E. Macron - M. Le Pen : Le débat

Avatar du membre
Jean
Messages : 4373
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: E. Macron - M. Le Pen : Le débat

Message non lu par Jean » 08 mai 2017, 13:00:21

wesker a écrit :
05 mai 2017, 19:03:32
Jean il n'est absolument pas question de nier la mondialisation, d'ailleurs cette dernière existe depuis les phéniciens, il s'agit simplement de ne pas s'exposer et subir ses effets néfastes, ses dérives et les excès dont notre économie souffre, provoquant le chômage, la pauvreté etc....
Dès lors que l'on prend conscience de l’irréversibilité de la mondialisation la solution n'est pas "de ne pas s'exposer à subir ses effets néfastes" car ils sont inéluctables mais de jouer le jeu à fond afin de profiter au maximum de ses effets bénéfiques.

Reste à penser les plaies occasionnées par cette évolution. Comme ça s'est toujours fait...

Le problème c'est que la "technique" évolue à un rythme s’accélérant qui n'est plus compatible à la période de vie d'un homme. Il y a 20
ans très peu de téléphones portables et pas d'internet... et 20 ans ce n'est que la durée d'une moitié de carrière professionnelle...

L'expression "apprendre un métier" (qui était formulée dans un esprit "pour la vie") est de plus en plus décalée dans une réalité évolutive qui nécessitera quasiment à coup sûr un changement ou une profonde évolution du métier.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29227
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: E. Macron - M. Le Pen : Le débat

Message non lu par wesker » 08 mai 2017, 14:08:54

Jean

Profiter au maximum de ses effets bénéfiques comme tu le suggères ne peut se faire que si t as des capitaux et que tu n'hésites pas à monter une affaire dans un pays à bas coût de travail, espérant ensuite revendre ta production dans les pays où il y a encore du pouvoir d'achat.

Pourquoi ceux qui produisent en Ethiopie, notamment des produits viticoles ne leur vendent pas leurs productions ?

Pour ma part je ne me préoccupe pas de ceux qui ont suffisamment de capitaux pour profiter des effets bénéfiques de la mondialisation, je sais qu'ils n'ont pas besoin de moi ni de quiconque pour préserver leurs intérêts, je préfère qu'on réfléchisse sur les manière de répondre aux attentes, à la colère de ceux qui subissent ses effets néfastes.

Il ne s'agit pas, chacun le sait, de nier une réalité, un phénomène qui existe depuis des siècles il s'agit de s'interroger sur la manière de faire en sorte qu'il soit profitable au plus grand nombre mais je crains que cela ne soit pas la priorité.

Répondre

Retourner vers « Présidentielle 2017 : 2ème tour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré