Agriculture écologie pesticide et pétition avaaz, Réponse de Macron

Répondre
Mikael
Messages : 89
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:22:54

Agriculture écologie pesticide et pétition avaaz, Réponse de Macron

Message non lu par Mikael » 16 mars 2017, 01:52:27

Macron a répondu à la pétition " Traitez en bio les vignes situées près des écoles ! #StopPesticides" lancée sur Avaaz. Macron en profite pour dévoiler des points de sa politique agricole et écologique.

Qu'en pensez-vous ?
200 millions est-ce assez ? Pourquoi ?

Réponse de E. Macron

15 MARS 2017 — J’ai lu votre pétition avec attention et j’ai été touché par votre témoignage. Aujourd’hui en France, les pesticides exposent les agriculteurs (qui sont les premiers concernés) et les riverains à des conséquences sanitaires de moins en moins contestables. L’Etat doit intervenir, non seulement pour sauver la planète, mais aussi pour améliorer notre quotidien.

Je suis convaincu que notre agriculture peut être compatible avec la préservation de notre santé et celle de nos enfants. Mais pour ce faire, nous devons sceller un nouveau pacte entre les Français et les agriculteurs, et assurer une cohabitation sereine entre le monde agricole et nos concitoyens partout sur le territoire. Le Grenelle de l’alimentation que j’organiserai sera l’occasion de permettre ce nécessaire dialogue entre agriculteurs et associations afin de valoriser les bonnes pratiques mais aussi d'accélérer et d'accompagner la transition agricole.

Ce nouveau pacte que je propose, privilégie les incitations aux interdictions.

Il s’agira d’abord de créer un système de paiement pour les services environnementaux qui sont rendus par les agriculteurs. Concrètement, lorsqu’un agriculteur choisira d’adapter ses techniques de production et d’utiliser des solutions alternatives de traitement, il aura droit à une rémunération complémentaire. 200 millions d’euros supplémentaires chaque année y seront affectés.

Je fixerai un objectif de découplage entre production agricole et consommation de pesticides : de nombreux leviers existent pour réduire fortement notre consommation de pesticides sans perdre en productivité. Dès le début de quinquennat, je séparerai les activités de conseil aux agriculteurs et de vente des pesticides qui peuvent susciter des conflits d’intérêt et favoriser les pratiques peu respectueuses de l’environnement.

Je propose enfin d’investir dans notre agriculture avec un plan de transformation agricole de 5 milliards d’euros sur la période 2017-2022. L’accès à ces financements sera notamment réservé à des projets de modernisation des exploitations ayant un impact positif sur l’environnement. Il permettra de réduire l’usage des pesticides en favorisant le bio, l’agriculture de précision, la recherche et les innovations en agroécologie et facilitera ainsi l’adoption à grande échelle des alternatives qui existent.

Dans certains cas, l’Etat devra aussi agir par la réglementation.

Je souhaite fixer un objectif de sortie progressive des pesticides lorsque des alternatives existent. Dans les zones agricoles aux abords des écoles, le représentant de l’Etat, en concertation avec les collectivités locales et les agriculteurs, devra porter ces alternatives. Car notre réglementation doit être adaptée à chaque territoire. Car notre santé et celle de nos enfants ne saurait être compromise. De nombreux vignerons sont déjà engagés dans cette voie et montrent qu’il est possible d’agir pour concilier production de qualité et santé de nos enfants.

La responsabilité de l’Etat est de préserver notre environnement, notre santé et celle de nos enfants. Je m’engage à transformer notre modèle agricole et assumer pleinement cette responsabilité.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1389
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Agriculture écologie pesticide et pétition avaaz, Réponse de Macron

Message non lu par Snark » 16 mars 2017, 06:37:16

Je suis convaincu que notre agriculture peut être compatible avec la préservation de notre santé et celle de nos enfants. Mais pour ce faire, nous devons sceller un nouveau pacte entre les Français et les agriculteurs
Il faut surtout interdire aux industriels de vendre des saloperies polluantes et toxiques
aux agriculteurs . Pour ça il faut s'opposer à des lobbys et peut on faire confiance
à un ancien banquier dans ce domaine ?
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50845
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Agriculture écologie pesticide et pétition avaaz, Réponse de Macron

Message non lu par Nombrilist » 16 mars 2017, 07:16:53

C'est un beau discours. Concrètement, cela reposera probablement sur le volontariat. Donc pschiiittt. C'est bon, le discours du Bourget, on a déjà donné.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Mikael
Messages : 89
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:22:54

Re: Agriculture écologie pesticide et pétition avaaz, Réponse de Macron

Message non lu par Mikael » 18 mars 2017, 22:22:50

Snark a écrit :Il faut surtout interdire aux industriels de vendre des saloperies polluantes et toxiques
aux agriculteurs . Pour ça il faut s'opposer à des lobbys et peut on faire confiance
à un ancien banquier dans ce domaine ?
C'est vrai, mais je pense néanmoins que agir à tous les stades de la chaîne est encore mieux, y compris donc auprès des agriculteurs.
Par contre s'il fallait punir quelqu'un se serait bien entendu surtout les industriels bien sûr. Quant au projet de Macron il est justement incitatif auprès des agriculteurs et non répressif.

A part ça pourquoi systématiquement caricaturer ainsi les banquiers ? Sont-ils forcément tous pourris ?!

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50845
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Agriculture écologie pesticide et pétition avaaz, Réponse de Macron

Message non lu par Nombrilist » 19 mars 2017, 13:18:58

Du blabla. Par exemple ça: "Dès le début de quinquennat, je séparerai les activités de conseil aux agriculteurs et de vente des pesticides qui peuvent susciter des conflits d’intérêt et favoriser les pratiques peu respectueuses de l’environnement."

Il n'en résultera rien. En écoles d'agro (qui forment les conseillers), on n'apprend qu'une seule chose: l'agriculture classique avec emploi de phytosanitaires. D'ailleurs, les recherches des enseignants sont parfois financées par les firmes qui en vendent. Donc, le conseil agricole en France est formaté et ce n'est pas la mesurette cosmétique de Macron qui y changera quoi que ce soit. Soit il n'y connaît rien, soit il est malhonnête sur ce sujet.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

pierre30
Messages : 7050
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Agriculture écologie pesticide et pétition avaaz, Réponse de Macron

Message non lu par pierre30 » 19 mars 2017, 16:51:31

J'achète les phyto chez un revendeur qui distribue autant de produits compatibles bio que des autres. Il donne des conseils efficaces.

Si on lui demande des produits bio il conseille dans la gamme bio. Pas de problèmes.

Il est certain qu'il a intérêt à vendre. Toutefois il ne manque jamais de te dire si on peut réduire la dose proposée sur l'emballage du produit qu'il te vend. Vendredi j'ai acheté un désherbant de prélevée (chimique donc) dont la dose conseillée est 200g / ha. Il m'a dit que ça fonctionne très bien à 150 g/ha. Pour info, j'utilise 50g / ha car je ne désherbe que 1/3 de la surface (le pied des ceps de vigne).

Les bons pros font bien leur travail. Je connais un autre revendeur qui n'y connait pas grand chose. En gros tu lui demandes un produit et si tu ne connais pas le nom et la dose il cherche sur l'ordi et te conseille ce qui est conseillé par le fabricant, même si celui-ci est en général très raisonnable dans ses précos.

Répondre

Retourner vers « E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré