Ni...ni...

Répondre
Flo from US
Messages : 5
Enregistré le : 20 avr. 2017, 10:06:47

Ni...ni...

Message non lu par Flo from US » 01 mai 2017, 18:12:50

Je n'apprécie pas la violence, mais je me dis que les jeunes qui refusent le leurre démocratique qu'on leur propose sont peut-être dans le vrai. Les plus anciens, conscients de leur devoir, disent qu'ils iront voter et choisiront donc, envers et contre tout. Pour certains d'entre eux, ce sera soit la peste, soit le choléra, mais ils choisiront tout de même, et pour 5 ans. C'est long et c'est court, 5 ans. Pour ceux qui profitent du système, ce ne sera, bien entendu, jamais assez; pour ceux qui en souffrent, ce sera encore et toujours trop. Et à la question: "que faudrait-il alors faire?", je n'ai pas la réponse. Mais j'ai du mal à comprendre comment un homme de droite peut, même au nom du "front républicain", appeler à voter E. Macron. Je veux bien être nuancée et reconnaître que c'est un homme intelligent, un brillant énarque et un tout aussi brillant banquier, paraît-il, mais il faut avouer qu'il est le fils spirituel de F. Hollande. Bien sûr, il fait du "Hollande" drôlement relifté, et ce coup de jeune donne à sa campagne des allures de show à l'américaine, mais derrière le ton cool, se cache un programme qui va accentuer les inégalités. Lors de l'interview de ce dimanche, il nous confiait que F. Hollande avait été "empêché"; ce simple terme donne toute la mesure de ce qu'il pense vraiment et à quel point il trouve des justifications à "l'empreinte" laissée par F. Hollande: empêché par les fraudeurs de prendre des mesures anti-sociales, empêché par la droite de faire plus d'Europe, de prendre plus de risques. C'est vrai qu'un trader doit savoir prendre des risques, ça fait partie de son métier, c'est même dans son ADN: un jour, tu gagnes, un jour, tu perds... Et l'élection de dimanche se jouera finalement à la roulette russe. Comment reprocher, dans ces conditions, aux jeunes d'avoir tout compris et de dire"non"?

Nico37
Messages : 18475
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Ni...ni...

Message non lu par Nico37 » 01 mai 2017, 18:20:39

live Le Figaro a écrit :Alors que leurs centrales respectives ont appelé à "battre le FN", des organisations CGT, FSU et SUD appellent "à battre les deux candidats". Réunies au sein d'un collectif fraîchement créé ("Front social"), elles défileront place de la République à partir de 14H30, aux côtés des centrales nationales CGT, FO, Solidaires et FSU, mais avec un slogan distinct: "Peste ou choléra, on n'en veut pas".

Il a rappelé que le mot d'ordre de la CGT était "pas une voix pour Marine Le Pen", mais refusé de dire pour qui il voterait le 7 mai. Pour lui, Marine Le Pen au second tour, "c'est une catastrophe".

http://www.lefigaro.fr/elections/presid ... d-tour.php

(...)

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3184
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Ni...ni...

Message non lu par Cheshire cat » 01 mai 2017, 18:30:21

des organisations CGT, FSU et SUD appellent "à battre les deux candidats".
Ça ,il fallait le faire au premier tour gros malins !
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Ni...ni...

Message non lu par racaille » 01 mai 2017, 19:25:05

Salut à tous !

Flo from US, compte-tenu de la teneur générale de ton message, je ne comprends pas pourquoi tu commences par "je n'apprécie pas la violence".
Je suis en tout cas d'accord avec ta conclusion.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Nico37
Messages : 18475
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Ni...ni...

Message non lu par Nico37 » 01 mai 2017, 19:37:25

Cheshire cat a écrit :
01 mai 2017, 18:30:21
des organisations CGT, FSU et SUD appellent "à battre les deux candidats".
Ça ,il fallait le faire au premier tour gros malins !
Vu la teneur des tracts nationaux d'avril, le travail a été fait : si ce travail n'a pas amené les effets escomptés, il faut évidemment que les direction syndicales se remettent en question...

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Ni...ni...

Message non lu par signora » 02 mai 2017, 21:21:10

http://blog.vaches-a-la-une.fr/post/201 ... s#comments
Sans préjuger du résultat du second tour de cette élection, une chose est certaine, l’heureux(se) élu(es) aura énormément de difficultés à gouverner et en conséquence, la France à évoluer.
Pour la première fois depuis les débuts de la Vème république, 4 candidats sont arrivés en tête du premier tour dans un mouchoir de poche ou au moins dans un petit napperon de 4 points environ. L’électorat s’est réparti en 4 blocs relativement équivalents.
Mais le problème n’est pas vraiment là, il est dans le fait que ce premier tour a permis de constater une cassure nette entre 40% des électeurs qui ont voté pour des partis antisystèmes qui veulent le remettre en cause fondamentalement et 40% qui ont voté pour des candidats « réformistes ».
De surcroit, au sein de chacune de ces deux catégories, des inimités fortes opposent ces électeurs. Pour un certain nombre d’électeurs de Fillon le choix entre Macron et le Pen n’a rien d’évident. De même que pour un certain nombre d’Insoumis, Le Pen et Macron font l’objet d’un même rejet catégorique.
Difficile d’imaginer qu’une fois les élections passées et quel qu’en soit le résultat, tout le monde avance dans le même sens.
Les récentes manifestations de lycéens avec leurs slogans « Ni patrie, ni patron, on nique les élections » ou « Macron, Le Pen, la finance ou la haine » sont symptomatiques de cette radicalisation des opinions.
Cet état d’esprit de guerre civile est largement entretenu par les professionnels de la contestation et de l’indignation tout azimut qui n’imaginent la politique que comme un combat non pas d’idées mais d’idéologies, mettant face à face les bons contre les méchants, les corrompus contre les intègres, les solidaires contre les égoïstes ou les nantis contre les « plus démunis ».
Notre système démocratique a ses défauts, il peut certainement être amélioré, mais on ne peut pas remettre en cause la légitimité de celui ou de celle qui aura été désigné par les citoyens pour prendre les décisions au nom de la collectivité. La démocratie suppose le respect du choix de la majorité (même relative). Or, sous une forme ou sous une autre c’est bien ce que contestent beaucoup poussés en cela par des politiques irresponsables qui n’ont pas arrêté de leur expliquer qu’il fallait tout balayer sans nuance et sans tarder.
Il est vraiment à craindre que ces apprentis sorciers aient libéré une vague de violence et de ressentiments qui sera difficile à endiguer.
Le prochain Président de la République sera nécessairement mal élu, il sera confronté dès le début de son mandat à toutes sortes de critiques, de railleries et de suspicions, et sans majorité franche pour le soutenir, il fort probable qu’il ne puisse que décevoir.

Quel qu’il soit, on ne peut s’en réjouir, car de ces situations ne peuvent sortir qu’un régime autoritaire ou populiste.
J'aime beaucoup les analyses de ce blogueur ... ;)
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Ni...ni...

Message non lu par racaille » 02 mai 2017, 21:48:29

On en arrive à une situation où, quel que soit le nouveau président de la République, il démarrera son quinquennat avec 75% des électeurs qui au mieux le considère avec suspicion et au pire avec une aversion affirmée. Et ce constat fonctionne quel qu’eut été l’heureux élu parmi les 4 plus importants prétendants.
L'auteur déplore cela mais ne va pas au bout de son raisonnement : pour mettre fin à de telles situations intenables pour la majorité des français, il conviendrait en toute logique de refonder de nouvelles institutions par lesquelles le peuple serait mieux représenté.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Nico37
Messages : 18475
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Ni...ni...

Message non lu par Nico37 » 02 mai 2017, 22:18:33

Etat d'esprit de guerre civile ???

Répondre

Retourner vers « Présidentielle 2017 : 2ème tour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré