Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31235
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par politicien » 16 juil. 2017, 10:19:28

Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Il reste encore 86.969 bacheliers sur les listes d'attente de la plateforme d'admission post-bac (APB), après une nouvelle vague d'admission achevée vendredi.

Un peu plus de 30.000 bacheliers sans affectation à l'université ont trouvé une place à l'issue de la troisième vague de réponses de la plateforme d'admission post-bac (APB), vendredi, mais il en reste encore plusieurs milliers qui ne savent toujours pas où ils iront à la rentrée. Le nombre de formations universitaires obligées d'afficher une liste d'attente faute de places a reculé à 92, indique le ministère de l'Enseignement supérieur. On en décomptait 115 fin juin, à l'issue de la deuxième vague de réponses, un nombre record signe de l'engorgement d'"un système à bout de souffle", selon les mots de la ministre Frédérique Vidal. Les jeunes ont jusqu'au 19 juillet 14h pour répondre à la proposition qui leur est faite sur la plateforme.

Pour ceux qui sont encore en liste d'attente, il faut se tourner vers la procédure complémentaire, ouverte depuis fin juin et toujours sur la plateforme APB. Y sont proposées des places vacantes tout au long de l'été et jusqu'au 25 septembre. Les bacheliers doivent donc consulter très régulièrement APB et postuler sans attendre dès qu'une proposition les intéresse. Fin juin, il restait encore 117.000 jeunes sur listes d'attente ; ils sont désormais 86.969 mi-juillet. Parmi eux, 9.726 avaient pourtant placé en premier voeu une filière non-sélective, pas en tension et dans leur académie (un voeu qui aurait dû leur garantir une place).

(...)



Image



Article complet sur http://www.lejdd.fr/societe/education/p ... ir-3389705
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16021
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par Jeff Van Planet » 17 juil. 2017, 20:11:39

Quand j'ai entendu ça ce matin, je me suis senti réconforter dans mon opinion qui est: le système de "sélection" des facs françaises ne marche pas et il faut, soit le changer, soit le retoquer.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
johanono
Messages : 21163
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par johanono » 17 juil. 2017, 23:12:25

Il y a un vrai problème.

Comme les pouvoirs publics n'osent pas mettre en place une sélection à l'entrée de l'université, ils en sont réduits à procéder à des tirages au sort dans certaines filières tendues. Cela veut dire que des élèves méritants, qui ont bien bossé au lycée, qui ont eu le bac avec mention, peuvent se retrouver sur le carreau, au profit d'autres élèves moins méritants mais qui ont eu plus de chance au tirage. C'est du gâchis...

Avatar du membre
mordred
Messages : 7050
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par mordred » 18 juil. 2017, 10:28:31

Education Nationale : "Surtout pas trop d'apprentis ! Ca vide les classes !"

Et oui ! Vaut mieux envoyer les jeunes dans une impasse ! :v:
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Papibilou
Messages : 4663
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par Papibilou » 18 juil. 2017, 16:50:15

Proposition de la ministre: sélectionner sur la base des notes et des matières suivies. Par exemple exiger d'avoir étudié la biologie pour aller en médecine.
Réponse de la PEEP: pourquoi pas, c'est peut-être une bonne idée.
Réponse de la FCPE et de l'UNEF: hors de question: tout le monde doit pouvoir avoir accès à tout. Quand on a 86 000 enfants sur le carreau, quelle est l'attitude la plus scandaleuse selon vous ?

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16021
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par Jeff Van Planet » 18 juil. 2017, 19:09:53

Le faite que tout le monde est accès à tout est ridicule. Jamais un étudiant ne devrait entrer en fac d'économie sans avoir fait de l'économie au lycée.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49787
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par Nombrilist » 18 juil. 2017, 19:24:39

Et pourquoi ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23363
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par El Fredo » 18 juil. 2017, 19:44:42

Il y a deux dogmes franco-français qui pourrissent l'accès aux études universitaires :

- l'interdiction de tout critère de sélection, qui pousse les universités à des moyens détournés pour limiter l'accès aux filières tendues (tirage au sort, sélection par l'argent, numerus clausus assorti à des examens extrêmement durs...)
- la liberté totale de choix en matière de cursus, abstraction faite de toute filière suivie auparavant. Un bachelier L ou ES peut parfaitement s'inscrire en médecine ou pharma par exemple.

Il est particulièrement injuste qu'un élève qui sait déjà ce qu'il veut faire dès la seconde et travaille en conséquence soit traité à égalité avec un autre qui choisit la même filière au dernier moment ou par défaut. Il n'y a absolument aucune continuité entre le lycée et la fac et c'est AMHA l'un des facteurs qui contribue à l'échec des étudiants.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16021
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Plus de 86.000 bacheliers attendent toujours d'être fixés sur leur avenir

Message non lu par Jeff Van Planet » 18 juil. 2017, 20:05:49

Nombrilist a écrit :
18 juil. 2017, 19:24:39
Et pourquoi ?
c'est logique. Le lycée est le point où l'on fait l'introduction à différentes matières, et sans cette introduction, l'étudiant n'a pas de bases pour sa première année de fac.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré