Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 20878
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

Message non lu par johanono » 12 mai 2017, 23:18:18

Voici une analyse intéressante :
Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

FIGAROVOX/ANALYSE- Après le « changement » durant la campagne de François Hollande en 2012, c'est le « renouvellement » qui est revendiqué par les équipes de La République en marche. Maxime Tandonnet analyse ce glissement sémantique et ce qu'il traduit de l'état actuel de la politique française.

suite
En effet, on risque de s'apercevoir assez vite que tous ces discours sur la "société civile" et le "renouvellement des visages" masquent un manque de renouvellement des idées, pour ne pas dire un appauvrissement idéologique.

Avatar du membre
Hector
Messages : 4881
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

Message non lu par Hector » 12 mai 2017, 23:23:26

D'Orcival disait tout à l'heure sur BFMTV qu'un néophyte en politique est forcément un homme soumis au gouvernement et à son parti, sinon au 1er couac il est dégagé.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat)

Incognito
Messages : 2337
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

Message non lu par Incognito » 13 mai 2017, 00:55:01

Mmm ... je crois qu'un bon paquet de sang neuf ne fera pas de mal à la politique française.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18877
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

Message non lu par Golgoth » 13 mai 2017, 08:17:27

Hector a écrit :
12 mai 2017, 23:23:26
D'Orcival disait tout à l'heure sur BFMTV qu'un néophyte en politique est forcément un homme soumis au gouvernement et à son parti, sinon au 1er couac il est dégagé.
Tout dépend un peu du néophyte. Mais grosso modo on va avoir un gouvernement "technique" pour faire les contre-réformes demandées par Bruxelles. Ça va être passIonnant.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49430
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

Message non lu par Nombrilist » 13 mai 2017, 08:34:42

Il faut voter pour les insoumis aux législatives. Sinon, on est mort.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Société civile : le « renouvellement » des visages, paravent de l'écroulement des idées ?

Message non lu par Ramdams » 13 mai 2017, 08:48:49

Le problème des députés actuels, c'est qu'ils sont davantage députés de leur circonscription (avec des revendications clientélistes) que de la nation. Le Figaro s'émeut de voir disparaître les cumulards de l'Assemblée, pas moi.

Répondre

Retourner vers « Les débuts du quinquennat d'E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré