Bilan du sortant

Venez parler ici de l'élection Présidentielle de 2022, actualité, débats, propositions, toute la campagne est à suivre dans cette rubrique
Papibilou
Messages : 10253
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Bilan du sortant

Message non lu par Papibilou » 04 mai 2021, 12:08:08

J'ai trouvé ce site qui liste les promesses tenues, non tenues et partiellement tenues par Macron. Je reconnais que je n'en connaissais pas certaines, que j'en avais oublié beaucoup, mais on ne sera objectif sur le bilan que si on reconnait les réussites et les ratés du sortant.

Comme il est difficile de tout retenir, ces listes me paraissent utiles pour faire le bilan du président sortant.
https://www.luipresident.fr/emmanuel-ma ... verdict%22:[%22partiellement%22]}

Votre avis ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par johanono » 04 mai 2021, 12:27:19

Tout d'abord, il faudra expliquer la différence entre les promesses "non tenues" et les promesses "pas encore tenues". Sauf erreur de ma part, les promesses "pas encore tenues" sont des promesses "non tenues". Si on additionne les deux catégories, on arrive donc à un total de 263 promesses non tenues, soit plus de la moitié des promesses recensées.

Ceci dit, le simple décompte des promesses tenues et non tenues est assez réducteur. Parmi toutes les promesses recensées, toutes n'ont pas la même importance. On ne peut pas mettre sur le même plan quelques gadgets tels que le gouvernement paritaire ou le statut de la première dame avec la réforme des retraites, la hausse de la CSG pour les retraites et les 15000 nouvelles places en prison.

Et je dois constater que les promesses les plus importantes à mon sens n'ont pas été tenues, ou alors très partiellement. La réforme des retraites, qui devait être la plus emblématique de la mandature, a été reportée. La hausse de la CSG pour les retraites a été cantonnée à un très petit nombre de retraités. Les 15000 nouvelles places n'existent toujours pas.

Bien sûr, on ourra bien trouver quelques promesses importantes tenues : la réforme de l'ISF, la réforme de la fiscalité du capital, la transformation du CICE en baisse de cotisations. Donc on ne peut pas dire qu'il n'a rien fait.

Mais globalement, en ce qui me concerne, la déception est au rendez-vous : il fut élu sur une promesse de réformer le pays, or le compte n'y est pas.

Papibilou
Messages : 10253
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Papibilou » 04 mai 2021, 14:58:20

Il y a effectivement pas mal de promesses non tenues, mais à sa décharge, on peut pratiquement , entre le covid et les gilets jaunes, estimer que les 4 ans écoulés ne représentent pas plus d'une moitié de quinquennat.
Je ne mets pas, moi non plus toutes les promesses sur le même plan. Il y a une hiérarchisation à faire entre les promesses importantes pour la nation et les "petites".

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par johanono » 04 mai 2021, 15:44:01

Bien sûr, les GJ puis la crise sanitaire ont bouleversé beaucoup de choses. Mais avant les GJ, il a eu 18 mois pour mener à bien les grandes réformes espérées. Il ne l'a pas fait, il a perdu du temps, et c'est ça qu'on peut lui reprocher.

Bien sûr, à sa décharge, la France est un pays très difficile à réformer : il est difficile de toucher à quoi que ce soit sans provoquer des manifestations et blocages catégoriels en tous genres.

Mais au final, quand sonnera l'heure du bilan, on aura du mal à trouver la trace d'une grande réforme, alors qu'il avait été élu pour ça. On se souviendra que ce mandat aura été marqué par les GJ (c'est de sa faute) et par la crise sanitaire (c'est la faute à pas de chance), mais pas par une quelconque grande réforme.

Camille
Messages : 1320
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Camille » 05 mai 2021, 10:02:16

Tout à fait. Je veux bien admettre que Macron a du faire face à des mouvements de contestation, mais la gréviculture à la français ne date pas d'hier, et ses prédécesseurs ont malgré tout pu réformer le pays à leur échelle.

De la politique du mandat Macron, il n'y a rien à retenir. Peut-être la suppression de la taxe d'habitation ? Mais sur 5 ans, c'est bien peu de choses... la plupart du temps, ce n'étaient que des mesurettes, à tous les niveaux.

D'ailleurs, est-ce que le Covid le contraignait réellement à l'immobilisme ? Au contraire, le pays vit confiné depuis un an, les manifestations sont devenues sporadiques, Macron a donc un pays qui se tient sage pour réformer, sans possibilité de contester sa politique. Le pouvoir législatif avait le loisir d'agir mais soumis au pouvoir exécutif, pour qui il est urgent d'attendre, on ne retiendra rien non plus à ce niveau-là...

Paradoxalement, je ne doute aucunement qu'il sera réélu parce que - et on retiendra aussi ça de son bilan - il a réussi à exploser le paysage politique français, discréditant les oppositions et les réduisant à néant. Le syndrome Chirac, être réélu avec un bilan vide.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par johanono » 05 mai 2021, 10:59:56

Il était délicat de poursuivre des réformes potentiellement impopulaires (quoique nécessaires) alors que le pays était confiné. Dans ce cas, on aurait reproché au gouvernement de profiter du confinement, certains complotistes auraient expliqué que ce confinement est une manœuvre du gouvernement pour faire passer des mesures impopulaires, etc. C'eût été contreproductif. Dès lors que toute la vie du pays était tournée vers la lutte contre cette épidémie, le gouvernement n'avait d'autre choix que de suspendre les réformes prévues. On ne peut pas lui reprocher ça. En revanche, on peut lui reprocher d'avoir perdu du temps avant.

Quant à la réélection de Macron, elle est possible (et dans ce cas, elle devra surtout à la médiocrité de ses opposants) mais loin d'être certaines (ne pas sous-estimer les chances de MLP ou de Bertrand).

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Nombrilist » 05 mai 2021, 11:49:38

johanono a écrit :
05 mai 2021, 10:59:56
Il était délicat de poursuivre des réformes potentiellement impopulaires (quoique nécessaires) alors que le pays était confiné. Dans ce cas, on aurait reproché au gouvernement de profiter du confinement, certains complotistes auraient expliqué que ce confinement est une manœuvre du gouvernement pour faire passer des mesures impopulaires, etc. C'eût été contreproductif.
Je suis d'accord. Mener des réformes d'une façon antidémocratique eut été la pire chose à faire. La dernière chose dont on eut besoin depuis 16 mois, c'est que des décérébrés défilent sans masque par paquets de cent mille dans toutes les rues de France.

Camille
Messages : 1320
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Camille » 05 mai 2021, 12:29:20

Il n'y a vraiment que des réformes impopulaires à faire ? Aucune réforme qui aurait reçu un consensus assez large ? Par exemple, dernièrement il y a eu un débat sur l'euthanasie, vite balayé par le gouvernement alors qu'il y a un consensus à ce sujet. Mais on a préféré écouter l'opinion des traditionalistes. Toujours avec le même argument : ce n'est pas urgent, il est urgent d'attendre, principe de précaution érigée comme une forteresse pour éviter des abus qui arrivent 1 fois sur 10 000. J'ai cité ce sujet, j'aurais pu en citer bien d'autres.

Parce que là, à force de gouverner à vue comme il le fait depuis le début, l'exécutif ne donne aucun cap. Et on n'a plus qu'une seule envie, c'est de tourner la page et avoir quelque chose de neuf en 2022, et donc un autre président.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par johanono » 05 mai 2021, 12:40:35

Camille a écrit :
05 mai 2021, 12:29:20
Il n'y a vraiment que des réformes impopulaires à faire ? Aucune réforme qui aurait reçu un consensus assez large ? Par exemple, dernièrement il y a eu un débat sur l'euthanasie, vite balayé par le gouvernement alors qu'il y a un consensus à ce sujet. Mais on a préféré écouter l'opinion des traditionalistes. Toujours avec le même argument : ce n'est pas urgent, il est urgent d'attendre, principe de précaution érigée comme une forteresse pour éviter des abus qui arrivent 1 fois sur 10 000. J'ai cité ce sujet, j'aurais pu en citer bien d'autres.

Parce que là, à force de gouverner à vue comme il le fait depuis le début, l'exécutif ne donne aucun cap. Et on n'a plus qu'une seule envie, c'est de tourner la page et avoir quelque chose de neuf en 2022, et donc un autre président.
Nous parlions surtout des réformes économiques.

La consécration du droit de mourir dans la dignité aurait pu être un sujet consensuel, une avancée majeure, en effet.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Nombrilist » 05 mai 2021, 13:00:02

johanono a écrit :
05 mai 2021, 12:40:35
Camille a écrit :
05 mai 2021, 12:29:20
Il n'y a vraiment que des réformes impopulaires à faire ? Aucune réforme qui aurait reçu un consensus assez large ? Par exemple, dernièrement il y a eu un débat sur l'euthanasie, vite balayé par le gouvernement alors qu'il y a un consensus à ce sujet. Mais on a préféré écouter l'opinion des traditionalistes. Toujours avec le même argument : ce n'est pas urgent, il est urgent d'attendre, principe de précaution érigée comme une forteresse pour éviter des abus qui arrivent 1 fois sur 10 000. J'ai cité ce sujet, j'aurais pu en citer bien d'autres.

Parce que là, à force de gouverner à vue comme il le fait depuis le début, l'exécutif ne donne aucun cap. Et on n'a plus qu'une seule envie, c'est de tourner la page et avoir quelque chose de neuf en 2022, et donc un autre président.
Nous parlions surtout des réformes économiques.

La consécration du droit de mourir dans la dignité aurait pu être un sujet consensuel, une avancée majeure, en effet.
+1.

Camille
Messages : 1320
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Camille » 05 mai 2021, 13:48:25

En matière économique, effectivement, il y aura toujours des gagnants et des perdants. Normalement, l'Assemblée permet de prendre le pouls et savoir quelles sont les réelles attentes, celles qui vont être acceptées par la majorité de la population... mais comme elle n'est pas représentative...

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par johanono » 05 mai 2021, 14:11:05

On pourrait débattre longuement de la représentativité (ou non) de l'Assemblée nationale. Ce débat mériterait un topic à part entière. Mais, même à supposer que l'Assemblée nationale soit effectivement représentative de la population française, cela ne suffira pas pour mettre en place des réformes économiques acceptées par la majorité de la population. Ce qui est en cause, ce sont les contradictions et ambiguïtés qui traversent la société française.

Papibilou
Messages : 10253
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Papibilou » 05 mai 2021, 15:09:15

johanono a écrit :
04 mai 2021, 12:27:19
...
La réforme des retraites, qui devait être la plus emblématique de la mandature, a été reportée. La hausse de la CSG pour les retraites a été cantonnée à un très petit nombre de retraités. Les 15000 nouvelles places n'existent toujours pas.

Bien sûr, on ourra bien trouver quelques promesses importantes tenues : la réforme de l'ISF, la réforme de la fiscalité du capital, la transformation du CICE en baisse de cotisations. Donc on ne peut pas dire qu'il n'a rien fait.

Mais globalement, en ce qui me concerne, la déception est au rendez-vous : il fut élu sur une promesse de réformer le pays, or le compte n'y est pas.
J'imagine mal qu'un candidat soit élu avec la promesse de ne pas réformer. Tous sont sensés devoir réformer, mais tous se heurtent aux trop nombreux français qui veulent bien réformer à condition que ces réformes ne les concernent pas, sauf, bien entendu, si c'est à leur avantage. Par exemple la suppression, peu à peu de la taxe d'habitation va toucher tout le monde, mais qui s'en souviendra ? En revanche, tout le monde se rappellera de la suppression de l'ISF. Chacun se souviendra de la réforme qu'il n'a pas faite et qui sera évidemment différente selon chacun.
Quant à la réforme des retraites, je suis , pour ma part ravi de son report contraint car les principes ne me satisfaisaient pas, bien que je ne sois en rien touché par eux.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bilan du sortant

Message non lu par johanono » 05 mai 2021, 15:46:30

J'imagine mal qu'un candidat soit élu avec la promesse de ne pas réformer. Tous sont sensés devoir réformer, mais tous se heurtent aux trop nombreux français qui veulent bien réformer à condition que ces réformes ne les concernent pas, sauf, bien entendu, si c'est à leur avantage. Par exemple la suppression, peu à peu de la taxe d'habitation va toucher tout le monde, mais qui s'en souviendra ? En revanche, tout le monde se rappellera de la suppression de l'ISF. Chacun se souviendra de la réforme qu'il n'a pas faite et qui sera évidemment différente selon chacun.
C'est vrai, tous les candidats promettent de réformer. Et toutes les réformes envisagées risquent de se heurter à tous ces gens "qui veulent bien réformer à condition que ces réformes ne les concernent pas, sauf, bien entendu, si c'est à leur avantage". Mais il y a des candidats chez qui la volonté réformatrice semble plus évidente que chez d'autres candidats. Macron en faisait partie. Et de ce point de vue, il a déçu.
Quant à la réforme des retraites, je suis , pour ma part ravi de son report contraint car les principes ne me satisfaisaient pas, bien que je ne sois en rien touché par eux.
Bon, on ne va pas refaire ici le débat sur les retraites. En ce qui me concerne, j'ai du mal à accepter l'idée que, dans un pays qui ose faire figurer le mot "égalité" dans sa devise, on puisse tolérer l'existence d'une quarantaine de régimes de retraites différents, offrant à leurs membres des avantages divers et variés et financés par les autres. Cette idée que chaque travailleur ait les mêmes droits à la retraite quel que soit son statut professionnel était très plaisante. L'instauration d'un système unique eût été assez révolutionnaire. Il est donc bien dommage que cette mesure n'ait pas abouti.

Avatar du membre
Snark
Messages : 2856
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Bilan du sortant

Message non lu par Snark » 05 mai 2021, 19:43:57

La hausse des taxes sur les carburants en 2018 était l'exemple exact
de l'écologie punitive façon ' pollueur-payeur' .
On vous augmente le prix des carburants en échange de ... rien du tout
et dém...ez vous pour consommer moins de carburant .

Les municipalités qui ont instauré la gratuité des transports en commun
pour les usagers ont fait correspondre à une charge supplémentaire
pour les contribuables un service rendu à la population
en offre de déplacement , baisse de la pollution , des embouteillages ,
meilleure fréquentation des centre villes etc .

Ca n'a donné lieu à aucune manifestation type 'gilets jaunes' .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Répondre

Retourner vers « Election présidentielle 2022 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré