Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Venez débattre et échanger des élections municipales de mars 2020
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33174
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Message non lu par politicien » 15 sept. 2019, 09:59:17

Bonjour,

J'ouvre ce fil qui sera consacré à la ville de Marseille pour les municipales 2020 :
Martine Vassal (LR) s’est lancée vendredi dans la bataille des élections municipales à Marseille, marquée par la fin du long règne de Jean-Claude Gaudin.
Comme son rival Bruno Gilles, elle dit vouloir « aller jusqu’au bout », avec ou sans l’investiture de son parti.
Le maire sortant a adoubé Martine Vassal et appelle les deux rivaux à s’unir.
Et de deux. A Marseille, la majorité sortante a officiellement deux candidats pour succéder à Jean-Claude Gaudin, en fonction depuis 1995. « Aujourd’hui, je veux me lancer, j’ai envie de servir Marseille, je suis née pour ça », a scandé vendredi Martine Vassal (LR), lors d’une courte allocution sans notes, sur la terrasse du musée Regards de Provence. Comme son rival Bruno Gilles, sénateur LR des Bouches-du-Rhône également en lice, elle a dit sa volonté « d’aller jusqu’au bout », avec ou sans investiture du parti, qui doit trancher en octobre le cas épineux de la deuxième ville de France. « Marseille, ce n’est pas un parti », martèle la double présidente de la métropole et du conseil départemental, qui appelle « à changer de matrice » et souhaite que « Marseille entre enfin dans le XXIe siècle ».

(...)

« C’est une guerre pour Marseille »

« Mon objectif, c’est d’être maire de Marseille », objecte Bruno Gilles, dont un proche regrette que « Jean-Claude Gaudin prenne ainsi le risque de déchirer sa famille politique ». « Ce n’est pas une guerre des droites, c’est une guerre pour Marseille, pour faire réussir ce territoire », veut croire de son côté Martine Vassal. Elle peut comptabiliser à ce jour plus de soutiens publics quand son rival Bruno Gilles, qui pouvait espérer un soutien de Renaud Muselier, a sans doute déchanté en lisant son appel de ce jour à « une union entre Marine Vassal et Bruno Gilles ». Côté projet, la candidate Martine Vassal est restée dans le flou. On s’en tiendra pour le moment à quelques propositions sur les écoles, la police municipale ou encore la reconstruction de l’hôpital de la Timone ajoutée, comme elle l’a confié, la veille de sa déclaration de candidature.

(...)

https://www.20minutes.fr/politique/2603 ... ere-gaudin
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25138
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Message non lu par El Fredo » 16 sept. 2019, 18:39:33

Une marmite de bouillabaisse ferait mieux que cette momie.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2649
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Message non lu par Spartiate » 27 sept. 2019, 10:45:04

Les Républicains et le Rassemblement nationale arrivent en tête du premier tour, selon un sondage Elabe. Les potentiels candidats de La République en marche pâtissent d’une faible notoriété et d’une dispersion de l’électorat d’Emmanuel Macron.
Qui succèdera à Jean-Claude Gaudin? Maire de Marseille depuis 1995, l’élu Les Républicains codera son fauteuil en mars prochain, à l’occasion des élections municipales. Et pour l’heure, la droite reste en position de force en vue du premier tour, en duel avec le Rassemblement national, selon un sondage Elabe réalisé pour BFMTV et La Tribune publié ce vendredi.

A droite, l’institut de sondage a testé deux candidatures: celle de la présidente de la métropole et du conseil départemental des Bouches-du-Rhône Martine Vassal, et celle du sénateur Bruno Gilles, dont la notoriété est moindre dans la cité phocéenne.

Quelle que soit la configuration du premier tour évaluée, la première réaliserait de meilleures scores en cas de candidature unique des Républicains: entre 28,5% et 29,5%, contre seulement entre 21% et 22,5% pour son rival. Dans tous les cas, LR est pour l’instant loin des 37,6% réalisés par Jean-Claude Gaudin avec sa liste d’union de la droite en 2014.

Le Rassemblement national apparaît de son côté proche de ses scores habituels. L’actuel maire des 13e et 14e arrondissements, Stéphane Ravier, recueille entre 20,5% et 23% des intentions de vote selon les différents scénarios testés. Il arrive même en tête du premier tour, avec 20,5%, dans l’hypothèse d’une désunion de la droite et du maintien des deux candidatures de Martine Vassal et Bruno Gilles.

Image

https://www.bfmtv.com/politique/sondage ... 75719.html
Mêmesi le système électoral est ici différent que dans la plupart des villes, on peut faire plusieurs remarques :
- le sondage confirme les mauvais sondages pour les listes LREM aux municipales
- il confirme par ailleurs les bonnes performances d'EELV qui peut se nourrir sur le déclin du PS
- LFI est à la ramasse alors que c'est le fief de son leader

La droite gardera vraisemblablement la majorité à Marseille. Maintenant, EELV a de meilleures réserves de voix et à moins que la gauche ne fasse une fois de plus l'erreur stupide de se désister pour éviter une victoire du RN, elle peut ravir la mairie si les reports de voix sont bons.

Avatar du membre
Hector
Messages : 8562
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Message non lu par Hector » 27 sept. 2019, 19:39:13

Pas bon pour LaREM en effet.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 31351
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Message non lu par wesker » 27 sept. 2019, 23:12:51

En même temps, tes nouvelles idoles ne peuvent pas l'emporter partout, mais méfions nous des sondages qui ne peuvent refléter la complexité et la proximité que les divers candidats peuvent rencontrer sur le terrain.

Cela étant, depuis des années, que la droite gère cette cité, à coups de slogans et de déclarations que j'estime politiciennes, une alternative serait la bienvenue.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27073
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Message non lu par johanono » 11 nov. 2019, 20:12:48

La gestion de la ville de Marseille par Jean-Claude Gaudin est durement critiquée par deux rapports de la Chambre régionale des comptes qui viennent d'être publiés. Mince alors : si la droite ne sait plus gérer rigoureusement les deniers publics, ça veut dire que tout fout le camp... Qu'en pense @Hector ? :mrgreen:

Avatar du membre
Hector
Messages : 8562
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Municipales à Marseille : Qui succèdera à Gaudin ?

Message non lu par Hector » 11 nov. 2019, 21:04:11

Hector en pense que Martine Vassal, la candidate promue par JC Gaudin est largement en tête dans les sondages.

Municipales: un sondage place Martine Vassal (LR) en tête à Marseille
Selon un sondage Ifop commandé par LR, la présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence serait la candidate la mieux armée.

Les résultats d’un sondage parviendront-ils à mettre toute la droite phocéenne d’accord derrière une seule candidature? À trois jours d’une réunion importante voulue par le président des Républicains, les dernières projections de l’Ifop confirment l’avance de Martine Vassal en vue des municipales de mars à Marseille. Avant de retrouver toutes les figures de la droite au siège du parti mercredi, Christian Jacob pourra s’appuyer sur un sondage dans lequel la présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence, qui préside également le conseil départemental des Bouches-du-Rhône, s’illustre comme la candidate la mieux placée.
À lire aussi : À Marseille, Macron ouvre la bataille des municipales

Selon nos informations, dans toutes les configurations de premier tour envisagées, l’élue devance le sénateur des Bouches-du-Rhône, Bruno Gilles, également candidat. En termes de notoriété locale comme de bonnes opinions, l’avantage de Vassal représente 15 à 20 points d’avance. Quand les concurrents de la droite sont évalués chacun en situation de porter une candidature unique pour la droite, Martine Vassal devance encore Bruno Gilles de 5 points. Dans ce cas, elle creuse aussi un écart plus grand face au candidat du Rassemblement national, Stéphane Ravier, soit 7 points alors que le sénateur Bruno Gilles ne devance le RN que d’1 point.

Dans deux hypothèses, selon lesquelles Martine Vassal et Bruno Gilles se retrouveraient chacun dans une position de dissident, la présidente LR du département reste en tête. Elle obtient 7 points d’avance si elle est investie et 5 si elle est dissidente. À noter enfin qu’en cas de double candidature à droite à Marseille, Martine Vassal serait à égalité avec le RN si elle était investie. Mais, si elle devait s’engager en position de dissidente face à Bruno Gilles investi, elle serait devancée par le parti de Marine Le Pen de 3 points.
Bruno Gilles plaide pour un accord avec Martine Vassal pour une répartition de la gestion des collectivités

Le sondage de l’Ifop, dont les détails seront exposés mercredi au siège du parti, ne bouscule pas les données déjà enregistrées à Marseille. On y retrouve à peu près les mêmes niveaux constatés dans la dernière étude Elabe de septembre 2019. Déjà, l’hypothèse Vassal avait recueilli 29,5 % d’intentions de vote, soit 7 points devant celle de Gilles, évaluée à 22,5 % au 1er tour. Elle devançait aussi le RN de 7,5 points quand son concurrent de droite ne parvenait à creuser qu’un écart de 0,5 point face au candidat Ravier.

Bruno Gilles plaide pour un accord avec Martine Vassal pour une répartition de la gestion des collectivités. Il veut être le candidat de la mairie en estimant que sa rivale devrait se limiter à la métropole. Dimanche dans le JDD, Renaud Muselier, un proche de Bruno Gilles, s’est positionné sur la même ligne mais a aussi insisté sur la nécessité de privilégier un accord. «On ne peut pas se permettre de se diviser dans la deuxième ville de France», a jugé le nouveau président LR des Régions de France.

C’est précisément pour régler cette divergence de vues à Marseille que le président Jacob souhaite mettre tout le monde d’accord, mercredi, sur un objectif: ne pas prendre le risque de perdre Marseille. Au nom d’un indispensable rassemblement des forces, il vient d’ailleurs d’acter l’investiture de Rachida Dati à Paris et devrait prochainement enterrer la hache de guerre entre Éric Ciotti et Christian Estrosi à Nice. Au moment où Les Républicains cherchent un moyen de devenir audibles sur la scène politique, toutes les divisions ne pourront qu’affaiblir le mouvement.

En attendant mercredi, chez Martine Vassal on croise les doigts. À moins de cinq mois du scrutin, la détermination de la candidate serait «totale» et son poids politique, comme la dernière tribune des «1500 Marseillais et Marseillaises» réclamant sa désignation à Marseille, sont perçus comme des atouts pour porter les couleurs de la droite et du centre. Réponse du parti imminente!
Muselier est Président du Conseil Régional si mon souvenir est bon. C'est un ennemi de JC Gaudin, pas surprenant que le CR émette des rapports acides sur la gestion de Gaudin.

Concernant Gaudin, cuisiné en bouillabaisse ou en aïoli, le poisson pourrit toujours par la tête. Je ne suis pas concerné par les affaires de la politique marseillaise. Marseille est un lieu particulier de la politique française. J'ai revu il y a peu le film "La French" sur le juge Pierre Michel, même si c'est romancé, Marseille est une ville terrible.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « Elections Municipales 2020 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré