Présidentielle : la tentation de l'abstention grandit à gauche comme à droite

Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31898
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Présidentielle : la tentation de l'abstention grandit à gauche comme à droite

Message non lu par politicien » 28 avr. 2017, 21:08:00

Bonjour,
Dans les reports de voix, Emmanuel Macron pourrait être concurrencé par l'abstention et le vote blanc. Un phénomène qui ne remet cependant pas en cause la place de favori du candidat d'En Marche !.

Depuis 1974, la participation a toujours été plus forte au second tour de l'élection présidentielle qu'au premier. Cela fut notamment le cas en 2002. Entre les deux tours, l'abstention est passée de 28,4% à 20,3%. Pourtant, les sondages laissent penser que la situation pourrait être différente en 2017.

Sur TF1 ce jeudi, Emmanuel Macron a rappelé qu'il avait enregistré au premier tour un score supérieur à celui de Jacques Chirac quinze ans plus tôt. Mais la situation n'est pourtant pas équivalente. Tandis que Jean-Luc Mélenchon n'a pas explicitement appelé à voter pour Emmanuel Macron et que Nicolas Dupont-Aignan pourrait annoncer son ralliement à Marine Le Pen, certains électeurs du premier tour pourraient ne pas se rendre aux urnes le 7 mai prochain. L'abstention pourrait-elle changer la donne? Nous tentons de décrypter les enjeux de cette question clé du second tour.

● Participation: une baisse à prendre avec prudence
Dans son sondage quotidien, l'IFOP relève que la mobilisation pourrait être en baisse au second tour. Avec un taux de participation estimé à 71% des électeurs, celle-ci pourrait connaître une baisse de près de 7 points par rapport au premier tour (77,8%). Hormis l'élection de 1969, une abstention proche de 30% serait une exception dans l'histoire de la Ve république.

(...)

● Reports de voix: les symptômes d'un front républicain fragilisé
Le second tour n'est pourtant pas comparable au premier, beaucoup d'électeurs ne se retrouvant pas dans les deux finalistes. L'estimation des reports de voix entre candidats du premier et du second tours accorde ainsi une place croissante à l'abstention et au vote blanc.

Dans le PrésiTrack d'Opinionway pour Radio Classique et Les Échos, la part des électeurs de Mélenchon à faire ce choix a bondi de 23% à 45% du 24 avril au 28 avril tandis que leur report vers Macron (de 55% à 40%) et vers Le Pen (22% à 15%) a baissé. Interrogé par Le Figaro, un électeur de la France insoumise, qui pense s'abstenir, se justifie: «Voter pour un mondialiste béat, qui brille par son ambivalence et sa vacuité et qui n'est là que du fait du soutien objectif de milieux qui font tant de mal, c'est au-delà de mes forces».

(...)

http://www.lefigaro.fr/elections/presid ... droite.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3101
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Présidentielle : la tentation de l'abstention grandit à gauche comme à droite

Message non lu par Cheshire cat » 28 avr. 2017, 21:10:33

Les sondages prédisaient une forte abstention au 1er tour.
Sur ce points, ils s'étaient plantés.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Georges61
Messages : 334
Enregistré le : 28 avr. 2017, 12:44:14
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)

Re: Présidentielle : la tentation de l'abstention grandit à gauche comme à droite

Message non lu par Georges61 » 28 avr. 2017, 21:18:23

Comme beaucoup j'hésite, mais pas entre les deux candidats.
S'il fait beau, j'irai à la pêche à la mouche, et s'il pleut j'irai voter blanc.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3101
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Présidentielle : la tentation de l'abstention grandit à gauche comme à droite

Message non lu par Cheshire cat » 28 avr. 2017, 21:28:53

Pour le premier tour, beaucoup d'électeurs trouvaient l'offre de candidats insatisfaisante, et avaient l'envie de s'abstenir, mais les candidats étaient nettement différents, et le résultat indécis, ce qui a pu les décider à voter finalement.
On notera que selon les sondages, les indécis qui se sont décidé et les abstentionnistes présumés qui ont finalement changé d'avis n'ont pas vraiment voté différemment de ceux dont les intentions de vote étaient connues.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Répondre

Retourner vers « Présidentielle 2017 : 2ème tour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré