Municipales : La bataille de Paris

Venez débattre et échanger des élections municipales de mars 2020
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33328
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par politicien » 15 sept. 2019, 09:53:48

Bonjour,

J'ouvre ce fil qui sera consacré à l'élection Municipale pour la Ville de Paris :

Et une première information avec ce sondage :
Municipales : Hidalgo en tête au 1er tour à Paris, selon un sondage

Si les élections devaient se dérouler ce dimanche, la maire de Paris arriverait en tête devant Benjamin Griveaux et Cédric Villani.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, arriverait en tête au premier tour des élections municipales face au candidat de La République en marche (LaRem), Benjamin Griveaux, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Le Journal du dimanche et Sud Radio.

» LIRE AUSSI - Paris: les folles dépenses d’Anne Hidalgo

L'édile socialiste, en poste depuis 2014, remporterait 24% des suffrages au premier tour si jamais les élections devaient se dérouler ce dimanche, selon le sondage réalisé en ligne entre le 9 et le 12 septembre. Elle dépasserait largement la tête de liste de La République en marche, Benjamin Griveaux, très affaibli par la candidature dissidente du mathématicien Cédric Villani. Le parti de la majorité présidentielle recueillerait 17% des voix, la liste de Cédric Villani 15% des voix.

La liste des Républicains, menée par Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris, récolterait 14% des suffrages et celle d'Europe Ecologie Les Verts, conduite par David Belliard, 13%.

(...)

http://www.lefigaro.fr/politique/munici ... e-20190915
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54070
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par Nombrilist » 15 sept. 2019, 10:51:38

Hidalgo en ballotage favorable. Si Villani se rallie à Griveaux à la fin, ce sera très chaud pour elle.

Avatar du membre
Hector
Messages : 9037
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par Hector » 15 sept. 2019, 15:08:13

La machine à perdre est en route côté LaREM, étant entendu que la droite pourrait garder ses fiefs des arrondissements 6,7, 16, 17.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par Spartiate » 15 sept. 2019, 17:06:07

On remarque au travers de ce sondage que Villani n'a pas croqué dans l'électorat de Hidalgo ni dans celui d'EELV. Hidalgo est très stable et je pense que le caractère légitimiste de l'électorat aidant, elle devrait au final l'emporter mais en scellant une coalition avec d'autres partis.

La droite restera là où elle est, dans des mairies d'arrondissement à gérer les crottes de chien sur les trottoirs. Elle devrait en céder quelques-uns à LREM.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33328
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par politicien » 22 sept. 2019, 21:02:11


"Je ne renoncerai jamais": Anne Hidalgo défend son bilan dans un livre avant sa candidature

Dans son livre Le Lieu des possibles, qui paraîtra mercredi prochain, la maire de Paris entretient le faux-suspense autour de sa candidature, dont l'annonce sera faite "dans les prochaines semaines".

Logement, sécurité, verdissement de la ville: Anne Hidalgo, la maire PS de Paris, défend son bilan dans un livre et polit son positionnement social, avant une plus que probable annonce de candidature à sa réélection en mars 2020.

"Je ne renoncerai jamais", prévient la maire de Paris, à la fin de l'ouvrage Le Lieu des possibles (éditions de l'Observatoire, 14 euros), à paraître mercredi. Celle dont le mandat a essentiellement été marqué, selon son cabinet, par la "piétonnisation des voies sur berges", et sa lutte contre la "pollution de l'air", s'y adresse largement à la gauche.

"Je suis de gauche et je refuse de vivre dans une ville d'où l'on aurait chassé les classes modestes et populaires", écrit-elle: "Penser séparément les problèmes de fin du monde et de fin de mois est une erreur fondamentale."

100.000 logements sociaux construits depuis 2001

L'édile rappelle, tandis que le coût du logement à Paris poursuit sa flambée, le rétablissement au 1er juillet de l'encadrement des loyers, mais aussi "la construction de 100.000 logements sociaux" depuis 2001 (quand elle était la première adjointe de Bertrand Delanoë).

Alors que le facteur de la plateforme de location Airbnb est régulièrement mis en avant dans la hausse des prix, la maire de Paris précise dans un entretien au Journal du Dimanche demander à l'Etat de lui donner "la possibilité d'agir, et d'aller, pourquoi pas, jusqu'à l'interdiction d'Airbnb dans certains quartiers".

(...)

https://www.bfmtv.com/actualite/je-ne-r ... tion/index
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
signora
Messages : 4333
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par signora » 23 sept. 2019, 15:50:10

Nombrilist a écrit :
15 sept. 2019, 10:51:38
Hidalgo en ballotage favorable. Si Villani se rallie à Griveaux à la fin, ce sera très chaud pour elle.
A moins que Griveaux se rallie à Villani ;)
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par Spartiate » 23 sept. 2019, 23:22:09

Un nouveau sondage confirme le socle de 15 % de Villani :

Image

https://www.lci.fr/politique/sondage-ex ... 32982.html

Le tout, c'est de tenir la route jusqu'en mars maintenant.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31483
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par wesker » 27 sept. 2019, 23:18:11

J'aurais toujours une forme de respect pour ceux qui, bien qu'ayant des idées, des positionnements différents des miens, ne cèdent pas aux pressions et ne renoncent pas à ce qu'ils considèrent comme conforme à l'idée qu'ils se font des besoins d'une collectivité.

Le courage n'étant pas confondu avec l'obstination ou l'acharnement idéologique qui conduit à l'obscurantisme néanmoins, suscite toujours une forme d'adhésion de la part d'électeurs qui, au final peuvent désapprouver les combinaisons et divergences qui s'expriment au sein d'appareils politiques finalement peu représentatifs.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27579
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par johanono » 29 oct. 2019, 12:24:20

Et si Borloo remplaçait Griveaux ?
Municipales à Paris : les secrets de l'opération « Borloo »

Un sondage testerait le nom de Borloo pour remplacer Griveaux et Villani. Qui l'a commandé  ? Existe-t-il vraiment  ? Récit d'une partie de poker menteur.

suite

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par Spartiate » 29 oct. 2019, 12:37:20

Griveaux est une machine à perdre pour LREM. Et même si je ne crois pas que Villani puisse gagner, je pense qu'il peut faire perdre Griveaux.

Le problème de Griveaux, c'est qu'il est l'incarnation de l'entre-soi macronien, (trop) sûr de ses capacités et qui ne prend pas la peine d'élargir sa base électorale pour gagner. À cela s'ajoute des arguments plus ad hominem, une image d'arrogant/froid qui lui collera à la peau pour très longtemps. Déjà, le MoDem a décidé de le lâcher, c'est qu'il y a vraiment feu au lac.

Borloo peut le remplacer, il a le même programme mais renvoie une image plus positive. Maintenant, ce serait encore une preuve que LREM est incapable de valoriser des figures montantes et qu'à la promesse du nouveau monde s'est substituée une réactualisation de l'ancien monde juppéiste de centre-droit. Il n'y a qu'à voir le nombre de communes où LREM décide tout simplement de soutenir le maire sortant LR, tellement le parti est mal positionné et ne peut exister par lui-même.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27579
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par johanono » 29 oct. 2019, 12:52:31

LREM est un parti assez neuf, constitué au départ par des militants plutôt jeunes, type CSP+, qui ont décidé de soutenir Macron à la présidentielle. Forcément, ce parti n'a pas les mêmes réseaux d'élus et de militants que le PS ou LR. On ne peut pas reprocher tout et son contraire à ce parti.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par Spartiate » 29 oct. 2019, 13:44:36

Guérini l'a dit, le but de LREM est d'avoir le plus d'élus possibles et de contracter les meilleures alliances. Comme le FN en son temps en 2014. La cohérence des idées, le CV des personnes ne sont qu'accessoires.

Mais après, je ne leur reproche rien, je suis au contraire très heureux qu'ils fassent ces erreurs stratégiques.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27579
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par johanono » 29 oct. 2019, 17:48:25

Tout parti politique a vocation à avoir le plus d'élus possibles. Parfois, cela passe par des alliances, c'est le principe même de la démocratie, notamment dans les pays d'Europe du Nord qui pratiquent la proportionnelle, mode de scrutin que certains d'entre vous sur ce forum chérissent tant. LREM ayant une vocation centrale dans l'échiquier politique, a vocation plus que d'autre partis à faire des alliances, tantôt avec les modérés de gauche, tantôt avec les modérés de droite. Généralement, ce sont les partis situés aux extrêmes du spectre politique qui font le moins d'alliances, voire pas d'alliances du tôt : soit parce qu'ils ne le veulent pas, soit parce que personne ne veut d'eux.

Quant à LREM, tu ne peux pas leur reprocher tout et son contraire. S'ils ne font pas d'alliance, par exemple en investissant un marcheur de la première heure, tu diras qu'ils restent dans un "entre-soi macronien, (trop) sûr de ses capacités et qui ne prend pas la peine d'élargir sa base électorale pour gagner". Et s'ils font des alliances, tu dis que c'est le retour de la vieille politique, et que les promesses de renouvellement sont oubliées. Que faut-il qu'ils fassent pour trouver grâce à tes yeux ?

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par Spartiate » 29 oct. 2019, 18:24:08

Non, tu n'as pas compris ce que je voulais dire. Déjà, ils ne trouveront jamais grâce à mes yeux car je les crois profondément insincères dans leur grande majorité et rien ne changera à ce sujet, une confiance ça ne se gagne qu'une fois ou ça se perd pour toujours. Mais ce n'est pas moi le sujet.

LREM c'est le mariage entre la carpe et le lapin, sa ligne est totalement illisible. En votant LR, je peux m'attendre à une politique très conservatrice ; en votant RN je peux m'attendre à une politique nationaliste ; en votant EELV je peux m'attendre à une politique plutôt écologique. Mais en votant LREM, on peut s'attendre à tout. Il n'y a qu'à voir les débats autour de la PMA et de la laïcité pour s'apercevoir que le parti pourrait aussi bien donner son accord à une militante de LMPT comme à un membre de ce que tu appelles le lobby LGBT. Je prends cet exemple mais tous les sujets sont concernés.

Et en effet, LREM me fait penser au FN, qui voulait présenter des candidats partout peu importe leur passé, peu importe qu'ils aient vraiment donné leur accord. Ca a largement discrédité le parti, pour pas grand-chose puisqu'il ne reste plus grand-monde des élus de 2014.

Et puis, leur but c'est pas de "faire alliance", c'est de débaucher des personnalités de LR après avoir débauché des personnalités du PS.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31483
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Municipales : La bataille de Paris

Message non lu par wesker » 29 oct. 2019, 19:35:01

Borloo....? Le nouveau monde ?

Certes sur un plan idéologique, il partage les options et le positionnement d'En Marche, sur un plan politique il dispose d'atouts considérables en matière électorale, notoriété, crédibilité à l'international par ces activités professionnelles récentes et capacités à rassurer un électorat centriste, libéral, un peu bobo.

Et, oui, effectivement, cela ne serait pas une surprise

Répondre

Retourner vers « Elections Municipales 2020 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré