Législatives : les raisons d'une abstention record

Venez parler ici des élections législatives 2017, actualité, candidats, c'est à suivre ici
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32326
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par politicien » 11 juin 2017, 21:34:39

Législatives : les raisons d'une abstention record

11 juin 2017, 00:00:00

Selon les estimations de Kantar Sofres-onepoint, le taux d'abstention se situera autour de 51 % des électeurs ce dimanche. Un record dans l'histoire de la Ve République.


Selon les estimations de Kantar Sofres-onepoint, le taux d'abstention se situera autour de 51 % des électeurs ce dimanche. Un record dans l'histoire de la Ve République.



Jamais sous la Ve République les électeurs ne se sont aussi peu mobilisés pour le premier tour des élections législatives. Selon l'estimation de notre partenaire Kantar Sofres-onepoint publiée à une heure de la fermeture des derniers bureaux de vote dans les grandes villes, à 20 heures, le taux d'abstention se situera autour de 51 % ce dimanche. C'est près de 8 points de plus par rapport au premier tour des élections législatives de 2012 (42,8%). C'est 28 points de plus par rapport au 1er tour de l'élection présidentielle (22,2%).


Image

Un nombre limité de triangulaires


Cette faible participation limite mécaniquement le nombre de triangulaires et de quadrangulaires au second tour. Un candidat doit en effet obtenir un score supérieur ou égal à 12,5% des électeurs inscrits pour se qualifier au second tour des élections législatives. Dans le cas où 50% des électeurs ont participé au scrutin dans une circonscription, cela signifie qu'un candidat doit obtenir un score supérieur ou égal à 25% des suffrages exprimés pour se qualifier pour le second tour.

Le calendrier électoral en cause?


(...)

Quel rôle de la météo?


La journée estivale du 11 juin a-t-elle pu dissuader certains électeurs d'aller voter pour préférer la «pêche à la ligne»? Ce serait le contraire, selon deux économistes français. Une journée ensoleillée se traduirait par un point de plus de participation, selon l'enquête citée par Slate.fr.


» Retrouvez les résultats des élections législatives à partir de 20 h





Article complet sur http://www.lefigaro.fr/elections/legisl ... record.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 24519
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par johanono » 11 juin 2017, 21:53:42

Expliquer l'abstention par la météo, c'est le degré zéro de l'analyse politique. Soyons sérieux !

L'abstention aux législatives est due au fonctionnement de nos institutions : on demande aux électeurs de voter quatre fois en l'espace de deux mois, les élections législatives ne sont perçues comme une simple formalité de confirmation de la présidentielle, beaucoup d'électeurs qui se sont intéressés à la présidentielle se désintéressent donc de ces législatives dont ils ne perçoivent pas le véritable enjeu. C'est dommage, parce que les législatives sont techniquement très importantes : un président qui n'a pas de majorité à l'Assemblée nationale ne peut pas appliquer le programme pour lequel il a été élu.

Et c'est donc pour surmonter cette grande incompréhension que j'ai plaidé par ailleurs pour une réforme institutionnelle.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2017, 21:54:31

Ce qui a joué, ce sont les merdias qui nous ont bassiné avec le "LREM a déjà gagné".
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Ramdams » 11 juin 2017, 22:00:33

Plusieurs raisons : phagocytage de la présidentielle, absence d'opposition claire et ambitieuse qui pourraient convaincre les anti-Macron (LFI n'a fait que ruminer son échec de la présidentielle pendant plus d'un mois, le PS, le FN et LR sont apparus éclatés), mode de scrutin archaïque et peu représentatif... Cela ne date pas de 2017, on connaît ça depuis 2002.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7168
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Nolimits » 12 juin 2017, 13:07:04

Le ras-le bol de les entendre peut-être ? Les discours complètements creux des gamins (qui veulent jouer les "politiques") du LREM y a fait aussi je pense !

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3184
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Cheshire cat » 12 juin 2017, 13:25:22

Bien sur, c'est la faute aux marcheurs ...
Sauf que les électeurs de Macron se sont moins abstenus que les autres.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3184
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Cheshire cat » 12 juin 2017, 13:46:23

Dans ma circonscription, les qualifiés du deuxième tour était tout à fait prévisibles.

Je ne me suis pas abstenu pour autant:
J'en ai au contraire profité pour faire foin de stratégie et voter pour qui j'avais envie.

Le résultat fut cependant étonnant:le député sortant, d'un parti qui y gagnait toutes les élections, souvent au premier tour, se retrouve en ballotage très défavorable face au marcheur !
Il y a quand même des surprises.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24251
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par El Fredo » 12 juin 2017, 15:13:22

Cheshire cat a écrit :
12 juin 2017, 13:25:22
Bien sur, c'est la faute aux marcheurs ...
Sauf que les électeurs de Macron se sont moins abstenus que les autres.
Exactement. Ceux qu'on entend le plus se plaindre de l'abstention dans les médias sont ceux dont l'électorat s'est le plus démobilisé, à savoir le FN et LFI. Il faudrait peut-être qu'ils se remettent un peu en question avant de chercher des boucs-émissaires.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3184
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Cheshire cat » 12 juin 2017, 15:28:40

El Fredo a écrit :
12 juin 2017, 15:13:22
(...)
Exactement. Ceux qu'on entend le plus se plaindre de l'abstention dans les médias sont ceux dont l'électorat s'est le plus démobilisé, à savoir le FN et LFI. Il faudrait peut-être qu'ils se remettent un peu en question avant de chercher des boucs-émissaires.
Le FN et la FI sont les partis d'un seul homme, ou d'une seule femme.
En ce cas, quand on perd la présidentielle, il ne reste pas grand-chose.
vous me direz que LREM aussi: en effet, il ne serait rien resté d'En Marche si Macron avait perdu la présidentielle.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

El Charco
Messages : 92
Enregistré le : 15 mars 2017, 11:00:47

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par El Charco » 12 juin 2017, 15:56:56

Il ne faut pas chercher un responsable parmi tel ou tel parti.
Les supporters de l'opposition comme de la majorité serait bien avisé de comprendre que la responsabilité n'est ni leur faute, ni celles de leurs adversaires. Oui oui c'est la faute de personne, ni de LREM qui n'a ni séduit ni dégouté, ni du FN ou de la FI qui n'aurait soit disant pas convaincu.

Cette abstention est entièrement systémique et est la conséquence d'un phénomène d'absence de foie en la politique.
On pourrait tracer une droite avec la courbe de l'abstention, elle est en constante baisse.
L'éléction actuelle avec ce parti unique qui vampirise tout a peut être accentué le phénomène mais sans plus.

A quoi assiste-t-on ? Est ce que c'est une vague En Marche ?
Non, tous les partis ont récoltés moins de voix, LREM inclus.
Mais LREM bénéficie de la dynamique présidentielle d'une part, d'un positionnement central permettant de capter des électeurs à droite comme à gauche, et d'une situation délétère dans les autres partis.
Les autres partis eux, se sont écroulés. La déroute du FN n'est pas une conséquence du débat raté, la déroute de la FI n'est pas une conséquence du caractère de JLM, c'est une démobilisation systémique qu'on voit tout le temps post-élection.

En Marche ne gagne pas avec une "vague", il gagne avec "la décrue la moins forte", et c'est le cas à chaque éléction législative post-présidentielle.
Voir l'analyse qu'a réalisé hier Thomas Guénolé de cette question de l'abstention.

Qu'est ce que cela nous dit ? Qu'il faut changer cela.
Il n'est pas sain que l'on ait une majorité parlementaire d'ampleur quasi-soviétique, avec des scores de 15% - 10 % - 8% - 7% - 3% des inscrits une fois l'abstention et les votes blancs/nuls décomptés.
A moins bien sur que ça ne pose problème à personne d'avoir une assemblée aussi peu représentative.

sandy
Messages : 1386
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par sandy » 12 juin 2017, 17:21:36

El Charco a écrit :
12 juin 2017, 15:56:56
Il ne faut pas chercher un responsable parmi tel ou tel parti.
Les supporters de l'opposition comme de la majorité serait bien avisé de comprendre que la responsabilité n'est ni leur faute, ni celles de leurs adversaires. Oui oui c'est la faute de personne, ni de LREM qui n'a ni séduit ni dégouté, ni du FN ou de la FI qui n'aurait soit disant pas convaincu.

Cette abstention est entièrement systémique et est la conséquence d'un phénomène d'absence de foie en la politique.
On pourrait tracer une droite avec la courbe de l'abstention, elle est en constante baisse.
L'éléction actuelle avec ce parti unique qui vampirise tout a peut être accentué le phénomène mais sans plus.

A quoi assiste-t-on ? Est ce que c'est une vague En Marche ?
Non, tous les partis ont récoltés moins de voix, LREM inclus.
Mais LREM bénéficie de la dynamique présidentielle d'une part, d'un positionnement central permettant de capter des électeurs à droite comme à gauche, et d'une situation délétère dans les autres partis.
Les autres partis eux, se sont écroulés. La déroute du FN n'est pas une conséquence du débat raté, la déroute de la FI n'est pas une conséquence du caractère de JLM, c'est une démobilisation systémique qu'on voit tout le temps post-élection.

En Marche ne gagne pas avec une "vague", il gagne avec "la décrue la moins forte", et c'est le cas à chaque éléction législative post-présidentielle.
Voir l'analyse qu'a réalisé hier Thomas Guénolé de cette question de l'abstention.

Qu'est ce que cela nous dit ? Qu'il faut changer cela.
Il n'est pas sain que l'on ait une majorité parlementaire d'ampleur quasi-soviétique, avec des scores de 15% - 10 % - 8% - 7% - 3% des inscrits une fois l'abstention et les votes blancs/nuls décomptés.
A moins bien sur que ça ne pose problème à personne d'avoir une assemblée aussi peu représentative.
Peut être que maintenant certain vont, enfin, comprendrep ourquoi je suis pour rendrel e vote obligatoire...
Quitte a voté blanc et donc compté les blanc et si ceux si atteignent la majorité ont refais une election avec d'autres gugus!

Effectivement, je suis d'accord "Il n'est pas sain que l'on ait une majorité parlementaire d'ampleur quasi-soviétique, avec des scores de 15% - 10 % - 8% - 7% - 3% des inscrits une fois l'abstention et les votes blancs/nuls décomptés."
Ca n'est pas saint...
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par racaille » 12 juin 2017, 19:31:14

Cette abstention record, ce n'est pas une forme de résignation à la fatalité ? Genre "à quoi bon, tout est (encore) foutu".
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Nombrilist » 12 juin 2017, 22:36:42

Macron a été fort mal élu et son Assemblée aussi. Il est possible que la majorité ultra-absolue de Macron à l'Assemblée - qui aura pour résultat de supprimer tout débat puisque tout ce beau monde sera d'accord - entraîne une insurrection dans les rues d'une ampleur encore jamais vue depuis 1968. ça dépendra du contenu des lois que Macron fera passer.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Ramdams » 12 juin 2017, 22:45:02

J'y crois autant que les prédictions d'un assassinat avant la fin de son mandat.

La démobilisation que l'on observe dans les urnes, on l'observe aussi dans la rue.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Législatives : les raisons d'une abstention record

Message non lu par Nombrilist » 12 juin 2017, 22:47:41

J'insiste: ça dépendra du contenu des lois. Si il va trop loin dans la politique pour ses copains les riches, il n'y aura plus que la rue pour s'exprimer puisque même l'Assemblée ne dira rien, contrairement à ce qui se fait habituellement malgré tout.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Election Législatives 2017 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré