Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24001
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par El Fredo » 29 mai 2018, 23:58:31

Un article très intéressant sur la conception de la plateforme, qui démystifie pas mal d'intox entendues ces derniers temps :

http://ingenuingenieur.blog.lemonde.fr/ ... createurs/
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Nombrilist » 30 mai 2018, 07:29:50

Un problème de parcours sup est qu'il semble ne pas avoir forcé les futurs étudiants à réellement réfléchir sur la priorisation dans leur choix de filière. Et on sait bien que si l'on ne force pas les étudiants, une majorité d'entre eux ne fait pas l'effort. Du coup, ils se retrouvent avec un délai de 7 jours pour donner l'orientation de leur future vie.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24001
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par El Fredo » 30 mai 2018, 09:07:54

Mais justement le problème d'APB c'était d'obliger les étudiants à prioriser, et prioriser est un exercice très difficile surtout si on veut prendre en compte des critères différents (nature de la formation, localisation, etc). APB était une plateforme conçue pour les algorithmes pas pour les humains. Dans l'article il est bien indiqué que c'est la CNIL qui a demandé à ce que ces décisions ne soient plus contrôlées par un algorithme.

Et puis Parcoursup ne laisse pas 7 jours pour faire son choix, ça c'est le délai initial pour confirmer les choix de formation où l'on a été accepté sachant qu'on peut revenir dessus plus tard si des places se libèrent dans les formations où l'on est sur liste d'attente.

Je trouve Parcoursup bien plus transparent qu'APB sur ce processus d'attribution des places.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3161
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Cheshire cat » 30 mai 2018, 09:47:44

Nombrilist a écrit :
30 mai 2018, 07:29:50
Un problème de parcours sup est qu'il semble ne pas avoir forcé les futurs étudiants à réellement réfléchir sur la priorisation dans leur choix de filière. Et on sait bien que si l'on ne force pas les étudiants, une majorité d'entre eux ne fait pas l'effort. Du coup, ils se retrouvent avec un délai de 7 jours pour donner l'orientation de leur future vie.
C'est ce que j'ai dit dès le début de ce fil : demander aux candidats de classer leurs candidatures par ordre de préférence aurait permis de donner le résultat final de façon quasi-instantanée.
L'inconvénient politique dans ce cas aurait été l'impression d'être devant une boite noire qui donne ses oracles sans explications.
Il fallait peut-être faire tourner l'algorithme à la main pour que les gens comprennent comment ça marche.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24001
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par El Fredo » 30 mai 2018, 11:34:59

Il y a un truc qui vous échappe : un système basé sur un algorithme comme APB oblige les utilisateurs à adapter leur comportement à l'algorithme. Et c'est loin d'être évident. Il est souvent plus facile de faire un choix parmi plusieurs immédiatement disponibles que de classer ses choix parmi une liste bien plus vaste sans possibilité d'intervention ultérieure.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32122
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par politicien » 10 juin 2018, 21:10:29

Parcoursup: l’ire des profs de Paris-Diderot

EXCLUSIF - Par le jeu des quotas, les excellents élèves banlieusards sont relégués derrière les lycéens parisiens médiocres.

Image



EXCLUSIF - Par le jeu des quotas, les excellents élèves banlieusards sont relégués derrière les lycéens parisiens médiocres.


On les a peu entendus jusque-là au sujet de Parcoursup mais certains professeurs d’université se disent «décontenancés», voire «dépités» par les subtilités de la plate-forme informatique destinée à orienter les lycéens dans l’enseignement supérieur. En cause, les taux imposés des lycéens «hors secteur» qui ont fortement modifié leurs classements locaux.


Rémi Losno, le directeur de l’UFR chimie de l’université Paris-Diderot, fait partie de ces professeurs «très agacés». L’an dernier, sur les 110 places offertes en première année de chimie au sein de cette université parisienne prisée, «environ 40 % étaient occupées par des lycéens venus de banlieue ou de province». Cette année, le rectorat, via le logiciel Parcoursup, n’autorise pas la filière à prendre plus de 3 % de bacheliers non parisiens.


Résultat: d’excellents élèves de banlieue sont aujourd’hui relégués dans les bas-fonds de la liste d’attente alors que des lycéens parisiens aux résultats moyens voire médiocres caracolent en tête des admis. «Les treize premiers admis ont des résultats corrects sans plus. Mais dès la 14e place, nous avons un élève parisien qui plafonne à 8 de moyenne générale. Malgré ses 17,5 de moyenne, un candidat du Val-de-Marne, lui, est relégué en attente à la 1 010e place!», rage Benoît Piro, le responsable de la licence de chimie. Des lycéens de «niveau faible voire très faible passent avant des candidats de banlieues limitrophes ayant 5 à 10 points de plus de moyenne générale !». Des jeunes qui habitent parfois à quinze minutes à pied de l’université Paris-Diderot. «Que répondre à leurs parents qui m’interpellent?»
«Le but était de ne pas introduire de déséquilibre important dans les flux entre les académies de Paris, Créteil et Versailles par rapport à l’an dernier»François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise

Pourquoi cette licence n’a-t-elle droit cette année qu’à 3 % de bacheliers hors secteur? Pour le rectorat, c’est la seule vraie filière de chimie identifiée dans Paris intra-muros. Il faut donc la réserver pour l’essentiel aux Parisiens. Et ne pas vider les facs de banlieue de leurs premiers de classe. Peu importe, aux yeux de l’administration, l’opinion de ces lycéens pour qui l’excellence se situe à Paris mais qui n’ont pas la chance d’y habiter.

(...)


Article complet sur http://etudiant.lefigaro.fr/article/par ... fd227be33/
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2018, 08:12:36

Depuis quand il y a une carte scolaire pour les universités ???
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24001
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par El Fredo » 11 juin 2018, 08:57:41

Depuis toujours. Moi qui ai connu RAVEL dans les années 90 c'était quasiment impossible pour un banlieusard d'accéder à une fac parisienne, et pour cause puisqu'il y a 3 académies différentes en IdF : Paris, Versailles et Créteil. Pour y arriver il fallait utiliser des passe-droits comme par exemple se faire héberger "officiellement" chez un "proche" intra-muros, autant dire que ce genre de technique était réservé aux mieux lotis. A une époque on a même durci drastiquement les possibilités d'affectation hors académie pour éviter de vider les facs de banlieues de leurs meilleurs élèves et de les transformer en facs-poubelles, avec un certain succès d'ailleurs.

J'ai un peu le sentiment que Parcoursup a bon dos et qu'on lui attribue tous les maux de la filière universitaire accumulés depuis des décennies...
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Papibilou
Messages : 5781
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Papibilou » 09 août 2018, 15:17:16

Il semble bien aujourd'hui qu'il y a un cafouillage au niveau des principes puisque certains inscrit ne veulent pas se décider car ils sont sur liste d'attente pour une filière qu'ils souhaitent et ont des propositions ailleurs qu'ils ne choisissent pas par crainte de louper une place dans la filière sur laquelle ils sont en attente.
Et ça pourrait durer car le ministère parlait d'attendre la rentrée pour y voir plus clair !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17636
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Jeff Van Planet » 09 août 2018, 19:17:20

Le but de ce système n'était-t-il pas de faire le tri entre bon élèves qui deviendraient prioritaires et mauvais élèves qui se retrouveraient "sur liste d'attente" pour ne pas leurs dire "non m'sieur, c'est pô pour vous" ?

J'ai peut être tout faux mais c'est comme ça que je l'avais compris.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2018, 10:20:20

Ce que l'on peut dire, c'est que ce machin n'a pas amélioré la situation. Il y a toujours autant de non affectés en cet instant qu'il y en avait l'an dernier.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24001
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par El Fredo » 11 août 2018, 10:57:19

Le système a fonctionné plutôt bien jusqu'au bac, et là malheureusement il est grippé car plus personne ne bouge et tout le monde attend que l'autre bouge en premier. Pour l'année prochaine je pense qu'il faudra réintroduire une part d'automatisme dans la seconde phase.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2018, 11:01:41

C'était pourtant assez évident que le truc allait bloquer à partir du moment où tout le monde allait se regarder en chien de faïence.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17636
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parcoursup : ce qu'il faut retenir de la mise en ligne des premières réponses

Message non lu par Jeff Van Planet » 11 août 2018, 14:32:56

Tout ça pour ne pas introduire la sélection par les notes...
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré