Les promesses du président Macron

Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31305
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Les promesses du président Macron

Message non lu par politicien » 08 mai 2017, 09:47:11

Bonjour,
Les promesses du président Macron

Le huitième président de la République a pris de nombreux engagements dans tous les domaines. Tour d'horizon de ses priorités...

Image



L'ancien ministre de l'Économie a résumé son diagnostic du pays en une phrase : "Ce que les gens veulent, c'est du travail, rien d'autre !", s'exclamait-il en janvier, à Lille.


Au programme, il souhaite baisser le coût du travail, en transférant une partie des cotisations sociales sur la fiscalité. Objectif : augmenter le salaire net, en supprimant les cotisations maladies et chômages. Pour compenser, une hausse "plus limitée de la CSG" aura lieu et touchera notamment les retraités les plus aisés.


La revalorisation de la prime d'activité de 50% en moyenne, soit "près de 1000 euros par an pour une personne au SMIC", est aussi au programme.


Emmanuel Macron souhaite créer un "droit au chômage universel", ouvrant ainsi les allocations chômage à ceux qui n'ont pas cotisé, aux salariés démissionnaires mais aussi aux artisans, aux commerçants et aux agriculteurs. En contrepartie, les demandeurs d'emploi devront accepter les offres correspondant à leurs compétences. Au bout de deux offres "décentes" refusées, le chômeur pourrait perdre ses droits.



Il veut "nationaliser" l'assurance-chômage, donc que l'État reprenne la main, à la place des partenaires sociaux.


En parallèle, Emmanuel Macron a promis la naissance d'"un vrai service public de la formation continue et de la qualification" et le développement du compte personnel de formation, qui permettra directement aux actifs de se (re)former. Quant au régime social des indépendants (RSI), il sera fondu dans le régime général.


Enfin, sur la question des retraites, le président de la République s'est dit favorable à une caisse de retraite unique et un système à points, sans toucher ni à la durée de cotisation (43 années) ni à l'âge de départ à taux plein (62 ans).


Un chantier qu'il dit vouloir mener pendant toute la durée de son quinquennat, vu la complexité du dossier.


Lire aussi : Emmanuel Macron fait l'éloge de l'émancipation par le travail


Moralisation et institution : une "grande loi"... et un référendum ?
Grâce aux affaires, la moralisation de la vie politique est l'un des rares thèmes qui a surnagé lors de cette campagne présidentielle. Il veut donc en faire l'objet d'une "grande loi" prise "dès les premières semaines du quinquennat".


Elle prévoira notamment l'interdiction des emplois parlementaires familiaux, l'obligation d'un casier judiciaire vierge pour tout candidat à une élection et le non-cumul de plus de trois mandats dans le temps.


Sur la réforme des institutions en elle-même, Emmanuel Macron a promis qu'il n'y aurait pas de big bang institutionnel. Sa priorité est plutôt de renouveler le personnel politique. La moitié des candidats aux législatives qui porteront les couleurs de son mouvement, En Marche, est censée être issue de la société civile. Ainsi qu'"un tiers" de son gouvernement.


Il dit enfin vouloir introduire une dose de proportionnelle aux élections législatives et baisser le nombre de députés et de sénateurs d'environ un tiers. Une réforme qui nécessitera soit l'accord du Sénat, où Emmanuel Macron n'a a priori pas de majorité acquise, soit l'organisation d'un référendum.

(...)

Éducation : l'enseignement primaire d'abord
Pour lutter contre l'échec scolaire dans les zones difficiles, Emmanuel Macron affiche une mesure forte : diviser par deux les effectifs des classes de CP et CE1 en zone REP et REP + (ex-ZEP). La création de 5 000 postes et le redéploiement de 6 000 à 10 000 d'enseignants doit permettre d'atteindre cet objectif en 2018 ou 2019.

(...)


Une Europe renouvelée ?
Rare candidat à faire applaudir l'Europe et à distribuer le drapeau aux douze étoiles dans ses meetings, l'ex candidat a promis de poursuivre le chantier de la construction européenne, à l'arrêt depuis le traité de Lisbonne, en 2009.


Sa méthode ? Ouvrir des conventions démocratiques, après les élections allemandes à l'automne, pour aboutir à un projet qui sera adopté par les pays qui le souhaitent.


Plus concrètement, le Français souhaite proposer à ses homologues un budget de la zone euro avec un Parlement et un ministre de l'Economie et des Finances dédiés. Ainsi que conditionner l'accès aux marchés publics européens aux entreprises localisant au moins la moitié de leur production en Europe.


Enfin, sujet controversé pendant la campagne, il veut intensifier la répression contre le travail détaché illégal.

(...)


Enfin, il affiche l'objectif d'un budget de la Défense à 2% du PIB pour 2025.

INFOGRAPHIE. Le programme d'Emmanuel Macron en un clin d’œil



Image



Article complet sur http://www.lcp.fr/actualites/les-promes ... ent-macron



Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23420
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par El Fredo » 08 mai 2017, 10:16:38

De ce que je lis ci-dessus, que du bien (à un point près), et je ne dis pas ça par aveuglement militant.

- transférer une partie du financement de la protection sociale sur la fiscalité et sa gestion par l'Etat je le dis depuis longtemps
- idem pour la formation professionnelle, qui a été détournée de sa finalité pour devenir une pompe à fric au profit des syndicats (d'ailleurs il compte aussi promouvoir l'adhésion aux syndicats ce qui devrait compenser les aspects financiers)
- idem pour la retraite par points mais c'est un chantier tellement gigantesque qu'on ne peut pas en dire grand chose à part sur le principe des points, tout cela dépendra des négociations avec les partenaires sociaux
- moralisation de la vie publique : enfin !
- enseignement : non seulement on va réduire les effectifs dans les ZEP mais on va aussi arrêter d'y envoyer des débutants grâce à des rémunérations attractives pour les profs expérimentés
- Renouvellement de l'Europe : c'est le seul à en avoir fait un thème de campagne et ça a beaucoup payé AMHA. Je lui souhaite de réussir, et j'ai bon espoir que les autres dirigeants prennent enfin la mesure de la menace du populisme pour sortir de leurs dogmes parce qu'il n'y aura pas de seconde chance.

Je tique un peu pour la suppression des droits après 3 propositions, j'attends qu'il clarifie ce que veut dire "offre décente". Mais bon, je suppose que c'est un mal nécessaire.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31305
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par politicien » 08 mai 2017, 15:13:42

Les points-clés du programme d’Emmanuel Macron

07 mai 2017, 00:00:00

Il a axé sa campagne sur la modernisation de l’économie, la rénovation de la vie politique et la défense de l’Europe. Ce qu’il faut savoir de son projet.

Image



Il a axé sa campagne sur la modernisation de l’économie, la rénovation de la vie politique et la défense de l’Europe. Ce qu’il faut savoir de son projet.



La maîtrise des dépenses publiques est au cœur des promesses d’Emmanuel Macron. Son programme fixe pour objectif de réaliser 60 milliards d’euros d’économies budgétaires d’ici à 2022. A ce titre, le prochain chef de l’Etat projette d’économiser (avec des projections optimistes) 25 milliards d’euros sur le budget de l’Etat, notamment par des mesures de « modernisation » de la fonction publique et la suppression de 120 000 postes d’agents publics en cinq ans (50 000 dans la fonction publique d’Etat et 70 000 dans la fonction publique territoriale).


Il compte ensuite économiser 10 milliards d’euros sur le fonctionnement de l’assurance-chômage, 15 milliards sur le fonctionnement de l’assurance-maladie et 10 milliards sur les dépenses des collectivités locales.


L’autre versant du programme économique d’Emmanuel Macron contient un plan d’investissement de 50 milliards d’euros, composé de :
  • 15 milliards d’euros pour la formation ;
  • 15 milliards d’euros pour la transition écologique et énergétique ;
  • 5 milliards d’euros pour la santé ;
  • 5 milliards d’euros pour l’agriculture ;
  • 5 milliards d’euros pour la modernisation des administrations publiques ;
  • 5 milliards d’euros pour les transports et équipements collectifs locaux.

Lire aussi : Les propositions (quasi) inapplicables du programme d’Emmanuel Macron

Ses mesures pour le pouvoir d’achat


Le vainqueur de l’élection présidentielle a formulé deux promesses phares pour le pouvoir d’achat :
  1. une réduction des cotisations sociales pour les salariés et les indépendants, qui sera financée par une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG). Le gain net est estimé à 500 euros par an pour un salaire de 2 200 euros net par mois, et 100 euros net de plus pour « les smicards qui bénéficient de la prime d’activité ». Les 60 % de retraités les plus aisés, eux, y perdent ;
  2. l’exonération de 80 % des ménages de la taxe d’habitation.

Enfin, il souhaite ouvrir les droits à l’assurance-chômage aux salariés qui démissionnent, droit qui serait utilisable une fois tous les cinq ans. En contrepartie, « l’insuffisance des efforts de recherche d’emploi ou le refus d’offres raisonnables entraîneront la suspension des allocations », précise le candidat.

Son projet de rénovation de la vie politique


Autre thème phare de sa campagne, la promesse d’une grande loi de moralisation de la vie publique. Un paquet qui regroupe l’interdiction du cumul des mandats dans le temps (trois mandats maximum), l’interdiction pour les parlementaires d’exercer des activités de conseil à côté de leur mandat, l’interdiction pour les élus et les ministres d’embaucher un membre de leur famille, ou encore l’interdiction de se présenter à une élection pour les détendeurs d’un casier judiciaire (niveau B2).


Emmanuel Macron veut également réduire d’un tiers le nombre de députés et de sénateurs et propose plusieurs mesures pour modifier le fonctionnement des institutions :
  • la présentation, par le président de la République, de son bilan une fois par an devant le Congrès ;
  • l’utilisation par défaut de la procédure d’urgence pour l’examen des lois ;
  • la limitation du nombre de mois pendant lesquels le Parlement légifère.

(...)

Article complet sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par Ramdams » 08 mai 2017, 17:25:33

El Fredo a écrit :
08 mai 2017, 10:16:38
Je tique un peu pour la suppression des droits après 3 propositions, j'attends qu'il clarifie ce que veut dire "offre décente". Mais bon, je suppose que c'est un mal nécessaire.
Dans les faits, cette disposition existe déjà sous le nom de "offre raisonnable d'emploi", mais elle n'est pas appliquée.
Je sais qu'elle concerne les bénéficiaires du RSA mais je ne sais pas si elle s'applique aussi sur ceux qui touchent le chômage.

Avatar du membre
signora
Messages : 2792
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par signora » 08 mai 2017, 17:37:27

El Fredo a écrit :
08 mai 2017, 10:16:38
De ce que je lis ci-dessus, que du bien (à un point près), et je ne dis pas ça par aveuglement militant.

......
Je tique un peu pour la suppression des droits après 3 propositions, j'attends qu'il clarifie ce que veut dire "offre décente". Mais bon, je suppose que c'est un mal nécessaire.
Nous nous retrouvons. Offre décente si j'ai bien compris correspond à un un emploi similaire (ou correspondant à la nouvelle formation, si, il y a eu formation) déplacement géographique et perte de salaire acceptables. Le problème est qui va en décider ? Nous nous heurtons là à une difficulté majeure même si elle est nécessaire.

J'ai utilisé le nouveau truc ; vous me direz si c'est bien ou si je dois améliorer ... ;)
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23420
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par El Fredo » 08 mai 2017, 17:54:33

@signora Où ça ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
signora
Messages : 2792
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par signora » 08 mai 2017, 18:01:39

@El Fredo
ci-dessus... je m'en suis servie pour modifier ton post ... cela a été très rapide ...
J'ai pas réussi sur le topic "1er ministre" j'ai fait avec l'ancienne méthode ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23420
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par El Fredo » 08 mai 2017, 18:14:59

Ah tu veux dire que tu as mis l'URL de mon message dans Autoposter ? Je suis le premier étonné que ça puisse marcher :)
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31305
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par politicien » 08 mai 2017, 18:17:22

Je vous laisse en parler ici : viewtopic.php?f=26&t=15244&p=495278#p495278

On va rester sur le programme et les promesses d'E. Macron.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Nico37
Messages : 18422
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Les promesses du président Macron

Message non lu par Nico37 » 08 mai 2017, 18:21:43

Ramdams a écrit :
08 mai 2017, 17:25:33
El Fredo a écrit :
08 mai 2017, 10:16:38
Je tique un peu pour la suppression des droits après 3 propositions, j'attends qu'il clarifie ce que veut dire "offre décente". Mais bon, je suppose que c'est un mal nécessaire.
Dans les faits, cette disposition existe déjà sous le nom de "offre raisonnable d'emploi", mais elle n'est pas appliquée.
Je sais qu'elle concerne les bénéficiaires du RSA mais je ne sais pas si elle s'applique aussi sur ceux qui touchent le chômage.
Elle déjà appliquée depuis longtemps et massivement aboutissant à des 10aines de milliers de radiation chaque mois. Donc soit c'est une méconnaissance de la réalité soit ça cache autre chose...
Quant à la réforme du code du travail...

Répondre

Retourner vers « Les débuts du quinquennat d'E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot]