Emmanuel Macron et ses positions sur la PMA et GPA

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Emmanuel Macron et ses positions sur la PMA et GPA

Message non lu par signora » 09 mars 2017, 23:15:54

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017 ... crisie.php
Il n'est guère aisé de promouvoir comme telle une nouvelle forme d'esclavage. Il est plus subtil de prétendre la combattre pour mieux la laisser s'installer dans les faits. Et, comble du cynisme, le plus efficace est de brandir l'intérêt des enfants en prétendant les protéger pour mieux les asservir à la réalisation des désirs dont ils sont l'objet: objets aimés, choyés, gâtés mais objets quand même car ne se vendent, ne s'achètent ni ne se donnent que des objets.
Le discours est désormais rôdé: les enfants de GPA ne doivent pas payer les erreurs des adultes! Une fois que le mal est fait, il vaut mieux régulariser... Notons qu'il y a là l'aveu de ce que la GPA est à mettre au rang des erreurs des adultes et qu'un mal est fait. Justement, a-t-on déjà vu le droit se résigner face à l'erreur et au mal infligés à des enfants? Puisque le mal est fait….. il reste à sanctionner les coupables, indemniser les victimes et protéger ainsi les autres enfants de subir la même chose. Au lieu de cela, la «justice» préfère fermer les yeux.
Emmanuel Macron, comme tant d'autres avant lui, prétend qu'il n'est «pas favorable à autoriser la GPA en France». Il n'en prévoit pas moins de régulariser les situations issues de la GPA réalisée à l'étranger même si, pour cela, il doit prétendre à l'inexistence juridique des enfants et inventer ainsi une illusoire injustice à laquelle pourrait seule remédier la reconnaissance de la GPA à l'étranger d'abord et, nul n'est dupe, en France très bientôt pour «arrêter l'hypocrisie». Pour mieux promouvoir la GPA, Emmanuel Macron s'engouffre à son tour dans cette voie éculée du mensonge mais qui fonctionne si bien qu'il aurait presque tort de s'en priver.
Voilà qui m'ennuie infiniment. Je suis résolument contre la GPA !
A la rigueur la PMA pour les couples de femmes je pouvais comprendre ; mais la GPA ... :( :triste:
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Pascale
Messages : 2438
Enregistré le : 20 févr. 2012, 22:34:27
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)
Localisation : Jérusalem

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Pascale » 10 mars 2017, 21:34:11

http://www.europe1.fr/politique/macron- ... er-2988431
Macron pense qu' il faut que les enfants nés par GPA à l étranger doivent être reconnus...
C est tout. En aucun cas, il n est favorable à la GPA en France..
- Tu sais qui je suis ?
- Une débauchée, luxurieuse, corrompue, déréglée, voluptueuse, immorale, libertine, dissolue, sensuelle, polissonne, baiseuse, dépravée, impudique, vicieuse...
Louis Calaferte

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Narbonne » 10 mars 2017, 21:54:19

C'est une position curieuse et forcément temporaire. Un Etat ne peut pas accepter quelque chose à l'étranger et le refuser sur son territoire. C'est une position intenable
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Ramdams » 10 mars 2017, 21:57:47

Pas forcément. En Europe, les mariages homosexuels contractés dans les pays qui les ont légalisés sont reconnus dans les pays qui ne les ont pas légalisés.

C'est pareil pour la GPA et heureusement, cette pratique est honteuse et je suis heureux de savoir que Macron ne la cautionne pas en France.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par El Fredo » 10 mars 2017, 23:26:32

C'est la simple application des décisions de la CEDH, qui je le rappelle sont prises dans l'intérêt des enfants et qui n'interdisent aucune poursuite envers les parents. Les polémiques sur la soi-disant pente glissante vers la généralisation de la GPA en France sont sans fondement, comme on l'a déjà démontré à de nombreuses reprises (la CEDH reconnaît aux Etats membres la souveraineté législative sur cette question). Ceux qui affirment le contraire sont des hypocrites qui veulent instrumentaliser le débat sur la GPA pour prétexter une sortie de la France des traités internationaux.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50531
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2017, 08:09:05

Ben voyons, parce que tu croies vraiment que la CEDH permettra que l'on mette en prison les parents ? ça n'irait pas vraiment dans l'intérêt des enfants défendu par la CEDH et donc on serait condamnés si on le faisait.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par El Fredo » 11 mars 2017, 11:14:55

La CEDH n'a jamais empêché des parents de finir en prison pour des crimes qu'ils auraient commis. Relisez les attendus de la Cour avant de raconter n'importe quoi.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50531
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2017, 11:19:49

La CEDH jugerait probablement contraire au principe de proportionnalité (inscrit dans les traités Européens) le fait que l'on mette des parents hors d'état d'élever la progéniture que la même CEDH leur a - de par son verdict - de facto autorisé à aller acquérir ailleurs. On ne confisque pas un enfant comme on confisque un kilo de tabac.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par El Fredo » 11 mars 2017, 11:32:20

Nombrilist » 11 Mar 2017, 12:19 a écrit :La CEDH jugerait probablement contraire au principe de proportionnalité (inscrit dans les traités Européens) le fait que l'on mette des parents hors d'état d'élever la progéniture que la même CEDH leur a - de par son verdict - de facto autorisé à aller acquérir ailleurs.
Nope. La CEDH a seulement obligé les Etats à inscrire les gamins à l'état-civil pour leur permettre d'avoir une identité officielle. Relis les attendus.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50531
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2017, 11:55:18

Et bam, je cherche un peu et il se trouve que j'ai raison, mais c'était cousu de fil blanc:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... la-gpa.php

Contrairement à ce qu'affirme le titre, ce qu'il faut conclure de cette histoire, c'est que la suite logique du raisonnement de la CEDH est que l'on ne peut pas confisquer un enfant conçu par GPA à ses parents, sauf si l'Etat peut démontrer le caractère purement mercantile de l'action:

"Dans l'affaire Paradiso et Campanelli, la cour européenne s'est en effet fondée sur l'absence de tout lien biologique entre l'enfant et les parents d'intention, la «précarité juridique» de leurs liens et la «courte durée de leur relation» pour motiver son arrêt et conclure à l'absence de violation du droit à la vie familiale. Or, la grande majorité des enfants nés de gestation pour autrui ont un lien biologique avec leur père et se trouvent donc dans une situation très différente."

Et notons en plus que la CEDH avait commencé par donner raison à Paradiso et Campanelli avant de faire brusquement machine arrière.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par El Fredo » 11 mars 2017, 12:02:34

Ahem. Cette affaire n'a rien à voir. Ici il s'agit d'une adoption vu que les parents italiens ne sont pas les parents biologiques. Les décisions dont on parlait ci-dessus se basent sur la filiation biologique qui donne droit à la reconnaissance d'identité et d'inscription à l'état-civil.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Papibilou
Messages : 5623
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Papibilou » 11 mars 2017, 12:15:44

signora » Ven 10 Mar 2017 - 00:15 a écrit :http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017 ... crisie.php


Voilà qui m'ennuie infiniment. Je suis résolument contre la GPA !
A la rigueur la PMA pour les couples de femmes je pouvais comprendre ; mais la GPA ... :( :triste:
La cour européenne oblige la France a accepter les enfants nés de la GPA. Je n'y suis pas non plus favorable mais le moyen de laisser les enfants sans existence légale ?

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50531
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2017, 12:45:25

El Fredo » Sam 11 Mar 2017 - 12:02 a écrit :Ahem. Cette affaire n'a rien à voir. Ici il s'agit d'une adoption vu que les parents italiens ne sont pas les parents biologiques. Les décisions dont on parlait ci-dessus se basent sur la filiation biologique qui donne droit à la reconnaissance d'identité et d'inscription à l'état-civil.
Bien sur que ça a à voir. Déjà, si l'adoption a lieu avant conception, c'est bien de la GPA par définition (gestation pour autrui). Ensuite, que ce soit de la GPA pour adoption ou de la GPA avec lien génétique, pour la CEDH, cela n'entre pas en ligne de compte. Ce qu'elle juge, c'est l'atteinte au droit à la vie familiale. Et ce que l'on peut constater, c'est que pour ôter un enfant à sa famille, l'Etat Italien a du faire la preuve que l'opération était purement mercantile et qu'aucun des deux parents n'avait de lien génétique avec l'enfant. Par conséquent, si l'un des deux parents avait été parent génétique, l'Etat Italien aurait été condamné.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le projet d'Emmanuel Macron

Message non lu par El Fredo » 11 mars 2017, 14:13:14

Nombrilist » 11 Mar 2017, 13:45 a écrit :
El Fredo » Sam 11 Mar 2017 - 12:02 a écrit :Ahem. Cette affaire n'a rien à voir. Ici il s'agit d'une adoption vu que les parents italiens ne sont pas les parents biologiques. Les décisions dont on parlait ci-dessus se basent sur la filiation biologique qui donne droit à la reconnaissance d'identité et d'inscription à l'état-civil.
Bien sur que ça a à voir. Déjà, si l'adoption a lieu avant conception, c'est bien de la GPA par définition (gestation pour autrui). Ensuite, que ce soit de la GPA pour adoption ou de la GPA avec lien génétique, pour la CEDH, cela n'entre pas en ligne de compte.
C'est là que tu te trompes. La loi française accorde une filiation automatique en cas de lien biologique, cf. la prise en charge des enfants illégitimes dans la répartition des héritages. Donc refuser aux enfants biologiques nés sous GPA les droits qu'on accorde aux autres c'est discriminatoire. A contrario, en cas d'adoption il n'y a pas de lien biologique et le législateur est libre de fixer des critères de filiation spécifiques, comme ne pas reconnaître l'adoption mercantile par exemple.
Ce qu'elle juge, c'est l'atteinte au droit à la vie familiale. Et ce que l'on peut constater, c'est que pour ôter un enfant à sa famille, l'Etat Italien a du faire la preuve que l'opération était purement mercantile et qu'aucun des deux parents n'avait de lien génétique avec l'enfant. Par conséquent, si l'un des deux parents avait été parent génétique, l'Etat Italien aurait été condamné.
Tu as oublié un détail d'importance : la «courte durée de leur relation». Si le gamin avait été élevé plusieurs années par ces parents avant le jugement, nul doute que la CEDH aurait rendu un avis contraire dans l'intérêt de l'enfant.

Bon de toute façon on s'éloigne du sujet. Macron n'a pas l'intention d'autoriser la GPA, et la CEDH n'a pas l'intention de l'imposer aux Etats membres. C'est un homme de paille cette histoire.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Le projet d'Eme manuel Macron

Message non lu par signora » 11 mars 2017, 14:25:43

Non, c'est un ennui bien réel.
Si nous acceptons que les enfants conçus à l'étranger par GPA soient adoptés par les 'parents' qui ont passé commande. -Les mots sont affreux et j'ai peine à les employer.- Mais comment dire autrement ? Nous acceptons qu'à l'extérieur de la France la GPA soit pratiquée. Et pire que ça nous incitons à ce qu'elle le soit.
Les pauvres n'ont pas à fournir des enfants aux riches ! as-tu regardé les reportages sur les jeunes filles en Inde ? enfermées durant plusieurs mois pour fabriquer un bb qu'un couple insouciant vient chercher depuis le bout du monde ?
Personne ne peut imposer à une femme de mettre un enfant au monde pour le vendre ni même pour le donner ...
Il ne s'agit pas de discrimination face à l'enfant. Mais de refuser que femmes et enfants se retrouvent dans ces situations. Pour cela il faut interdire la GPA.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Répondre

Retourner vers « E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré