Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Avatar du membre
wesker
Messages : 29871
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par wesker » 20 mai 2017, 12:31:26

N'est ce pas une entorse à l'esprit de responsabilité ? Car je n'ai pas l'impression que l'on accorde ce droit à l'erreur à l'automobiliste où aux salariés qui peuvent être licenciés plus facilement pour faute etc...

Sincèrement, est ce que nos entreprises ont besoin d'un droit à l'erreur où de l'irresponsabilité des dirigeants ? Je ne le crois pas surtout lorsqu'on regarde les dérives d'une gestion, par exemple de l'opérateur d'électricité et autre alcatel qui eurent des difficultés sérieuses à surmonter, sans parler de l'entreprise de divertssements et de médias, vivendi universal.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50570
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par Nombrilist » 20 mai 2017, 12:47:49

Avec Macron, c'est crédible. Après, j'imagine qu'il ne s'agira pas de n'importe quel type d'erreur.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6860
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par Nolimits » 20 mai 2017, 13:14:07

Nombrilist a écrit :
20 mai 2017, 12:47:49
Avec Macron, c'est crédible. Après, j'imagine qu'il ne s'agira pas de n'importe quel type d'erreur.
C'est clair et je dirais que ça tombe sous le sens ! Ne pas payer son URSSAF, ne pas déclarer toutes les ventes, c'est une fraude, pas une "erreur". Ne pas avoir fait un CDD avec exactement les mêmes horaires à la minute près que la personne remplacée, en long-arrêt maladie, car elle travaillait en décalé 1 samedi sur 2 et le code du travail p.12.782, alinéa 4, par jurisprudence n°7895 du 10 juin 1952, précise que c'est interdit"...on peut raisonnablement le considérer en erreur qui ne prête pas à sanction. (tous les petits patrons me comprendront facilement, car on n'a pas tous 3 étages complets dans une tour remplis de juristes et d'avocats...)

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par omega95 » 20 mai 2017, 13:42:40

@wesker Croyez moi, virer un salarié n'est absolument pas facile en France, honnêtement, je pense qu'il est même plus facile de divorcer que de virer un salarié chez nous ...! Les prud'hommes sont un frein énorme à la fluidité du marché du travail et Macron l'a bien compris, lui (enfin!).
Je laisse un fait simple à votre réflexion : Un salarié qui veut quitter une entreprise et qui risque de l'handicaper dans sa production, n'a absolument RIEN à verser à son entreprise, il ne doit pas non plus trouver un autre salarié pour le remplacer, n'a aucun justificatif (cause réelle et sérieuse) à donner pour son départ, il ne doit qu'une période de transition et touche même ses indemnités de la part de l'entreprise... Par contre une entreprise qui se sépare d'un salarié, lui doit une période de transition, une prime de licenciement, un justificatif de licenciement (qui peut être contesté par le salarié) et risque un procès aux prud'hommes (qu'elle perdra dans 75% des cas!).

Et vous vous demandez encore pourquoi les boites n'embauchent pas facilement en France ?!!!
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50570
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par Nombrilist » 20 mai 2017, 13:47:52

Une entreprise qui se sépare d'un salarié, lui doit:

- une période de transition: 1 mois
- une prime de licenciement: des clopinettes
- un justificatif de licenciement: encore heureux

et risque un procès aux prud'hommes: uniquement si le licenciement est illégal, et encore, elle gagne dans 25% des cas.

Une entreprise qui ne veut pas que son salarié parte n'a qu'à le payer plus cher.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6860
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par Nolimits » 20 mai 2017, 13:49:25

Nombrilist a écrit :
20 mai 2017, 13:47:52
Une entreprise qui ne veut pas que son salarié parte n'a qu'à le payer plus cher.
C'est vrai ! On n'y avait même pas pensé ! (où avions-nous la tête ?) :star3: :star3:

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par omega95 » 20 mai 2017, 13:51:57

Nombrilist a écrit :
20 mai 2017, 13:47:52
Une entreprise qui se sépare d'un salarié, lui doit:

- une période de transition: 1 mois
- une prime de licenciement: des clopinettes
- un justificatif de licenciement: encore heureux

et risque un procès aux prud'hommes: uniquement si le licenciement est illégal, et encore, elle gagne dans 25% des cas.

Une entreprise qui ne veut pas que son salarié parte n'a qu'à le payer plus cher.
Et voila, l'illustration de mon propos... Merci @Nombrilist de prouver que le système ne s'occupe QUE du salarié et laisse l'entreprise dans la m...., car tous les devoirs de l'entreprise ne sont pas réciproque pour le salarié et tout le monde s'en fout...
PS : Allez dire au boulanger, obligé de fermer boutique parce que son apprenti sans lequel il ne peut pas assurer sa production quotidienne décide de partir, qu'il n'avait qu'à le payer plus... :mur:
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
wesker
Messages : 29871
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par wesker » 20 mai 2017, 14:04:45

Euh...Oméga95 Il est si difficile de virer un salarié que le chômage ne cesse de croître, il y a de nombreuses possibilités de mettre fin à un contrat de travail, en respectant les règles, c'est d'ailleurs ce qui se passe dans des milliers d'entreprises qui respectent les règles et ne connaissent jamais les Prud'hommes.

Concernant les freins à l'embauche, c'est l"absence de visibilité, et l'insuffisance d'activité, ainsi que des marges incertaines dans un environnement de concurrence déloyale qui me semble être la véritable cause des réticences à embaucher, de la part des entreprises !

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par omega95 » 20 mai 2017, 14:12:20

120.000 nouveaux élèves sortis du système éducatif sans formation par an, l'EN est un plus gros pourvoyeur de chômeur que les entreprises qui licencient...
D'ailleurs, bizarrement, en 5 ans sous Hollande le nombre net de chômeurs est de 600.000 (=5*120.000). Marrant comme coïncidence, non ? :gratte:
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50570
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par Nombrilist » 20 mai 2017, 14:35:34

omega95 a écrit :
20 mai 2017, 13:51:57
Nombrilist a écrit :
20 mai 2017, 13:47:52
Une entreprise qui se sépare d'un salarié, lui doit:

- une période de transition: 1 mois
- une prime de licenciement: des clopinettes
- un justificatif de licenciement: encore heureux

et risque un procès aux prud'hommes: uniquement si le licenciement est illégal, et encore, elle gagne dans 25% des cas.

Une entreprise qui ne veut pas que son salarié parte n'a qu'à le payer plus cher.
Et voila, l'illustration de mon propos... Merci @Nombrilist de prouver que le système ne s'occupe QUE du salarié et laisse l'entreprise dans la m...., car tous les devoirs de l'entreprise ne sont pas réciproque pour le salarié et tout le monde s'en fout...
PS : Allez dire au boulanger, obligé de fermer boutique parce que son apprenti sans lequel il ne peut pas assurer sa production quotidienne décide de partir, qu'il n'avait qu'à le payer plus... :mur:
ça existe encore des apprenti-boulangers ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par omega95 » 20 mai 2017, 14:41:46

Nombrilist a écrit :
20 mai 2017, 14:35:34
ça existe encore des apprenti-boulangers ?
Noooon, les boulangers naissent directement avec la connaissance innée de la fabrication du pain... c'est connu... :mur:
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50570
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par Nombrilist » 20 mai 2017, 14:44:02

Je ne sais pas, par chez moi il n'y a que des dépôts de pain ou des mecs qui enfournent des pâtons congelés préformés. Il y a besoin d'une formation pour faire cuire ça ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29871
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par wesker » 20 mai 2017, 14:47:18

Oméga95

cela fait des années que des jeunes sortent du système éducatif sans formation ni qualification, pendant ce temps des diplômés ne trouvant pas d'emplois se retrouvent en livraison express où serveur et autres petits boulot

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par omega95 » 20 mai 2017, 14:47:53

Nombrilist a écrit :
20 mai 2017, 14:44:02
Je ne sais pas, par chez moi il n'y a que des dépôts de pain ou des mecs qui enfournent des pâtons congelés préformés. Il y a besoin d'une formation pour faire cuire ça ?
Chez moi, il existe encore des boulangeries, des vraies... (je vous plaints de ne pas connaitre le vrai pain fabriqué par un vrai boulanger, essayez, ça n'a rien à voir avec vos produits industriels...).
Et même les pâtons doivent être produit par des gens qui ont un minimum de connaissance de la fabrication du pain, non ? TOUT s'apprend et par forcément à l'école...
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50570
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une fois élu, Macron accordera le "droit à l’erreur" aux entreprises

Message non lu par Nombrilist » 20 mai 2017, 14:51:22

omega95 a écrit :
20 mai 2017, 14:47:53
Nombrilist a écrit :
20 mai 2017, 14:44:02
Je ne sais pas, par chez moi il n'y a que des dépôts de pain ou des mecs qui enfournent des pâtons congelés préformés. Il y a besoin d'une formation pour faire cuire ça ?
Et même les pâtons doivent être produit par des gens qui ont un minimum de connaissance de la fabrication du pain, non ?
Pas du tout, c'est fait en usine. Le seul qui ait peut-être un apprenti dans l'histoire, c'est l'automaticien. :star3: . Tout ça pour dire que tu pourrais nous trouver un autre exemple que tes éternels artisan-boulangers avec apprenti qui ne doivent pas être plus d'un millier sur tout le territoire.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré