Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19916
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 juil. 2019, 15:31:58

Ok! je comprends mieux! c'est le fil rouge qui sème la zizanie.
Franchement autant en français ou même en philo je pourrait comprendre le principe d'un fil rouge, Comme une oeuvre littéraire ou un concept de philo mais en maths, j'ai un peu de mal.

simple suggestion: choisissez comme fil rouge une journée dans la vie de Timéo: il va au cinoche puis il joue au foot, puis il fait du vélo etc. Comme ça un peu de calcule de vitesse, un peu d'angle et des multiplications avec le prix des places par le nombre de spectateurs. Oui je suis ultra pragmatique :)
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52840
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nombrilist » 07 juil. 2019, 01:00:44

J'imagine la g..... de l'arbitre quand Timéo sortira le compas avant de tirer son corner.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19916
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 juil. 2019, 07:45:30

:D
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9097
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nolimits » 07 juil. 2019, 14:22:43

Notes provisoires au bac : des parents veulent saisir la justice pour "rupture d'égalité"
Convoqués à partir de demain et jusqu'à mercredi, certains lycéens passeront peut-être les oraux de repêchage du baccalauréat pour rien : ils pourraient apprendre que leur moyenne définitive aurait dû leur permettre d'y échapper.
JDD
Voilà où mène l'égoïsme, la bêtise de ces "revendicateurs de métier". Pas sûr que ça aide à redorer le blason du syndicalisme.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19469
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 07 juil. 2019, 15:45:06

Nolimits a écrit :
07 juil. 2019, 14:22:43
Notes provisoires au bac : des parents veulent saisir la justice pour "rupture d'égalité"
Convoqués à partir de demain et jusqu'à mercredi, certains lycéens passeront peut-être les oraux de repêchage du baccalauréat pour rien : ils pourraient apprendre que leur moyenne définitive aurait dû leur permettre d'y échapper.
JDD
Voilà où mène l'égoïsme, la bêtise de ces "revendicateurs de métier". Pas sûr que ça aide à redorer le blason du syndicalisme.
Tu pars du fait que les syndicats sont seuls responsables. Pourtant cette situation, inédite, est la conséquence d'une évolution sur de longs mois. Ce n'est jamais arrivé avant, même sous Sarko ou Allègre, or les carrières de profs sont longues, il doit bien y avoir un truc qui a coincé aussi du côté de Blanquer. Non ? En plus le gouvernement peut jaser sur le suffrage universel : Blanquer n'a jamais été élu, c'est un haut fonctionnaire qui a été mis là pour appliquer une réforme qui n'était pas du tout prévue dans le programme de Macron de 2017. Tout n'est pas blanc ou noir.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9097
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nolimits » 07 juil. 2019, 15:56:51

Golgoth a écrit :
07 juil. 2019, 15:45:06
Nolimits a écrit :
07 juil. 2019, 14:22:43
Notes provisoires au bac : des parents veulent saisir la justice pour "rupture d'égalité"
Convoqués à partir de demain et jusqu'à mercredi, certains lycéens passeront peut-être les oraux de repêchage du baccalauréat pour rien : ils pourraient apprendre que leur moyenne définitive aurait dû leur permettre d'y échapper.
JDD
Voilà où mène l'égoïsme, la bêtise de ces "revendicateurs de métier". Pas sûr que ça aide à redorer le blason du syndicalisme.
Tu pars du fait que les syndicats sont seuls responsables. Pourtant cette situation, inédite, est la conséquence d'une évolution sur de longs mois. Ce n'est jamais arrivé avant, même sous Sarko ou Allègre, or les carrières de profs sont longues, il doit bien y avoir un truc qui a coincé aussi du côté de Blanquer. Non ? En plus le gouvernement peut jaser sur le suffrage universel : Blanquer n'a jamais été élu, c'est un haut fonctionnaire qui a été mis là pour appliquer une réforme qui n'était pas du tout prévue dans le programme de Macron de 2017. Tout n'est pas blanc ou noir.
Blanquer, lui, il cherche à éviter le pire aux mômes, qui n'y sont pour rien dans toutes ces histoires de castes de privilégiés avec leurs minables petits pouvoirs : pourrir des mômes ! Les carrières de profs sont très longues, ils ont justement tout le temps (et c'est pas les vacances qui leur manquent !) pour y réfléchir sans faire ch*** ces pauvres gosses.
Ils sont tellement forts qu'ils ont même renforcé Blanquer !
"Après son bras de fer avec les profs grévistes, Jean-Michel Blanquer a gagné en autorité"
JDD
:bravo:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19469
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève

Message non lu par Golgoth » 07 juil. 2019, 16:05:37

Nolimits a écrit :
07 juil. 2019, 15:56:51
Golgoth a écrit :
07 juil. 2019, 15:45:06
Nolimits a écrit :
07 juil. 2019, 14:22:43
Notes provisoires au bac : des parents veulent saisir la justice pour "rupture d'égalité"
Convoqués à partir de demain et jusqu'à mercredi, certains lycéens passeront peut-être les oraux de repêchage du baccalauréat pour rien : ils pourraient apprendre que leur moyenne définitive aurait dû leur permettre d'y échapper.
JDD
Voilà où mène l'égoïsme, la bêtise de ces "revendicateurs de métier". Pas sûr que ça aide à redorer le blason du syndicalisme.
Tu pars du fait que les syndicats sont seuls responsables. Pourtant cette situation, inédite, est la conséquence d'une évolution sur de longs mois. Ce n'est jamais arrivé avant, même sous Sarko ou Allègre, or les carrières de profs sont longues, il doit bien y avoir un truc qui a coincé aussi du côté de Blanquer. Non ? En plus le gouvernement peut jaser sur le suffrage universel : Blanquer n'a jamais été élu, c'est un haut fonctionnaire qui a été mis là pour appliquer une réforme qui n'était pas du tout prévue dans le programme de Macron de 2017. Tout n'est pas blanc ou noir.
Blanquer, lui, il cherche à éviter le pire aux mômes, qui n'y sont pour rien dans toutes ces histoires de castes de privilégiés avec leurs minables petits pouvoirs : pourrir des mômes ! Les carrières de profs sont très longues, ils ont justement tout le temps (et c'est pas les vacances qui leur manquent !) pour y réfléchir sans faire ch*** ces pauvres gosses.
Ils sont tellement forts qu'ils ont même renforcé Blanquer !
"Après son bras de fer avec les profs grévistes, Jean-Michel Blanquer a gagné en autorité"
JDD
:bravo:
Arrête, tu vas me faire pleurer :mrgreen2:
Blanquer était le bras droit de Luc Chatel, c’est un type très à droite tendance sens commun. Beaucoup de choses dans sa réforme ont pour but de favoriser l’enseignement privé, il bosse pour eux. Macron l’a mis là car il plait beaucoup à son nouvel électorat de droite. Pourtant le programmme de Macron pour l’éducation était plutôt de centre gauche.
Blanquer s’en branle des momes, d’ailleurs sa méthode pour les jurys va créer bien plus d’injustices que s’il avait décalé les jurys à lundi. Mais au moins la presse de droite peut se faire plaisir.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9097
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nolimits » 07 juil. 2019, 16:10:06

Blanquer, lui, je ne sais s'il s'en fout des mômes. Peut-être, peut-être pas.
Les radicaux qui pourrissent le bac, eux par contre, ils le prouvent qu'il s'en foutent des mômes.

D'ailleurs, puisqu'ils sont "grèvistes", j'espère qu'il y aura toutes les retenues de salaire possibles et imaginables, comme il se doit lors d'une grève.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19469
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 07 juil. 2019, 17:16:57

Nolimits a écrit :
07 juil. 2019, 16:10:06
Blanquer, lui, je ne sais s'il s'en fout des mômes. Peut-être, peut-être pas.
Les radicaux qui pourrissent le bac, eux par contre, ils le prouvent qu'il s'en foutent des mômes.

D'ailleurs, puisqu'ils sont "grèvistes", j'espère qu'il y aura toutes les retenues de salaire possibles et imaginables, comme il se doit lors d'une grève.
Ils sont organisés et se sont assurés via huissier (qui a validé le fait qu'ils ont corrigé) de n'avoir comme retenu que les jours réellement "grévés", à priori mercredi (saisie des notes), jeudi et vendredi (remise des copies) ; plus samedi, dimanche, lundi si certains ne rendent les copies que lundi. Soit 2 à 6 jours de salaire suivant les situations. L'annonce des "15 jours" de Blanquer c'est aussi de la bouche, encore une fois parce que cela vise un électorat. Les jurisprudences sont claires sur les grèves. Par contre, je te garantie que les retraits de salaire sont toujours fait, dès le mois suivant.

Je préside une association avec 30 salariés. Même avec cette "petite taille", je sais que ma légitimité democratique doit composer avec l'opérationnel, les salariés. Alors avec 800 000 personnes... Toutes ces réformes gadgets faites en moins de six mois et sans jamais de concertation, de bilan des précédentes, c'est vraiment de la m.....

Cette année j'ai bossé, bénévolement, avec des collègues de maths, sur l'inclusion des objets connectés dans les programmes de maths et de sciences en lycée pro : les nouveaux programmes ont été pondu tellement vite que même en bossant pendant Noël, nos documents n'ont servi à rien, pourtant on était bien inclus dans la chaine. Au final les mecs ont pris un copier coller du programme de lycée général, parce que trop pressés. Les élèves, desolé, ils s'en branlent, ils font de la politique.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
pierre30
Messages : 7589
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par pierre30 » 09 juil. 2019, 11:35:07

Cette année j'ai bossé, bénévolement, avec des collègues de maths, sur l'inclusion des objets connectés dans les programmes de maths et de sciences en lycée pro : les nouveaux programmes ont été pondu tellement vite que même en bossant pendant Noël, nos documents n'ont servi à rien, pourtant on était bien inclus dans la chaine. Au final les mecs ont pris un copier coller du programme de lycée général, parce que trop pressés. Les élèves, desolé, ils s'en branlent, ils font de la politique.
Je comprends que tu sois frustré. Mais ce n'est probablement pas les politiques qui ont tranché. C'est plus probablement le Mammouth et ses lourdeurs qui est responsable.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19469
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 09 juil. 2019, 15:10:24

pierre30 a écrit :
09 juil. 2019, 11:35:07
Cette année j'ai bossé, bénévolement, avec des collègues de maths, sur l'inclusion des objets connectés dans les programmes de maths et de sciences en lycée pro : les nouveaux programmes ont été pondu tellement vite que même en bossant pendant Noël, nos documents n'ont servi à rien, pourtant on était bien inclus dans la chaine. Au final les mecs ont pris un copier coller du programme de lycée général, parce que trop pressés. Les élèves, desolé, ils s'en branlent, ils font de la politique.
Je comprends que tu sois frustré. Mais ce n'est probablement pas les politiques qui ont tranché. C'est plus probablement le Mammouth et ses lourdeurs qui est responsable.
C’est Blanquer qui a donné un calendrier trop serré, derrière les hauts fonctionnaires suivent. De manière générale les programmes sont construits et appliqués de manière trop rigide, bien sûr tu peux ensuite prendre des libertés mais cela te coûte des remarques. Je ne suis pas frustré, c’est comme ça depuis que je bosse comme prof. La direction prise n’est pas la bonne et plus les résultats baissent, plus « on » s’entête. Il y a beaucoup d’effet de mode et de gadget.
A la rentrée, ce sont les régions qui vont payer des tablettes à la place des livres, ça va être un fiasco. Le matos ne tiendra pas 6 mois.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19469
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 09 juil. 2019, 15:10:50

pierre30 a écrit :
09 juil. 2019, 11:35:07
Cette année j'ai bossé, bénévolement, avec des collègues de maths, sur l'inclusion des objets connectés dans les programmes de maths et de sciences en lycée pro : les nouveaux programmes ont été pondu tellement vite que même en bossant pendant Noël, nos documents n'ont servi à rien, pourtant on était bien inclus dans la chaine. Au final les mecs ont pris un copier coller du programme de lycée général, parce que trop pressés. Les élèves, desolé, ils s'en branlent, ils font de la politique.
Je comprends que tu sois frustré. Mais ce n'est probablement pas les politiques qui ont tranché. C'est plus probablement le Mammouth et ses lourdeurs qui est responsable.
Frustré, non. C’est quand même le ministre qui fixe le calendrier trop court.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Papibilou
Messages : 6871
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Papibilou » 09 juil. 2019, 19:15:56

pierre30 a écrit :
05 juil. 2019, 22:49:19
Tout le monde ou presque à intégré que le bac ne sert plus à rien. Parcours sup l'a achevé. Je pense que c'était inévitable puisque les facs et écoles veulent sélectionner leurs étudiants : trop d'inscrits en première année de fac, pas assez de moyens pour les garder en 2eme, et une concurrence exacerbée avec les écoles qui garantissent des taux de réussite élevés en sélectionnant leurs élèves.
Tous les eleves trouveront ils une formation qui leur convient ? Pas sûr . On peut espérer que certains éviteront de perdre leur temps en fac.

Cette course entre facs et écoles se traduit parfois par des facs qui ont des taux de réussite faibles en première année, mais aussi en L2, L3 et même certains masters 1 éliminent la moitié des étudiants. C'est une dérive un peu débile qui vise à designer les meilleurs. Sauf que ça ne répond pas au besoin des entreprises qui cherchent des gens formés mais pas forcément du bûcheurs de banc de fac ou des bêtes à concours.
Les écoles offrent des taux de réussite très élevés sur les dernières années et elles ont raison.
La plupart des pays voisins ont un système de sélection à l'entrée dans le supérieur. Mais instaurer une sélection de ce type provoquerait une mobilisation bien plus massive et violente que le mouvement des gilets jaunes. Donc, on continuera à donner de la valeur à un bac qui n'en a aucune.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9097
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nolimits » 09 juil. 2019, 20:45:50

Bac : "il y aura une procédure pour chacun" des professeurs grévistes, prévient Blanquer
Le ministre de l’Education a affirmé mardi sur Europe 1 que les professeurs qui avaient fait de la rétention de notes lors du bac seront sanctionnés à la hauteur des fautes commises.
"Ils auront bien évidemment des sanctions financières : la suppression de chaque jour de paye depuis le 1er jour où ils auront eu les copies jusqu’au jour où ils les ont rendues, puisqu’ils sont réputés avoir fait grève pendant cette période"
Mais ce n’est pas tout. Et certains doivent s’attendre à des sanctions plus lourdes, à en croire Jean-Michel Blanquer. "Après, il y a des choses plus graves qui ont pu être faites par certains, mais ça nous aurons largement le temps de regarder ce qu’il en est", a assuré le ministre. "Il peut y avoir des sanctions administratives, quand vous avez par exemple empêché un jury de siéger physiquement. Il y a eu des gens qui sont allés très loin dans leur manière d’agir."
E1 - ICI
Les grèves sont encadrées pas des lois, c'est la strict application de la loi, non ?

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19469
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 09 juil. 2019, 21:18:18

Nolimits a écrit :
09 juil. 2019, 20:45:50
Bac : "il y aura une procédure pour chacun" des professeurs grévistes, prévient Blanquer
Le ministre de l’Education a affirmé mardi sur Europe 1 que les professeurs qui avaient fait de la rétention de notes lors du bac seront sanctionnés à la hauteur des fautes commises.
"Ils auront bien évidemment des sanctions financières : la suppression de chaque jour de paye depuis le 1er jour où ils auront eu les copies jusqu’au jour où ils les ont rendues, puisqu’ils sont réputés avoir fait grève pendant cette période"
Mais ce n’est pas tout. Et certains doivent s’attendre à des sanctions plus lourdes, à en croire Jean-Michel Blanquer. "Après, il y a des choses plus graves qui ont pu être faites par certains, mais ça nous aurons largement le temps de regarder ce qu’il en est", a assuré le ministre. "Il peut y avoir des sanctions administratives, quand vous avez par exemple empêché un jury de siéger physiquement. Il y a eu des gens qui sont allés très loin dans leur manière d’agir."
E1 - ICI
Les grèves sont encadrées pas des lois, c'est la strict application de la loi, non ?
Évidemment que les greves sont encadrées et il y a beaucoup de jurisprudences. Donc Blanquer aura du mal à sucrer plus de jours que ceux à partir du jour de saisie des notes, il va falloir prouver que les copies n’ont pas été corrigées, or c’etait le cas et certains profs ont utilisé des huissiers.
Empêcher physiquement un jury (si c’est avéré car Blanquer ment régulièrement), là c’est autre chose.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré