Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Avatar du membre
Hector
Messages : 6020
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Hector » 20 avr. 2017, 22:29:09

Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon
Les 100 économistes signataires de la tribune pro-Mélenchon sont le révélateur d'un malaise dans l'enseignement de l'économie en France. Par Pierre Bentata, chercheur en économie à l'Université Panthéon Assas
Suite à la tribune de 25 prix Nobel d'économie rappelant l'erreur que constituerait une sortie de l'UE, un recours au protectionnisme ou à la dévaluation, une centaine d'économistes a décidé de prendre la plume pour signer, à son tour, une tribune en faveur du programme de Jean-Luc Mélenchon. Sans doute ont-ils ressenti le message des "Nobel" comme une menace pour leur champion.

Que nous apprend cette démarche qui interpelle davantage par le nombre de signataires que par le fond de leur analyse ?

Consensus scientifique
Il faut d'abord noter le pathétique de cette décision. Lorsque 25 Nobel, ayant des opinions politiques diverses et des méthodologies très différentes, rappellent que certains faits économiques sont indiscutables, ils démontrent qu'il existe un consensus scientifique qui dépasse les croyances individuelles. En s'opposant frontalement à leurs conclusions, pour mieux soutenir leur candidat, ces « économistes » relèguent la science économique au rang de simple débat d'idées. Selon eux, l'économie serait affaire de goûts et relèverait davantage de discussion de cafés du commerce que de science. Cela en dit long sur l'estime qu'ils ont de leur profession.

Mais il y a plus grave. Un tel comportement favorise le relativisme ambiant qui, en matière économique, empêche tout consensus et donc toute discussion rationnelle et dépassionnée sur la pertinence des programmes électoraux. Voilà déjà un point choquant. Pourtant, celui-ci n'est rien en regard de ce que cette tribune révèle sur le système universitaire français.

Parmi ces signataires, plusieurs appartiennent au mouvement des Economistes Atterrés qui n'a jamais caché son penchant anticapitaliste, anti-marché et révolutionnaire. Ceux-là sont donc dans leur rôle (sic) lorsqu'ils soutiennent le candidat qui pleure Castro et appelle de ses vœux un rapprochement avec l'Alliance Bolivarienne. Ceux qui le sont moins sont les nombreux signataires membres du CNU - Conseil National des Universités. Le CNU est l'institution déterminante pour la carrière des jeunes universitaires. Il délivre les précieuses « qualifications » sans lesquelles un docteur ne peut intégrer l'université au titre de Maître de Conférences. Et depuis peu, il est aussi l'instance qui octroie le prestigieux statut de Professeur. Or, comme en témoigne la liste des signataires soutenant cette tribune, ce Conseil sensé évaluer la recherche scientifique est composé, pour partie, d'idéologues niant les conclusions des Nobels et considérant au moins implicitement, que l'économie serait un art au service d'un idéal politique plus vaste.

...
Dénonçons ces commissaires politiques bien engoncés dans la fonction publique française, des fourbes et menteurs qui polluent l'esprit de nos jeunes.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Narbonne » 20 avr. 2017, 22:32:13

C'est vrai que la France se porte super bien !
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6020
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Hector » 20 avr. 2017, 22:34:55

Sur libération.fr:
Plus d'une centaine d'économistes de dix-sept pays à travers le monde appellent les citoyens à se prononcer, dimanche, pour le candidat de La France insoumise.
parmis les signataires:
Abecassis Philippe (Université Paris-XIII)
Alary Pierre (Université Lille-I)
Aldred Jonathan (University of Cambridge)
Alonso Gallo Nuria (Universidad Rey-Juan-Carlos, Madrid)
Altzinger Wilfried (University of Economics and Business, Vienna)
Amable Bruno (Université Paris-I)
Appelqvist Orjan (University of Stockholm)
Assous Michael (Université Paris-I)
Auvray Tristan (Université Paris-XIII)
Bachet Daniel (Université d’Evry)
Baron Olivier (Université de Bordeaux)
Bastos Pedro Paulo Zahluth (Universidade de Campinas)
Batifoulier Philippe (Université Paris-XIII)
Bédu Nicolas (Université d’Artois)
Bénicourt Emmanuelle (Université de Picardie)
Berr Eric (Université de Bordeaux)
Berrou Jean-Philippe (Sciences-Po Bordeaux)
Bhaduri Amit (Università di Pavia)
Bousseyrol Marc (Sciences-Po)
Bruyère Mireille (Université Toulouse-II)
Carvalho Laura (Université de São Paulo)
Cayla David (Université d’Angers)
Chang Ha-Joon (University of Cambridge)
Clévenot Mickaël (Université de Bourgogne)
Concialdi Pierre
Cordonnier Laurent (Université Lille-I)
Coris Marie (Université de Bordeaux)
Da Silva Nicolas (Université Paris-XIII)
Dallery Thomas (Université du Littoral)
De Conti Bruno (Universidade de Campinas)
Dellemotte Jean (Université Paris-I)
Demirovic Alex (Goethe University, Frankfurt am Main)
Dimsky Gary (Leeds University Business School)
Diop Amadou Makhourédia (Université de Thiès, Sénégal)
Domin Jean-Paul (Université de Reims)
Dörre Klaus (Friedrich Schiller University, Iéna)
Douai Ali (Université de Nice)
Durand Cédric (Université Paris-XIII)
Dutt Amitava (University of Notre Dame, USA et FLACSO, Equateur)
Ehnts Dirk (Technical University Chemnitz)
Elsner Wolfram (University of Bremen)
Etievant Guillaume (expert auprès des CE)
Evans Trevor (Berlin School of Economics and Law)
Eydoux Anne (CEET, CNAM)
Fall François (Université de Toulouse)
Fine Ben (School of Oriental and African Studies (SOAS) Londres)
Fontana Giuseppe (University of Leeds)
Friedman Gerald (University of Massachusetts, Amherst)
Gadreau Maryse (Université de Bourgogne)
Généreux Jacques (Sciences-Po Paris)
Ghirardello Ariane (Université Paris-XIII)
Gillig Philippe (Université de Strasbourg)
Guerrien Bernard (Université Paris-I)
Gun Ozgur (Université de Reims)
Guy Yann (Université Rennes-II)
Harari-Kermadec Hugo (ENS Paris-Saclay)
Harnay Pétronille (Ifsttar)
Harribey Jean-Marie (Université de Bordeaux)
Hoang Ngoc Liem (Université Paris-I)
Husson Michel
Isla Anne (Université de Toulouse)
Issehnane Sabina (Université Rennes-II)
Jäger Johannes (University of Applied Sciences BFI Vienna)
Jespersen Jesper (Roskilde University)
Kapeller Jakob (University of Duisburg-Essen)
Keen Steve (Kingston University)
Khalfa Pierre (ancien membre du Conseil économique, social et environnemental)
Kinsella Stephen (University of Limerick)
Konzelmann Suzanne (London Centre for Corporate Governance and Ethics)
Lahille Eric (Université Paris-Est)
Lang Dany (Université Paris-XIII)
Lapavitsas Costas (London School of Economics)
Lavoie Marc (Université Paris-XIII)
Légé Philippe (Université de Picardie)
Lizé Laurence (Université Paris-I)
Longuet Stéphane (Université de Picardie)
Luengo Fernando (Universidad Complutense, Madrid)
Marie Jonathan (Université Paris-XIII)
Marques Pereira Jaime (Université de Picardie)
Mason Paul (Auteur de Postcapitalism, a Guide to Our Future)
Math Antoine
Mattei Clara Elisabetta (New School for Social Research, New York)
Maucourant Jérôme (Université Jean-Monnet, Saint-Etienne)
Mello Guilherme Santos (Université Campinas)
Montalban Matthieu (Université de Bordeaux)
Morin François (Sciences-Po Toulouse)
Olguin Alfredo (Universidad Nacional Autónoma de México)
Ötsch Walter (Cusanus Hochschule, Institut of Economics)
Palloix Christian (Université de Picardie)
Palombarini Stefano (Université Paris-VIII Saint Denis)
Parel Véronique (Université Paris-I)
Pessa Gonçalo (Banco de Portugal)
Pignol Claire (Université Paris-I)
Piluso Nicolas (Université Toulouse-III)
Poinsot Philippe (Université Paris-I)
Pollin Robert (University of Massachusetts, Amherst)
Ponsot Jean-François (Université de Grenoble)
Prates Daniela Magalhães (Université Campinas)
Raghavendran Srinivasan (National University of Ireland Galway)
Ramaux Christophe (Université Paris-I)
Rigaudiat Jacques (Ex-conseiller de Rocard et de Jospin)
Rísquez Ramos Mario (Economistas sin Fronteras Foundation)
Rocha Marco Antonio M. (Université Campinas, Brésil)
Rochon Louis-Philippe (Université de Sudbury, Canada)
Rossi Pedro (Université Campinas, Brésil)
Rossi Sergio (Université de Fribourg, Suisse)
Salais Robert (Ecole normale supérieure, Paris-Saclay)
Saludjian Alexis (Université de Rio de Janeiro)
Sawyer Malcolm (University of Leeds)
Scholz-Wäckerle Manuel (University of Economics and Business, Vienna)
Seppecher Pascal (Université Paris-XIII)
Setterfield Mark (New School for Social Research, New York)
Shaikh Anwar (New School for Social Research, New York)
Skidelsky Robert (Warwick University)
Solipa Carvalho Izaura (Portuguese Association of Political Economy, Apep)
Steinhardt Paul (Editor Makroskop, Wiesbaden, Germany)
Stockhammer Engelbert (Kingston University, Kingston Upon Thames) UK
Treillet Stéphanie (Université Paris-Est Créteil)
Tridico Pasquale (University Roma-III)
Trillo David (Universidad Rey Juan Carlos, Madrid)
Tymoigne Eric (Lewis and Clark College, Portland)
Vakulabharanam Vamsi (University of Massachusetts, Amherst)
Vallageas Bernard (Université Paris-Sud)
Veronese Passarella Marco (University of Leeds)
Vicent Valverde Lucía (Universidad Complutense, Madrid)
Vilariño Ángel (Universidad Complutense, Madrid)
Villemot Sébastien
Vivien Franck-Dominique (Université de Reims)
Zezza Gennaro (University of Cassino)
Zinn Karl Georg (RWTH Aachen)
Je ne connaissais aucun de ces saltimbanques gauchistes. :banane2:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14271
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Narbonne » 20 avr. 2017, 22:39:03

Sur 11 candidats aux élections présidentielles, il n'y en a que 2 qui sanctifient la construction européenne.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6020
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Hector » 20 avr. 2017, 22:53:46

Ce n'est pas le sujet ...
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Incognito
Messages : 2526
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Incognito » 20 avr. 2017, 23:27:42

Trois tribunes libres d'économistes, qui franchement me déçoivent toutes les 3.

Celle des 25 Prix Nobel me déçoit parce qu'ils mélangent les effets d'une sortie de UE avec ceux d'une sortie de l'Euro. À mes yeux, une sortie de l'Euro n'a pas du tout les mêmes effets (sortie difficile, puis légèrement positif) qu'une sortie de l'UE (très négatif). D'ailleurs, on peut constater que des pays comme la Suède ou la Pologne s'en sortent parfaitement avec leur propre monnaie. Le problème est qu'ils n'analysent pas la politique monétaire désastreuse de la BCE, et ne voient donc pas les marges de manœuvre potentielle en terme de politique monétaire en cas de sortie de l'Euro.

Franchement, l'analyse des 100 est de piètre qualité. Ils seraient incapables d'expliquer pourquoi l'austérité a très bien marché dans de nombreux pays dans les années 90 par exemple. À les lire, les politiques de stimulus budgétaire marchent toujours dans toutes les situations. Et de nouveau, c'est à la base le même problème que les 25: aucune discussion de la politique monétaire. Donc, il ne font pas intervenir le concept de 'monetary offset', qui dit que, quand la politique monétaire est conduite correctement, l'austérité budgétaire n'a pas d'impact sur l'economie et sur l'emploi. Et qui dit aussi que, quand la politique monétaire est trop restrictive, l'austérité budgétaire se traduit par une contraction de l'économie et de l'emploi, et non par une contraction du déficit budgétaire. Sans ce concept de base, tout leur raisonnement en matière budgétaire s'effondre.

Quand au troisième qui critique les 100 contre les 25, il n'utilise en fait qu'un argument d'autorité. En gros, les 25 en ont des plus grosses que les 100, et donc c'est ceux-ci qu'il faut écouter.

Tous ces économistes me désolent profondément. Je trouve qu'on approche de l'incompétence généralisée.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23743
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par El Fredo » 21 avr. 2017, 00:00:01

Par contre tu négliges le fait que sortir de l'euro implique de sortir de l'UE, ce qui n'a rien à voir avec être dans l'UE sans adopter l'euro. De toute façon les candidats qui proposent de sortir de l'euro le font conjointement avec une sortie de l'UE car leurs critiques portent sur les 2.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Logos
Messages : 845
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Logos » 21 avr. 2017, 05:25:05

Cet article n'est pas très sérieux.

Primo, peu importe ses opinions on ne peut pas affirmer que l'économie soit une science exacte similaire à la physique.
Les êtres humains ne sont pas des atomes aux réactions stéréotypées. Les environnements humains sont trop complexes pour être modélisés dans leur totalité. L'économie ne peut fournir que des estimations, pas des lois universelles.

Ensuite Pierre Bentata est un économiste d'orientation libérale assumée, membre du think thank libéral Institut Molinari.
Il est quand même mal placé pour défendre une soit disant neutralité scientifique en économie.

Je ne connais pas une seule théorie économique qui ne soit pas fondée sur des postulats moraux, idéologiques ou politiques.
Ça ne veut pas dire pour autant que l'économie n'est qu'une affaire d'idéologie. Mais de là à l'exclure totalement..

Avatar du membre
albert
Messages : 9294
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par albert » 21 avr. 2017, 07:32:22

El Fredo a écrit :
21 avr. 2017, 00:00:01
Par contre tu négliges le fait que sortir de l'euro implique de sortir de l'UE
Non, pas du tout, cette affirmation ne repose sur rien. D'une part plusieurs pays font partie de l'UE sans être dans la zone euro, d'autre part en juillet 2015 il avait été envisagé la sortie de la Grèce de la zone euro sans qu'il soit question d'une sortie de l'UE de ce pays.

Les économistes qui prennent partie dans cette campagne contre Marine Le Pen ou contre JL Mélenchon ne le font pas en tant qu'économistes, ce sont des postures politiques. Leurs textes ne sont pas argumentés et sont souvent contradictoires avec leurs prises de positions sur l'euro. Ils ont parfaitement le droit de s'engager politiquement mais ils ne devraient pas le faire de cette façon, en prétendant parler au nom d'une science économique qu'ils instrumentalisent, c'est malhonnête intellectuellement.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

pierre30
Messages : 6859
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par pierre30 » 21 avr. 2017, 07:40:08

Incognito a écrit :
20 avr. 2017, 23:27:42
Trois tribunes libres d'économistes, qui franchement me déçoivent toutes les 3.

Celle des 25 Prix Nobel me déçoit parce qu'ils mélangent les effets d'une sortie de UE avec ceux d'une sortie de l'Euro. À mes yeux, une sortie de l'Euro n'a pas du tout les mêmes effets (sortie difficile, puis légèrement positif) qu'une sortie de l'UE (très négatif). D'ailleurs, on peut constater que des pays comme la Suède ou la Pologne s'en sortent parfaitement avec leur propre monnaie. Le problème est qu'ils n'analysent pas la politique monétaire désastreuse de la BCE, et ne voient donc pas les marges de manœuvre potentielle en terme de politique monétaire en cas de sortie de l'Euro.

Franchement, l'analyse des 100 est de piètre qualité. Ils seraient incapables d'expliquer pourquoi l'austérité a très bien marché dans de nombreux pays dans les années 90 par exemple. À les lire, les politiques de stimulus budgétaire marchent toujours dans toutes les situations. Et de nouveau, c'est à la base le même problème que les 25: aucune discussion de la politique monétaire. Donc, il ne font pas intervenir le concept de 'monetary offset', qui dit que, quand la politique monétaire est conduite correctement, l'austérité budgétaire n'a pas d'impact sur l'economie et sur l'emploi. Et qui dit aussi que, quand la politique monétaire est trop restrictive, l'austérité budgétaire se traduit par une contraction de l'économie et de l'emploi, et non par une contraction du déficit budgétaire. Sans ce concept de base, tout leur raisonnement en matière budgétaire s'effondre.

Quand au troisième qui critique les 100 contre les 25, il n'utilise en fait qu'un argument d'autorité. En gros, les 25 en ont des plus grosses que les 100, et donc c'est ceux-ci qu'il faut écouter.

Tous ces économistes me désolent profondément. Je trouve qu'on approche de l'incompétence généralisée.
Aurais-tu un article en français qui décrit ce qu'est le monetary offset ? Il y en a en anglais, mais je ne suis pas suffisamment familier avec le langage économique dans cette langue.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23743
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par El Fredo » 21 avr. 2017, 08:49:07

albert a écrit :
21 avr. 2017, 07:32:22
El Fredo a écrit :
21 avr. 2017, 00:00:01
Par contre tu négliges le fait que sortir de l'euro implique de sortir de l'UE
Non, pas du tout, cette affirmation ne repose sur rien. D'une part plusieurs pays font partie de l'UE sans être dans la zone euro, d'autre part en juillet 2015 il avait été envisagé la sortie de la Grèce de la zone euro sans qu'il soit question d'une sortie de l'UE de ce pays.
Tu ne fais pas la différence entre sortir et ne pas rentrer ? Entre vivre en concubinage et divorcer ? Concernant la Grèce, une sortie de l'euro lui aurait été imposée, ce qui n'est absolument pas le cas d'une sortie décidée unilatéralement par un Etat membre. En plus il me semble qu'il y a un truc là-dessus dans les traités. Et puis ça n'invalide pas mon argument selon lequel ceux qui proposent une sortie de l'euro sont aussi farouchement anti-UE ou alors font des pirouettes pour éviter de dire qu'i sortiront (coucou Mélenchon).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Incognito
Messages : 2526
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Incognito » 21 avr. 2017, 10:45:01

@pierre30 j'ai cherché et je ne trouve rien en français, dsl. Si j'utilise le mot 'offset' dans mon texte, c'est que je n'ai pas non plus vraiment trouvé de traduction utilisée couramment. J'ai essayé de chercher sur Gogol sous les termes 'interaction politique monétaire budgetaire'
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2526
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Incognito » 21 avr. 2017, 10:57:26

@pierre30 en cherchant sur 'compensation monétaire austérité budgétaire', je trouve certains textes. Un commentaire asssez technique par exemple: http://annotations.blog.free.fr/index.p ... -monétaire
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par Francis_15 » 21 avr. 2017, 14:02:15

Francis 15 prix Bébel d'économie 2017 soutient Jean-Luc Mélenchon !

pierre30
Messages : 6859
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Un rappel aux économistes qui soutiennent Mélenchon

Message non lu par pierre30 » 21 avr. 2017, 14:28:03

Incognito a écrit :
21 avr. 2017, 10:57:26
@pierre30 en cherchant sur 'compensation monétaire austérité budgétaire', je trouve certains textes. Un commentaire asssez technique par exemple: http://annotations.blog.free.fr/index.p ... -monétaire
C'est intéressant, même si c'est parfois confus. Il montre aussi que la politique monétaire non conventionnelle est inefficace dans un contexte de trappe à liquidité. Il en déduit qu'on ne doit pas faire de l'austérité dans un tel contexte.
Il est difficile alors d'interpréter l'efficacité relative de l'austérité en Espagne soutenue en fin de période par le QE. Ce même QE n'avait guère d'effet sur l'inflation en France alors que la France ne pratique pas l'austérité, ce qui indique une trappe à liquidité.

Je crois que les règles dans ce domaine ne sont pas clairement établies.

Répondre

Retourner vers « JL. Mélenchon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré