François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par Ramdams » 17 avr. 2017, 11:24:58

wesker a écrit :
17 avr. 2017, 09:44:42
Ramdams...Serais tu en train d'expliquer que les libéraux ne soutiennent pas Fillon ?
Les libéraux qui soutiennent Fillon ne sont pas libéraux.

Avatar du membre
GAB
Messages : 746
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par GAB » 17 avr. 2017, 11:42:07

Ramdams a écrit :
16 avr. 2017, 21:26:57
Qu'on ne vienne pas me dire que Fillon est un libéral. S'émouvoir du déclin de l'autorité de l'Etat, c'est être étatiste.
Les libéraux ne veulent pas forcément moins d'état , ils veulent un état au service du privé .
Ils veulent des GPII ( grands projets inutiles imposés ) façon notre dame des landes , EPR ou A45 .
Ils veulent des rentes de situation façon autoroutes à péages .
Ils veulent un état fort qui envoie les CRS en face des manifestants .
Ils veulent toujours moins d'impots pour les riches et toujours plus de TVA pour les consommateurs méme pauvres
histoire de financer leurs gabegies .

Ils ne veulent pas réduire les dépenses de santé , ils veulent les privatiser .
Pour les réduire il faudrait une politique de prévention à laquelle ils s'opposent en l'édulcorant .

http://www.lanutritherapie.fr/article/l ... l-dulcorer

Que ceux qui restent pour voter Fillon / Retaillaud / Wauquiez ne viennent pas se plaindre le jour où .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50346
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par Nombrilist » 17 avr. 2017, 11:49:28

Fillon doit parler du déclin de l'autorité fiscale.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3101
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par Cheshire cat » 17 avr. 2017, 11:53:22

Ramdams a écrit :
16 avr. 2017, 21:26:57
Qu'on ne vienne pas me dire que Fillon est un libéral. S'émouvoir du déclin de l'autorité de l'Etat, c'est être étatiste.
Pour les libéraux (au sens français du terme, c'est à dire les neocons américains), le rôle de l'état doit se limiter à condamner, punir et faire la guerre.
Modifié en dernier par Cheshire cat le 17 avr. 2017, 11:55:15, modifié 1 fois.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par Ramdams » 17 avr. 2017, 11:54:27

GAB a écrit :
17 avr. 2017, 11:42:07
Ramdams a écrit :
16 avr. 2017, 21:26:57
Qu'on ne vienne pas me dire que Fillon est un libéral. S'émouvoir du déclin de l'autorité de l'Etat, c'est être étatiste.
Les libéraux ne veulent pas forcément moins d'état , ils veulent un état au service du privé .
Ils veulent des GPII ( grands projets inutiles imposés ) façon notre dame des landes , EPR ou A45 .
Ils veulent des rentes de situation façon autoroutes à péages .
Ils veulent un état fort qui envoie les CRS en face des manifestants .
Ils veulent toujours moins d'impots pour les riches et toujours plus de TVA pour les consommateurs méme pauvres
histoire de financer leurs gabegies .
Ça, ce sont les capitalistes. Pas les libéraux.
Très bon article de Slate sur le sujet

Avatar du membre
wesker
Messages : 29645
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par wesker » 17 avr. 2017, 12:01:37

Ramdams tu utilises le même argument que les communistes qui expliquent que les régimes qui se revendiquent communistes et pratiquent des systèmes totalitaires ne respectent pas vraiment les idées communistes, il en va de même pour le libéralisme. Mais si ce dernier n'est pas appliqué de manière authentique par les pays où les régimes qui s'en revendiquent, c'est peut être parce qu'il n'est pas possible d'appliquer de manière doctrinale des idéologies économiques, politiques qui font souvent l'impasse sur la nature et les réactions populaires à l'application de ces dernières, aussi pertinentes nous semble t-elle !

Avatar du membre
GAB
Messages : 746
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par GAB » 17 avr. 2017, 14:00:16

Ramdams a écrit :
17 avr. 2017, 11:54:27
Ça, ce sont les capitalistes. Pas les libéraux.
Très bon article de Slate sur le sujet
Si vous y tenez ... Il n'en reste pas moins que Fillon est favorable à un état autoritaire
vis à vis des chomeurs , des manifestants , des minimas sociaux et autres malades et toujours plus complaisant
vis à vis des grandes fortunes , des multinationales et des lobbys .

Fillon sera toujours agréable à son pote Dassault en lui achetant ses rafales aux frais du contribuable
et en le dispensant d'ISF .

http://www.egaliteetreconciliation.fr/S ... 43970.html
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par Francis_15 » 17 avr. 2017, 14:07:07

Ramdams a écrit :
17 avr. 2017, 11:54:27
Ça, ce sont les capitalistes. Pas les libéraux.
Très bon article de Slate sur le sujet
T'as pas l'impression d'être comme ceux qui disent que l'Union Soviétique c'était pas des communistes mais un capitalisme d'état, parceque si on va par là tu suis exactement le même cheminement de pensé.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12685
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par Baltorupec » 17 avr. 2017, 14:14:16

Honnêtement, je ne vois pas trop l'intérêt de commenter ce genre de choses. J'ai failli répondre au sujet, mais je me suis dit que ça serait tier sur une ambulance. Mais bon puisque le sujet est lancé.

Le déclin de l'autorité, ce n'est pas forcément avoir de l'état partout, mais d'avoir des flics qui ne sont pas caillasser, c'est aussi pouvoir croire et respecter les autorités. Tout comme les bavures des policiers affaiblissent leur autorité, la corruption des politiques ruinent leur autorité.

Sans compter sur l'immoralité de F.Fillon, ce monsieur a supprimé à tour de bras des postes de flics ou de juges, et il est responsable en partie de la surpopulation carcérale qui encourage à relâcher pour faire de la place, non pas parce quelqu'un n'est plus dangereux. Il déplore le déclin de l'autorité, pourtant il en est le grand artisan.

La police de proximité permettait un ancrage de la police, de connaitre les gens et donc de créer un lien de confiance essentiel à l'autorité de la police, son chef N.Sarkozy l'a abolit avec l'accord de sa majorité dont M. Fillon faisait parti.

Bien sûr, on ne peut pas dédouaner le P.S d'une partie de la responsabilité.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
wesker
Messages : 29645
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par wesker » 17 avr. 2017, 16:25:55

Il est paradoxal de dénoncer l'affaiblissement de l'autorité de l'Etat quand, depuis des semaines on argue d'un acharnement de la justice, qu'on joue l'opinion contre l'institution judiciaire etc...

Sur bien des sujets ils font preuve, à mon sens d'incohérence, soit l'on accorde du respect à nos institutions et on s'y soumets, soit on explique qu'elles ne répondent pas aux besoins des citoyens et on propose leurs profondes réformes. De ce point de vue les révolutionnaires qui s'opposent à l'autorité de l'Etat suggère de les renverser. Pour ma part je crois qu'il est nécessaire de faire prévaloir l'autorité de l'Etat sur les divers lobbies et corporatismes mais encore faut il que les représentants de ce dernier ne s'en affranchisse pas pour convenance personnelle où motivation électorale.

Avatar du membre
GAB
Messages : 746
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par GAB » 17 avr. 2017, 17:07:34

Baltorupec , On ne va effectivement pas s'acharner sur Fillon mais ses propos ouvrent
sur un débat plus fondamental qui est la place de l'état dans la societé et l'économie .

Pour une fois qu'il sert à quelque chose ...
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3101
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par Cheshire cat » 17 avr. 2017, 17:12:37

Bof, il s'agit de reprendre une thématique archirabachée de la droite pour déclencher un réflexe pavlovien dans son électorat.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
wesker
Messages : 29645
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: François Fillon dénonce «le déclin de l'autorité»

Message non lu par wesker » 17 avr. 2017, 18:34:36

Effectivement il est légitime de s'interroger sur la place de l'Etat dans l'économie, sur le périmètre et l'efficacité de son action, sur les ressources qu'il y affecte, les perspectives qu'il en reçoit et la qualité de service qu'il apporte aux citoyens. Néanmoins je ne suis pas persuadé que Fillon soit précurseur par cette interrogation et les réponse qu'il apporte ne me semble pas vraiment correspondre à ses pratiques personnes car il reste attaché à des services publics auxquels l'immense majorité des français n'ont pas besoin (assistants parlementaires, instituts etc...)
En revanche, au vu des réalités budgétaires et des nécessités d'adaptation de notre modèle économique aux réalités de la concurrence européennes et mondiale, ces interrogations et les suggestions qu'il avance ont leur légitimité dans une campagne qui ne doit pas se réduire au montant de la dépense publique qu'il aurait distribué à son épouse et à ses camarades de promotion.

Répondre

Retourner vers « F. Fillon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré