"Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32195
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

"Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par politicien » 12 avr. 2017, 07:33:42

Bonjour,
Dans un entretien accordé à La Tribune, Bernard Stalter, le président de l'Assemblée permanente des chambres de Métiers et de l'Artisanat (APCMA), dénonce l'incohérence de la politique récente en faveur de l'apprentissage et la vacuité des candidats à l'élection présidentielle sur ce sujet. Il formule une série de propositions pour que l'apprentissage et l'alternance gagnent enfin leurs lettres de noblesse.

LA TRIBUNE : Ce mardi, vous vous déplacez à Rouen pour vanter les mérites et les vertus de l'apprentissage. Vous n'avez pas l'impression de faire le travail des candidats à l'élection présidentielle ?

Bernard Stalter : Si, et je le regrette. Les candidats présentent des programmes pour l'industrie, l'agriculture, la défense mais rien sur l'apprentissage et l'alternance. Personne n'en parle ! C'est plus qu'une faute de goût. C'est à se demander s'ils comprennent les vertus de l'apprentissage qui, à la différence de l'enseignement général, est la voie royale vers l'emploi, vers des métiers passionnants, épanouissants. Je vais insister sur ces deux points à Rouen. C'est la raison pour laquelle nous avons créé notre propre candidat :Camille Lartisan, un personnage virtuel dont je suis le porte-parole.

Les statistiques sont avec vous ?
Elles sont catégoriques. De fait, 85% des apprentis ont un emploi à la fin de leur formation. La moitié des chefs d'entreprises sortent de l'apprentissage. Quand on sait que 20% d'entre eux ont plus de 50 ans et que se posera bientôt le problème de leur succession, on se dit à l'APCMA et au sein des réseaux des chambres des métiers qu'il est urgent de prendre notre bâton de pèlerin.

(...)

http://www.latribune.fr/economie/presid ... 84723.html
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24111
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: "Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par El Fredo » 12 avr. 2017, 08:01:09

J'en pense qu'il n'a pas lu le projet de Macron :

https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le ... rentissage
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24199
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par johanono » 12 avr. 2017, 08:15:53

Fillon aussi : https://www.fillon2017.fr/projet/emploi-des-jeunes/. Et NDA aussi : http://www.nda-2017.fr/theme/economie-travail. Non, vraiment, l'auteur de l'article n'a pas lu les projets des uns et des autres.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14440
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: "Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par Narbonne » 12 avr. 2017, 08:48:39

Ils en parlent tous. Le gars de la Chambre des Métiers doit être un testeur de matelas !
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24199
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par johanono » 12 avr. 2017, 08:58:01

Le développement de l'apprentissage en France se heurte à une difficulté culturelle. Certes, nous sommes tous plus ou moins d'accord pour dire qu'il faudrait développer l'apprentissage. Mais dans la réalité, tous les parents souhaitent que leur gamin, s'il en a la possibilité, suive le cursus de l'enseignement général. En effet, l'apprentissage reste perçu comme une filière "par défaut" à destination des jeunes en échec scolaire qui n'ont pas la possibilité de suivre la filière "noble" de l'enseignement général. C'est très difficile de lutter contre cette perception culturelle. Dans ces conditions, tous les bonnes volontés pour développer l'apprentissage sont (presque) vouées à l'échec.

Peut-être que les candidats eux-mêmes mentionnent l'apprentissage dans leur programme, parce que ça fait bien, mais sans trop y croire eux-mêmes. Cela peut donner l'impression qu'il n'y pas de réelle volonté politique de développer l'apprentissage, cela peut donner l'impression que ce sujet n'est pas suffisamment abordé dans la campagne électorale.

Mais il ne faut pas dire que l'apprentissage est absent des programmes des candidats : cette affirmation est fausse !

Avatar du membre
Gustine
Messages : 16
Enregistré le : 09 avr. 2017, 17:34:10
Localisation : en Normandie ...

Re: "Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par Gustine » 12 avr. 2017, 09:00:45

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec lui non plus ... J'en ai entendu plusieurs aborder ce sujet ...
C'est vrai qu'il serait préférable qu'ils nous détaillent beaucoup mieux leurs propositions pour la France et les français .... que de se dénigrer a longueur d'interview ... avec les journalistes complices ...
Lorsque l'on sait que beaucoup de jeunes trouvent un emploi LÀ où ils ont fait un stage ...

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: "Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par Ramdams » 12 avr. 2017, 11:21:52

johanono a écrit :
12 avr. 2017, 08:58:01
Le développement de l'apprentissage en France se heurte à une difficulté culturelle. Certes, nous sommes tous plus ou moins d'accord pour dire qu'il faudrait développer l'apprentissage. Mais dans la réalité, tous les parents souhaitent que leur gamin, s'il en a la possibilité, suive le cursus de l'enseignement général. En effet, l'apprentissage reste perçu comme une filière "par défaut" à destination des jeunes en échec scolaire qui n'ont pas la possibilité de suivre la filière "noble" de l'enseignement général.
Ce que tu dis est de moins en moins vrai, ne serait-ce parce que les domaines du tertiaire (plus valorisés) s'ouvrent aujourd'hui à l'apprentissage.

Je pense que le développement de l'apprentissage se heurte davantage à un manque de volonté des employeurs. C'est une situation que j'ai moi-même vécue, je n'étais pas parvenu à trouver une boîte qui accepte de me prendre comme apprenti, je me suis donc réorienté vers une formation initiale. Ils veulent quelqu'un d'opérationnel tout de suite, ce qui n'est pas du tout l'objectif de l'apprentissage.

En tant qu'employeur, Omega viendra répéter que l'entreprise, ce n'est pas une nounou. Il incarne bien la mentalité française à ce sujet.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: "Aucun des candidats ne parle de l'apprentissage ! "

Message non lu par mordred » 12 avr. 2017, 15:52:50

La seule chose que Sarko ait fait de bien : l'apprentissage à 14 ans; comme jadis.
Les profs n'aiment pas l'Apprentissage. Ca vide les classes. Vous saisissez ?

L'Apprentissage, c'est la survie des métiers. Et des entreprises.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Répondre

Retourner vers « Qu'en pensez vous ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré