L'agonie du PS

Venez parler ici des élections législatives 2017, actualité, candidats, c'est à suivre ici
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 juin 2017, 17:22:13

Demain_Sera_Meilleur a écrit :
12 juin 2017, 18:28:36
Jeff Van Planet a écrit :
12 juin 2017, 18:00:58
Yakiv a écrit :
11 juin 2017, 23:00:13
C'est vrai et c'était attendu.
L'objectif réel est à mon avis d'atteindre le nombre nécessaire pour former un groupe au parlement (30 députés).
il n'y a pas de nombre minimum pour faire un groupe. En faite les groupes à l'assemblée n'ont apparemment pas d'existence légale.
pendant des années il étaient de 20 par groupe, puis15 et je ne sais même pas s'il n'étaient pas 10 depuis 2012.
Faux. L'existence légale repose sur les règlements intérieurs des Chambres.

Pour l'Assemblée nationale, il s'agit de l'article 19 du chapitre V du Titre I : "Les députés peuvent se grouper par affinités politiques ; aucun groupe ne peut comprendre moins de quinze membres, non compris les députés apparentés dans les conditions prévues à l’alinéa 7 ci-dessous."

ça date de quand?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14543
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Narbonne » 13 juin 2017, 19:10:47

Demain_Sera_Meilleur a écrit :
12 juin 2017, 18:28:36
Jeff Van Planet a écrit :
12 juin 2017, 18:00:58
Yakiv a écrit :
11 juin 2017, 23:00:13
C'est vrai et c'était attendu.
L'objectif réel est à mon avis d'atteindre le nombre nécessaire pour former un groupe au parlement (30 députés).
il n'y a pas de nombre minimum pour faire un groupe. En faite les groupes à l'assemblée n'ont apparemment pas d'existence légale.
pendant des années il étaient de 20 par groupe, puis15 et je ne sais même pas s'il n'étaient pas 10 depuis 2012.
Faux. L'existence légale repose sur les règlements intérieurs des Chambres.

Pour l'Assemblée nationale, il s'agit de l'article 19 du chapitre V du Titre I : "Les députés peuvent se grouper par affinités politiques ; aucun groupe ne peut comprendre moins de quinze membres, non compris les députés apparentés dans les conditions prévues à l’alinéa 7 ci-dessous."
Le parlement peut changer le nombre minimal de députés pour faire un groupe. Cela s'est produit dans le passé
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4528
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Jean » 13 juin 2017, 20:30:05

Le PS est peut-être mort mais les anciens socialistes ont en grande partie sauvé leur peaux.

Les perdants sont ceux qui se sont sacrifiés pour contenir Mélenchon. Probablement qu'ils seront aidés dans l'avenir...

Le PS renaîtra (ll peut le faire très vite il l'a déjà fait entre 1993 et 1997... la mémoire des français est très volatile).

Dans cinq ans Macron aura accumulé les mécontents et il y aura de la place sur sa gauche d'autant que Mélenchon aura 70 ans un âge canonique de nos jours en politique.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Ramdams » 13 juin 2017, 20:35:49

Sauf que dans les années 1990, la vie politique était encore dominée par le bipartisme. On est aujourd'hui dans une configuration de tripartisme, entre le PS, LR et LREM. En 2022, la quête du pouvoir se jouera entre les deux.

La question de la survie du PS sera avant tout financière. Et vu qu'il perdra une grande partie de ses subsides législatives, elle se pose de manière imminente.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5659
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Yakiv » 13 juin 2017, 21:06:37

Demain_Sera_Meilleur a écrit :
12 juin 2017, 18:28:36
Pour l'Assemblée nationale, il s'agit de l'article 19 du chapitre V du Titre I : "Les députés peuvent se grouper par affinités politiques ; aucun groupe ne peut comprendre moins de quinze membres, non compris les députés apparentés dans les conditions prévues à l’alinéa 7 ci-dessous."
Oui, j'avais de vieux chiffres en tête. :oops:
Il en fallait 30 avant 88.
Ensuite 20, puis 15 depuis 2009.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Baltorupec » 13 juin 2017, 22:56:53

Je vois mal le PS renaitre. En 2012, il avait surtout gagné grâce à la profonde antipathie que générait N.Sarkozy. Enfin, la ligne de fracture entre les eurosceptiques et les europhiles de tout bord se creuse.

Et puis bon, le marxisme est globalement mort, ses enfants peut être pas, mais le marxisme lui est globalement mort, hors le socialisme se réfère à l'histoire marxiste.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5659
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Yakiv » 13 juin 2017, 23:32:32

Baltorupec a écrit :
13 juin 2017, 22:56:53
Je vois mal le PS renaitre. En 2012, il avait surtout gagné grâce à la profonde antipathie que générait N.Sarkozy. Enfin, la ligne de fracture entre les eurosceptiques et les europhiles de tout bord se creuse.

Et puis bon, le marxisme est globalement mort, ses enfants peut être pas, mais le marxisme lui est globalement mort, hors le socialisme se réfère à l'histoire marxiste.
Je ne suis pas sûr que beaucoup de gens fassent encore le rapport avec la filiation historique du marxisme qui a été abandonnée par le PS dans les faits (dans le programme) depuis très très longtemps...

Encore que, il faudrait s'entendre sur ce qu'est précisément le marxisme, il est vrai (autrement dit, si on n'en retient que l'analyse ou aussi les préconisations ?).

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3184
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Cheshire cat » 14 juin 2017, 14:44:27

Jeff Van Planet a écrit :
12 juin 2017, 18:00:58
Yakiv a écrit :
11 juin 2017, 23:00:13
C'est vrai et c'était attendu.
L'objectif réel est à mon avis d'atteindre le nombre nécessaire pour former un groupe au parlement (30 députés).
il n'y a pas de nombre minimum pour faire un groupe. En faite les groupes à l'assemblée n'ont apparemment pas d'existence légale.
pendant des années il étaient de 20 par groupe, puis15 et je ne sais même pas s'il n'étaient pas 10 depuis 2012.
Méfiez vous des apparences ...
Législatives : à quoi sert un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale ?
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Jean
Messages : 4528
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Jean » 14 juin 2017, 19:19:22

Je ne crois pas que le PS soit mort.

Débarrassé de son aile droite passée au centre chez Macron, il va pouvoir retrouver des accents gauchistes qui lui permettra de retrouver ses électeurs ayant, pour des raisons de vote utile, rejoins Mélenchon.

Je ne crois pas que Mélenchon créera un parti pour l'avenir pour deux raisons, la première c'est qu'il n'a plus l'âge (en 2022 il aura 70 ans... comme Juppé en 2017), la seconde c'est qu'il n'en a probablement pas envie.

Alors il y a de la place pour un parti de gauche. Je soupçonne Hamon d'avoir voulu se présenter à la présidentielle afin d'en prendre la tête après une défaite dont il était probablement certain. D'ailleurs il avait prévu un truc dans le genre pour début juillet.

Il a été surpris par l'ampleur de ses défaites (présidentielles et surtout législatives).


A droite il y a un scénario un peu identique même si à ce jour la vidange vers le centre est moins sévère. Mais elle peut se poursuivre après les législatives.

Une droite débarrassée de son aile gauche pourrait développer des idées plus à droite et regagner ainsi une partie de son électorat passé au FN.

Le FN a montré ses limites notamment sur le plan économique et surtout monétaire. Par ailleurs sa cheffe, probablement indéboulonnable, le condamne a ne jamais avoir de PdR issu de ses rangs.
Alors il est possible que quelques électeurs frontistes pensent qu'ils auront plus de chance d'influencer les choses en rejoignant les LR (ou un parti portant un autre nom)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Jeff Van Planet » 14 juin 2017, 20:13:38

<<Je ne crois pas que Mélenchon créera un parti pour l'avenir pour deux raisons, la première c'est qu'il n'a plus l'âge (en 2022 il aura 70 ans... comme Juppé en 2017), la seconde c'est qu'il n'en a probablement pas envie.>>
Justement, juppé y est allé à 72 ans, qu'est-ce qui empêcherait mélenchon d'y aller au même age?
Sans oublié qu'à 72 ans (sauf erreur de ma part) mitterrand a brigué à un second mandat... un septennat.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Baltorupec » 14 juin 2017, 20:49:50

Jeff Van Planet a écrit :
14 juin 2017, 20:13:38
<<Je ne crois pas que Mélenchon créera un parti pour l'avenir pour deux raisons, la première c'est qu'il n'a plus l'âge (en 2022 il aura 70 ans... comme Juppé en 2017), la seconde c'est qu'il n'en a probablement pas envie.>>
Justement, juppé y est allé à 72 ans, qu'est-ce qui empêcherait mélenchon d'y aller au même age?
Sans oublié qu'à 72 ans (sauf erreur de ma part) mitterrand a brigué à un second mandat... un septennat.
Mitterrand n'est pas forcément le plus grand modèle de la cinquième. Le problème, c'est que Mélenchon malgré ses nombreux défauts reste la meilleure chance de cette gauche radicale. Du temps de Marie George Buffet, le PC faisait moins de cinq %, de Robert Hue moins de 4 %. Mélenchon s'est retrouvé à cette élection à 19 % en étant considéré comme un pestiféré par une bonne partie de la classe politique et journalistique.

Néanmoins, j'espère qu'en 2022, on aura ni Mélenchon, ni Marine Le Pen. 2 tentatives c'est bien, ensuite, il faut passer la main, sinon on va retomber dans ce travers des Bayrou (2012, 2007, 2002), Jean Marie Le Pen (1988, 1995, 2002, 2007) sans compter Arlette Laguiller (1974, 1981,1988,1995, 2002, 2007).

Bon à la limite, Lutte Ouvrière, ils sont rigolo, mais Bayrou et Jean Marie Le Pen beaucoup moins drôle.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

pierre30
Messages : 7085
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: L'agonie du PS

Message non lu par pierre30 » 15 juin 2017, 08:38:37

Le PS n'a plus de cohérence depuis déjà pas mal d'années. Il a abandonné l'idéologie de gauche et l'a remplacée par des bons sentiments à la bobo. Les intellectuels ont disparu et il est resté des apparatchiks ou éléphants. Je préfère le 2eme terme qui correspond bien à la physionomie des personnages.
Au moment de l'alternance c'est donc un apparatchik (il a maigri) qui a été mis à la présidence et le résultat ne s'est pas fait attendre. Son action s'est résumée à des coups politiciens et aucune cohérence d'ensemble : un peu à gauche puis un peu à droite, et à peu près nul sur l'international.

LR est dans la même situation. Sarko est un ambitieux énervé mais n'a pas de colonne vertébrale idéologique. LR est en train de disparaître faute d'avoir su se positionner clairement sur les vrais questions : l'UE et l'international. Là aussi c'est le règne des apparatchiks. Baroin essaye de réveiller le cadavre, mais qu'a fait le jeune (de 50 ans tout de même !!??) Baroin au cours de sa carrière ? A peu près rien sinon suivre Chirac dans son sillage.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5659
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Yakiv » 15 juin 2017, 09:24:28

Je ne suis peut-être pas objectif, mais j'au du mal à croire que l'espace politique qu'il y a entre Macron et Mélenchon (du socialisme traditionnel) n'existe plus et n'existera plus. J'ai tendance à pense qu'il reviendra, bien qu'il est aussi important de souligner que Mélenchon n'est pas pour autant communiste. C'est d'ailleurs peut-être ça qui affaiblit le PS aujourd'hui.

Le PS va-t-il dès lors tout simplement changer de nom et de symbole ?
Difficile, car le terme socialiste et le symbole de la rose sont repris un peu partout dans le monde... Je vois mal la France qui a une certaine culture socialiste que d'autres pays n'ont pas abandonner tout ça.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1910
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: L'agonie du PS

Message non lu par les orteils » 15 juin 2017, 10:51:09

Je suis assez d'accord. Même sans Macron, il est évident que la rupture est consommée entre les frondeurs et les réalistes. Quelque chose se créera sans doute autour des frondeurs, de FI et du PC. A défaut, ces entités resteront des groupuscules peu influents sans un leader comme Mélenchon.
Le reste du PS peut se restructurer et tenter d'exister à côté de LREM. Ce mouvement ne satisfera pas tous les anciens électeurs réalistes et il y a donc de la place pour un PS constructif. Changer de nom ? ça me semble nécessaire pour asseoir une nouvelle image.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19104
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'agonie du PS

Message non lu par Golgoth » 15 juin 2017, 10:53:36

Le PS est mort grâce à Hollande et sa politique de centre droit. Du coup les gens ont préféré le vrai centre droit.
Bon débarras. Maintenant il faut une force de gauche qui amène des idées de gauche. Et FI n'est pas cette force car trop dans le culte de la personne.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Election Législatives 2017 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré