Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32931
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par politicien » 25 août 2017, 18:57:15

Bonjour,
LE SCAN POLITIQUE - Contrairement à ses habitudes, le chef de l'État a profité de son déplacement en Europe de l'Est pour inviter quelques journalistes à s'entretenir en privé avec lui dans l'avion présidentiel. Il devrait prendre la parole plus régulièrement dans les semaines à venir.

Jupiter est-il redescendu sur terre? Après s'être affiché comme un candidat accessible et prolixe durant la campagne, Emmanuel Macron est ensuite devenu un président silencieux et invisible depuis l'élection. Une manière pour lui d'endosser le costume de monarque qu'il croyait indispensable à la fonction de chef de l'État... Mais qui lui a surtout valu de se mettre à dos la plupart des médias, ainsi qu'une bonne partie de l'opinion, dont les doutes augmentent à mesure que les réformes s'accélèrent. Dans l'arène politique, les critiques fusent: François Hollande, François Bayrou et Alain Juppé sont tour à tour sortis du silence pour éreinter le début du quinquennat.

Conscient de cette situation, le locataire de l'Élysée a décidé de profiter de sa tournée en Europe de l'Est pour revoir en profondeur sa stratégie de communication. Contrairement à ce qu'il avait promis à Berlin le 15 mai dernier («Nous prendrons dorénavant la discipline à l'étranger de ne pas parler de politique française»), le fondateur d'En marche! s'est ainsi longuement exprimé sur la situation française depuis la Roumanie, où il tenait jeudi un discours devant la communauté française expatriée à Bucarest.

De même, celui qui se vantait le 6 avril dernier de ne «jamais faire de off» a semble-t-il changé d'avis sur ce point aussi. Jeudi, il a en effet convié trois journalistes (Le Monde, L'Obs, Ouest-France) dans son Falcon présidentiel pour un entretien privé d'une heure environ. Là, il leur aurait notamment confié son intention de s'adresser directement aux Français une à deux fois par mois, et évoqué la matinale radio pour le faire.

(...)

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... de-com.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 26230
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Le virage à 180° d'Emmanuel Macron sur sa stratégie de communication

Message non lu par johanono » 25 août 2017, 18:58:35

Le virage à 180° d'Emmanuel Macron sur sa stratégie de communication

Depuis son élection, le chef de l'État se faisait discret dans les médias, avec une communication très verrouillée. Mais tout est en train de changer.

Emmanuel Macron entendait rester au-dessus de la mêlée en n'accordant qu'une parole rare et en ne commentant pas l'actualité, surtout pas depuis l'étranger. Mais il évolue.

suite
Donc en gros :
- Sarkozy avait théorisé le concept de président hyper-actif, on le lui a reproché,
- Hollande avait théorisé le concept de président normal, on le lui a reproché,
- Macron avait théorisé le concept de président "jupitérien", c'est-à-dire plutôt discret dans les media, et on lui reproche aussi.

Là encore, je me demande ce qu'il faut que fasse un président pour trouver grâce aux yeux des Français.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14649
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Narbonne » 25 août 2017, 20:43:29

Que le chômage baisse.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7811
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Le virage à 180° d'Emmanuel Macron sur sa stratégie de communication

Message non lu par Hector » 25 août 2017, 21:38:40

johanono a écrit :
25 août 2017, 18:58:35
Le virage à 180° d'Emmanuel Macron sur sa stratégie de communication

Depuis son élection, le chef de l'État se faisait discret dans les médias, avec une communication très verrouillée. Mais tout est en train de changer.

Emmanuel Macron entendait rester au-dessus de la mêlée en n'accordant qu'une parole rare et en ne commentant pas l'actualité, surtout pas depuis l'étranger. Mais il évolue.

suite
Donc en gros :
- Sarkozy avait théorisé le concept de président hyper-actif, on le lui a reproché,
- Hollande avait théorisé le concept de président normal, on le lui a reproché,
- Macron avait théorisé le concept de président "jupitérien", c'est-à-dire plutôt discret dans les media, et on lui reproche aussi.

Là encore, je me demande ce qu'il faut que fasse un président pour trouver grâce aux yeux des Français.
Qu'il fasse fusiller une centaine d'emmerdeurs et il sera très populaire. :zinzin:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 26230
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par johanono » 25 août 2017, 23:13:25

Narbonne a écrit :
25 août 2017, 20:43:29
Que le chômage baisse.
Donc en gros, les Français dont le changement d'avis au sujet de Macron explique sa baisse dans les enquêtes de popularité croient que Macron est un magicien capable de faire baisser le chômage en trois mois. En effet, si les Français cherchent un magicien, ils vont être déçus.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14649
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Narbonne » 25 août 2017, 23:44:02

Peu importe la forme de la communication, s'il n'y a pas de résultats concrets c'est toujours voué à l'échec.
En plus il y a trop de couacs (budget armée, APL, taxe habitation ...)
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7811
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Hector » 25 août 2017, 23:48:49

Macron ne guérit pas les écrouelles ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14649
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Narbonne » 25 août 2017, 23:53:46

Je pense que beaucoup d'électeurs ont voté pour Macron en se disant qu'il vallait mieux lui qu'un autre, et en se disant on verra bien après.
Pour le moment, on voit beaucoup d'approximations, de décalages dans le temps, d'autoritarisme mal placé (De Villiers) ...
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19916
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le virage à 180° d'Emmanuel Macron sur sa stratégie de communication

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 août 2017, 08:29:29

johanono a écrit :
25 août 2017, 18:58:35
Le virage à 180° d'Emmanuel Macron sur sa stratégie de communication

Depuis son élection, le chef de l'État se faisait discret dans les médias, avec une communication très verrouillée. Mais tout est en train de changer.

Emmanuel Macron entendait rester au-dessus de la mêlée en n'accordant qu'une parole rare et en ne commentant pas l'actualité, surtout pas depuis l'étranger. Mais il évolue.

suite
Donc en gros :
- Sarkozy avait théorisé le concept de président hyper-actif, on le lui a reproché,
- Hollande avait théorisé le concept de président normal, on le lui a reproché,
- Macron avait théorisé le concept de président "jupitérien", c'est-à-dire plutôt discret dans les media, et on lui reproche aussi.

Là encore, je me demande ce qu'il faut que fasse un président pour trouver grâce aux yeux des Français.
Je vais rebondir sur cette analyse très pertinente:

Quand je suis revenus en France, le président était Sarkozy. Je le voyais trois fois par semaines à la télé car il était souvent en déplacements et à chacun de ces déplacements une conférence de presse était organisée. Dans ces conférences de presse, il y avait toujours un journaliste pour lui poser une question sur l'actualité du gouvernement. Sarkozy y répondait. De par ce processus nous savions toujours ce qui se passait, ce que le gouvernement faisait, et si un changement de cap survenait, on était au courant.
Sachant que cette information constante du citoyens n'empêche en rien de ne pas être d'accord avec la politique en place, mais au moins on savait pourquoi ne pas être d'accord et on avait des arguments qui nous tombaient dessus constamment.

Je pensais donc à l'époque, et je le pense encore, que même si Sarkozy est un très mauvais président, ce système de déplacements et de conférences de presse fréquentes, allait lui survivre, et si par hasard un président ne le faisait pas, il allait en payer les frais. Comme hollande.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14649
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Narbonne » 26 août 2017, 08:34:15

Normalement le 1er ministre est également en charge d'expliquer la politique du gouvernement ainsi que les ministres.
Pour le moment, ils sont inexistants. Avant hier le 1er ministre a expliqué qu'il ne connaissait pas tous les chiffres !
J'ai d'ailleurs oublié son nom
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19916
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 août 2017, 08:40:27

Le premier ministre, selon mon humble avis, ne devrait pas exister, mais au delà de ça, si tu laisses le premier ministre faire le boulot à ta place, il se passera ce qui s'est passé avec Hollande: on dira <<wesh, t'as vu c'est la politique à valls>>
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14649
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Narbonne » 26 août 2017, 08:51:56

Nous sommes effectivement dans un régime qu'on peut qualifier de "semi-présidentiel". Ce régime permet plus de souplesse au chef de l'Etat car le 1er ministre sert de fusible et peut être changé sans difficulté. En grillant le 1er ministre comme l'a fait Sarkozy et le fait Macron, ces 2 présidents se retrouvent systématiquement en 1ere ligne et ils endossent tous les couacs du gouvernement
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7811
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Hector » 26 août 2017, 09:15:52

Narbonne a écrit :
25 août 2017, 23:53:46
Je pense que beaucoup d'électeurs ont voté pour Macron en se disant qu'il vallait mieux lui qu'un autre, et en se disant on verra bien après.
Pour le moment, on voit beaucoup d'approximations, de décalages dans le temps, d'autoritarisme mal placé (De Villiers) ...
Perso, je m'en fous. Je jugerai sur les résultats (croissance, finances publique, chômage, impôts). Concernant la communication, la tenue du gouvernement, Macron a une bien meilleure tenue que François Hollande ou Nicolas Sarkozy. Par contre, il devra faire attention aux opportunistes de toutes origines qui l'ont suivi, et les virer rapidement en cas de dérapage; ce qui a été fait avec les 3 ripoux du Modem, a été partiellement fait avec le promoteur immobilier Richard Ferrand (qui n'aurait pas du être élu président de groupe LREM) et reste le cas Murielle Pénicaud (accusations bien légères de mon point de vue). Il devra faire aussi attention aux éléments de train de vie, Brigitte Macron passe mal et les histoires de coiffeurs et de maquilleuses aussi.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14649
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Narbonne » 26 août 2017, 09:27:49

Hector, je suis globalement d'accord, mais tous ces errements expliquent en partie la chute de popularité. Ce n'est pas avec de la communication qu'il redressera sa barre mais avec des résultats
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 63
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Fin du silence radio : en difficulté, Macron revoit sa stratégie de com'

Message non lu par Aiden » 26 août 2017, 09:39:17

Macron a voulu être un président jupitérien. Je pense pour ma part que cela ne peut pas fonctionner. A partir du moment ou le pouvoir est détenu par une personne, celle-ci doit de montrer et parler. Elle ne peut rester en hauteur, loin des citoyens. Dans le cas contraire, on observe une perte de légitimité. C'est en tout cas comme cela que je ressens les choses. . Il y a donc deux autres possibilités dans ce cadre institutionnel. Soit il décide de tout, et dans ce cas là le premier ministre ne sert à rien, soit il y a un partage équitable, ce que je considère comme du gaspillage. Conclusion: une des deux fonctions (Président ou PM) doit disparaître. Et personnellement je supprimerai celle qui évoque le plus la majesté; l'éloignement et la personnification du pouvoir, à savoir le Président de la République.

Répondre

Retourner vers « Les débuts du quinquennat d'E. Macron »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré