Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32206
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par politicien » 15 mars 2017, 18:45:57

Bonjour,
Interrogé par L'Opinion, le hollando-macroniste Jean-Pierre Mignard a affirmé que le chef de l'État «jouera évidemment un rôle important dans la future majorité». Il a immédiatement été recadré par Benjamin Griveaux, le porte-parole d'En Marche !.

Le très porteur «ni droite ni gauche» a-t-il du plomb dans l'aile? À l'heure où Emmanuel Macron apparaît comme le grand favori de l'élection présidentielle, nombre de ses adversaires tentent de le discréditer en le faisant apparaître comme «l'hologramme de François Hollande en plus jeune». Un héritage dont le leader d'En Marche! tente tant bien que mal de se défaire, assurant qu'il n'est «pas un élément de continuité» du hollandisme... Mais qui lui colle à la peau malgré tous ses efforts.

Car en plus d'être alimentée par les contacts qu'il entretient avec de très nombreux ministres - actuels ou passés - du quinquennat, cette proximité entre le chef de l'État et son ancien protégé est nourrie par plusieurs de leurs proches, qui se répandent dans la presse pour s'en féliciter. C'est notamment le cas de l'avocat hollando-macroniste Jean-Pierre Mignard, qui a déclaré ce mercredi dans L'Opinion: «Dans la future majorité autour de Macron, Hollande jouera évidemment un rôle important».

(...)

http://www.lefigaro.fr/elections/presid ... macron.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 24223
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par johanono » 15 mars 2017, 19:34:30

Deux choses :
- Macron a intérêt à bien choisir ses soutiens, pour ne pas passer pour l'héritier du gouvernement sortant.
- Concernant Hollande en particulier, s'il veut plomber un candidat, il n'a qu'à le soutenir.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7001
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par Nolimits » 15 mars 2017, 21:04:40

Interrogé par L'Opinion, le hollando-macroniste Jean-Pierre Mignard a affirmé que le chef de l'État «jouera évidemment un rôle important dans la future majorité».
Ca, c'est très, très méchant contre Macron ! :shock:

Mikael
Messages : 89
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:22:54

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par Mikael » 16 mars 2017, 01:56:13

Je pense que Macron n'est pas fou et se passera totalement des services de Hollande tout comme de ceux que Royal et Tourraine !

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par mordred » 16 mars 2017, 14:56:36

De Buonaparte devait être le jouet de ceux qui avaient préparé le coup d'Etat de 1799. Ils ne furent que de simples laquais du Pouvoir du corse.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32206
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par politicien » 01 avr. 2017, 13:20:20


"Emmanuel Hollande": Fillon fait de Macron l'héritier du quinquennat

François Fillon voit dans le soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron la validation de sa stratégie contre le leader d'En Marche!

Laurent Wauquiez avait bien tenté "Hollande 2", mais c'est François Fillon qui, ce jeudi sur RTL, a trouvé le mot d'ordre pour décrédibiliser Emmanuel Macron: le candidat des Républicains rebaptise le leader d'En Marche! "Emmanuel Hollande". "François Macron, ça marche aussi", précise-t-il.

Alors que son épouse Pénélope a elle aussi été mise en examen, François Fillon a pilonné l'ancien banquier d'affaire, sa cible principale pour les semaines à venir. Pour lui, les revirements d'Emmanuel Macron s'inscrivent dans la continuité de l'échec de la méthode de compromis de François Hollande, souvent perçue comme une forme d'indécision.

(...)

http://www.bfmtv.com/politique/emmanuel ... 32363.html
Le chef de l'Etat conseillerait à son ancien protégé, selon Le Monde, de "rester de gauche" mais il ne devrait pas prendre position publiquement pour lui.

A l'Elysée, on assure que François Hollande est pour le "ni-ni". Ni Macron ni Hamon. Le chef de l'Etat n'est en tous les cas pas censé prendre position pour l'un ou l'autre des candidats à la présidentielle. En tous les cas au premier tour puisqu'il pourrait sortir de sa réserve au second afin de faire barrage au Front national.

(...)

http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 94807.html
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3176
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par Cheshire cat » 01 avr. 2017, 13:23:30

Nolimits a écrit :
15 mars 2017, 21:04:40
Interrogé par L'Opinion, le hollando-macroniste Jean-Pierre Mignard a affirmé que le chef de l'État «jouera évidemment un rôle important dans la future majorité».
Ca, c'est très, très méchant contre Macron ! :shock:
C'est surtout très kon:
Ce n'est ni vraisemblable, ni tactiquement habile, donc pourquoi dire ceci ?
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32206
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par politicien » 02 avr. 2017, 21:04:52

François Fillon estime qu'Emmanuel Macron s'inscrit dans la continuité de l'actuel quinquennat, et a ainsi décidé de le rebaptiser "Emmanuel Hollande" ou encore "François Macron". Ce dimanche, le principal intéressé a rétorqué.

Le Général de Gaulle inspire tous les candidats à l'élection présidentielle. Interrogé sur RTL jeudi dernier, François Fillon avait décidé de décrédibiliser son adversaire d'En Marche!, Emmanuel Macron. Pour le candidat des Républicains, l'ancien banquier d'affaires s'inscrit dans la continuité du quinquennat de François Hollande, et a donc décidé de le surnommer "Emmanuel Hollande" ou encore "François Macron".

(...)

Agacé par ceux qui s'interrogent sur son bord politique, Emmanuel Macron a donc décidé de répliquer via son porte-parole Benjamin Griveaux. Ce dernier a publié sur Twitter une archive du Général de Gaulle, interviewé lors de l'entre-deux-tours en 1965:

"A droite, on me dit 'vous faites une politique de gauche'. A gauche du reste, on dit 'De Gaulle est là pour la droite'. Le fait que les partisans de droite et les partisans de gauche me déclarent que j'appartiens à l'autre côté, prouve précisément que maintenant, comme toujours, je ne suis pas d'un côté, je ne suis pas de l'autre, je suis pour la France".

(...)

http://www.bfmtv.com/politique/accuse-d ... 34460.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32206
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par politicien » 12 avr. 2017, 22:14:11

À moins de deux semaines du premier tour de la présidentielle, le chef de l'État distille confidences sur confidences et n'en finit pas de susciter l'incompréhension.

Plus son départ de l'Élysée se rapproche, plus le chef de l'État multiplie les messages subliminaux. Mercredi, François Hollande est retourné rue de Solferino. En passant devant la grille de fer forgé qui trône à l'entrée du PS, l'ancien premier secrétaire du Parti socialiste n'a pu s'empêcher d'esquisser un sourire. Mais son convoi s'est arrêté plus haut, au numéro 5 de la rue. C'est là que François Hollande est allé visiter les locaux de la Fondation Charles-de-Gaulle, qui perpétue la mémoire du chef de la France libre. Un rendez-vous non inscrit à son agenda public. En présence de Jacques Godfrain - l'ancien ministre de la Coopération de Jacques Chirac -, le chef de l'État a salué le père fondateur de la Ve République. «Comme le disait André Malraux, tout le monde a été, est ou sera gaulliste, a dit le président, usant de termes pour le moins inhabituels à gauche. À l'époque, je n'avais pas trop apprécié ces mots. Mais aujourd'hui, je pense que tout président de la République a été, est ou sera gaulliste.»

(...)

Par petites touches, le chef de l'État laisse, chaque jour davantage, entrevoir sa préférence. Il salue d'ailleurs le pari «pour le moins audacieux» de la création d'En marche! il y a tout juste un an. «Le président pense que seul Emmanuel Macron peut l'emporter face à Marine le Pen», analyse un parlementaire hollandais. Un soutien à peine voilé qui risque de conforter les opposants à Emmanuel Macron, convaincus que le candidat d'En marche!, rebaptisé «Emmanuel Hollande» par François Fillon, est «l'héritier» du hollandisme. Selon son entourage, le président attendra toutefois l'entre-deux-tours pour exprimer sa position de façon explicite.

(...)

http://www.lefigaro.fr/elections/presid ... macron.php
Qu'en pensez vous?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par racaille » 12 avr. 2017, 23:00:07

Selon son entourage, le président attendra toutefois l'entre-deux-tours pour exprimer sa position de façon explicite.
Rien que pour ça, il FAUT ABSOLUMENT un second tour Le Pen / Mélenchon !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par mordred » 13 avr. 2017, 11:15:21

Macron n'a pas besoin de conseils.

Afférent ! J'ai vu ce matin un affiche où l'on voit Macron et Hollande se donner l'accolade. Et sur l'affiche, une bande imprimée : "L'héritier" (un film de Philippe Labro avec Bébel).

A défaut de convaincre, certains dénigrent.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32206
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le spectre de Hollande hante la campagne de Macron

Message non lu par politicien » 13 avr. 2017, 20:33:12

Alors que le chef de l'État a récemment salué le «renouvellement» incarné par son ancien protégé, le leader d'En Marche! l'a invité à présider «jusqu'à la dernière seconde» plutôt qu'à se mêler de la campagne.

C'est un soutien des plus encombrants. Conscient que les adversaires d'Emmanuel Macron cherchent à le discréditer en lui accolant l'étiquette «d'héritier du quinquennat», François Hollande était resté relativement discret sur la campagne de son ancien protégé. Mais, dans ses confidences au Point, le président sortant n'a pas pu s'empêcher d'évoquer le parcours du leader d'En Marche!, dont il vante le «renouvellement» et le «pari (...) pour le moins audacieux» de sa démarche.

Interrogé sur ces déclarations en marge d'une visite dans un Ehpad de Toulouse, l'intéressé a rejeté la main tendue de son ancien patron et regretté que le locataire de l'Élysée s'invite dans la campagne. «Je ne crois pas que ce soit ce que nos concitoyens attendent», a-t-il fustigé.

(...)

http://www.lefigaro.fr/elections/presid ... llande.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré