Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54049
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Nombrilist » 10 févr. 2020, 14:54:31

Papibilou a écrit :
10 févr. 2020, 08:05:16
Nombrilist a écrit :
09 févr. 2020, 08:32:25
Papibilou a écrit :
08 févr. 2020, 20:42:01
Nombrilist a écrit :
08 févr. 2020, 16:39:10
La réforme Blanquer me semble être quand même du grand n'importe quoi. L'apprentissage à la carte sans pouvoir savoir ce que ça ouvre ou ferme comme horizons, pas de doute, c'est super efficace et pas anxiogène du tout.
Pensez vous que le baccalauréat ancienne formule permettait de savoir ce que ça ouvre ou ferme comme horizons ?
Parfaitement. Le BAC S ne fermait quasiment rien et ainsi, c'était limpide. Les autres BACs avaient pour la plupart également un intitulé explicite et les BTS qui suivaient aussi.
Et ce n'est pas le cas avec parcours-sup cette année ? En tous cas le principe d'utiliser !e contrôle continu me semble u e bonne chose. Après, qu' il faille améliorer le nouveau système, c'est probable. Sur un modèle similaire, semble-t-il, les allemands ne sont pas remontés comme certains chez nous. Il faut dire que l'orientation vers des métiers techniques y est beaucoup plus fréquente.
Quel rapport avec Parcours-sup ? Ne mélangeons pas tout. Moi je parle du choix des matières à la carte. Et il ne suffit pas de dire que le modèle allemand est similaire. Encore faudrait-il le démontrer, tout en gardant à l'esprit que le diable se cache dans les détails et que tu n'as pas montré que le modèle allemand était particulièrement efficace.

pierre30
Messages : 8013
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par pierre30 » 10 févr. 2020, 18:43:06

Oui mais ... ce discours est trop souvent le prétexte à ne jamais rien changer. Ce qu'on sait, c'est que le système français est peu performant pour préparer les élèves aux études supérieures, mais aussi pour les préparer à la vie tout court.

Papibilou
Messages : 7776
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Papibilou » 10 févr. 2020, 20:35:12

Nombrilist a écrit :
10 févr. 2020, 14:54:31
Papibilou a écrit :
10 févr. 2020, 08:05:16
Nombrilist a écrit :
09 févr. 2020, 08:32:25
Papibilou a écrit :
08 févr. 2020, 20:42:01
Nombrilist a écrit :
08 févr. 2020, 16:39:10
La réforme Blanquer me semble être quand même du grand n'importe quoi. L'apprentissage à la carte sans pouvoir savoir ce que ça ouvre ou ferme comme horizons, pas de doute, c'est super efficace et pas anxiogène du tout.
Pensez vous que le baccalauréat ancienne formule permettait de savoir ce que ça ouvre ou ferme comme horizons ?
Parfaitement. Le BAC S ne fermait quasiment rien et ainsi, c'était limpide. Les autres BACs avaient pour la plupart également un intitulé explicite et les BTS qui suivaient aussi.
Et ce n'est pas le cas avec parcours-sup cette année ? En tous cas le principe d'utiliser !e contrôle continu me semble u e bonne chose. Après, qu' il faille améliorer le nouveau système, c'est probable. Sur un modèle similaire, semble-t-il, les allemands ne sont pas remontés comme certains chez nous. Il faut dire que l'orientation vers des métiers techniques y est beaucoup plus fréquente.
Quel rapport avec Parcours-sup ? Ne mélangeons pas tout. Moi je parle du choix des matières à la carte. Et il ne suffit pas de dire que le modèle allemand est similaire. Encore faudrait-il le démontrer, tout en gardant à l'esprit que le diable se cache dans les détails et que tu n'as pas montré que le modèle allemand était particulièrement efficace.
Savoir " ce que ça ouvre " n'aurait donc rien à voir avec parcours-sup ?
Quant à l'efficacité du système allemand je constate qu'ils sont systématiquement mieux placés que la France dans le classement pisa.

Papibilou
Messages : 7776
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Papibilou » 10 févr. 2020, 20:49:16

johanono a écrit :
10 févr. 2020, 10:23:03


L'argument selon lequel "ce n'était pas mieux avant" ne suffit pas à justifier la réforme.

Le fait est que cette réforme crée des difficultés logistiques importantes. Ces difficultés logistiques seraient acceptables si la réforme apportait une amélioration par rapport à ce qui existait avant. Mais si cette réforme n'apporte rien de plus, à quoi bon ?
Il me semble que cette réforme tente de remédier à un problème d'examen couperet en introduisant le contrôle continu comme partie de la note finale. Peut-être maladroitement et de manière insuffisante mais Blanquer semble disposé à le faire évoluer.
Quant au problème de l'importance des maths c'est une question de savoir si mêler les ES et S est une bonne chose par exemple.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54049
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Nombrilist » 10 févr. 2020, 21:11:26

Papibilou a écrit :
10 févr. 2020, 20:35:12
Nombrilist a écrit :
10 févr. 2020, 14:54:31
Papibilou a écrit :
10 févr. 2020, 08:05:16
Nombrilist a écrit :
09 févr. 2020, 08:32:25
Papibilou a écrit :
08 févr. 2020, 20:42:01


Pensez vous que le baccalauréat ancienne formule permettait de savoir ce que ça ouvre ou ferme comme horizons ?
Parfaitement. Le BAC S ne fermait quasiment rien et ainsi, c'était limpide. Les autres BACs avaient pour la plupart également un intitulé explicite et les BTS qui suivaient aussi.
Et ce n'est pas le cas avec parcours-sup cette année ? En tous cas le principe d'utiliser !e contrôle continu me semble u e bonne chose. Après, qu' il faille améliorer le nouveau système, c'est probable. Sur un modèle similaire, semble-t-il, les allemands ne sont pas remontés comme certains chez nous. Il faut dire que l'orientation vers des métiers techniques y est beaucoup plus fréquente.
Quel rapport avec Parcours-sup ? Ne mélangeons pas tout. Moi je parle du choix des matières à la carte. Et il ne suffit pas de dire que le modèle allemand est similaire. Encore faudrait-il le démontrer, tout en gardant à l'esprit que le diable se cache dans les détails et que tu n'as pas montré que le modèle allemand était particulièrement efficace.
Savoir " ce que ça ouvre " n'aurait donc rien à voir avec parcours-sup ?
Non.

Papibilou
Messages : 7776
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Papibilou » 11 févr. 2020, 17:34:11

Nombrilist a écrit :
10 févr. 2020, 21:11:26
Papibilou a écrit :
10 févr. 2020, 20:35:12


Savoir " ce que ça ouvre " n'aurait donc rien à voir avec parcours-sup ?
Non.
trop ou trop peu. Quand vous écrivez " ce que ça ouvre" , je pensais que vous vouliez dire vers quelles voies se diriger après le bac.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19618
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Golgoth » 16 févr. 2020, 18:14:20

Papibilou a écrit :
10 févr. 2020, 08:05:16
Nombrilist a écrit :
09 févr. 2020, 08:32:25
Papibilou a écrit :
08 févr. 2020, 20:42:01
Nombrilist a écrit :
08 févr. 2020, 16:39:10
La réforme Blanquer me semble être quand même du grand n'importe quoi. L'apprentissage à la carte sans pouvoir savoir ce que ça ouvre ou ferme comme horizons, pas de doute, c'est super efficace et pas anxiogène du tout.
Pensez vous que le baccalauréat ancienne formule permettait de savoir ce que ça ouvre ou ferme comme horizons ?
Parfaitement. Le BAC S ne fermait quasiment rien et ainsi, c'était limpide. Les autres BACs avaient pour la plupart également un intitulé explicite et les BTS qui suivaient aussi.
Et ce n'est pas le cas avec parcours-sup cette année ? En tous cas le principe d'utiliser !e contrôle continu me semble u e bonne chose. Après, qu' il faille améliorer le nouveau système, c'est probable. Sur un modèle similaire, semble-t-il, les allemands ne sont pas remontés comme certains chez nous. Il faut dire que l'orientation vers des métiers techniques y est beaucoup plus fréquente.
Il y a seulement 10% de contrôle continu. Le reste ce sont de nouvelles épreuves type examen, avec une organisation chaotique et inéquitable.
Par ailleurs, l’Allemagne ne fait pas mieux que nous en terme éducatif et importe beaucoup de gens formés via l’immigration.
Blanquer est un ministre réac et incompétent, encore plus nul que ces prédécesseurs. Il a l’avantage de plaire à la fois aux lecteurs du Point et de Valeurs Actuelles.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Papibilou
Messages : 7776
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Papibilou » 17 févr. 2020, 07:59:18

Golgoth a écrit :
16 févr. 2020, 18:14:20

Il y a seulement 10% de contrôle continu. Le reste ce sont de nouvelles épreuves type examen, avec une organisation chaotique et inéquitable.
Par ailleurs, l’Allemagne ne fait pas mieux que nous en terme éducatif et importe beaucoup de gens formés via l’immigration.
Blanquer est un ministre réac et incompétent, encore plus nul que ces prédécesseurs. Il a l’avantage de plaire à la fois aux lecteurs du Point et de Valeurs Actuelles.
Ce que j'ai lu de la réforme:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9 ... lyc%C3%A9e
Quels sont les reproches précis qui lui sont faits ?
Le contrôle continu ?
L'évaluation des établissements ?
Le rôle des surveillants ?
La part du contrôle continu ?
Je ne vois pas grand-chose en dehors de l'organisation des épreuves par établissement . Éclairez nous.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54049
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Nombrilist » 17 févr. 2020, 08:10:00

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut entendre. J'ai posté une vidéo où un prof explique parfaitement l'un des problèmes.

Papibilou
Messages : 7776
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Papibilou » 17 févr. 2020, 09:43:48

Nombrilist a écrit :
17 févr. 2020, 08:10:00
Il n'est pire sourd que celui qui ne veut entendre. J'ai posté une vidéo où un prof explique parfaitement l'un des problèmes.
1) il est inutile de vouloir être vexant. J'essaye de mon côté d'écouter de comprendre. Si vous êtes prof et que vous vous adressez aux élèves de cette façon, je ne suis pas sûr qu'ils plébiscitent votre sens pédagogique.
2) la vidéo en question ne concerne que les récriminations d'un prof de math sur 2 points: trop de notions à enseigner en trop peu d'heures et mélange des S et ES. Or, sur ce dernier point beaucoup de lycées se sont adaptés en faisant des classes de niveau S et d'autres de niveau ES (proposition encouragée par Blanquer le 6 janvier). Par ailleurs, j'ai toujours, je dis bien toujours, entendu certains profs râler de devoir enseigner trop de notions en trop peu d'heures.
Enfin, une réforme n'est jamais parfaite des son démarrage, exactement comme une appli informatique. Il me semble que Blanquer a accepté l'idée de faire évoluer ce nouveau système. Donc ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain et donnons lui une chance. Au moins tant que les opposants n'ont trouvé que ces insuffisances à reprocher à la réforme. Après tout, les résultats des lycéens français comparés à d'autres pays ne me semblent pas devoir encourager le statut quo.
Si je devais regretter quelque chose dans cette réforme c'est le trop grand laxisme laissé aux établissements qui, selon moi, n'ont pas à être considérés comme des filiales d'entreprise, filiales trop autonomes et pas assez "nationales".

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré