Asselineau candidat... aux législatives

Venez parler ici des élections législatives 2017, actualité, candidats, c'est à suivre ici
Avatar du membre
johanono
Messages : 23725
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par johanono » 13 juin 2017, 20:55:25

Si je comprends bien ce que dit @racaille :
- le peuple français n'est pas une entité homogène et unie, car il est composé de multiples catégories socio-professionnelles aux intérêts contradictoires,
- tous les hommes politiques qui appellent au rassemblement du peuple français et qui prétendent parler au nom du peuple comme s'il était une entité homogène et unie sont donc des populistes.

Certes, gouverner, c'est choisir, c'est défendre des intérêts par rapport à d'autres.

Cependant, pour en revenir à Asselineau, on peut aussi penser que le Frexit arrangerait la très grande majorité du peuple français, toutes catégories sociales confondues, et que seule une infime partie de la population aurait à souffrir de ce Frexit.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par wesker » 13 juin 2017, 22:55:54

En règle générale, chacun essaye de conduire la nation vers des objectifs qu'il propose et fixe notamment durant la campagne des présidentielle en définissant, ensuite lors des législatives, les moyens qu'il compte mettre en place pour les atteindre !

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3146
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par Cheshire cat » 14 juin 2017, 09:19:38

racaille a écrit :
13 juin 2017, 18:26:49
Cheshire cat a écrit :
13 juin 2017, 10:00:12
Macron ne rejette pas forcément les corps intermédiaires:
Pour les Whirlpool, il discutait avec les représentants syndicaux pendant que la Marine faisait des selfies.
Je ne sais pas si le rejet des corps intermédiaires est un fondement du populisme. A ma connaissance aucun des candidats populistes ne les rejette en bloc en tant que tels.
Bien sur si vous ne percevez que ce qui est dit explicitement.

Outre l'antiparlementarisme, il y a un mouvement général de dénigrement du journalisme (média et intermédiaire ont la même racine), du la justice, de l'administration ...
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3146
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par Cheshire cat » 14 juin 2017, 09:32:24

racaille a écrit :
13 juin 2017, 18:26:49
johanono a écrit :
13 juin 2017, 10:10:40
Si on comprend bien ce que dit @racaille, tous ceux qui réfutent le concept marxiste de lutte des classes sont des populistes. Cette conception (très) extensive du populisme ne fait pas vraiment avancer le débat...
Tu as fait exprès de mal lire ce que j'avais écrit à propos de l'origine libérale de la découverte du fait social nommé lutte des classes (Guizot, Thiers, Thierry).

Mais sur le fond tu as raison, cela ne fait pas avancer le débat puisque, de toute façon, toutes les formations présentes au premier tour de la présidentielle exceptés le NPA et LO font l'impasse dessus. Populistes ou pas.
(...)
Je le répète, ce n'est pas parce que l'expression "lutte des classes" n'est pas prononcée explicitement qu'elle d'est pas sous-jacente au discours.

Ces idées sont un peu périmées car tout ce petit monde n'avait pas vu venir la montée des classes moyennes.
Les difficultés actuelles des classent moyennes favorisent le retour des populismes.

Je rappellerai que l'inconvénient de se lancer dans une guerre, c'est qu'on risque de la perdre, il y a toujours au moins un perdant et le plus souvent deux.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par wesker » 14 juin 2017, 19:45:31

Cheshire cat, on peut considérer que la philosophie de la lutte des classes est ancienne, effectivement, que sa théorisation fut aussi à l'origine de profondes désillusions, cependant la lutte des classes n'est pas une philosophie ni une doctrine politique, au regard de ce qui se passe cela peut être considéré comme un fait.

C'est d'ailleurs, aussi parce qu'elle se pratique, largement et à bien des égards qu'une large partie des citoyens ne s'estiment pas représentés ni défendus et finissent par ne plus se rendre aux urnes. C'est, entre autres ce que révèlent ces législatives qui ne permettront pas, quels que soient les résultats, au Président de la République de compter sur une majorité du pays. Le niveau record d'abstention, ainsi que les bulletins blancs laissent augurer d'une profonde division, dans le pays qui rendront difficile certaines réformes !

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par racaille » 20 juin 2017, 19:42:42

Cheshire cat a écrit :
14 juin 2017, 09:32:24
Je le répète, ce n'est pas parce que l'expression "lutte des classes" n'est pas prononcée explicitement qu'elle d'est pas sous-jacente au discours.

Ces idées sont un peu périmées car tout ce petit monde n'avait pas vu venir la montée des classes moyennes.
Les difficultés actuelles des classent moyennes favorisent le retour des populismes.

Je rappellerai que l'inconvénient de se lancer dans une guerre, c'est qu'on risque de la perdre, il y a toujours au moins un perdant et le plus souvent deux.
Les classes moyennes ne sont en rien un démenti formel à la lutte des classes.

Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, le phénomène a été détecté avant le Barbu et son analyse ne se borne pas à un marxisme très limité - souvent celui de ses adversaires - consistant à opposer Jean Valjean au défunt tyran Steve Jobs.
[En fait l'originalité de Marx ça a surtout été d'affirmer que la lutte des classes est LE moteur de l'histoire.]

Cette guerre traverse une société composée des vainqueurs et de vaincus (Foucault en fait la généalogie, c'est assez passionnant). Elle est souterraine puisque les vainqueurs le restent - tout du moins : pas nécessairement en personne, mais au moins en tant que vainqueurs - et que les vaincus ont un espace relativement limité pour faire changer le sens du vent.
Foucault (bis) retournait la fameuse citation de Clausewitz pour lui donner tout son sens : la politique c'est la prolongation de la guerre par d'autres moyens. La voila la lutte des classes, elle est là, c'est en pratique une sorte de stratégie permanente de containment des sans dents par des moyens qui s'affinent avec le temps. Et le plus beau c'est que tout le monde y participe à son niveau, quitte à se nuire à soi-même dans le cas des sans-dents.

On voit clairement que les classes moyennes font parties des vaincus. Avec pour elles, au mieux, l'espoir sans cesse renouvelé d'un reclassement bien mérité, au pire la propriété d'un petit "sam' suffit" modeste, preuve que Dieu existe en fin de compte.
On peut penser qu'elles ne sont pas polarisées parce qu'elles ont toujours un petit intérêt personnel à l'injustice sociale. Mais on sait tous qu'en cas de gros pépin elles feront aussi partie de la charrette, avec les autres.

Je précise que je ne suis pas marxiste.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par racaille » 20 juin 2017, 19:55:44

Cheshire cat a écrit :
14 juin 2017, 09:19:38
racaille a écrit :
13 juin 2017, 18:26:49
Cheshire cat a écrit :
13 juin 2017, 10:00:12
Macron ne rejette pas forcément les corps intermédiaires:
Pour les Whirlpool, il discutait avec les représentants syndicaux pendant que la Marine faisait des selfies.
Je ne sais pas si le rejet des corps intermédiaires est un fondement du populisme. A ma connaissance aucun des candidats populistes ne les rejette en bloc en tant que tels.
Bien sur si vous ne percevez que ce qui est dit explicitement.

Outre l'antiparlementarisme, il y a un mouvement général de dénigrement du journalisme (média et intermédiaire ont la même racine), du la justice, de l'administration ...
Désolé pour le double post mais je n'avais pas vu cette réponse.

Ok pour le journalisme, de toute façon tout le monde le dénigre. Enfin à part ceux qui le financent et ceux qui ont droit à ses faveurs.

Le FN est effectivement très énervé par la justice et par l'administration. Mais ces institutions étatiques sont-elles des corps intermédiaires ? Je ne connais pas très bien la notion.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par wesker » 20 juin 2017, 23:08:24

racaille

Ce que tu appelles la lutte des classes, qui n'est rien d'autres qu'une volonté de certains groupes de préserver leurs situations, leurs intérêts est bien terminée...elle a été remporté par ces derniers, au détriment de tout les autres. Mais, dans une société, l'histoire a montré que la stabilité, la cohésion restent relativement préservés par une situation équilibrée permettant à chacun, même dans la difficulté, de s'y retrouver.

spitfire
Messages : 427
Enregistré le : 06 juil. 2013, 10:12:19

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par spitfire » 25 juin 2017, 00:16:15

Le prétentieux aux idées tordues s'est bien planté une nouvelle fois!

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par wesker » 25 juin 2017, 08:42:34

Au cours de cette séquence électorale, des primaires jusqu'à la présidentielle, il semblerait que de nombreux prétentieux aux idées tordus, spitfire aient été vaincus électoralement. Car, j'ai un peu le sentiment que c'est la caractéristique qu'on attribue aux responsables politiques dont on ne partage pas les idées...

spitfire
Messages : 427
Enregistré le : 06 juil. 2013, 10:12:19

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par spitfire » 25 juin 2017, 14:32:46

wesker a écrit :
25 juin 2017, 08:42:34
Au cours de cette séquence électorale, des primaires jusqu'à la présidentielle, il semblerait que de nombreux prétentieux aux idées tordus, spitfire aient été vaincus électoralement. Car, j'ai un peu le sentiment que c'est la caractéristique qu'on attribue aux responsables politiques dont on ne partage pas les idées...
Je ne donne ce qualificatif qu'à de très rares hommes politiques dont Asselineau, qui a de plus la désagréable habitude de traiter de nuls ou de médiocres les autres politiciens.
Quand on voit la vacuité et les incohérences de son "programme", il y a de quoi rigoler.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29843
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Asselineau candidat... aux législatives

Message non lu par wesker » 25 juin 2017, 14:43:32

Que tu ne l'attribues qu'à de rares hommes politiques je peux le comprendre, mais cela ne signifie pas que tu ais raison, tant sur ceux sur lesquels tu l'utilises que les autres.

En terme d'arrogance, chacun aura sa perception des choses, pour ma part j'ai le sentiment qu'ils sont nombreux à l'être, c'est l'une des conditions, d'ailleurs pour s'engager et parvenir à évoluer dans l'échelle des responsabilités. Cela étant j'apprécierais un peu moins de certitude et un peu plus d'écoute de contributions, de suggestions, d'idées qui, sur le terrain peuvent être défendues par des citoyens ordinaires, engagés ou non dans des familles politiques mais qui me paraissent sincères et en mesure aussi de faire preuve de pertinence, de lucidité et d'appréciation de la situation. Mais le refus de la transgression des classes sociales que théorisent et entretiennent certains, l'attachement à un entre soi sociologique de ces intervenants laissent ces idées à l'écart au prétexte qu'elles ne seraient pas défendues par l'un de chez eux.

De ce point de vue, spitfire, Asselineau ne me paraît pas être le pire, ayant présenté des candidats ayant des profils relativement diversifié, quand d'autres furent révélateurs et représentatifs de hauts fonctionnaires, de professionnels de la politiques (dont on peut parfois avoir besoin) où d'entrepreneurs, professions libérales....

Répondre

Retourner vers « Election Législatives 2017 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré