Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31250
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par politicien » 25 août 2017, 07:40:44

Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

POLITIQUE - S'exprimant devant la communauté française en Roumanie, le président de la République a estimé qu'il fallait que la France "retrouve le destin qui est le sien".

Image



"La France n'est pas réformable" mais a fait le choix "un peu fou" d'un homme politique nouveau et peut adhérer à "une transformation en profondeur pour mener un combat plus grand qu'elle": à Bucarest, Emmanuel Macron a défendu avec passion ses réformes, retrouvant des intonations de campagne présidentielle, jeudi.


"Les Français détestent les réformes". "La France n'est pas un pays réformable. Beaucoup ont essayé et n'y ont pas réussi, car les Français détestent les réformes. Dès qu'on peut éviter les réformes, on le fait", a commenté le président de la République devant la communauté française de Bucarest, lors d'une visite en Roumanie.

(...)


Par Rédaction Europe1.fr avec Aurélie Herbemont et AFP
Article complet sur http://www.europe1.fr/politique/emmanue ... es-3418343
Qu'en pensez vous ? Partagez-vous les propos du Président de la République ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 21214
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par johanono » 25 août 2017, 08:16:48

Et comment ne pas les approuver ? Macron n'a fait que dire ce que beaucoup d'entre nous disons depuis longtemps sur ce forum !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49833
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Nombrilist » 25 août 2017, 08:18:28

Il s'est gouré d'adjectif possessif. Ce qu'il fallait dire, c'est "les français détestent mes réformes".
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21214
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par johanono » 25 août 2017, 08:21:39

Non, il ne s'est pas trompé. Les Français détestent les réformes en général, sauf peut-être les solutions faciles qui leur promettent plus de dépenses publiques, plus d'avantages sociaux, et moins d'impôts. Mais les vraies réformes, c'est qu'ils visent à réduire les dépenses publiques et les impôts, qui visent à redynamiser l'économie française, qui visent à en finir avec l'assistanat, les Français sont contre, dès lors que ça les touche directement. Pas touche à mon avantage catégoriel, pas touche à ma niche fiscale... Dès qu'un gouvernement s'avise de faire de vraies réformes, il se heurte à des manifestations, occupations, contestations, blocages, etc.

C'est l'histoire même de notre pays qui est ainsi. Macron ne fait que constater cette évidence historique. Quelle conclusion va-t-il en tirer, c'est un autre débat...

En ligne
Avatar du membre
GAB
Messages : 637
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par GAB » 25 août 2017, 08:32:06

johanono a écrit :
25 août 2017, 08:21:39
Non, il ne s'est pas trompé. Les Français détestent les réformes en général, sauf peut-être les solutions faciles qui leur promettent plus de dépenses publiques, plus d'avantages sociaux, et moins d'impôts. Mais les vraies réformes, c'est qu'ils visent à réduire les dépenses publiques et les impôts,
Donc quand il faut réduire les impots un coup on on est pour et un coup on est contre ...

Si si , on est pour la transition énergétique , la réforme du statut des travailleurs détachés avec un nivellement social par le haut ,
la réforme de l'assistanat improductif par le CICE et d'autres .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49833
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Nombrilist » 25 août 2017, 08:37:38

Il y a donc de fausses réformes (probablement celles de gauche) et de vraies réformes (celles de droite). J'en prends bonne note.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21214
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par johanono » 25 août 2017, 09:24:51

GAB a écrit :
25 août 2017, 08:32:06
johanono a écrit :
25 août 2017, 08:21:39
Non, il ne s'est pas trompé. Les Français détestent les réformes en général, sauf peut-être les solutions faciles qui leur promettent plus de dépenses publiques, plus d'avantages sociaux, et moins d'impôts. Mais les vraies réformes, c'est qu'ils visent à réduire les dépenses publiques et les impôts,
Donc quand il faut réduire les impots un coup on on est pour et un coup on est contre ...

Si si , on est pour la transition énergétique , la réforme du statut des travailleurs détachés avec un nivellement social par le haut ,
la réforme de l'assistanat improductif par le CICE et d'autres .
Moi, j'entends beaucoup de Français se plaindre de payer trop d'impôts. Donc si on veut réduire les impôts, il faut réduire les dépenses publiques. Et c'est là que le bas blesse. Dès qu'un gouvernement s'avise de réduire telle prestation sociale, de fermer une salle de classe, de supprimer la réserve parlementaire au nom de la transparence démocratique, de supprimer tel avantage catégoriel, de supprimer telle ou telle politique de travaux publics, etc., alors cela provoque contestations, pétitions, manifestations, de la part de ceux-là mêmes qui ne pourront bénéficier de tous les subsides publics auxquels ils avaient droit avant. Et parmi les contestataires, il y a forcément des gens bien à droite qui par ailleurs se plaignent qu'en France, on paye trop d'impôts. Donc en effet, avec des mentalités comme ça, on n'arrivera jamais à rien.

Si on est attaché aux dépenses publiques, aux services publics, très bien, mais alors il ne faut pas se plaindre de payer trop d'impôts.

Tu me parles d'environnement, mais moi, ce que je vois, c'est que les Français ne sont pas écologistes, parce que la défense de l'environnement implique de modifier nos habitudes de vie (moins de trajets en voiture, meilleur tri des ordures, meilleur respect des normes d'isolation, ne plus jeter les détritus n'importe où, etc.), et que dès qu'il s'agit de remettre en cause leurs habitudes, les Français sont contre, toujours avec de bonnes raisons (ça coûte trop cher, c'est trop contraignant, c'est injuste, etc.). Par exemple, l'écotaxe était une bonne mesure, c'était la stricte application du principe "pollueur-payeur" que de nombreux écologistes veulent mettre en place : elle a provoqué de graves manifestations, et le gouvernement a dû reculer devant une opinion publique hostile. Cet épisode a achevé de me convaincre que les Français n'étaient pas écologistes.

Autre débat : celui des niches fiscales. Indépendamment de leur coût (réel ou supposé), le fait est que ces niches rendent notre système fiscal assez injuste, opaque, si bien qu'il devient très difficile de savoir qui profite de quoi et qui paye combien exactement. Des considérations élémentaires de transparence et d'efficacité impliqueraient de supprimer toutes ces niches (quitte à revoir le barème). Cela fait des décennies qu'on en parle, mais rien ne se passe, parce que derrière chaque niche, se cache un chien prêt à mordre, c'est-à-dire un lobby prêt à défendre ses intérêts catégoriels.

Dans le même ordre d'idées, on pourrait s'attaquer à la complexité de notre système de protection sociale : de multiples aides diverses et variées, ayant chacune leurs propres règles de fonctionnement et critères d'attribution, ayant pour effet de rendre notre système très complexe, difficile à gérer. On pourrait simplifier tout ça, remplacer tout ce maquis pas une sorte d'allocation unique dégressive (à défaut d'aller jusqu'à l'allocation universelle), mais on n'y arrive pas, parce que ça provoque manifestations, contestations, etc.

Le mot "réforme" n'est forcément synonyme de régression ultralibérale. Mais le fait est que les Français sont majoritairement contre les réformes, parce qu'elles bousculent des habitudes de vie, parce qu'elles remettent en cause tel avantage catégoriel. Comment gouverner dans ces conditions ?

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 13866
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Narbonne » 25 août 2017, 10:28:26

Tout être humain n'aime pas le changement. C'est un comportement normal.
En plus, depuis 30 ans, c'est quasi systématiquement à la défaveur de 90% des citoyens. Il ne faut pas être étonné qu'ils "détestent les réformes".
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3576
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Francis_15 » 25 août 2017, 10:58:56

Narbonne a écrit :
25 août 2017, 10:28:26
Tout être humain n'aime pas le changement. C'est un comportement normal.
Et tu sors ça d'où ?

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 13866
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Narbonne » 25 août 2017, 11:57:57

Il y a plein de citations dans ce sens.
Il y a une période d'adaptation nécessaire à tout changement, ce n'est pas immédiat.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21214
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par johanono » 25 août 2017, 12:25:12

Il y a probablement un sentiment assez humain qui fait qu'on n'aime pas trop être bousculé dans ses habitudes. Mais je pense aussi que, pour des raisons historiques et culturelles, la propension à contester, manifester, protester, revendiquer, resquiller, frauder, est plus importante en France que dans les pays voisins. Cela ne rend notre pays que plus difficile à gouverner.

Et c'est pour cela que, historiquement, la France est un pays qui a du mal à se réformer quand il y a besoin. Les blocages s'accumulent progressivement, et quand le pays se retrouve au pied du mur, cela prend la forme de grandes révolutions, insurrections ou débâcles historiques (1789, 1940, 1958, notamment).

Les réactions à la déclaration de Macron semblent très négatives. Lire, par exemple, les commentaires sur le site du Figaro. Pourtant, il n'a fait qu'énoncer une évidence historique. Il a appuyé là où ça fait mal. C'est bien connu, toute vérité n'est pas bonne à dire.

Avatar du membre
signora
Messages : 2735
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par signora » 25 août 2017, 13:31:57

johanono a écrit :
25 août 2017, 08:21:39
Non, il ne s'est pas trompé. Les Français détestent les réformes en général, sauf peut-être les solutions faciles qui leur promettent plus de dépenses publiques, plus d'avantages sociaux, et moins d'impôts. Mais les vraies réformes, c'est qu'ils visent à réduire les dépenses publiques et les impôts, qui visent à redynamiser l'économie française, qui visent à en finir avec l'assistanat, les Français sont contre, dès lors que ça les touche directement. Pas touche à mon avantage catégoriel, pas touche à ma niche fiscale... Dès qu'un gouvernement s'avise de faire de vraies réformes, il se heurte à des manifestations, occupations, contestations, blocages, etc.

C'est l'histoire même de notre pays qui est ainsi. Macron ne fait que constater cette évidence historique. Quelle conclusion va-t-il en tirer, c'est un autre débat...

Exactement.
Les français veulent bien accepter les réformes à la condition qu'elles touchent tel ou tel groupe social ... mais pas le leur !
Comme il est difficile d'être toujours épargné globalement on est toujours contre tout.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3576
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Francis_15 » 25 août 2017, 13:51:59

Narbonne a écrit :
25 août 2017, 11:57:57
Il y a plein de citations dans ce sens.
Il y a une période d'adaptation nécessaire à tout changement, ce n'est pas immédiat.
Pas très scientifique comme méthode ... :roll:

Et Darwin il en pense quoi ?
johanono a écrit :
25 août 2017, 12:25:12
Il y a probablement un sentiment assez humain qui fait qu'on n'aime pas trop être bousculé dans ses habitudes.
Je pense que les français acceptent facilement les réformes à partir du moment où c'est pas un truc tout pourri qui va les faire trimer encore plus.

Heleth
Messages : 393
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Heleth » 25 août 2017, 15:24:48

Francis_15 a écrit :
25 août 2017, 13:51:59
Et Darwin il en pense quoi ?
Que vient faire Darwin et sa théorie de l'évolution des espèces dans un débat sur les réformes ? Faut m'expliquer.

Heleth
Messages : 393
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Emmanuel Macron : "Les Français détestent les réformes"

Message non lu par Heleth » 25 août 2017, 15:38:13

De mon point de vue, globalement, les français souffrent de troubles dissociatifs. D'un côté il veulent des réformes qui vont amener à la réduction des dépenses et de la dette publiques. Et de l'autre, ils veulent toujours plus de services publiques et conserver leurs acquis sociaux. Ou comment réussir la quadrature du cercle ...

Répondre

Retourner vers « Les débuts du quinquennat d'E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré