mais d'avoir de nouvelles têtes à l'intérieur des forces politiques dominantes. Ainsi, à droite, ce renouvellement serait-il incarné par des gens comme Bruno Le Maire, Laurent Wauquiez, Hervé Mariton, NKM, Valérie Pécresse ou encore Geoffroy Didier. Ces nouvelles têtes ont l'attrait de la nouveauté, elles apportent du sang neuf par rapport aux vieux chevaux de retour que sont Nicolas Sarkozy, François Fillon ou Alain Juppé, mais finalement, on s'aperçoit qu'elles apportent peu de nouvelles idées. Car à y regarder de plus près, cette "jeune génération" est idéologiquement très proche de ses aînés. Sauf que des jeunes comme Le Maire, Wauquiez, NKM, Pécresse ou Didier font peur à beaucoup de Français qui les jugeront inexpérimentés et inaptes aux affaires publiques. Une majorité de Français leur préfèrera des visages plus familiers (Sarkozy, Fillon, Juppé), jugés plus compétents, plus expérimentés.

2°) On peut aussi considérer que les partis politiques dominants, qui se partagent le pouvoir depuis plusieurs décennies, ont échoué, que ce sont leurs idées qui ont échoué, et que les jeunes élus de ces partis politiques dominants échoueront à leur tous s'ils accèdent au pouvoir, car ils ont les mêmes idées que leurs aînés. Dans ce cas, on recherchera le renouvellement dans d'autres forces politiques alternatives, qui ont des idées différentes, et qui n'ont jamais exercé le pouvoir jusqu'à présent. Mais ces partis politiques alternatifs font peur à beaucoup de Français car leur programme fait peur, il représente un saut dans l'inconnu que beaucoup de Français n'osent pas franchir. C'est très net avec le FN : ce parti propose, notamment, la sortie de l'euro, la sortie de l'UE, et une forme de protectionnisme, mais ces propositions finalement font peur à beaucoup de Français qui préfèrent donc de satisfaire de la politique actuelle.

Bref, dans le cas n° 1 comme dans le cas n° 2, le changement est espéré, mais en même temps, il fait peur. Et c'est ainsi que rien ne change.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par wesker » 07 juin 2016, 19:38:43

Johanono, si les jeunes comme tu dis n'apportent pas beaucoup d'idées neuves, et j'en conviens, c'est parce que le fonctionnement des formations politiques consiste à leur imposer la récitation d'idées que rédigent de vieux barbons qui vivent de la politique depuis des décennies.

Effectivement, le renouvellement ne passe pas que par l'élargissement des catégories sociales en responsabilités, il passe, aussi par la capacité à proposer, à imaginer le modèle d'avenir, crédible qui peut satisfaire, finalement aux attentes économiques sociales et européennes qui s'expriment dans un pays qui doute, de son avenir mais qui se caractérise, surtout par l'inquiétude qui résulte de l'alignement de la classe politique sur des orientations européennes qui ne sont jamais soumise au jugement des citoyens.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par johanono » 07 juin 2016, 21:08:21

Le blocage est d'abord idéologique, pas institutionnel. On en revient à la question de notre appartenance à l'UE. Je sais bien que je suis obsédé avec ça. Mais quand même, il faudra bien qu'on réponde à cette question : comment est-il possible d'imaginer un "modèle d'avenir", de proposer des idées neuves, d'apporter des réponses aux difficultés des Français (sous-emploi, désindustrialisation, insécurité), dans un pays qui n'a pas plus ni sa souveraineté monétaire, ni sa souveraineté douanière, ni vraiment sa souveraineté budgétaire, un pays qui exposé à une libre circulation généralisée des personnes, des biens, et des capitaux ? Pour moi, ce n'est pas possible. Tant qu'on restera dans ce carcan européen, le champ des possibles idéologiques restera très limité.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par wesker » 07 juin 2016, 21:14:02

Et bien, si à chaque élection, nous élisons des Présidents et une majorité qui refusent de discuter, au niveau européen, des alternatives à la poursuite des politiques d'austérité qui, jusqu'ici ne furent pas évalué ni remise en cause, malgré des résultats contrastés, il n'y aura pas de changement.

Si nous n'imposons pas, par notre engagement dans les débats à la présidentielle, le renouvellement et la possibilité de soumettre les élus, au jugement démocratique des citoyens, en particulier lorsqu'ils conduisent des politiques éloignées des engagements et projets présidentiels, les choses ne s'amélioreront pas d'elles même. Enfin, peut être faut il accepter d'avoir le courage de voter pour des candidats, des familles politiques qui correspondent davantage à nos idées plutôt que de se précipiter uniquement pour faire barrage aux uns ou aux autres.

C'est l'ensemble de notre mode de fonctionnement, et de pensée qu'il faut modifier, si nous voulons que ces familles politiques nous prennent au sérieux !

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par johanono » 07 juin 2016, 21:32:59

J'insiste sur le fait que le blocage est, selon moi, d'abord idéologique et intellectuel, chez les Français dans leur ensemble, et pas institutionnel. Vous pouvez bien changer la Constitution, changer le mode de scrutin, adopter une Constitution à l'américaine, ou bien à l'allemande, opter ou non pour une vraie décentralisation, rien n'y fera : si les Français, par peur du changement, continuent à voter majoritairement pour les partis politiques dominants qui acceptent d'inféoder la France à l'Europe, alors il y aura toujours plus de pauvreté, de sous-emploi, de désindustrialisation, etc.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Et si Nicolas Sarkozy gagnait les primaires de la droite ?

Message non lu par wesker » 08 juin 2016, 12:52:13

Je suis d'accord Johanono, mais si les français, comme tu dis, continuent de voter pour les mêmes familles politiques, c'est, surtout parce que certains d'entres eux y voient et y retrouvent, aussi leurs intérêts.

Ce n'est pourtant pas le cas, de plus en plus de citoyens qui se réfugient, à tort ou à raison, dans l'abstention, le vote blanc ou de témoignage qui ne peuvent se structurer autour d'une candidature alternative, crédible et en mesure de répondre aux difficultés du pays.

C'est, pour ma part, la raison pour laquelle je reste réservé sur les familles politiques, sur le fonctionnement des partis et sur la nécessité de se structurer, soit en leur sein, soit en dehors.

C'est parce que j'ai ces réserves sur le fonctionnement des familles politiques que la désignation de Sarkozy comme représentant des Républicains ne me semble pas être une hypothèse secondaire mais une réelle probabilité, à la fois parce que les rivalités personnelles de cette famille politique s'expriment ouvertement, mais également parce qu'il a, à la fois la détermination, la méthodologie nécessaire pour s'y imposer.

Répondre

Retourner vers « La question de la campagne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré