La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Venez parler ici des élections législatives 2017, actualité, candidats, c'est à suivre ici
Heleth
Messages : 666
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par Heleth » 12 juin 2017, 10:48:19

sandy a écrit :
12 juin 2017, 08:13:32
Je ne comprends pas pourquoi le vote legislative n'est pas a mi mandat, ca permettrais de faire un garde fous en cas de président impopulaire!
Dans ce cas il faudrait un mandat de 2 ans et 6 mois aux députés. :gratte:

Si les législatives étaient dans 2 ans Macron devrait se coltiner la majorité PS actuelle durant tout ce temps ? Non il ferait la seule chose logique : il dissoudrait l'assemblée. C'est ce qu'à fait Mitterrand en son temps (1981 et 1988). Chirac n'a pas eu à le faire puisque la majorité était déjà de son bord en 1995. C'est la dissolution de 1997 et la réforme du septennat qui ont alignés les 2 élections dans la configuration que nous connaissons maintenant.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par johanono » 12 juin 2017, 11:58:30

Nombrilist a écrit :
12 juin 2017, 08:04:16
johanono a écrit :
11 juin 2017, 22:01:57
Il faut bien comprendre que, depuis la mise en place du quinquennat, les législatives sont perçues comme une simple confirmation du résultat de la présidentielle, et de fait, elle ne font qu'amplifier le résultat de la présidentielle en accordant une majorité nette au président nouvellement élu. Cette année, on pouvait douter que Macron obtienne une majorité parlementaire, et finalement, il va se passer la même chose que les autres fois : le président élu aura une large majorité parlementaire.

Le résultat des législatives est donc, de fait, conditionné par le résultat de la présidentielle. C'est très net. On peut le regretter, mais c'est ainsi. Dans ces conditions, Baroin ne pouvait faire aucun miracle.

Si Fillon avait gagné la présidentielle, il y aurait plus de 300 députés LR à l'Assemblée. Si Fillon avait laissé la place à un autre, par exemple Juppé, alors Juppé aurait probablement gagné la présidentielle, et LR aurait eu plus de 300 députés à l'Assemblée. Donc oui, Fillon est bien le seul et l'unique responsable de cette berezina électorale : à cause de lui, sa famille politique a perdu une élection qui s'annonçait imperdable.
Je ne suis pas d'accord. Si la presse ne pronostique pas à l'unisson une victoire de Macron à grands renforts de sondages bidons, mais martèle plutôt qu'il faut absolument aller voter par exemple, le résultat n'est plus forcément le même.
C'est la question de l'effet prédictif des sondages. Probablement les sondages ont-ils contribué à accentuer la démobilisation des Français. Mais, je pense aussi que les Français n'ont pas eu besoin des journalistes pour se démobiliser.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32024
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par politicien » 13 juin 2017, 07:21:36

Défaite, la droite replonge dans ses divisions

12 juin 2017, 00:00:00

Les résultats historiquement mauvais des élections législatives ravivent les divisions au sein de la droite.

Ambiance morose, lundi matin, devant le siège du parti LR, rue de Vaugirard à Paris, où se tenait un bureau politique qui a rassemblé au plus une cinquantaine de membres. Crédits photo : FRANCOIS BOUCHON/François Bouchon / Le Figaro




Les résultats historiquement mauvais des élections législatives ravivent les divisions au sein de la droite.



Avis de tempête chez Les Républicains. Au lendemain de la contre-performance historique des candidats de la droite et du centre aux législatives, l'état-major du parti dissimule de moins en moins bien ses divisions internes. Au bureau politique, lundi à 11 heures, les tensions étaient palpables et la perspective de décrocher moins d'une centaine de sièges dimanche prochain n'arrangeait rien. Les cadres dirigeants de LR ayant répondu à l'invitation n'étaient pourtant pas si nombreux, une quarantaine tout au plus. «La plupart d'entre nous ont préféré rester sur le terrain pour préparer des seconds tours qui partout s'annoncent comme délicats», raconte un des participants. Pas si nombreux donc, mais encore trop pour s'épargner une crise de nerfs.

 «A minima, on peut reconnaître que les prises de position de Jean-Pierre Raffarin, NKM ou Christian Estrosi depuis la présidentielle ont troublé nos électeurs et n'ont pas aidé nos candidats»


(...)



Article complet sur http://www.lefigaro.fr/elections/legisl ... icains.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3138
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par Cheshire cat » 13 juin 2017, 09:47:03

Il pourrait y avoir un rééquilibrage.
Dans ma circonscription, à droite depuis des décennies, le candidat LREM est largement en tête.
Les électeurs ont sans doute voulu assurer une majorité au président.
Celle ci étant maintenant garantie (sauf chute d'une météorite géante sur la terre) certains pourraient considérer qu'il n'ont plus besoin de voter LREM au deuxième tour.
Ce genre de phénomène n'aura de toute façon qu'un impact marginal.

Voter contre le candidat LREM pour éviter une majorité trop large, ce ne sera possible pour les électeurs que quand l'autre candidat leur convient.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50525
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par Nombrilist » 13 juin 2017, 14:18:36

En effet. Ici, c'est REM contre PS au second tour, sachant que le candidat PS est loin d'être un opposant de Macron selon sa propre profession de foi. Donc, je n'irai pas voter et je serai satisfait si il dégage. Sinon tant pis.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32024
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par politicien » 19 juin 2017, 07:21:31

Les Républicains : la défaite dimanche soir, les divisions dès lundi?

Les Républicains font face à leur défaite aux législatives la plus conséquente durant la Ve République. Et dès lundi, ils font faire face à la division au sein de leur parti.




Les Républicains font face à leur défaite aux législatives la plus conséquente durant la Ve République. Et dès lundi, ils font faire face à la division au sein de leur parti.





C'est bien mieux que prévu, mais cela reste la défaite la plus cuisante que la droite parlementaire ait connue à des législatives. Mais les Républicains résistent : plus de 108 députés (selon le décompte du ministère de l'Intérieur à 23h50) et plus de 130 avec les centristes de l'UDI et les divers droite. C'est le plus faible total jamais atteint par la droite républicaine depuis 1958. Mais les sondages leur donnaient moins de 90 sièges. La hausse de l'abstention entre les deux tours a joué des tours à En Marche et a permis aux LR de remporter des batailles pourtant mal engagées.


Lire aussi : Claude Goasguen, réélu : "Cette campagne laissera des traces"


Preuve s'il en est : le chef de file pour les législatives François Baroin est tout même arrivé beaucoup plus souriant que dimanche dernier, pour annoncer que le groupe LR était "suffisamment important pour faire valoir les convictions" de la droite. Le problème du nombre réglé, il faut regarder tous les autres chantiers à droite.

"Constructifs" contre opposants


(...)



Article complet sur http://www.lejdd.fr/politique/les-repub ... di-3364958
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par phoenix72 » 19 juin 2017, 09:49:39

Je ne suis pas LR mais j'ai entendu le discours de Baroin ,je l'ai trouvé fair play en comparaison des autres ,un homme qui se remet en question et qui recherche la reconstruction ,cela change un peu des autres rigolos qui sont dans la rancœur et l'attaque et non dans la recherche de solutions.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par mordred » 19 juin 2017, 11:20:15

LR = PS.

Leur seul don : se faire élire et vivre peinard. Mais cette fois-là; ça n'a pas marché.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: La droite vers la pire défaite législative de son histoire

Message non lu par signora » 19 juin 2017, 11:27:55

@mordred
C'est peut être un soupçon exagéré comme définition ?
Je crois qu'après l'élection de Miterrand il y avait eu une vague rose pas négligeable non plus .
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Répondre

Retourner vers « Election Législatives 2017 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré