Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par johanono » 27 avr. 2017, 09:23:25

Le problème, c'est que nous sommes dans un pays où l'on attend toujours tout de l’État, surtout en matière économique. Une usine est menacée de fermeture ? L’État doit intervenir ! C'est un problème culturel : historiquement, l’État est au cœur des rapports économiques et sociaux en France, alors au moindre problème, on attend une solution de sa part. Sauf que l’État, à cause notamment des engagements européens de la France, est impuissant. Le contraste entre les attentes très fortes de la population et l'impuissance des pouvoirs publics est donc très fort, ce qui ne peut que renforcer les ressentiments.

En période de campagne électorale, cette difficulté est exacerbée. C'est très difficile, dans un pays comme la France, de faire campagne sans promettre que l’État va agir ça et là pour régler les difficultés des uns et des autres.

Évidemment, si notre économie était dynamique, si le taux de chômage était très faible, une fermeture d'usine ne serait pas dramatique, car les salariés concernés auraient alors de très fortes chances de retrouver du travail. Mais ça ne se passe comme ça, et pour la très grande majorité des salariés concernés, la probabilité de retrouver du boulot est très faible : cette fermeture apparaît donc comme vraiment dramatique.

Dans ces conditions, le discours de MLP sera perçu comme plus empathique, là où le discours de Macron sera perçu comme davantage déconnecté des réalités et des attentes des Français. Ne parlons même pas de la réaction de Jacques Attali qui explique que la fermeture de cette usine est une anecdote. La réaction de Jacques Attali sera forcément perçue par beaucoup de Français comme étant très méprisante à leur égard. Et encore, il aurait pu dire que cette fermeture est un "point de détail" : il a eu le bon goût de ne pas utiliser cette expression très connotée... :mrgreen:

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par signora » 27 avr. 2017, 11:18:00

Les propos de Jacques Attali, qui a ajouté sur LCI que cette "anecdote" s'inscrivait dans "un contexte plus large de création d'emplois", ont fait bondir jusqu'à Richard Ferrand, le secrétaire général d'En Marche!, ainsi que le porte-parole du parti Benjamin Griveaux:
http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/26 ... _22056551/

les cadres du mouvement En Marche sont montés au créneau en précisant sans faiblesse ce qu'ils pensaient de cette déclaration !
Bayrou en a remis une couche ce matin sur BFMTV.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par Golgoth » 27 avr. 2017, 18:12:03

johanono a écrit :
27 avr. 2017, 09:23:25
Le problème, c'est que nous sommes dans un pays où l'on attend toujours tout de l’État, surtout en matière économique. Une usine est menacée de fermeture ? L’État doit intervenir ! C'est un problème culturel : historiquement, l’État est au cœur des rapports économiques et sociaux en France, alors au moindre problème, on attend une solution de sa part. Sauf que l’État, à cause notamment des engagements européens de la France, est impuissant. Le contraste entre les attentes très fortes de la population et l'impuissance des pouvoirs publics est donc très fort, ce qui ne peut que renforcer les ressentiments.

En période de campagne électorale, cette difficulté est exacerbée. C'est très difficile, dans un pays comme la France, de faire campagne sans promettre que l’État va agir ça et là pour régler les difficultés des uns et des autres.

Évidemment, si notre économie était dynamique, si le taux de chômage était très faible, une fermeture d'usine ne serait pas dramatique, car les salariés concernés auraient alors de très fortes chances de retrouver du travail. Mais ça ne se passe comme ça, et pour la très grande majorité des salariés concernés, la probabilité de retrouver du boulot est très faible : cette fermeture apparaît donc comme vraiment dramatique.

Dans ces conditions, le discours de MLP sera perçu comme plus empathique, là où le discours de Macron sera perçu comme davantage déconnecté des réalités et des attentes des Français. Ne parlons même pas de la réaction de Jacques Attali qui explique que la fermeture de cette usine est une anecdote. La réaction de Jacques Attali sera forcément perçue par beaucoup de Français comme étant très méprisante à leur égard. Et encore, il aurait pu dire que cette fermeture est un "point de détail" : il a eu le bon goût de ne pas utiliser cette expression très connotée... :mrgreen:
Moi j'attends de l'état qu'il défende ses concitoyens, par exemple en anticipant le fait qu'en élargissant l'UE à mort et subventionnant les pays de l'est, ils peuvent venir nous piquer nos emplois ensuite (pour vendre les biens fabriqués chez nous). Cela s'appelle du dumping social et seul l'état peut le combattre. Mais je suis un méchant raciste toussa :star4:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17859
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 avr. 2017, 18:16:55

ce n'est pas du dumping social.
Les anglais dans les années 80 et les allemands au début des années 2000 ont fait du dumping en altérant leurs lois du travail dans le but d'attirer des nouveaux investisseurs.
Dans le cas des pays de l'este, le communisme avait mis les peuples à terre avec des salaires de misères, il ne s'agit donc pas de changement intentionnels mais de niveaux de vie différents.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50947
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par Nombrilist » 27 avr. 2017, 18:47:18

Golgoth a écrit :
27 avr. 2017, 18:12:03
Moi j'attends de l'état qu'il défende ses concitoyens, par exemple en anticipant le fait qu'en élargissant l'UE à mort et subventionnant les pays de l'est, ils peuvent venir nous piquer nos emplois ensuite (pour vendre les biens fabriqués chez nous). Cela s'appelle du dumping social et seul l'état peut le combattre. Mais je suis un méchant raciste toussa :star4:
Il est clair que l'UE a favorisé les délocalisations de l'Ouest vers l'Est. Nous avons financé les pays de l'Est à coup de milliards d'euros sur une période de 10-20 ans selon les pays pour qu'ils se développent, et en échange, ils ont pu se permettre d'avoir des taux d'impôts sur les sociétés très faibles. C'est bien du dumping. Mais Jeff, oui tu as raison. Les niveaux de salaire joue aussi énormément, indépendamment du financement de ces Etats par le budget de l'UE.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par Golgoth » 27 avr. 2017, 19:01:16

Jeff Van Planet a écrit :
27 avr. 2017, 18:16:55
ce n'est pas du dumping social.
Les anglais dans les années 80 et les allemands au début des années 2000 ont fait du dumping en altérant leurs lois du travail dans le but d'attirer des nouveaux investisseurs.
Dans le cas des pays de l'este, le communisme avait mis les peuples à terre avec des salaires de misères, il ne s'agit donc pas de changement intentionnels mais de niveaux de vie différents.
Peu importe que ce soit involontaire de la part de ces états, il ne fallait pas ouvrir le marché totalement tant que les écarts étaient énormes. L'état cela sert à cela : réguler, protéger.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32220
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par politicien » 27 avr. 2017, 21:12:45

Emmanuel Macron hausse le ton contre la Pologne, en plein dossier Whirlpool

En plein dossier Whirlpool, Emmanuel Macron s'est dit favorable à des sanctions européennes contre la Pologne, qui "joue des écarts fiscaux sociaux au sein de l'Union".

Emmanuel Macron est favorable à des "sanctions" européennes contre Varsovie, a-t-il affirmé dans une interview à la Voix du Nord publiée jeudi alors que le dossier de la délocalisation de l'usine Whirlpool d'Amiens en Pologne s'est invité dans la campagne présidentielle. "Je ne poursuivrai pas l'Europe comme elle est", lance le candidat d'En Marche !, accusé par sa rivale Marine Le Pen d'être le candidat de la "mondialisation sauvage", en défendant notamment sa proposition d'harmonisation fiscale et sociale dans l'Union européenne.

(...)

Engager l'article 7 du traité. S'il reconnaît que des sanctions ne sont pas possibles sur un éventuel dumping social, le candidat réclame des poursuites inédites de l'Union via l'article 7 du traité de l'UE. "Sur le dossier de Whirlpool, dans les trois mois qui suivront mon élection, il y aura une décision prise sur la Pologne. Je mets ma responsabilité sur la table sur ce sujet", lance le candidat à l'adresse du gouvernement conservateur-nationaliste polonais. "Je veux qu'on regarde le cas de la Pologne dans son intégralité. Et que sur les sujets des droits et des valeurs de l'Union européenne des sanctions soient prises", affirme-t-il encore.

(...)

http://www.europe1.fr/politique/emmanue ... tor=CS1-16
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50947
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par Nombrilist » 27 avr. 2017, 21:14:40

Hollande promettait de renégocier. Macron promet de sanctionner.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17859
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par Jeff Van Planet » 28 avr. 2017, 20:12:16

Golgoth a écrit :
27 avr. 2017, 19:01:16
Jeff Van Planet a écrit :
27 avr. 2017, 18:16:55
ce n'est pas du dumping social.
Les anglais dans les années 80 et les allemands au début des années 2000 ont fait du dumping en altérant leurs lois du travail dans le but d'attirer des nouveaux investisseurs.
Dans le cas des pays de l'este, le communisme avait mis les peuples à terre avec des salaires de misères, il ne s'agit donc pas de changement intentionnels mais de niveaux de vie différents.
Peu importe que ce soit involontaire de la part de ces états, il ne fallait pas ouvrir le marché totalement tant que les écarts étaient énormes. L'état cela sert à cela : réguler, protéger.
d'après la définition du dico de "dumping social" il doit y avoir intention. C'est tout ce que je disais.
Quant au reste, fallait-il ouvrir ou non les marchés, et bien moi je vois du partage de richesses. Un concept bien de gauche ça, non? :mrgreen:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32220
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par politicien » 28 avr. 2017, 21:09:26

Varsovie a qualifié de «malvenue» la déclaration d'Emmanuel Macron en faveur de «sanctions» européennes contre la Pologne. Le pays, qui attire de nombreux investissements industriels avec une main-d'oeuvre bon marché, pointe la contradiction du candidat avec son engagement pro-européen.

Visée, la Pologne exerce son droit de réponse. Sur le dossier de l'usine Whirlpool d'Amiens, le porte-parole du gouvernement polonais Rafal Bochenek a déclaré vendredi à l'agence nationale PAP ne pas être d'accord «pour que la Pologne soit utilisée ainsi dans la campagne électorale en France». Emmanuel Macron avait évoqué jeudi, dans une interview au quotidien régional La Voix du Nord, d'éventuelles sanctions contre la Pologne dans le contexte de la délocalisation d'une usine Whirlpool d'Amiens (nord) à Lodz en Pologne, qui doit conduire à la mise au chômage de quelque 290 ouvriers français.

Cette question s'est retrouvée sur le devant de la scène à l'occasion de visites parallèles à Amiens, mercredi, du candidat et de sa rivale Marine Le Pen. Le candidat centriste y avait reçu un accueil houleux. «Ce genre de propos montre que des tendances protectionnistes sont toujours présentes au sein de l'UE, tendances qui affectent négativement le développement du marché libre et vont clairement à l'encontre des valeurs qui doivent être à la base de la construction de l'UE», a poursuivi Rafal Bochenek. «Le fait que des sociétés décident de transférer leurs filiales des bords de la Seine en Pologne prouve que la Pologne est un État qui crée des conditions favorables aux entrepreneurs», a ajouté le porte-parole polonais.

(...)

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... macron.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 30174
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par wesker » 29 avr. 2017, 19:43:48

L'un explique que c'est la fatalité, qu'il faut se résigner au nom de la "mondialisation", de la liberté de circulation des capitaux à laquelle il est entièrement favorable, quand l'autre leur promet et leur dit ce qu'ils ont besoin d'entendre....Décidément, on peut considérer que cette campagne politique, contrairement à ce qu'on pouvait craindre est comme les autres ! Naturellement l'avenir des salariés, s'ils ne se prennent pas en main s'annonce, lui, plus incertain. Mais je ne m'inquiète pas des responsables politiques qui continueront à voir leurs indemnités et leurs nombre progresser.

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par signora » 29 avr. 2017, 20:14:21

Macron n'a pas parlé de résignation !
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
wesker
Messages : 30174
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par wesker » 29 avr. 2017, 21:36:41

signora

Macron ne parlera pas de résignation sur ces questions car, idéologiquement il est plutôt favorable à ces pratiques qui proviennent des réalités de la concurrence mondiale

Nico37
Messages : 18467
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par Nico37 » 01 mai 2017, 22:45:55

wesker a écrit :
29 avr. 2017, 19:43:48
L'un explique que c'est la fatalité, qu'il faut se résigner au nom de la "mondialisation", de la liberté de circulation des capitaux à laquelle il est entièrement favorable, quand l'autre leur promet et leur dit ce qu'ils ont besoin d'entendre....Décidément, on peut considérer que cette campagne politique, contrairement à ce qu'on pouvait craindre est comme les autres ! Naturellement l'avenir des salariés, s'ils ne se prennent pas en main s'annonce, lui, plus incertain. Mais je ne m'inquiète pas des responsables politiques qui continueront à voir leurs indemnités et leurs nombre progresser.
S'il a parlé de sanctions contre la Pologne c'est qu'il n'y a au contraire aucune fatalité quand bien même " le capitalisme soit l'horizon indépassable de l'humanité " ...
1er mai : la mobilisation des Whirlpool 01/05

Ce matin comme tous les jours depuis une semaine, ils étaient mobilisés devant leur usine à Amiens.

A Amiens (Somme), Elisabeth Normand et ses collègues ouvriers chez Whirlpool sont venus défendre leurs emplois ; ils sont là depuis 5 heures ce matin. Le 1er mai est désormais devenu un jour de grève comme les autres pour eux. "Cette année pour nous il n'y a pas de 1er mai, on va perdre notre travail dans un an donc pour nous ce n’est pas la fête du travail", explique Elisabeth.

(...)
https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/18994691/913bf05b

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputent les ouvriers de Whirlpool

Message non lu par signora » 01 mai 2017, 22:54:22

wesker a écrit :
29 avr. 2017, 21:36:41
signora

Macron ne parlera pas de résignation sur ces questions car, idéologiquement il est plutôt favorable à ces pratiques qui proviennent des réalités de la concurrence mondiale
C'est toi qui parle de résignation ...
L'un explique que c'est la fatalité, qu'il faut se résigner au nom de la "mondialisation", de la liberté de circulation des capitaux
Il faut s'habituer à vivre autrement et affronter la mondialisation ; jamais il ne parle de se résigner ; mais de se battre avec les armes d'aujourd'hui plus celles d'hier !
Et, en ce qui concerne cette usine un organisme d'état (qu'il a lui-même mis au point) négocie avec des repreneurs.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Répondre

Retourner vers « Présidentielle 2017 : 2ème tour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré