Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1903
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par les orteils » 16 janv. 2017, 12:13:28

Il est peut-être maladroit de faire ce genre de remarque ; néanmoins, il est difficile de prétendre s'attaquer aux problématiques d'un pays sans oser nommer les choses.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24094
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par El Fredo » 16 janv. 2017, 12:24:20

Ramdams » 16 Jan 2017, 11:53 a écrit :Mais Macron parlait du bassin minier, une micro région à l'intérieur du Nord, où effectivement il y a une accumulation de fléaux. Plus qu'ailleurs.
En effet, et d'ailleurs la comparaison avec la Bretagne est fallacieuse car elle ne comprend pas de bassin industriel décrépit, la consommation d'alcool y est à peu près uniforme (et culturelle) sur tout son territoire, idem pour l'alcoolisme. Tandis que dans le Nord les problèmes d'alcoolisme sont concentrés sur une partie du territoire et sont fortement corrélés aux problèmes socio-économiques, ce qui implique que le reste de son territoire a une consommation moyenne raisonnable. Sapir se prend pour un scientifique mais tombe un peu trop facilement dans ce genre de piège statistique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Inf%C3%A9 ... 9cologique
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24148
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par johanono » 16 janv. 2017, 13:50:24

Les Français sont de plus en plus susceptibles, il en résulte un forme de terrorisme intellectuel qui menace gravement la liberté d'expression. Après les polémiques sur les sens-dents et les illettrés, voici une nouvelle polémique. Manifestement, on ne peut plus dénoncer un phénomène social que l'on veut combattre (l'alcoolisme, les sens-dents, les illettrés) sans se faire accuser par je ne sais quel terroriste de la pensée de "stigmatiser" les pauvres ou une minorité.

Quant à Sapir, il me déçoit : il a probablement mieux à faire sur l'euro et la mondialisation, il ne devrait pas perdre son temps dans des polémiques sans intérêt.

Avatar du membre
albert
Messages : 9847
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par albert » 16 janv. 2017, 14:44:39

johanono » Lun 16 Jan 2017, 13:50:24 a écrit :Quant à Sapir, il me déçoit : il a probablement mieux à faire sur l'euro et la mondialisation, il ne devrait pas perdre son temps dans des polémiques sans intérêt.
Ce n’est pas une polémique sans intérêt : Macron est candidat à l’élection présidentielle, son mépris pour les salariés et les chômeurs, sa proximité avec les milieux d’affaires, tout ceci doit être pris en compte car ce sont des facteurs qui compteront dans sa politique si jamais il est élu.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50838
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par Nombrilist » 16 janv. 2017, 18:39:19

El Fredo » Lun 16 Jan 2017 - 12:24 a écrit :
Ramdams » 16 Jan 2017, 11:53 a écrit :Mais Macron parlait du bassin minier, une micro région à l'intérieur du Nord, où effectivement il y a une accumulation de fléaux. Plus qu'ailleurs.
En effet, et d'ailleurs la comparaison avec la Bretagne est fallacieuse car elle ne comprend pas de bassin industriel décrépit, la consommation d'alcool y est à peu près uniforme (et culturelle) sur tout son territoire, idem pour l'alcoolisme. Tandis que dans le Nord les problèmes d'alcoolisme sont concentrés sur une partie du territoire et sont fortement corrélés aux problèmes socio-économiques, ce qui implique que le reste de son territoire a une consommation moyenne raisonnable. Sapir se prend pour un scientifique mais tombe un peu trop facilement dans ce genre de piège statistique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Inf%C3%A9 ... 9cologique
Je n'ai pas compris en quoi la comparaison avec la Bretagne serait fallacieuse. Boire est tout aussi culturel dans le Nord qu'en Bretagne.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24094
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par El Fredo » 16 janv. 2017, 18:47:56

La Bretagne a un bassin minier ou industriel décrépit qui pourrait fausser les statistiques ?

Et puis de toute façon les critiques basées sur la comparaison avec d'autres région passent à côté de la question, qui est : y a-t-il un problème d'alcoolisme dans le bassin minier nordiste ? Macron n'a pas parlé d'autre chose que je sache.

Avec ce genre de raisonnement on pourrait nier qu'il y ait des problèmes de pauvreté en Ile-de-France car c'est la région la plus riche d'Europe. Voilà le problème quand on raisonne par agrégat statistique sans prendre en compte les particularismes locaux;
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24148
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par johanono » 16 janv. 2017, 18:51:32

albert » Lun 16 Jan 2017 - 15:44 a écrit :
johanono » Lun 16 Jan 2017, 13:50:24 a écrit :Quant à Sapir, il me déçoit : il a probablement mieux à faire sur l'euro et la mondialisation, il ne devrait pas perdre son temps dans des polémiques sans intérêt.
Ce n’est pas une polémique sans intérêt : Macron est candidat à l’élection présidentielle, son mépris pour les salariés et les chômeurs, sa proximité avec les milieux d’affaires, tout ceci doit être pris en compte car ce sont des facteurs qui compteront dans sa politique si jamais il est élu.
Il n'y a aucun mépris, simplement la dénonciation de certains faits sociaux contre lesquels il veut lutter. Comme cela a été dit plus haut, quand on fait lutter contre un fait social quelconque, encore faut-il le nommer.

Ceux qui y voient du mépris font preuve d'une susceptibilité mal placée.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par Ramdams » 16 janv. 2017, 19:18:17

albert » 16 Jan 2017, 14:44:39 a écrit :
johanono » Lun 16 Jan 2017, 13:50:24 a écrit :Quant à Sapir, il me déçoit : il a probablement mieux à faire sur l'euro et la mondialisation, il ne devrait pas perdre son temps dans des polémiques sans intérêt.
Ce n’est pas une polémique sans intérêt : Macron est candidat à l’élection présidentielle, son mépris pour les salariés et les chômeurs, sa proximité avec les milieux d’affaires, tout ceci doit être pris en compte car ce sont des facteurs qui compteront dans sa politique si jamais il est élu.
Quand les statistiques lui donnent raison, pourquoi devrait-il les occulter ? Pour ménager les plus défavorisés ?

Papibilou
Messages : 5934
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par Papibilou » 16 janv. 2017, 19:21:29

La problématique concernant l'alcoolisme dans certaines régions rejoint la polémique qui a conduit Macron a s'excuser pour avoir dit que certains salariés étaient illettrés. C'est un des maux de la France de ne pouvoir dire les choses clairement. Ben voyons, il n'y a aucun alcoolique en France (5 millions) ni aucun illettré (2.5 millions) . Et si on se mettait à nommer les choses par leur nom ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50838
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par Nombrilist » 16 janv. 2017, 20:31:17

El Fredo » Lun 16 Jan 2017 - 18:47 a écrit :La Bretagne a un bassin minier ou industriel décrépit qui pourrait fausser les statistiques ?

Et puis de toute façon les critiques basées sur la comparaison avec d'autres région passent à côté de la question, qui est : y a-t-il un problème d'alcoolisme dans le bassin minier nordiste ? Macron n'a pas parlé d'autre chose que je sache.

Avec ce genre de raisonnement on pourrait nier qu'il y ait des problèmes de pauvreté en Ile-de-France car c'est la région la plus riche d'Europe. Voilà le problème quand on raisonne par agrégat statistique sans prendre en compte les particularismes locaux;
Macron a fait un lien de cause à effet entre le bassin minier et l'alcoolisme qui se serait peu à peu installé. Première question: est-ce que cette statistique d'installation progressive a été démontrée ? Et deuxième question: si oui, a-t-on prouvé le lien de cause à effet ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par Francis_15 » 16 janv. 2017, 21:43:24

En fait il y a une question que tout le monde se pose sur le programme de Macron :

Macron est-il pour ou contre la légalisation du cannabis ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 24148
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par johanono » 16 janv. 2017, 22:04:12

Nombrilist » Lun 16 Jan 2017 - 21:31 a écrit :
El Fredo » Lun 16 Jan 2017 - 18:47 a écrit :La Bretagne a un bassin minier ou industriel décrépit qui pourrait fausser les statistiques ?

Et puis de toute façon les critiques basées sur la comparaison avec d'autres région passent à côté de la question, qui est : y a-t-il un problème d'alcoolisme dans le bassin minier nordiste ? Macron n'a pas parlé d'autre chose que je sache.

Avec ce genre de raisonnement on pourrait nier qu'il y ait des problèmes de pauvreté en Ile-de-France car c'est la région la plus riche d'Europe. Voilà le problème quand on raisonne par agrégat statistique sans prendre en compte les particularismes locaux;
Macron a fait un lien de cause à effet entre le bassin minier et l'alcoolisme qui se serait peu à peu installé. Première question: est-ce que cette statistique d'installation progressive a été démontrée ? Et deuxième question: si oui, a-t-on prouvé le lien de cause à effet ?
Entre l'alcoolisme et les difficultés économiques, qu'est-ce qui est l'œuf et la poule...

Macron n'a pas établi de lien de cause à effet. Il a simplement dressé un constat. Et ce constat est incontestable :
« Tabagisme » et « alcoolisme » dans le Nord : Emmanuel Macron dit plutôt vrai

Critiqué pour ses propos sur l’espérance de vie et les addictions dans le Nord-Pas-de-Calais, samedi 14 janvier, le candidat à la présidentielle décrit néanmoins une certaine réalité. Explications.

Du « mépris de classe », selon le maire d’Hénin-Beaumont, Steeve Briois, du « mépris social », selon Florian Philippot… Le Front national n’a pas mâché ses mots contre Emmanuel Macron après ses propos sur le tabagisme et l’alcoolisme dans le nord de la France. Une partie de la gauche s’est associée à ses critiques : « Qui méprise le peuple, méprise la France », a asséné le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, sur Twitter. Qu’en est-il réellement ?

CE QU’EMMANUEL MACRON A DIT

En déplacement dans le Pas-de-Calais cette semaine, le candidat d’En marche ! à l’élection présidentielle a peint, samedi 14 janvier, un tableau sombre de la situation sociale dans la région, reconnaissant que « la République n’a pas toujours été à la hauteur » :
« Dans ce bassin minier, les soins se sont moins bien faits, il y a beaucoup de tabagisme et d’alcoolisme, l’espérance de vie s’est réduite, elle est de plusieurs années inférieure à la moyenne nationale. (…) Il faut traiter cela en urgence afin de rendre le quotidien de ces personnes meilleur. »

M. Macron s’est ensuite défendu dans un communiqué, citant un article de La Voix du Nord de 2015 affirmant que la surmortalité dans le Nord et le Pas-de-Calais atteignait « 29 % chez les hommes par rapport à la moyenne nationale et 22 % chez les femmes ». Ces statistiques sont tirées de l’Atlas régional et territorial de santé de 2015.

Le candidat y mentionne également des propos tenus par Jean-Yves Grall, directeur de l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France, dans le même article, pointant « une forte précarité socioéconomique (RSA, chômage), des habitudes de vie, notamment alimentaires, liées à la précarité, avec leurs conséquences (diabète, obésité), beaucoup d’addictions (alcool, tabac, drogue), qui sont d’ailleurs des marqueurs de la précarité ».

POURQUOI C’EST PLUTÔT VRAI

Les affirmations de M. Macron sont corroborées par toute une série de statistiques publiques. D’abord, il est juste d’affirmer que l’espérance de vie dans la région des Hauts-de-France est inférieure à la moyenne nationale. Elle était ainsi, à la naissance, de 76,9 ans chez les hommes et 83,6 ans chez les femmes, contre respectivement 79,3 ans et 85,4 ans en moyenne en France métropolitaine, selon l’Insee ; soit les espérances de vie les plus faibles en France, hors territoires d’outre-mer.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... LzB7f1Y.99

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par Gis » 16 janv. 2017, 22:07:47

il se prend au jeu, mais sérieusement car si l'on croit Europe1,
L’engouement populaire autour de l’ancien ministre ne se dément pas. Les ralliements se multiplient, et le voilà au cœur des discours, de gauche comme de droite.
...
La droite attaque fort, les candidats à la primaire PS bienveillants
Une nouvelle cible pour le FN. C’est souvent un bon signal
Les candidats à la primaire PS disent vouloir discuter avec lui. Quant aux candidats à la primaire du PS, ils ont largement policé leur discours. Fini l’homme de l’aventure personnelle et de la désunion qu’Emmanuel Macron était après sa déclaration de candidature, le 16 novembre dernier. Désormais, l’ancien ministre est une personnalité avec laquelle il va falloir compter, à entendre les participants.
...
Des meetings plein à craquer
Depuis son entrée dans la campagne présidentielle, Emmanuel Macron draine un nombre impressionnant de spectateurs à chacun de ses meetings. Le plus bel exemple, ce furent évidemment les quelque 12.000 personnes présentes le 10 décembre dernier porte de Versailles à Paris.
...
Des ralliements en nombre
A chaque jour, ou presque, son annonce de ralliement. Emmanuel Macron n’est décidément plus l’homme seul des débuts. D’abord, son mouvement En marche! revendiquait au 16 janvier près de 143.000 adhérents. Ensuite, il y a les têtes d’affiche. Elles sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus connues. En une semaine, l’ancien ministre a enregistré les soutiens de la médiatique Laurence Haïm, de l’économiste Jean Pisani-Ferry, de Corinne Lepage, Jean-Marie Cavada ou encore, ce dimanche, l’entrée dans l’organigramme de Jean-Pierre Mignard, avocat et surtout ami proche de François Hollande. Sans oublier les anciens ministre (de droite) Serge Lepeltier et Jean-Paul Delevoye.Et ce n’est sans doute pas fini. Ségolène Royal donne de plus en plus de signaux dans ce sens.
...
Des sondages flatteurs
Certes, tous les candidats à la présidentielle ne sont pas déclarés, et un sondage n’est qu’une photographie d’un moment politique. Mais tout de même.
En tout état de cause, le jeune candidat, âgé de 39 ans, est désormais solidement installé à la place de troisième homme, derrière François Fillon et Marine Le Pen.
....

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50838
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par Nombrilist » 17 janv. 2017, 07:55:30

Quelqu'un aurait le texte exact de cette partie du discours d'E. Macron ? Le problème, c'est que l'on n'a que quelques citations tronquées de journaleux. On ne peut pas vraiment se faire sa propre idée.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24148
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron se prend au jeu de la campagne

Message non lu par johanono » 27 févr. 2017, 19:07:07

Emmanuel Macron en Mayenne ce 28 février

Emmanuel Macron vient en Mayenne ce mardi 28 février. Le candidat à la présidentielle échangera avec les agriculteurs.

suite

Répondre

Retourner vers « E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré