L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33108
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par politicien » 20 juin 2017, 22:09:32

L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

20 juin 2017, 00:00:00

Les «constructifs» formeront leur groupe mercredi à l'Assemblée et œuvrent déjà au Sénat sous le regard attentif d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe.

«Techniquement, on est largement assez nombreux  pour pouvoir constituer un noyau dur de “constructifs” indépendants du groupe Les Républicains», a confirmé mardi Thierry Solère, élu LR des Hauts-de-Seine. Crédits photo : Julien Muguet/Julien Muguet




Les «constructifs» formeront leur groupe mercredi à l'Assemblée et œuvrent déjà au Sénat sous le regard attentif d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe.



La résignation était de mise, mardi, chez les élus Les Républicains, qui contemplaient, impuissants, les manœuvres en cours au Parlement. «Il n'y a pas grand-chose qu'on puisse faire pour retenir des gens qui veulent absolument partir, regrettait-on ainsi au siège du parti, rue de Vaugirard. Ce que l'on peut espérer, c'est que cela se fasse sans noms d'oiseaux ni invectives.» Plus facile à dire qu'à faire.


À l'Assemblée, par exemple, on n'a pas trop apprécié le ton employé par les «constructifs» à l'égard de ceux qui veulent rester LR. «Ils ont le droit de trouver qu'ils sont extrêmement intelligents, qu'ils nous sont supérieurs en tout et que nous sommes des idiots qui n'ont rien compris à la marche de l'histoire. Ce discours est très en vogue en ce moment. Mais ils ne sont pas obligés de le chanter à tue-tête dans les matinales des radios et des télés», peste-t-on dans l'entourage de Christian Jacob.

 «En fait de “constructifs”, ce seront des députés soumis à l'Élysée»

Le président du groupe LR sous la mandature précédente, qui brigue un nouveau mandat mercredi, a de son côté passé la journée à recevoir les nouveaux élus et à téléphoner à ceux qui n'étaient pas encore passés à Paris. Son objectif est de se préserver d'un maximum de défections parmi les 112 élus LR. Sur combien de députés pourra-t-il compter? «Un groupe de 80 environ, peut-être un peu plus, estimait-il. Mais des députés libres! Il n'est pas question pour nous de nous opposer bêtement à des réformes portées par le gouvernement qui s'inspireraient de nos idées, mais il n'est pas non plus question que l'on fasse serment d'allégeance. Chez nous, la liberté de vote a toujours été respectée.»


(...)



Article complet sur http://www.lefigaro.fr/elections/legisl ... icains.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 26749
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par johanono » 20 juin 2017, 22:39:07

La droite "non constructive", c'est-à-dire plutôt dure et conservatrice, risque de se retrouver très minoritaire, assez marginale sur l'échiquier politique française. Certains militants de droite appellent de leur vœux à une réorientation de leur famille politique vers une ligne plus dure et conservatrice. Mais cette stratégie peut-elle être couronnée de succès électoral ? Rien n'est moins sûr.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par wesker » 21 juin 2017, 19:29:52

Clairement, durant les législatives, les citoyens qui votaient en faveur des représentants de cette famille ne pouvaient pas vraiment savoir s'ils votaient pour des opposants où pour des élus qui iraient ensuite se structurer en groupe susceptible de se rapprocher du Gouvernement et de la majorité.

Pour ce qui me concerne, j'estime que les convergences entre ces familles politiques, sur le plan des contenus justifieraient un rapprochement, car les autres ne pourront que s'allier à un FN qui évoluera, lui aussi. Il n'y a rien de véritablement novateur, car c'est cette configuration politique qui semble être dominante en Europe. Naturellement, cela ne semble pas être satisfaisant pour des millions de citoyens qui s'abstiennent et se retrouvent dans des votes de témoignage, de colère etc...Bref, cela ne fait que clarifier une réalité politique qui fut, jusque là restée assez peu explicite, tant les oppositions, souvent de façade entre une partie de la gauche social démocrate et de la droite libérale furent évidente. D'ailleurs, il suffit de regarder la manière dont chacun se prononce en commission des lois pour les apprécier, mais je conviens qu'il faut, déjà s'interesser de près à la politique.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20531
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Jeff Van Planet » 21 juin 2017, 19:48:16

Bref, le PS est mort et LR se prends un coup dans les pieds. Les ultra des deux cotés se retrouvent isolés et les gens de bonne volonté vont s'unir sur ce qui les rapprochent et se combattre sur ce qui les séparent.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Hector
Messages : 8263
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Hector » 21 juin 2017, 21:45:03

johanono a écrit :
20 juin 2017, 22:39:07
La droite "non constructive", c'est-à-dire plutôt dure et conservatrice, risque de se retrouver très minoritaire, assez marginale sur l'échiquier politique française. Certains militants de droite appellent de leur vœux à une réorientation de leur famille politique vers une ligne plus dure et conservatrice. Mais cette stratégie peut-elle être couronnée de succès électoral ? Rien n'est moins sûr.
Inutile de t'inquiéter, on va garder au moins 80 députés LR à l'AN, ce sera suffisant pour relancer la machine dès que les grosses déceptions qui guettent les français vont arriver. Personnellement, je préfère que soyons 80 députés mais derrière une ligne claire que de continuer à se traîner les Solère, Riester, Juppé, Raffarin, Estrosi.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13155
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Baltorupec » 21 juin 2017, 22:17:10

C'est pas avec sens commun que l'UMP reconquiéra le pouvoir.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Ramdams » 21 juin 2017, 22:24:19

C'est clair. Ils sont minoritaires dans l'opinion française.

Avatar du membre
Hector
Messages : 8263
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Hector » 21 juin 2017, 22:24:39

Baltorupec a écrit :
21 juin 2017, 22:17:10
C'est pas avec sens commun que l'UMP reconquiéra le pouvoir.
De la même façon qu'en 2012 tu n'as pas prédit le résultat de 2017, tu n'es pas en état de prédire ce qui ce passera en 2022. Pour reconquérir, il suffit d'attendre en trollant le débat politique, c'est tout.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 8263
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Hector » 21 juin 2017, 22:27:57

Ramdams a écrit :
21 juin 2017, 22:24:19
C'est clair. Ils sont minoritaires dans l'opinion française.
Si la droite était minoritaire en terme d'idées, Macron n'aurait pas gagné si facilement. Car si tu comptes bien les résultats du 23 avril, avec quelles voix a gagné Macron le 7 mai ? La vérité, c'est que devant le fiasco de Fillon, les électeurs de droite ont fait passer Macron, et de toute façon vu le paysage il n'y avait pas d'autre choix. Mais c'est sans garantie pour la suite, les 46% de participation de ce 18 juin doivent mettre la puce à l'oreille de Macron.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Ramdams » 21 juin 2017, 22:31:35

Je ne parle pas des idées de la droite mais de celles de Sens Commun, qui représente une frange très minoritaire.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13155
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Baltorupec » 21 juin 2017, 22:36:11

Hector a écrit :
21 juin 2017, 22:24:39
Baltorupec a écrit :
21 juin 2017, 22:17:10
C'est pas avec sens commun que l'UMP reconquiéra le pouvoir.
De la même façon qu'en 2012 tu n'as pas prédit le résultat de 2017, tu n'es pas en état de prédire ce qui ce passera en 2022. Pour reconquérir, il suffit d'attendre en trollant le débat politique, c'est tout.
Je n'ai rien prédit du tout pour 2017. J'ai soutenu Mélenchon, mais j'avais conscience que Macron était le probable vainqueur.

Je ne prédis rien pour 2022, je dis juste que ce n'est pas avec la ligne sens commun/mariage pour tous que l'UMP re gagnera. Pour gagner, il faut rassembler. En 2007, Sarkozy l'avait compris en citant Jaurès et Blum et en débauchant quelque soc's. En 2012, Hollande pouvait juste rassembler à travers l'antipathie que générait Sarkozy. En 1995, Chirac avait fait campagne sur le thème de la fracture sociale, ce qui sur un point est un thème de gauchiste.

Ce qui se sont vautrés en largeur, c'est l'UMP, ils pensaient que ça ne serait qu'un jeu d'enfant, certains ayant proclamés le vainqueur de la primaire de la droite, vainqueur de la présidentielle par avance.

Avec Fillon, ce n'est pas des électeurs de droites qui ont fuit, mais des électeurs du centre, ce qui est différent, Fillon a tout de même fait 19 %, ce qui représente bien le noyau dur des électeurs de droites, et il a fait une razzia chez les électeurs de droite, les vieux, mais incapable de reconquérir les agriculteurs au FN.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13155
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Baltorupec » 21 juin 2017, 22:38:07

Hector a écrit :
21 juin 2017, 22:27:57
Ramdams a écrit :
21 juin 2017, 22:24:19
C'est clair. Ils sont minoritaires dans l'opinion française.
Si la droite était minoritaire en terme d'idées, Macron n'aurait pas gagné si facilement. Car si tu comptes bien les résultats du 23 avril, avec quelles voix a gagné Macron le 7 mai ? La vérité, c'est que devant le fiasco de Fillon, les électeurs de droite ont fait passer Macron, et de toute façon vu le paysage il n'y avait pas d'autre choix. Mais c'est sans garantie pour la suite, les 46% de participation de ce 18 juin doivent mettre la puce à l'oreille de Macron.
Ceux qui ont payé le plus l'abstention, c'est le FN et LFI, l'abstention se marquait beaucoup plus chez les jeunes que chez les vieux, réservoir à voix de l'UMP.

Les Français en ont ras le bol des affaires, et l'UMP va mettre des années à retrouver une crédibilité là dessus, après en se plaçant bien, ça ne les empêchera pas d'être élu, mais ça ne m'étonnerait pas non plus que le FN passe en 2022.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 26749
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par johanono » 22 juin 2017, 09:15:10

Hector a écrit :
21 juin 2017, 21:45:03
johanono a écrit :
20 juin 2017, 22:39:07
La droite "non constructive", c'est-à-dire plutôt dure et conservatrice, risque de se retrouver très minoritaire, assez marginale sur l'échiquier politique française. Certains militants de droite appellent de leur vœux à une réorientation de leur famille politique vers une ligne plus dure et conservatrice. Mais cette stratégie peut-elle être couronnée de succès électoral ? Rien n'est moins sûr.
Inutile de t'inquiéter, on va garder au moins 80 députés LR à l'AN, ce sera suffisant pour relancer la machine dès que les grosses déceptions qui guettent les français vont arriver. Personnellement, je préfère que soyons 80 députés mais derrière une ligne claire que de continuer à se traîner les Solère, Riester, Juppé, Raffarin, Estrosi.
Tu sembles te réjouir de cette scission. Je pense au contraire qu'elle risque d'affaiblir la droite. Tout d'abord, je ne suis pas certain qu'il y ait des différences idéologiques si fortes entre les Républicains "constructifs" et les Républicains "canal historique". Je pense aussi que cette division risque de rendre les choses encore moins claires dans l'esprit des électeurs. Elle va ajouter à la confusion, là où il y a besoin de clarté.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53440
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par Nombrilist » 22 juin 2017, 10:30:11

D'un côté ceux qui veulent enrichir les riches et de l'autre ceux qui veulent enrichir les riches, mais uniquement si ils vont à l'Eglise.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'heure de la scission a sonné chez Les Républicains

Message non lu par wesker » 22 juin 2017, 12:32:08

Hector, si j'ai bien compris tu te revendiques dans LR qui serait non constructif ?

Pourtant, si cette famille politique adhère, pour une partie, aux idées de la majorité présidentielle, ceux qui s'y refusent en veulent encore plus. Si la déception venait s'exprimer, crois tu sincèrement que les français en voudraient encore plus ? Clairement, je pense que la droite doit repenser son logiciel idéologique et s'affranchir, je le crois des surenchères auxquelles l'ancien Président de la République nous a habitué.

Répondre

Retourner vers « Les débuts du quinquennat d'E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré