Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32185
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par politicien » 25 mars 2017, 22:01:44

Bonjour,
L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle, a promis samedi de mettre fin au régime actuel d'assurance-maladie des étudiants pour l'intégrer au régime général.

(...)

"Je prends donc l'engagement de confier à la CNAM-TS (Caisse nationale d'assurance-maladie des travailleurs salariés) la gestion du régime d'assurance-maladie obligatoire de tous les étudiants, lorsqu'ils ne sont pas rattachés au régime de sécurité sociale de leurs parents", écrit Emmanuel Macron dans un communiqué.

Un premier pas a déjà été franchi en 2015 avec l'adossement de la LMDE au régime général de l'assurance-maladie.

"En contrepartie des économies générées par cette réforme (...) les personnels des mutuelles régionales pourront être repris (par la CNAM-TS) à la hauteur des besoins générés par ce transfert", ajoute l'ancien ministre de l'Economie.

(...)

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... diants.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par Ramdams » 25 mars 2017, 22:03:39

C'est une bonne nouvelle. Les mutuelles étudiantes sont comme le RSI des gabegies inefficaces.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par mordred » 26 mars 2017, 11:33:33

Ne cotisant pas (ou peu), je ne comprends pas très bien "La Sécu des étudiants". Ils n'ont qu'à rester sous celle de leurs parents.
En France, on adore compliquer les choses.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14427
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2017, 11:42:23

Ce n'est possible de rester sur la sécurité sociale de ses parents que lorsqu'ils sont artisans, commerçants ... Sinon c'est obligatoire. En effet les artisans ... sont à la sécu mais en passant par un organisme qui offre cette possibilité.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par Hector » 26 mars 2017, 11:45:08

Voilà une bonne nouvelle, Macron remonte d'un micromètre dans mon estime très basse. C'est une excellente idée que de vouloir assécher une des pompes à fric bien connue du PS, qui a force d'arroser en fausses factures et emplois factures a valu nombre d'affaires en justice à des dirigeants socialistes bien connus comme DSK ou Cambadélis.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50833
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par Nombrilist » 26 mars 2017, 11:51:27

Ou Dray aussi je crois ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par Hector » 26 mars 2017, 18:20:06

Affaire de la MNEF
Diverses personnalités ont été mises en cause dans l'affaire, notamment l'ancien directeur de la MNEF Olivier Spithakis, son ancien président Jean-Michel Grosz, l'ancienne conseillère de Lionel Jospin Marie-France Lavarini, et le député Jean-Christophe Cambadélis9.

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen est également mis en examen pour un présumé emploi fictif. Il avait fait partie avec Jean-Christophe Cambadélis de « la jeune garde qui s'empara de la MNEF » au début des années 1980. Il est administrateur puis salarié de la Mutuelle étudiante pendant près de quinze ans (de 1982 à 1997), devenant officiellement, de 1993 à 1997, conseiller médical de la direction2. Les juges lui reprochent près de 1,5 million de francs (200 000 €) qui auraient été indûment perçus. En outre, une autre mutuelle créée par la MNEF, au terme d'une convention datée du 1er juin 1993, lui avait versé 330 000 francs de 1994 à 1996. Les juges estimant alors qu'il n'y a pas eu de contrepartie10,11, il bénéficie d'un non-lieu en fin d'instruction pour insuffisance de charges12.

L'affaire met en cause également Dominique Strauss-Kahn qui, avocat d'affaires, avait été rémunéré 600 000 francs TTC par la MNEF, au printemps 1997, alors que se négociait l'entrée de la Compagnie générale des eaux (CGE) au sein d'une holding de la mutuelle, Raspail participations13. Alors ministre de l'économie et des finances dans le Gouvernement Lionel Jospin, il est contraint de démissionner de son poste le 2 novembre 199914. Il est accusé d'avoir produit de faux documents, d'avoir « fabriqué » et utilisé des justificatifs antidatés. La police judiciaire établit alors que la feuille de papier sur laquelle est imprimée la facture de Strauss-Kahn provient d'une trame qui a été fabriquée après la date indiquée sur la facture. Ce qui le trahit aux yeux des enquêteurs, c'est qu'il est censé avoir reçu une lettre de mission de la part de la direction générale de la MNEF en date du 13 décembre 1994. Or les numéros de téléphone affichés dans l'en-tête de cette lettre ne sont entrés en fonction qu'après 1994. Il reconnaît alors devant une chambre correctionnelle du TGI de Paris avoir commis une « erreur » de date dans les documents qu'il a fournis à la justice, tout en niant toute volonté de mentir15. Il est finalement relaxé des délits de « faux et usage de faux »16. Son image en ressort néanmoins écornée et il ne retrouve pas de poste au gouvernement après sa relaxe.

Le nom du député socialiste Julien Dray est également évoqué par les média. Celui-ci était mis en cause par l'avocat Claude Duval, ainsi qu'Harlem Désir dans le cadre du financement de SOS Racisme. Circonstance aggravante, Olivier Spithakis avait prêté au député de la dixième circonscription de l'Essonne 150 000 F en 1997. Le prêt fut remboursé par avocats interposés, fin 1998 et début 1999. Aucune charge ne fut retenue contre Julien Dray17.

En mars 2004, dans le volet financier de l'affaire, Olivier Spithakis a été condamné à deux ans de prison dont six mois avec sursis pour « complicité d'abus de biens sociaux, détournements de fonds publics et abus de confiance »18.

Au bout de huit ans de procédure, des peines de prison avec sursis — la plupart étant couvertes par la loi d'amnistie votée après la présidentielle de 1995 — et des amendes ont finalement été prononcées à l'encontre de 17 prévenus, dans le procès des emplois présumés fictifs de la MNEF. Jean-Christophe Cambadélis a été condamné à six mois d'emprisonnement avec sursis et 20 000 euros d'amende, pour une supposée mission de conseil sur les étudiants étrangers, entre 1991 et 1993. Marie-France Lavarini a reconnu n'avoir jamais effectué de véritable mission pour la MNEF et a remboursé l'argent perçu. Jean-Michel Grosz a été condamné à deux ans avec sursis et 150 000 euros d'amende, et Olivier Spithakis à deux ans avec sursis et 50 000 euros
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14427
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par Narbonne » 26 mars 2017, 18:28:48

DSK avait démissionné de Bercy
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24140
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par johanono » 26 mars 2017, 18:42:49

Dans un autre topic, j'avais pointé du doigt les incohérences de notre système d'assurance-maladie, tenant notamment à la multitude de caisses existantes. Pourquoi autant de caisses, génératrices de frais de gestion et de tracasseries administratives, pour en fin de compte offrir des remboursements à peu près similaires d'une caisse à l'autre ? En promettant d'intégrer l'assurance-maladie des étudiants au régime général, Macron s'inscrit dans une démarche de rationalisation que j'appelle de mes vœux.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Emmanuel Macron veut réformer la Sécu des étudiants

Message non lu par Ramdams » 26 mars 2017, 18:46:35

Les mutuelles étudiantes sont utilisées à des fins politiques car gérées par les syndicats étudiants très politisés. Voilà pourquoi elles existent.

Répondre

Retourner vers « E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré