François Asselineau, le candidat né sur Internet

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32188
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par politicien » 09 mars 2017, 12:02:21

Bonjour,

Image
Tout près des 500 parrainages, François Asselineau est sur le point de se qualifier pour l'élection présidentielle. Inconnu du grand public, ce candidat anti-UE à la tête de son propre parti depuis 2007 a fait ses armes sur Internet, grâce à ses longues interventions vidéos et des militants ultra-mobilisés.

(...)

"L'UPR, le parti qui monte malgré le silence des médias", clame l'un de ses tracts avec la tête ronde de l'homme dégarni aux cheveux blancs. Le parti revendique en effet 16.500 adhérents - contre 700 en 2012 - et "une explosion" de son nombre d'électeurs, passés de 77.000 aux européennes de 2014 (0,41% des voix) à 189.000 aux régionales de 2015 (0,87%)... Les interventions médiatiques d'Asselineau, elles, restent rares. Certains de ses supporters y voient même une volonté délibérée de la presse de le censurer. Alors, pour compenser, le président de l'UPR dispose depuis toujours d'une solide communauté sur Internet. Forums, réseaux sociaux, commentaires d'articles, sondages en ligne... Les militants investissent tous les espaces d'expression disponibles. Ils s'agacent, vitupèrent, parfois même insultent. Du "cyber-activisme" en forme d'harcèlement des médias ou de journalistes. Le JDD n'en est d'ailleurs pas exempt. Mais l'inverse est aussi vrai : quand nous l'avions une première fois interrogé fin 2011, ce sont plusieurs dizaines de messages de remerciements qui avaient été postés en réaction.

De telles actions numériques ne peuvent être qu'organisées. "Il n'y a pas de secret, nous sommes nombreux et déterminés à répondre aux commentaires et aux sondages, forcément ça étonne. Le partage d'informations sur les réseaux sociaux sont, je pense, notre grande force", nous répond Sébastien Lebalp, l'un de ces partisans sur Twitter. Ce militant de l'UPR dit avoir découvert François Asselineau, un "homme politique honnête et courageux", en 2010. Comme beaucoup d'autres, sa photo de profil comprend la mention "Frexit" avec le drapeau européen, représenté comme un autocollant prêt se détacher, sur un fond bleu-canard - la couleur de son parti. Le hashtag "#Frexit" est l'une des marques de fabrique de la communauté, bien qu'utilisé aussi par des responsables frontistes. Asselineau défend en effet la sortie de l'UE, de l'euro et même de l'Otan à travers un "programme de redressement national".

(...)

Fascination, "mensonge" et complot

Pour tous, le président de l'UPR semble avoir agi comme un catalyseur de ce qu'ils pensaient déjà. Une partie d'entre eux avait déjà une sensibilité souverainiste, bien sûr, celle d'un Chevénement ou d'un Séguin par exemple. La majorité votait à gauche, PS voire écolo. Mais dans ce café, les plus "anciens" n'ont rejoint le mouvement qu'en 2010. Avant cela, ils n'avaient jamais entendus parler de François Asselineau, cet ancien conseiller ministériel de droite qui a travaillé au cours des années 1990 dans les cabinets de Gérard Longuet ou Françoise de Panafieu puis au Conseil général des Hauts-de-Seine comme collaborateur de Charles Pasqua, jusqu'en 2004. Internet émergeait tout juste, Facebook venait de naître, YouTube et Twitter n'existaient pas.

(...)

http://www.lejdd.fr/Politique/Francois- ... net-853271


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

spitfire
Messages : 427
Enregistré le : 06 juil. 2013, 10:12:19

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par spitfire » 09 mars 2017, 15:12:52

Personnage d'une grande sufisance et au programme à peu près adapté pour la France d'avant 1957 et encore...

Plutôt ringard sur le fond!

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32188
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par politicien » 10 mars 2017, 20:11:31

Qui est François Asselineau, le candidat du «Frexit»?

Il est arrivé avec un sourire d’enfant, les doigts en V à la Chirac, dans son luxueux QG de campagne, avenue de Wagram, à Paris. Un V comme victoire, car quelques minutes plus tôt ce vendredi, le Conseil constitutionnel validait 524 parrainages et qualifiait François Asselineau pour l’élection présidentielle.

(...)

Il est arrivé avec un sourire d’enfant, les doigts en V à la Chirac, dans son luxueux QG de campagne, avenue de Wagram, à Paris. Un V comme victoire, car quelques minutes plus tôt ce vendredi, le Conseil constitutionnel validait 524 parrainages et qualifiait François Asselineau pour l’élection présidentielle.

Le candidat de l’Union populaire républicaine (UPR) s’est amusé de « la surprise d’un certain nombre d’observateurs », ajoutant de ne pas avoir été « surpris » par sa qualification, « tant notre parti politique suscite de l’espoir » depuis dix ans. Qui est donc François Asselineau, l’homme de 56 ans et candidat surprise de cette élection ?

1. Un énarque « anti-système » rodé aux cabinets politiques
François Asselineau l’assure, il a eu « le courage de remettre en question une carrière administrative et professionnelle toute tracée ». Il est vrai que le candidat coche à peu près toutes les cases du cursus honorum classique. Après HEC et l’ENA, l’inspecteur général des finances fait le tour des cabinets ministériels. Il conseille Gérard Longuet au ministère de l’Industrie (1993-1994), dirige les cabinets de Françoise de Panafieu au Tourisme (1995) et d’Hervé de Charette au Quai d’Orsay (1996-1997).

(...)

2. Le candidat du « Frexit »
C’est la proposition phare du candidat : faire sortir la France de l’Union européenne, de l’Euro et de l’OTAN. « Il ne peut y avoir de démocratie, s’il n’y a pas de souveraineté populaire », avance François Asselineau. « La constitution française a été bafouée depuis 2005 [et le non au référendum européen] », précise l’énarque, qui fustige les « commissaires européens, ces technocrates non élus ». Le fondateur de l’UPR cite en exemple Thérésa May, et annonce qu’il activera « l’article 50 » du traité de Lisbonne pour sortir définitivement de l’UE, qualifiée de « prison des peuples ».

3. Un réseau de militants très actifs
Vous ne connaissiez peut-être pas son nom, mais vous avez probablement déjà vu sa bobine, collée sur un mur de la capitale ou relayée sur internet. L’UPR revendique plus de 16.000 adhérents et ces derniers sont extrêmement actifs, pour placarder des affiches ou vanter les mérites de leur champion sur les réseaux sociaux.

(...)

http://www.20minutes.fr/elections/presi ... 1489170112
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32188
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par politicien » 10 mars 2017, 20:12:59

[Edit : Erreur de sujet]
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Ramdams » 10 mars 2017, 21:58:21

Ne t'es-tu pas trompé de topic, politicien ? Car je ne vois pas le rapport avec Asselineau.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32188
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par politicien » 10 mars 2017, 23:14:35

Effectivement c'est mon message de 20h11 qui est le bon ;)
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Hector » 10 mars 2017, 23:38:41

Je déteste profondément ce personnage et son complotisme abject, qui cache mal son antisémitisme.
Par contre, je suis très content qu'il a obtenu ses 500 signatures. S'il pique 3% à Marine Le Pen, c'est bon pour le moral.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50836
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2017, 08:39:21

Bien vu ! ça explique mieux comment il a fait pour obtenir autant de parrainages et aussi vite !
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Ramdams » 11 mars 2017, 09:39:57

Asselineau ne fera jamais 3%, il peut juste espérer avoir un score supérieur à celui de Cheminade, voire de Arthaud dans le meilleur des cas.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Hector » 11 mars 2017, 10:31:45

Tu sous-estime la propagande d'Asselineau, très bien faite.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32188
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par politicien » 11 mars 2017, 10:36:46

De la jusqu'à faire 3% ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Hector » 11 mars 2017, 10:48:36

Nous verrons bien, mais Asselineau a plus de supporters que vous ne le pensez.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Ramdams » 11 mars 2017, 11:08:00

Il a en effet une solide base militante mais ce n'est pas le nombre de militants qui fait la force et les résultats d'un parti, le PCF d'aujourd'hui en est la preuve.

Il investit le même créneau que NDA, l'euroscepticisme de droite mais moins hostile à l'islam et l'immigration que le FN. Cela peut éventuellement intéresser des sympathisants de droite proches du gaullisme de base (anti-atlantiste), et de Guaino par exemple.

Je me suis amusé à lire les réactions du Figaro, elles ne sont pas si négatives. Maintenant, de là à faire 3 %, c'est une autre question.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32188
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par politicien » 01 avr. 2017, 20:12:30

François Asselineau, candidat à la présidentielle : l'Europe "vire à la dictature"

Le candidat à la présidentielle sous les couleurs de son parti UPR a défendu jeudi dans Europe nuit sa proposition de sortie de l'UE.

INTERVIEW

Candidat inattendu après une tentative ratée en 2012 de réunir ses 500 parrainages, François Asselineau a justifié jeudi sur Europe 1 son programme de sortie de l'Union européenne (UE).

"On a retiré aux Français leur pouvoir souverain". "Nous sommes dirigés par des élus qui n'ont pas le vrai pouvoir", observe tout d'abord cet ancien proche de Charles Pasqua. "Tous les vrais pouvoirs émanent de trois institutions : la Commission européenne à Bruxelles qui applique des traités européens, par l'intermédiaire desquels on a retiré aux Français leur pouvoir souverain dans de très nombreux domaines, la Banque centrale européenne, à Francfort, qui gère l'euro et fixe la politique monétaire et budgétaire et puis l'Otan, depuis Washington, qui nous fixe notre politique en matière diplomatique et militaire."

(...)

http://www.europe1.fr/politique/francoi ... re-3216545
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3176
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: François Asselineau, le candidat né sur Internet

Message non lu par Cheshire cat » 02 avr. 2017, 16:45:31

Le candidat virtuel, quoi !
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Répondre

Retourner vers « F. Asselineau »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré