Après la primaire, la mort du parti socialiste ?

Répondre
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23742
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Après la primaire, la mort du parti socialiste ?

Message non lu par El Fredo » 14 mai 2017, 23:21:45

D'aucuns diraient que le PS ce n'est pas la gauche. Mais si c'est le cas alors ça veut dire que la "gauche" est déjà morte depuis longtemps.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6010
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Après la primaire, la mort du parti socialiste ?

Message non lu par Hector » 14 mai 2017, 23:29:49

Le PS est l'archétype de l'appareil politique fondé par un homme au profit de son ambition personnelle et de ses idées pour le pays: François Mitterrand. Mitterrand (qui amenait la CIR, groupuscule centriste) en dominant les tribus centristes et socialistes au Congrès d'Epinay a rassemblé une confédération improbable de mouvements dont certains agonisants comme la SFIO et d'autres groupusculaires pré-soixante-huitards comme le CERES (Chevènement) ou le PSU (Rocard) plus tard, et le tout avec l'aide de la CFDT (chrétiens socialistes).

Dans les années suivantes les trotskistes lambertistes s'infiltrent, parmi Jospin, Mélenchon et plus tard Dray ou Cambadélis.

Mitterand a gouverné de 1981 à 1995, et dès son départ de l'Elysée la guéguerre a éclaté entre les courants menés par les éléphants, avec trahisons et alliances (entre ennemis d'hier). Le chef parti, les différences majeurs sont apparues: quoi de commun entre DSK le libéral et Mélenchon le vieux trotskard, entre Jospin et Moscovici. Les apparatchiks malins mais de peu d'envergure en ont profité pour faire carrière ce qui nous a valu la superbe primaire de 2017 avec Peillon, Hamon, Montebourg et Valls.

Le PS arrive à revenir aux affaire de 1997 à 2002, n'était pas si loin de la victoire en 2007, gagne en 2012. Et là le bateau sombre avec l'invraisemblable Hollande. C'est le souk, Hollande est incapable de contenir son aile gauche elle-même divisée, incapable de contenir l'extrême-gauche de Mélenchon, incapable de tenir tête aux syndicats rouges CGT/FO/SUD. Valls essaie de faire tomber Hollande mais dans le cadre PS , Macron plus malin sent le vent tourner et emmène les sociaux-libéraux chez EM! et emporte la présidentielle, alors que le candidat officiel du PS le faiblissime Hamon fait 6%.

Macron a certes recruté massivement au sein du PS, mais des jeunes très centristes, les dignitaires socialistes sont sur le bas côté de la route et en grand danger aux législatives ou au sénatoriales de septembre. La boucle est bouclée, le PS va se disperser après la gamelle des législatives. Les sexagénaires sans mandat électif national sont cuits, ils vont être oubliés très vite. Valls, Moscovici, Cazeneuve peuvent survivre mais pour Cambadélis, Aubry, Dray, Sapin, Hollande, Ayrault, Harlem Désir, Bartolone, Le Guen, Le Roux , Peillon, Ségolène Royal, c'est l'oubli qui les attend. Fabius, DSK et Jospin font déjà partie de l'histoire. Montebourg, Hamon sont en grand danger.

Le PS va donc se scinder. Les marxistes, trotskistes, anarchistes vont rejoindre la France Insoumise. Les sociaux-libéraux ont déjà rejoint Macron qui aura besoin de gens d'expérience. Le PS va vivoter grâce à son ancrage territorial très solide le temps que les élections municipales, régionales, départementales amènent le renouvellement. Et puis le PS rejoindra le PCF dans l'archéologie vers 2020.
Modifié en dernier par Hector le 14 mai 2017, 23:40:52, modifié 1 fois.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4351
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Après la primaire, la mort du parti socialiste ?

Message non lu par Yakiv » 14 mai 2017, 23:33:17

Ça m'a fait tout drôle de lire que Chevènement était un soixante-huitard...

Avatar du membre
Hector
Messages : 6010
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Après la primaire, la mort du parti socialiste ?

Message non lu par Hector » 14 mai 2017, 23:42:56

T'as raison, j'ai rajouté un "pré" avant soixante-huitards. Chevènement n'a jamais rien eu d'un hirsute de barricades.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29192
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Après la primaire, la mort du parti socialiste ?

Message non lu par wesker » 23 mai 2017, 13:29:34

Le PS, tout comme Les Républicains sont les héritiers et les regroupements de plusieurs familles de pensée dont l'une d'entre elle se retrouvent aujourd'hui dans le projet libéral démocrate du Président Macron.

Il doit aujourd'hui naturellement s'interroger sur son positionnement à l'égard de cette politique, sur son positionnement à l'égard de ses homologues européens qui se retrouveront, à n'en pas douter aux côtés d'En marche et à l'égard de l'autre gauche qui se structure notamment autour de la France insoumise qui se distingue des communistes dans cette législative.

Reste à savoir s'il reste des socialistes où s'ils ne se distinguent qu'entre libéraux démocrates qui furent partisans de Valls au sein du PS et adepte d'une gauche socialiste traditionnel qui semble aujourd'hui inaudible et minoritaire mais qui existe néanmoins dans le pays, qui s'est retrouvé dans le projet que Mélenchon à promu.

Répondre

Retourner vers « Présidentielle 2017 : 2ème tour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré